Dyegate : l'iPhone 6 défectueux ou victime de persécutions ?

Dyegate : l'iPhone 6 défectueux ou victime de persécutions ? L'iPhone 6 d'Apple aurait un nouveau défaut : son plastique se décolorerait de manière brutale. Après le Hairgate et le Bendgate, le Dyegate est-il crédible ?

Une grande partie de la presse parle depuis quelques jours du #dyegate comme d'un "nouveau scandale" pour l'iPhone. Un terme moins utilisé par la presse spécialisée hig-tech, mais qui fait encore couler beaucoup d'encre sur cette nouvelle "défaillance" du dernier smartphone d'Apple. le téléphone aurait la très fâcheuse tendance à changer de couleur à force de frotter dans les poches de jeans. Un vrai défaut, il faut le dire, puisque les bandes de plastiques s'usent et se colorent en bleu tout autour de l'appareil dernier cri. Un effet pas très apprécié par les utilisateurs, fait remarquer le site BGR qui a rendu public le problème, et qui souligne que le choix d'Apple d'avoir insérer du plastique en guise de finitions sur son dernier bijou n'est pas des plus judicieux.

Pour autant, il semblerait que l'on soit en face d'une tempête dans un verre d'eau. La décoloration peut s'éliminer avec un coup de chiffon et, ce que d'aucuns oublient de remarquer, c'est qu'aucune plainte officielle de consommateurs n'est pour le moment parvenue à Apple. C'est à se demander si les attaques contre Apple sont véritablement fondées. Il y a quelques semaines, l'iPhone 6 était accusé d'arracher les poils de la barbe et des cheveux de ses utilisateurs (voir vidéo ci-dessous), un phénomène qui a pris le nom de Hairgate. Auparavant, c'est la fragilité supposée de l'appareil qui avait été pointée du doigt, avec le Bendgate, l'iPhone 6 ayant certaines propensions à se tordre de manière inquiétante.

Article le plus lu - Un acteur accuse Asia Argento d'agression sexuelle › Voir les actualités

Annonces Google