Free : et si Xavier Niel lançait un forfait mobile à 10 euros ?

Free : et si Xavier Niel lançait un forfait mobile à 10 euros ? La Tribune annonce que l'opérateur Free pourrait diviser par deux le prix de son principal forfait mobile, qui passerait donc de 20 à 10 euros.

Free l'a promis : mardi 10  ars, à 9 heures, il va dévoiler "une surprise". L'opérateur n'a, pour le moment, rien laissé fuiter quant à cette mystérieuse annonce. Mais Xavier Niel, le truculent patron à la tête du groupe, rappelait début janvier, qu'il préparait "un petit truc sur le mobile avant la fin du premier semestre". La Tribune croit savoir de quel "petit truc" il voulait parler. Selon le titre économique, Free pourrait en en fait relancer la guerre des prix en divisant par deux le prix de son principal forfait mobile (appels et SMS/MMS illimités, 3Go en 3G, 20 Go en 4G) qui passerait donc à 10 euros. La Tribune cite plusieurs sources qui rapportent une conversation téléphonique qu'aurait eue Xavier Niel avec un dirigeant concurrent : "Je vais tout péter, tout mettre à 10 euros."

Le but de Xavier Niel ? Non pas atomiser le nouvel ensemble SFR-Numericable de Patrick Drahi, fortement endetté après la fusion, mais "tuer Bouygues Telecom", qui, selon La Tribune, reste la principale obsession au sein de Free. L'opérateur avait déjà dynamité le secteur de la téléphonie mobile en cassant les prix, début 2012, proposant un forfait à 20 euros par mois et un autre à 2 euros. Dans ce qui a parfois ressemblé à une course à l'échalote, les opérateurs concurrents, via notamment des marques low cost comme Sosh pour Orange, ou Red chez SFR, ont vite fait de s'aligner sur ces tarifs agressifs.

EN VIDÉO - L'an dernier, Bouygues Telecom annonçait être prêt à céder son réseau d'antennes et des fréquences de téléphonie mobile à son concurrent Free (Iliad). Mais désormais, les relations entre les deux entreprises semblent être au point mort.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google