L'Internaute > High Tech
> Lecteurs DVD
 DOSSIER 

(Décembre 2004)

La petite histoire du DivX

En 1999, le Français Jérome Rota et l'Allemand Max Morrice créent le DivX, un nouveau format de compression vidéo révolutionnaire.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
SOMMAIRE
Guide d'achat
Conseils
Logithèque DivX
Pratique
Players

Le DivX est né en 1999. Ce sont les hackers Jérome Rota, connu également sous le pseudonyme Gej et Max Morrice (ou Moritz), respectivement un Français et un Allemand, qui ont créé cette nouvelle technologie de compression vidéo. Format qui par ailleurs est aujourd'hui utilisé par plus de 100 millions d'internautes.

La première version ayant circulé sur Internet a été élaborée à partir de la version piratée d'un codec de Microsoft proche du MPEG 4. Microsoft n'étant pas allé au bout de son projet et le délaissant pour ASF( Advanced Streaming Format, format de streaming de chez Microsoft), la version bêta a été récupérée par nos deux hackers. A ses débuts, le codec vidéo portait le nom "DivX ;-)", le smiley étant un clin d'oeil sarcastique à DIVX, un système de DivX antérieur, qui, à l'aide d'une clé logicielle, permettait de limiter la durée d'utilisation d'un DVD loué. La société de location en ligne Circuit City aux Etats-Unis voulait vendre à bas prix aux utilisateurs, des disques DIVX, des DVD lisibles pendant une durée de 48h après visionnage. L'utilisateur devait repayer pour pouvoir visionner de nouveau le film. Le concept fut un échec et a été abandonné en 2000.

La première version gratuite du DivX se décline sous deux appellations: low-motion et fast-motion en fonction de l'encodage. Après avoir mis au point le DivX, Jérome Rota s'envole pour les Etats-Unis pour co-fonder la société DivX Networks à San Diego, à l'origine du fameux codec MPEG-4. Il rassemble autour de lui de nombreux développeurs au sein du projet Mayo avec l'objectif de développer le format DivX. Ils vont développer la seconde génération du codec, DivX 4.12. qui par rapport à son prédécesseur a l'avantage de faire un compromis entre le temps d'encodage et la qualité de la vidéo générée.

DivX Networks a mis ensuite en place la génération qui fait aujourd'hui référence, la version 5. La partie encodage n'est plus gratuite (le codec pour le lecture le reste lui) et cette version inclut le spyware Gain de la compagnie Gator.

En savoir plus
Le site de Projet Mayo

 
 [Rédaction, L'Internaute]
 
Magazine High-Tech
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
High Tech Voir un exemple
L'internaute Voir un exemple
Photo Voir un exemple
Toutes nos newsletters