Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > High Tech
> Téléphonie
 TEST 
Septembre 2005

Testé pour vous : le W800i de Sony, plus qu'un gadget

« Walkman », c'est sous cette marque, devenue fameuse, que Sony lançait en 1979 le premier baladeur à cassette audio. Aujourd'hui, Sony Ericsson reprend le concept pour un téléphone à la fois appareil photo et baladeur numérique.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article
En savoir plus
Fiche technique
Notre guide d'achat Téléphone Mobile
Elégant et confortable
D'un design sympathique mais néanmoins élégant avec sa coque orange métallique, le W800i attire l'œil. Son écran large et de bonne qualité (262 000 couleurs) se révèle très confortable à l'usage bien que salissant. Les boutons principaux tombent aisément sous la main (volume, décrochage, etc.). Certains trouveront peut-être le clavier un peu ferme, toutefois l'habitude en est vite prise. En ce qui concerne les menus, clarté et ergonomie sont au rendez-vous: on navigue grâce à une sorte de petit joystick qui après quelques minutes d'utilisation se révèle assez pratique; et toutes les fonctions sont très facilement accessibles même si l'on n'est pas un familier des téléphones de la marque.


Fonction téléphone un peu juste
Légère déception au niveau téléphonie : bien que ce téléphone soit très complet et doté de fonctions multimédias, il n'est pas compatible avec les nouvelles normes 3G et Edge. Voilà qui paraît peu logique, alors que ces nouveaux modes de communication sont justement étudiés pour permettre la transmission "sans fil" des contenus (MP3, photos, vidéos) que le W800i excelle à manipuler. En revanche, en mode GSM classique, la réception est de très bonne qualité, l'interface de gestion des contacts simple et claire, et la fonction SMS se gère exactement comme une boîte mail avec boite de réception, dossier éléments envoyés, etc. Et côté mémoire pas de problème, 34 Mo de mémoire interne sont là pour assurer le stockage des données.

Des photos impressionnantes
Avec une résolution de 2 Megapixels, les photos produites par le W800i sont impressionnantes de qualité pour un téléphone portable (équivalente, en nombre de pixels, aux appareils photo d'il y a 2 ou 3 ans). De même que pour le reste du téléphone, l'ergonomie a été très étudiée : un simple bouton permet à la fois de découvrir l'objectif de son cache et de basculer l'appareil en mode photo. Ceci, ajouté au passage de l'écran en mode horizontal, permet une prise en main très intuitive de l'appareil. D'autant plus que le bouton du déclencheur tombe sous l'index droit. Au final, on a presque l'impression d'avoir un véritable appareil photo en main.

La fonction photo du W800i innove également en adoptant une mise au point autofocus (une première !) qui rapproche encore la qualité des photos de celle d'un véritable APN. Attention toutefois : si l'autofocus s'avère très pratique en général, il lui arrive d'être totalement pris en défaut, et la petite taille de l'écran ne permet pas toujours de remarquer le flou… Enfin, l'appareil est doté d'un zoom certes, mais d'un zoom numérique : plus le niveau employé est important, moins bonne sera la qualité de l'image.

Fonction MP3 : interface intuitive
Le premier et principal point sur lequel se distingue le W800i par rapport aux autres téléphones "MP3" est bien sûr la capacité de la carte mémoire fournie : 512 Mo (extensible à 2 Go), soit de quoi enregistrer jusqu'à une petite dizaine d'albums en MP3. Mais le téléphone de Sony se distingue également par une interface de gestion des morceaux très intuitive : un bouton sur le clavier permet à tout moment d'accéder au menu "musique" et la création de "playlists" est très facile y compris depuis le téléphone. A noter également, la présence d'un module radio de bonne facture qui, tout en bénéficiant d'une grande qualité de réception (supporte le système RDS, le casque audio fait office d'antenne), permet de choisir ses fréquences grâce à un afficheur digital tout comme sur un véritable poste radio.

En revanche, il ne reconnaît pas le format WMA (les fichiers musicaux Microsoft): dommage, les utilisateurs de Windows Media Player sont nombreux. Quant au casque fourni, il ne fera pas forcément l'unanimité : c'est un modèle à écouteur intra auriculaire qui isole bien du bruit extérieur, mais n'est pas apprécié de tous.

Toutefois, le rendu sonore est bon, et cela est d'autant plus appréciable que ce casque sert également de kit main libre. Enfin, détail intéressant, le kit casque est constitué en deux parties : l'une se branche sur le téléphone est comporte l'antenne et le micro, l'autre, comportant les seuls écouteurs, se branche sur la première grâce à une prise jack tout ce qu'il y a de plus classique. Il est donc tout à fait possible d'utiliser la paire d'écouteurs de son choix en lieu et place de celle que fournit Sony. Précisons enfin que cela rend également envisageable la possibilité de connecter le téléphone à une chaîne hifi ou tout autre type d'appareils dotés d'une prise jack 3.5 mm.

Connexion laborieuse à l'ordinateur
Si l'installation des logiciels et pilotes sur l'ordinateur nous a paru un peu laborieuse (nécessité d'installer Microsft .Net FrameWork Version 1.1 Service Pack1, obligation de donner son email,…), une fois que tout est paramétré, le W800i est reconnu comme un lecteur MemoryStick, il est donc très aisé de s'en servir comme d'une clé USB. Mieux que cela: pour charger les morceaux de musique, il suffit de copier les fichiers depuis l'explorateur Windows dans le bon répertoire. On peut également utiliser le logiciel fourni avec le téléphone qui permet de convertir les CD en fichiers numériques lisibles par le téléphone.

Les plus
- Fonction MP3 avec carte 512 Mo
- Fonction appareil photo "avancée" avec un capteur de 2 Megapixels
- Reconnu par l'ordinateur comme lecteur Memory Stick
- Ergonomie

Les Moins
- Pas compatible 3G et Edge
- Prix un peu élevé : 440 euros

Notre avis : plus qu'un gadget
Un appareil qui, non seulement constitue un téléphone haut de gamme, mais réalise également, en un seul boîtier, la synthèse d'un baladeur multimédia et d'un véritable appareil photo. Bien sûr cela n'est donné : 440 euros. Toutefois, si l'on considère la somme nécessaire pour acquérir séparément un baladeur numérique, un téléphone un APN, ainsi que l'encombrement et le poids représentés par ces trois appareils, il y a tout lieu de considérer cette offre avec attention. Enfin, il y a fort à parier que le W800i n'est que le premier exemplaire d'une longue lignée d'appareils mobiles multifonctions.
 
 Pierre Sahuc, L'Internaute
 
Magazine High-Tech
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
High Tech Voir un exemple
L'internaute Voir un exemple
Photo Voir un exemple
Toutes nos newsletters