iPhone 6 tordu : des conditions de remplacement drastiques

iPhone 6 tordu : des conditions de remplacement drastiques Apple s'est excusé : oui, son iPhone 6 et notamment l'iPhone 6 Plus connaissent des "difficultés techniques". La marque à la pomme promet ainsi de remplacer les iPhone 6 tordus car trop fins et trop fragiles. Mais attention : les conditions seront drastiques.

Le "Bendgate" a pris une telle ampleur sur les réseaux sociaux qu'il a finalement poussé Apple à réagir. Devant le scandale des iPhone 6 tordus, la firme de Cuppertino a diffusé un e-mail à l'AFP dans lequel elle reconnait des "difficultés techniques" tout en les minimisant. Seuls 9 utilisateurs ont retourné leur iPhone après que celui-ci se soit plié dans leur poche de pantalon sur la dizaine de millions d'acheteurs de l'appareil. Apple promet que les iPhone défectueux seront remplacés. Mais attention, les conditions de remplacement d'iPhone seront drastiques. Apple exige que l'iPhone soit d'abord inspecté par un employé qui s'assurera que l'iPhone tordu est le résultat d'un accident et pas d'une manipulation volontaire. Une façon de répondre aux centaines (milliers) d'utilisateurs qui ont volontairement tordu leur iPhone pour en diffuser les images sur le Web et participer au buzz. Le sort de votre appareil dépendra donc du bon vouloir d'un "Genius", cet employé technique chargé du SAV dans les Apple Store. Si le "bon génie" d'Apple le veut, votre iPhone sera ainsi remplacé gratuitement.

Il y a un peu plus d'un an, en avril 2013, Apple a en outre considérablement durci sa politique de service après-vente concernant les iPhone (voir les termes de la politique de SAV sur le site d'Apple). Fini l'époque bénie où le "Genius bar" (desk des Apple Store où l'on peut rencontrer les techniciens de la marque) était un endroit "cool" où les iPhone étaient remplacés quasi-systématiquement en cas de défaillance. La réparation a ainsi été privilégiée au remplacement. Depuis l'iPhone 5 en effet, l'ensemble du smartphone est démontable. Une réparation peut ainsi être effectuée en magasin en une demi heure par des employés spécialement formés pour limiter les retours. Les salariés d'Apple soulignaient à l'époque l'explosion du nombre de "pannes fictives" ou de  "demandes de remplacement fantaisistes" pour obtenir un appareil neuf. Reste une question : si Apple avait une politique de SAV et de répération claire sur les pannes ou les chutes accidentelles, quid d'un iPhone tordu dans une poche de pantalon ? Réponse dans les prochaines semaines.

Article le plus lu - Italie : un pont autoroutier s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google