Bien choisir son téléphone mobile L'interface du téléphone et donc son système d'exploitation

Ce qui conditionne l'ergonomie d'un téléphone, c'est autant l'appareil que ses menus, sa navigation, bref l'interface proposée par son système d'exploitation. Pour les téléphones d'entrée de gamme, l'interface correspond la plupart du temps à une solution développée spécifiquement par le constructeur.

Les systèmes propriétaires

blackberry bold 9700
BlackBerry Bold 9700 © RIM

Citons l'exemple de LG dans ce domaine, qui avec le Viewty, le GD510 ou le GW620 propose une interface spécifique pour les téléphones à écran tactile. Le plus simple pour se rendre compte du caractère intuitif ou non d'une interface consiste à prendre en main un téléphone en boutique.

LG n'est pas le seul à avoir ce type d'interface spécifique. Chez Samsung, son voisin coréen, le Player Star 2 conserve une interface propriétaire comme le premier modèle. Cela revient généralement un peu moins cher au fabricant du téléphone qui peut soit être agressif sur les prix, soit augmenter sa marge.

Un système propriétaire n'est pas forcément à déconseiller, tout dépend de votre utilisation du téléphone. Sur un smartphone, on aura tendance à privilégier les systèmes les plus populaires car ils bénéficient de mises à jour régulières et surtout d'un gros catalogue d'applications à télécharger qui viennent ajouter des fonctions à votre téléphone (jeux, agenda, services de proximité...).

Les systèmes d'exploitation mobiles populaires

On classe dans cette catégorie les systèmes disposant d'un gros support de la part d'éditeurs tiers. Cette catégorie est donc limitée à quelques noms : l'iPhone OS notamment, car bien qu'unique à l'iPhone il bénéficie d'un grand nombre d'utilisateurs (notamment en France), Google Androïd, Symbian OS, Windows Phone 6.5 et 7, et RIM OS (là encore en raison de la popularité des téléphones BlackBerry, notamment aux Etats-Unis).

Tous ces systèmes d'exploitation sont relativement populaires et bénéficient donc d'un soutien de la part des développeurs. Cependant, deux systèmes surnagent encore parmi ce lot, ce sont Androïd et l'iPhone OS en termes d'applications à télécharger.

Mais les applications ne font pas tout, et la qualité d'une interface dépend surtout de sa clarté et de son ergonomie générale. Dans ce domaine, les 5 systèmes cités plus haut, mais également le WebOS de Palm, sont tous très bons et plus ou moins équivalents.

Avantages et inconvénients des OS populaires

Symbian OS est généralement jugé plus agréable pour les fonctions multimédia (sons, vidéos et images) notamment sur des téléphones Sony Ericsson. Windows Phone est très complet, facile d'utilisation et adapté à un usage professionnel et personnel, tout comme RIM OS. Ces deux systèmes sont relativement sobres, bien plus que leurs concurrents.

Androïd est un système complet, personnalisable mais très orienté vers les fonctions et les services Google. Il est assez léger et permet de profiter vraiment de la puissance du téléphone. Cependant, ses menus sont un peu fouillis par moment, et les options pas toujours faciles à trouver.

Enfin, l'iPhone OS est très simple à prendre en main, évolutif mais devient vite ingérable si vous ne faites pas le tri dans vos applications. La plupart des fonctions vous ramène vers l'univers logiciel d'Apple. Et l'utilisation d'iTunes pour synchroniser l'iPhone avec son ordinateur est parfois considérée comme une contrainte.

Smartphone / Téléphone portable