L'Internaute > Histoire > L'année 1516

Jour Par Jour, l'année 1516

Dates décroissantes    Titres seulement    (8 réponses)

1516

Léonard de Vinci, un soupçon opportuniste, se place au service du roi de France


Après avoir passé deux ans à Rome, De Vinci quitte l'Italie pour la France. Il s'établit près d'Amboise, sous la protection du Roi de France, François Ier, qui le nomme "Premier peintre, architecte, et ingénieur du Roi" et l'installe au manoir du Clos-Lucé où il participe à des projets d'urbanisme.
Voir aussi : François Ier - De Vinci - Histoire d'Amboise - Histoire de la Peinture

1516
18 février

Naissance de Marie Tudor, future reine d'Angleterre


Fille du roi Henri VIII, Marie Tudor Ire naît le 18 février 1516 à Greenwich. Elle monte sur le trône d'Angleterre et d'Irlande en 1553, et son règne est marqué par le retour en force du catholicisme. Elle fut surnommée "Marie la sanglante" (Bloody Mary) en raison d'une longue série de persécutions contre les protestants anglicans, qu'elle conspuait. Elle a également été reine confort d'Espagne suite à son mariage avec le roi Philippe II d'Espagne.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Irlande - Histoire des Protestants - Henri VIII - Greenwich - Histoire de la Politique

1516
13 mars

Début du règne de Louis II Jagellon


Fils de Vladislas II et d'Anne de Foix, Louis Jagellon devient à la mort de son père, le 13 mars 1516, l'héritier au trône de la couronne de Hongrie et de Bohême. Agé de seulement dix ans à l'époque, il est adopté par Maximilien 1er du Saint-Empire et éduqué par son tuteur Georges de Hohenzollern. Son règne est marqué par l'augmentation des hostilités avec les Turcs, qui aboutit à la bataille de Mohács, où Louis II Jagellon est vaincu par Soliman le Magnifique et meurt au combat.
Voir aussi : Roi - Soliman le Magnifique - Louis Jagellon - Histoire de la Politique

1516
22 mars

Charles Ier prend la couronne de Castille et d'Aragon


Le 22 mars 1516, au cours d'une cérémonie fastueuse, Charles Ier est proclamé roi de Castille et d'Aragon dans la collégiale Sainte-Gudule de Bruxelles conjointement avec sa mère, Jeanne la Folle, qui portera le titre de reine de Castille. Elle n'a cependant aucune des prérogatives dont dispose son fils Charles. Egalement roi de Sicile et prince des Pays-Bas, ce dernier devient finalement en 1519 empereur du Saint Empire romain germanique.
Voir aussi : Roi - Empereur - Castille - Aragon - Charles Ier - Histoire de la Politique

1516
29 mars

Création du ghetto de Venise


Le 29 mars 1516, suite à une décision du "Conseil des prieurs" (sorte d'organe décisionnel du pouvoir vénitien), tous les Juifs qui résident dans la ville de Venise sont contraints d'aller vivre dans le Ghetto Nuovo, un quartier situé sur une île au nord de la ville. Les Juifs étaient soumis à des règles de vie strictes, ils ne pouvaient pas construire de nouveaux édifices, et des lois somptuaires leur obligeaient à suivre un code vestimentaire bien précis.
Voir aussi : Histoire de Venise - Juifs - Histoire de la Politique

1516
13 août

Milan est cédée par l'Espagne à la France par le traité de Noyon


Le 13 août 1516, le traité de Noyon est signé entre Charles Quint et François Ier. Il stipule que l'Espagne héritera du Règne de Naples et de Sicile tandis que les Français auront le duché de Milan. Cet arrangement met un terme à une période de conflits entre Français et Espagnols, qui avait débuté au temps de Charles VIII de France et de Ferdinand II d'Aragon. Cet accord reçut l'aval du pape Léon X.
Voir aussi : Traité - Charles Quint - François Ier - Histoire de Milan - Duché - Histoire des Traités

1516
29 novembre

Paix de Fribourg


François Ier signe avec la Confédération helvétique un traité de paix assurant la "paix perpétuelle" entre les deux pays. Contre paiement d’une forte compensation financière, la France est assurée de la neutralité des Suisses en cas de conflit et obtient la possibilité de puiser dans les armées helvétiques.
Voir aussi : François Ier - Paix - Histoire de Fribourg - Histoire des Valois

1516
29 novembre

Signature de la « paix perpétuelle » entre la Suisse et la France


Au lendemain de la défaite de Marignan, les Suisses abandonnent tout projet de conquête étrangère. Ils signent alors une paix perpétuelle avec la France qui leur attribue le Tessin et des indemnités en échange de mercenaires suisses.
Voir aussi : Tessin - Histoire de la Diplomatie




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages