iPhone 6 : le diaporama barbant comme argument de vente ?

L'iPhone 5 étant déjà considéré comme dépassé, la rumeur de la sortie d'un iPhone 6 fait déjà florès avec une innovation majeure : l'intégration d'un rétroprojecteur pour montrer ses images à tout le monde et en tout lieu. Révolutionnaire ou rétrograde s'interroge la Toile ?

Le nouvel iPhone n'est pas encore sorti, mais il fait déjà l'objet de moqueries sur Internet. Attendu entre mars et juin selon les rumeurs sur Apple, l'iPhone 6 est censé relever bien haut la réputation écornée d'Apple après un iPhone 5 jugé décevant, tant en performance qu'en ventes, en septembre dernier. Mais attention à la précipitation qui pourrait déboucher sur une déception encore plus grande préviennent les experts. Car la principale innovation annoncée sur le nouvel iPhone 6 est un "pico-projecteur". Rien n'est évidemment confirmé et la marque à la Pomme se gardera bien, comme à son habitude, de dévoiler tout secret, mais il s'agirait d'un laser situé sur la tranche en haut de l'appareil, à la place de la prise jack d'ordinaire réservée aux écouteurs, mais récemment transféré sur la tranche inférieure. Ce laser permettrait de projeter ses photos sur n'importe quel mur permettant de montrer ses souvenirs de vacances à tout un chacun. Autrement dit de faire de son iPhone un rétroprojecteur portable.

Pour Jean-Michel Normand, chroniqueur au Monde, "sous couvert d'avancée technologique, Apple se propose de nous projeter des années en arrière, au temps maudit des soirées diapos". Et cette innovation pourrait avoir des conséquences encore plus graves dans la sphère professionnelle risquant de lancer selon lui "un nouvel élan à l'épidémie de présentations PowerPoint"... Un sacrilège pour les fans de Mac plutôt habitués à Keynote, le logiciel de présentation made in Apple. Sur le Web, les réactions se multiplient. Certains moquent l'héritage de Steve Jobs, "si nostalgique des années 70 qu'il a décidé de faire un téléphone des années 70". Sur les forums, certains défendent l'innovation annoncée et dénoncent le "négativisme" de ceux qui la critiquent. Mais la plupart, aux Etats-Unis comme en France, accueillent le picto-projecteur avec peu d'entrain : pour une prof, il s'girait d'un outil "redoutable" avec les élèves, un geek y voit un "aimant à beaufs". Un internaute s'inquiète également de l'impact de ce laser dans les lieux publics : "Je vois bien tout les boutonneux dans les lieux publics afficher leurs vidéos nazes"...

Parmi les autres innovations anticipées, le fonctionnement de l'iPhone sur iOS7, un écran incurvé plus résistant à l'eau et à la poussière, un appareil photo de 13 mégapixels ou encore, pure avancée esthétique, des coques de huit couleurs proposées au lieu de deux actuellement (noir et blanc). Principal concurrent d'Apple, Samsung avait sorti l'année dernière un téléphone doté d'un picto-projecteur, le Galaxy Beam.

EN VIDEO - La fonction de cartographie du nouveau système d'exploitation d'Apple a fait grincer pas mal de dents en 2012 après la sortie de l'iPhone 5, ce qui pourrait pousser la firme de Cupertino à lancer une nouvelle gamme.

IPhone