Partager cet article

RSS
Sommaire

 

 

 

En savoir plus

Pourquoi faire ?

Wi-Fi
 
Exemple de réseau Wi-Fi © DR
 

Créer un réseau domestique consiste à relier les différents ordinateurs de son domicile pour pouvoir échanger des fichiers, partager sa connexion Internet ou son imprimante, jouer à plusieurs simultanément ou utiliser un serveur. Les réseaux domestiques permettent de profiter de débits à 100 Mbits/s, ce qui est beaucoup plus rapides que de graver des CD ou DVD-Rom, ou même de transférer des fichiers par clés USB. Un réseau local est donc particulièrement pratique s'il vous faut échanger de gros volumes de données.

Quel type de réseau choisir ?

Avant de se précipiter pour acheter son matériel, il faut se poser la question du réseau à monter. Il existe aujourd'hui deux grandes catégories de réseaux : le Wi-Fi, réseau sans fil, dont la bande passante est limitée à 54 Mbits/s, et le réseau filaire classique (ou réseau Ethernet, du nom de la norme utilisée), qui peut aller jusqu'à 1 Gbits mais se situe plus couramment à 100 Mbits/s en débit ascendant et montant.

Ethernet
 
Un câble Ethernet © DR
 

Le réseau filaire est donc plus rapide, mais il impose de pouvoir placer des câbles dans sa maison. Le Wi-Fi, à l'inverse est moins rapide, mais il se passe de fils. En revanche, il utilise des ondes, pour communiquer, dont les impacts à long terme sur la santé restent encore méconnus.

Enfin, un 3e type de réseau est désormais proposé, mais il reste plus marginal : le CPL (courant porteur en ligne). Plus cher car peu répandu, le CPL établit un réseau domestique en passant par les prises de courant. Il faut donc brancher un adaptateur pour chaque PC connecté au réseau, puis un câble Ethernet pour relier l'adaptateur au PC. Ce type de réseau est toutefois intéressant si votre environnement ne se prête pas au Wi-Fi (trop de perturbations d'ondes par exemple), ou si vous ne souhaitez pas baigner dans les ondes chez vous pour des raisons de santé.

Ethernet
 
Un adaptateur CPL © DR
 

Si vous vous équipez en réseau CPL, vérifiez bien que les équipements supportent la dernière norme Homeplug, à savoir le Homeplug 200 Mbits/s. Pour les étapes de configuration, reportez-vous à la partie "branchez un réseau filaire" car le CPL exige une étape de paramétrage très proche d'un réseau Ethernet standard.

 



Magazine High-Tech Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

 

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters