L'Internaute > Histoire > L'année 1789

Jour Par Jour, l'année 1789

1789
7 avril

Intronisation du sultan ottoman Sélim II


Le sultan ottoman Selim III débute son règne le 7 avril 1789. Aimé de son peuple, il succède à son oncle Abdülhamid Ier et engage de vastes réformes pour sauvegarder le territoire de l'Empire ottoman. Les conflits permanents contre la Russie et l'Autriche ne lui laissent pas de répit pour entreprendre sa politique jusqu'aux accords de Iasi, en 1792. Renversé par la révolte des janissaires en mai 1707, il est assassiné le 28 juillet 1808.
Voir aussi : Histoire de l'Empire ottoman - Janissaires - Histoire de la Politique

1789
28 avril

Mutinerie sur la Bounty


Le 28 avril 1789 se déclenche sur le navire britannique La Bounty une mutinerie dirigée par Fletcher Christian. Brimés et démoralisés, onze membres de l'équipage sur quarante-deux participent à cette révolte. Le tyrannique capitaine Bligh est expulsé sur un simple canot qu'il parviendra à mener jusqu'au Timor, en 41 jours. Les mutins fuient la Royale Navy qui les recherche et se réfugient sur les îles Pitcairn. Les quelques survivants seront arrêtés en 1791 puis jugés.
Voir aussi : Royal Navy - Mutinerie - Histoire de la Politique

1789
28 avril

La mutinerie du Bounty


Une partie des 40 hommes d'équipage de la goélette britannique "Le Bounty" se révolte contre les mauvais traitements du capitaine William Bligh. Celui-ci et 18 hommes qui lui sont restés fidèles sont abandonnés dans une chaloupe en plein océan Pacifique. Ils réussiront à rejoindre l'île de Timor après un périple de 5 000 kilomètres. Les mutins, eux, iront à Tahiti et certains, pour échapper à la justice anglaise, se réfugieront sur l'île de Pitcairn.
Voir aussi : Mutinerie - Bligh - Histoire du Bounty - Fletcher - Histoire des Faits divers

1789
30 avril

George Washington premier président des Etats-Unis


George Washington est élu par le Congrès premier président de la République des Etats-Unis. Artisan de l'indépendance, favorable à un pouvoir fédéral fort, il aura comme vice-président John Adams. Reconduit dans ses fonctions en 1792, il s'aliènera une partie de l'opinion publique en proclamant la neutralité des États-Unis dans le conflit européen. Il se retirera de la vie politique en 1797 et décédera en 1799.
Voir aussi : Président - Dossier histoire des Etats-Unis : la guerre d'Indépendance - Election - George Washington - Histoire des Elections

1789
5 mai

Ouverture des états généraux


Alors que les caisses du royaume sont vides, Louis XVI se résout à convoquer les états généraux à Versailles. Selon le contrôleur général des Finances, Loménie de Brienne, seule une assemblée des délégués de tout le pays peut imposer des réformes (modifier l'assiette de l'impôt) aux privilégiés et au Parlement. A la différence des précédents états généraux de 1614, le nombre de représentants du tiers état est doublé. Les députés formeront une "Assemblée nationale" et commenceront à remettre en cause les institutions monarchiques.
Voir aussi : Histoire des Etats généraux - Histoire de la Révolution

1789
20 mai

Naissance de Marcellin Champagnat


Le pédagogue français, Marcellin Champagnat, est né le 20 mai 1789 et s'engage dans une carrière d'homme d'église. Il fonde la société des frères maristes en 1817, à La Valla-en-Gier, dans le département de la Loire. Leur objectif est l'éducation des jeunes gens pauvres des campagnes. La confrérie parvient à sa régularisation et son apogée entre les années 1826 et 1840. Marcellin Champagnat, atteint du cancer, meurt en 1840. Il sera béatifié par le pape Benoit XV en 1955.
Voir aussi : Pédagogue - Histoire de la Chrétienté

1789
17 juin

Les débuts de l'Assemblée constituante


L’assemblée naît pendant la Révolution, le 17 juin 1789. Cette institution, créée par le tiers état, récuse le vote par ordre et réclame « le vote par tête », un vote représentatif du peuple français. Louis XVI, sous la pression du peuple contraint la noblesse à se joindre à l’assemblée.
Voir aussi : Louis XVI - Constituante - Histoire de la Révolution

1789
17 juin

La première Assemblée Nationale


Le Tiers état décide par 490 voix contre 90 de constituer une Assemblée nationale. Elle menace de suspendre la collecte des impôts au cas où on l'empêcherait de mener à bien sa mission de représentation et dénie au roi le droit de veto sur ses décisions. Le 19 juin, le clergé rejoindra cette Assemblée. Le 9 juillet, l'Assemblée sera déclarée "constituante".
Voir aussi : Histoire de l'Assemblée Constituante - Histoire de l'Assemblée Nationale - Histoire de la Révolution

1789
20 juin

Serment du Jeu de paume


Le serment du Jeu de paume a lieu le 20 juin 1789. Il s'agit d'un acte d'engagement des 578 députés, formant le Tiers état, pris lors des Etats généraux de 1789. Il stipule une solidarité totale entre ses membres jusqu'à l'élaboration de la Constitution. Ce symbole est le prélude à la future souveraineté nationale et à la séparation des pouvoirs. Cette Constitution créera une Assemblée nationale constituante, regroupant les trois ordres de la noblesse, du clergé et du Tiers état.
Voir aussi : Constitution - Serment - Assemblée nationale constituante - Histoire de la Politique

1789
23 juin

"Nous ne sortirons que par la force des baïonnettes"


Au cours d'une séance des Etats généraux ouverte le 4 mai 1789, le marquis de Dreux-Brézé, grand maître des cérémonies du roi, veut faire sortir le tiers-état de la salle. Le comte de Mirabeau, député du tiers état d'Aix-en-Provence, lui rétorque : "Allez dire au roi que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes". Mirabeau s'impose dès lors comme l'un des principaux orateurs du tiers état, puis de l'Assemblée nationale.
Voir aussi : Histoire des Etats généraux - Tiers état - Mirabeau - Histoire de la Révolution

1789
27 juin

Louis XVI plie devant les tiers état


Louis XVI invite les deux ordres privilégiés, le clergé et la noblesse, à se joindre à l'Assemblée nationale. Quatre jours plus tôt, il avait demandé aux trois ordres de délibérer séparément et il avait cassé toutes les décisions fiscales du tiers-état. Celui-ci avait alors été rejoint par la majorité des députés du clergé et une cinquantaine de députés de la noblesse menés par le duc d'Orléans. Louis XVI, n'osant recourir à la force, se soumet en enjoignant les députés récalcitrants de se joindre à la nouvelle Assemblée.
Voir aussi : Louis XVI - Tiers état - Histoire de la Révolution

1789
9 juillet

Proclamation de l'Assemblée Constituante


L'Assemblée nationale née des états généraux convoqués à Versailles le 5 mai par Louis XVI, se déclare constituante. Les députés veulent modifier l'organisation politique et sociale du royaume et entament la rédaction de la Constitution. L'Assemblée constituante siégera jusqu'au 30 septembre 1791 pour laisser la place à l'Assemblée législative.
Voir aussi : Proclamation - Histoire de l'Assemblée Constituante - Histoire de la Révolution

1789
11 juillet

Louis XVI renvoie Necker


Le baron de Necker, directeur général des finances, est limogé par le roi de France qui le juge trop libéral. Il est aussitôt remplacé par Breteuil. La décision royale provoque une insurrection dans la capitale car Necker est fortement apprécié des Français. L'agitation parisienne conduira à la prise de la Bastille le 14 juillet et au rappel de Necker.
Voir aussi : Louis XVI - Necker - Histoire de la Révolution

1789
14 juillet

Prise de la Bastille


Les Parisiens excédés par les restrictions et l'immobilisme du roi Louis XVI, se révoltent. A la recherche d'armes ils envahissent d'abord l'Hôtel des Invalides puis se ruent vers la prison de la Bastille. Le gouverneur de Launay qui détient les clés de la forteresse est sommé de les remettre aux insurgés. Mais certains révolutionnaires réussissent à pénétrer dans l'enceinte et De Launay ordonne d'ouvrir le feu. Plus de 80 Parisiens sont tués. En fin d'après-midi le gouverneur capitule, il est tué une heure plus tard. La prise de la Bastille marque le point de départ du mouvement révolutionnaire français. Le symbole de l'arbitraire royal est tombé, l'Ancien régime touche à sa fin.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire fête nationale - Louis XVI - Histoire de la Bastille - Prise - Histoire de la Révolution

1789
4 août

Abolition des privilèges et des droits féodaux


L'Assemblée nationale constituante proclame la fin du régime féodal et de ses privilèges. La prise de la Bastille et les menaces de réaction nobiliaire avaient provoqué des révoltes dans les campagnes. Les paysans s'en étaient pris aux maisons seigneuriales, tout en proclamant leur fidélité au roi. Les députés, inquiets par ses soulèvements, décident d'abolir les restes de féodalités : corvée, dîme, juridiction seigneuriale, etc. L'Assemblée se prépare alors à rédiger une grande Déclaration des droits.
Voir aussi : Abolition - Privilèges - Histoire de la Révolution

1789
21 août

Naissance de Augustin Louis Cauchy


Augustin Louis, baron Cauchy, est né à Paris le 21 août 1789. Grand mathématicien, il fut membre de l'Académie des sciences et professeur à l'Ecole polytechnique. Catholique pratiquant, il est royaliste légitimiste, dévoué à Charles X. Cette position et son cléricalisme avéré le poussent à l'exil après les Trois Glorieuses, en 1830. Il revient huit ans plus tard et reprend place à l'Académie. Il meurt en 1857 après avoir refusé de prêter serment à Napoléon III, en 1853.
Voir aussi : Charles X - Mathématicien - Royaliste - Académicien - Histoire des Sciences et techniques

1789
24 août

La liberté de la presse


L'article 11 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen affirme : "la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement (...)". La presse ne sera pleinement libre qu'entre 1789 et 1792. Ensuite, elle sera contrôlée par le gouvernement. Il faudra attendre la loi du 29 juillet 1881 pour que soit garantit l'indépendance des médias.
Voir aussi : Histoire de la Liberté de la presse - Déclaration - Histoire des Droits de l'homme - Histoire de la Presse

1789
26 août

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen


Après six jours de discussion, le texte définitif de "La Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen" est voté par Assemblée nationale constituante. L'article 1 proclame : "les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit". Puis le texte définit les droits naturels et imprescriptibles de l'homme : liberté, propriété, sûreté, résistance à l'oppression. Avec cette Déclaration, la liberté n'a d'autre limite que celle des intérêts d'autrui.
Voir aussi : Déclaration - Histoire des Droits de l'homme - Histoire de la Révolution

1789
9 septembre

Naissance de William Cranch Bond


L'astronome américain William Cranch Bond naît le 9 septembre 1789. Sans recevoir d'éducation poussée, il accède au poste de directeur du Harvard College Observatory. Il étudie alors les astres et plus particulièrement Saturne. Au coté de son fils Georges Phillips Bond, il découvre, en 1848, Hypérion, un satellite de cette planète. Les deux hommes ont été les premiers à réaliser le daguerréotype de l'étoile de Véga en 1850. L'astrographe décède le 29 janvier 1859.
Voir aussi : Astronome - Histoire de Saturne - Daguerréotype - Histoire des Sciences et techniques

1789
12 septembre

Premier numéro de « l’Ami du peuple »


Le révolutionnaire Jean-Paul Marat fonde le journal « l’Ami du peuple ». Ces quelques pages sont particulièrement polémiques vis-à-vis du gouvernement français. Ses idées radicales encouragent souvent le recours à la violence. Beaucoup lui reprocheront, plus tard, d’être responsable de l’exécution des Girondins. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il sera assassiné. Son journal disparaîtra avec lui.
Voir aussi : Journal - Marat - Histoire de la Presse




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages