L'Internaute > Histoire > L'année 1791

Jour Par Jour, l'année 1791

1791

Révolution polonaise


La Révolution, dirigée par Stanislas Poniatowsi, aboutit à la rédaction de la Constitution polonaise du 3 mai 1791. Le roi polonais, Stanislas II, très à l'écoute de la pensée des Lumières, souhaite qu'une Diète représente la bourgeoisie. Cette constitution bannit le servage des paysans tout comme elle libère les militaires de leur corvée. Opposée à cette soi-disant montée d'anarchie, la Confédération de Targowica, dirigée par le comte Stanislas Potocki, émerge de Saint-Pétersbourg, en faveur du retour des privilèges.
Voir aussi : Pologne - Révolution - Confédération de Targowica - Stanislas II - Histoire de la Politique

1791
7 janvier

Première loi sur les brevets


L'Assemblée constituante vote une loi qui accorde un droit de propriété aux inventeurs et leur permet d'obtenir un brevet leur garantissant le monopole de fabrication de leur invention pendant quinze ans.
Voir aussi : Histoire de l'Assemblée Constituante - Brevet - Droit - Histoire de l'Economie

1791
2 mars

Décret d'Allarde


Le décret d’Allarde supprime les corporations, introduisant un changement radical dans l’économie et l’organisation du travail. Les corporations étaient des regroupements de personnes exerçant le même métier. Cette structure née au Moyen-Âge permettait à un corps de métiers d’exercer un monopole par secteur, souvent par ville, et d’avoir un certain poids politique. Mais elle subissait depuis le début du siècle la concurrence avec un modèle industriel capitaliste reposant sur la libre concurrence. Renforcée par la loi Le Chapelier, ce décret permet ainsi de modifier l’économie ainsi que le statut de l’employé. Mais la loi Le Chapelier sera aussi l’occasion d’interdire le droit de grève.
Voir aussi : Dossier histoire du droit du travail - Loi Le Chapelier - Histoire du Travail

1791
2 mars

Décès de John Wesley


John Wesley naît en Angleterre, le 17 juin 1703, dans une famille protestante. Parti prêcher aux Etats-Unis sans réelle conviction sur son propre salut, il change d'avis en observant la foi inébranlable de missionnaires moraves. Il parcourt dès lors l'Angleterre pour convaincre la population de se rapprocher de Dieu. Il forme alors le courant méthodiste, origine de l'actuel protestantisme évangélique. Il disparaît le 2 mars 1791 en ayant converti 700 000 méthodistes anglais à sa cause.
Voir aussi : Religion - John Wesley - Histoire des Décès

1791
4 avril

L'Eglise Sainte-Geneviève devient le Panthéon


L'Assemblée constituante décide de transformer l'église parisienne Sainte-Geneviève en temple civique destiné à accueillir les cendres des grands hommes de la patrie. Mirabeau sera la première personnalité inhumée au Panthéon. Voltaire et Rousseau suivront.
Voir aussi : Histoire de Paris - Histoire du Panthéon - Histoire de l'Assemblée Constituante - Histoire de Sainte-Geneviève - Histoire de l'Architecture

1791
23 avril

Naissance de James Buchanan, 15e président des Etats-Unis


James Buchanan naît le 23 avril 1791 à Cova Gap, en Pennsylvanie. Il mène une double carrière de juriste et d'homme politique avec succès. Tour à tour député, sénateur, ambassadeur américain en Russie, il devient le candidat du parti démocrate en 1857 et accède au rang de quinzième président des Etats-Unis. Esclavagiste soutenant les Etats du Sud, il se heurte aux abolitionnistes. L'histoire le nomme comme principal responsable de la guerre de Sécession qui découlera de ses tergiversations.
Voir aussi : Etats-Unis - Président - Dossier histoire de la Guerre de Sécession - James Buchanan - Histoire de la Politique

1791
27 avril

Naissance de Samuel Morse


Samuel Morse naît le 27 avril 1791, à Charleston. Après des études réussies à l'université de Yale, il se consacre à la peinture puis aux voyages. Fondateur de la société des Beaux-arts de New York, en 1825, il passe à la postérité grâce à l'invention du langage morse. Son génie ne fut pas la découverte du télégraphe mais la réalisation d'un télégraphe peu coûteux et simple d'usage. Il meurt le 2 avril 1872, après avoir déposé ses brevets.
Voir aussi : Peintre - Inventeur - Télégraphe - Samuel Morse - Histoire des Sciences et techniques

1791
3 mai

La Pologne se dote d'une constitution libérale


Subissant les volontés de partage des grandes nations qui l’entoure, la Pologne tente de s’affirmer et de se renforcer en proclamant une nouvelle constitution. Ouvrant les carrières administratives aux bourgeois et libérant les paysans de la servitude, la constitution mit quatre ans à être élaborée. Mais, si les avancées sont moins radicales qu’en France, cette initiative n’est guère du goût des royaumes de Prusse et de Russie. Ceux-ci n’attendront d’ailleurs pas plus de quatre ans avant de se partager le pays. Cet acte politique reste dans les mémoires comme un des éléments fondateurs de la Pologne, c’est d’ailleurs la date de sa fête nationale.
Voir aussi : Constitution - Dossier histoire fête nationale - Histoire de l'Etat

1791
6 mai

Les débuts du musée du Louvre


Un décret crée le Muséum central des arts de la République. En 1793 sera inaugurée la grande galerie des peintures au palais du Louvre, ancienne résidence royale. En 1803, le musée deviendra "musée Napoléon" et s'enrichira du butin des campagnes militaires de l'Empereur. Sous la IIIème République l'établissement deviendra officiellement "propriété de l'État", accédant ainsi à son statut actuel de musée national.
Voir aussi : Musée - Histoire du Louvre - Histoire de l'Architecture

1791
10 juin

Acte constitutionnel du Canada


Le roi d'Angleterre George III signe l'Acte constitutionnel du Canada. Il partage ainsi la colonie en deux provinces : à l'ouest de la rivière Ottawa est créé le Haut-Canada, à dominante anglophone ; à l'est le Bas-Canada qui réunit les Canadiens de souche française. Le Bas-Canada inclut la Nouvelle-France, qui sera annexée par l'Angleterre en 1763, par le traité de Paris. En 1840, un Acte d'Union réunira le Haut et le Bas-Canada en une seule province, appelée Canada.
Voir aussi : George III - Histoire de la Colonisation

1791
14 juin

Promulgation de la loi Le Chapelier


La loi Le Chapelier vient renforcer le décret d’Allarde et interdit la formation de tout groupement professionnel. Orienté à l’origine contre les corporations afin de renforcer la liberté d’entreprendre, son extension à toutes les formes de rassemblements de professionnels met fin à toute possibilité de syndicats ou de grève. Elle signe aussi la fin des rassemblements paysans.
Voir aussi : Dossier histoire du droit du travail - Syndicat - Histoire du Droit de grève - Loi Le Chapelier - Histoire du Travail

1791
21 juin

Louis XVI arrêté à Varennes


Louis XVI déguisé en valet de chambre, Marie-Antoinette, leurs deux enfants et la gouvernante sont arrêtés dans la bourgade de Varennes-en-Argonne. Ils avaient fui le palais des Tuileries la veille afin de rejoindre l'armée du marquis de Bouillé à Metz. Mais le cortège royal est reconnu à Sainte-Menehould par le maître de poste Drouet qui donne l'alerte. La famille est ramenée à Paris. Le peuple se sentira trahi par la fuite du roi. L'Assemblée suspendra le roi provisoirement. Pour freiner la montée des Républicains, elle tentera de faire passer la fuite royale pour un enlèvement organisé par les contre-révolutionnaires. Mais les événements mèneront à la fusillade du Champ-de-Mars, faisant une cinquantaine de tués parmi la population.
Voir aussi : Louis XVI - Arrestation - Marie-Antoinette - Fuite - Fusillade du Champ-de-Mars - Histoire de la Révolution

1791
11 juillet

Voltaire au Panthéon


Treize ans après sa mort (30 mai 1778), la dépouille de Voltaire est transférée au Panthéon. Une foule immense accompagne le cortège composé d'acteurs, d'ouvriers, de membres de l'Assemblée nationale, de magistrats, etc. Le clergé ne participe pas à la cérémonie. Après avoir été exposé à la Bastille, symbole de la révolution survenue deux ans auparavant, le cercueil de Voltaire est conduit au Panthéon. L'épitaphe porte ces mots: "Il combattit les athées et les fanatiques. Il inspira la tolérance, il réclama les droits de l'homme contre la servitude de la féodalité. Poète, historien, philosophe, il agrandit l'esprit humain, et lui apprit à être libre."
Voir aussi : Histoire du Panthéon - Voltaire - Histoire de la Philosophie

1791
17 juillet

Fusillade du Champ-de-Mars


Suite à la l’évasion ratée de la famille royale, les démocrates et les républicains veulent la déchéance du souverain. Mais l’Assemblée constituante en décide autrement et le roi, qui avait été relevé de ses fonctions, retrouve ses droits mi-juillet. Les démocrates et les républicains se rassemblent alors au Champ-de-Mars, afin de faire signer une nouvelle pétition pour priver le roi de ses pouvoirs. Aussitôt, l’Assemblée réagit et, sous le commandement de La Fayette, la Garde nationale ouvre le feu. Environ cinquante personnes, de tout sexes et de tout âges sont tuées.
Voir aussi : Louis XVI - Garde Nationale - Histoire de l'Assemblée Constituante - La Fayette - Fusillade du Champ-de-Mars - Histoire de la Révolution

1791
14 août

Cérémonie du Bois-Caïman


La cérémonie du Bois-Caïman a lieu le 14 aout 1791, sur l'île de Saint-Domingue, aujou d'hui Haïti. Il s'agit d'une cérémonie vaudou, organisée par Dutty Boukman, censée rendre invincibles les esclaves noirs qui se révolteront. Le soulèvement prend forme les 21 et 22 août 1791, jours durant lesquels les esclaves noirs pillent et tuent un millier de Blancs. Entravée par les Français, la révolte se poursuit, restant l'acte fondateur de la révolution des esclaves marrons.
Voir aussi : Révolte - Esclaves - Histoire de Saint-Domingue - Histoire de la Politique

1791
23 août

Révolte des esclaves à Haïti


Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, les esclaves de la colonie française de Saint-Domingue (île d'Haïti dans les Antilles), se soulèvent contre leurs maîtres. La révolte est menée par Boukman, un prêtre vaudou. C'est le début d'une guerre qui aboutira à l'indépendance d'Haïti le 1er janvier 1804. L'UNESCO fera du 23 août "la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition".
Voir aussi : Soulèvement - Esclaves - Histoire de Saint-Domingue - Haïti - Histoire de la Colonisation

1791
27 août

Déclaration de Pillnitz


La menace portée sur la royauté française pousse les monarques européens à se réunir pour éviter la propagation de la Révolution. Le 27 août 1791, les empereurs d'Autriche, Léopold II, et de Prusse, Frédéric-Guillaume II, rédigent leurs résolutions dans la Déclaration de Pillnitz. Elle préconise le rétablissement de Louis XVI sur son trône et le recouvrement de ses droits. Les révolutionnaires français tirent profit de ce texte en exacerbant le sentiment national face à la coalition étrangère.
Voir aussi : Louis XVI - Léopold II - Frédéric-Guillaume II - Histoire de la Politique

1791
septembre

Olympe de Gouges publie un ouvrage "féministe"


La femme de lettres française publie "la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne". Elle y prône l’émancipation féminine, notamment au travers de l’égalité entre les sexes. Selon son ouvrage, la femme devrait être considérée comme citoyenne à part entière. Le préambule du texte s’adresse à Marie-Antoinette, à qui elle implore de défendre jusqu’au bout le "sexe malheureux". Ses actions ne se limitent toutefois pas à la condition de la femme. Olympe de Gouges s’était déjà engagée corps et âme dans la Révolution. Elle soutiendra également les Girondins au travers de ses écrits et ira jusqu’à défendre le roi Louis XVI. Ses agissements lui vaudront d’être guillotinée en 1793. Elle sera considérée plus tard comme l’une des toutes premières "féministes".
Voir aussi : Dossier histoire du féminisme - Louis XVI - Girondins - Histoire des Femmes

1791
5 septembre

Naissance de Giacomo Meyerbeer


Le 5 septembre 1791 est le jour de naissance du compositeur allemand Giacomo Meyerbeer. Issu d'une famille riche d'intellectuels, il bénéficie d'une éducation appropriée à la musique, en Allemagne puis en Autriche. Pianiste virtuose, il compose et joue dans toutes les grandes villes européennes. Minutieux et perfectionniste, il crée des œuvres qui sont considérées comme fondatrices et déterminantes du Grand opéra français. Il s'éteint le 2 mai 1791, à Paris, laissant derrière lui un répertoire conséquent.
Voir aussi : Compositeur - Allemand - Histoire de la Musique classique

1791
14 septembre

Louis XVI, roi des français


A la suite de la fuite de Varennes, Louis XVI est suspendu de ses fonctions un mois. Le 14 septembre 1791, il juge fidélité à la nation devant l’Assemblée Constituante. Désormais, il devient le « Roi des Français ».
Voir aussi : Roi - Louis XVI - Histoire de la Révolution




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages