Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > High Tech
> Téléphonie
 DOSSIER 
(Mise à jour Juin 2005)

Quelles options pour téléphoner moins cher ?

Passer des heures, voire des nuits au téléphone est devenu monnaie courante. Comment diminuer la facture ? L'internaute a analysé les options proposées par les différents fournisseurs.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
SOMMAIRE
  Les nouveaux opérateurs
  Le classement
  Comparatif
  Vos remarques
  Conseils
  Options pour réduire sa facture
Au début tout était simple, il n'y avait que France Telecom. L'opérateur historique était le seul à offrir des communications téléphoniques en France. Après l'ouverture du marché à la concurrence en 1998, trois types d'acteurs se sont positionnés sur le marché : les opérateurs classiques, les fournisseurs d'accès à Internet et les éditeurs de logiciels permettant de téléphoner utilisant la technologie de la voix sur IP (VoIP).


L'offre des opérateurs classiques
Beaucoup d'opérateurs ont profité de la fin du monopole de France Telecom pour proposer leurs services. Neuf Telecom, Tele 2, Cegetel...: tous ont essayé de se faire une place sur le marché lucratif des communications téléphoniques. La présélection est née, les opérateurs proposaient de composer le 5, le 7, le 9 au lieu du classique 0 avant de composer son numéro de téléphone. Avec ce type d'offres, les clients continuent cependant de payer leur abonnement mensuel de 13 euros à France Telecom et versent ensuite un forfait à l'opérateur de leur choix. Ils se retrouvent donc avec plusieurs factures pour le téléphone.

Avec le "dégroupage total", Alice propose un service complet à ses clients: ils n'ont plus qu'une seule et unique facture dans lequel le prix de l'abonnement mensuel est compris. Il n'y a donc plus rien à verser à France Telecom, à la différence d'un dégroupage partiel où France Telecom reste propriétaire de votre ligne téléphonique. Revers de la médaille, les clients déçus ou qui décident simplement de retourner vers l'opérateur historique doivent payer des frais d'ouverture de ligne : 46 euros (plus 26 euros qui correspondent à deux mois d'abonnement d'avance et éventuellement 46 euros d'activation de la ligne par un technicien).

Les fournisseurs d'accès à Internet et la VoIP
Parallèlement à la flambée des services téléphoniques, Internet en France a poursuivi son chemin. Le monde du net a également connu l'ouverture de la concurrence. Les prix des abonnements ont chuté : -38,5% en 3 ans et les débits continuent d'augmenter (de 128 Kbit/s à 20 Megabit/s en l'espace de 3 ans). Avec toute cette bande passante disponible, les fournisseurs d'accès Internet sont à même d'offrir aux utilisateurs une offre regroupant accès Internet et téléphonie sur IP (souvent appelée VoIP pour Voice over IP).

Une communication par VoIP se distingue d'une communication avec une ligne classique RTC (analogique) par le fait que la voix est numérisée et décomposée en paquets de données au départ puis recomposée à l'arrivée de la "ligne". La qualité de la conversation est donc souvent moins bonne qu'avec une ligne classique.

Le grand avantage de ce type de service est qu'il est gratuit ou presque puisque vous ne payez qu'un abonnement regroupant Internet et téléphonie (entre 25 et 45 euros par mois selon les fournisseurs d'accès). Les conversations vers les téléphones fixes sont illimitées et comprises dans le forfait. Free, Alice, Neuf Telecom et depuis peu Tiscali, vont plus loin et proposent de passer en dégroupage total et donc de diminuer encore les coûts car vous ne payez plus dans ce cas là l'abonnement mensuel à France Telecom. Comme pour la téléphonie, le dégroupage total de votre ligne n'est pas sans risque car il faudra le cas échéant repayer les frais d'ouverture de ligne à France Telecom si vous n'êtes pas satisfaits des services offerts par votre fournisseur d'accès.

Les logiciels qui permettent de téléphoner depuis son PC
Enfin, il existe une dernière façon de téléphoner par Internet qui s'est développée et perfectionnée au cours de ces dernières années. Depuis la banalisation de l'ADSL et maintenant le développement de l'ADSL2+ en France, on assiste au raz de marée de logiciels comme SkyPe qui compte aujourd'hui près de 15 millions d'utilisateurs dans le monde.

Le principe de la technologie est simple, on télécharge un petit logiciel gratuit : Skype ou Wengo par exemple. L'ergonomie est très proche de celle de la messagerie instantanée. Plusieurs modes existent. Les communications vers un autre PC sont totalement gratuites. Le prix des appels vers des téléphones classiques ou vers des mobiles est très intéressant : 6 euros par mois pour des appels locaux et nationaux illimités avec Wengo par exemple et seulement 0,018 euros la minute pour une communication vers les Etats-Unis. Ces logiciels proposent donc une alternative pour les gros consommateurs de téléphone. Et leur utilisation n'est plus réservée aux pros de l'informatique : on est bien loin des débuts balbutiants de ce type de service où les pionniers téléphonaient avec un micro-casque depuis leur PC. Aujourd'hui Wengo inclut dans son service un combiné téléphonique afin de faciliter son utilisation.

SOMMAIRE
  Les nouveaux opérateurs
  Le classement
  Comparatif
  Vos remarques
  Conseils
  Options pour réduire sa facture
Au final le client a de quoi sourire : la concurrence a fait baisser les prix, la téléphonie par Internet permet également de réduire considérablement les coûts et vu que cette option est proposée dans tous les forfaits Internet, nous vous conseillons vraiment d'essayer. Au pire en n'optant pas pour le dégroupage total, vous aurez toujours votre ligne France Telecom si vous n'êtes pas convaincus des qualités de cette nouvelle technologie.
 
 [Vincent Mazelly, L'Internaute]
 
Magazine High-Tech
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
High Tech Voir un exemple
L'internaute Voir un exemple
Photo Voir un exemple
Toutes nos newsletters