L'Internaute > Histoire > L'année 1836

Jour Par Jour, l'année 1836

1836
2 janvier

Naissance de Mendele-Mokher-Sefarim.


Mendele Moïkher Sforim, de son vrai nom Cholem Yakov Abramovich, naît le 2 janvier 1836. Il est le père fondateur de la littérature moderne yiddish et hébreuse.
Il voyage énormément en Biélorussie, en Lituanie ainsi qu'en Ukraine.
Il écrit dès ses débuts en hébreu, langue peu répandue, ce qui lui permet d'enrichir de manière considérable le vocabulaire de celle-ci. Il se permet ainsi de développer l'hébreu en inventant de nouveaux mots.
Sa dernière œuvre, et pas des moindres, c'est son autobiographie qu'il nomme "Shlome Reb Chaims", qu'il termine peu de temps avant sa mort.
Il décède le 8 décembre 1917.
Voir aussi : Histoire de l'Art

1836
8 janvier

Naissance de Sir Lawrence Alma-Tadema.


Sir Lawrence Alma-Tadema naît le 8 janvier 1836 aux Pays-Bas. C'est un peintre britannique.
Dès son plus jeune âge, il développe de grandes capacités pour le dessin et la peinture. Son premier tableau est un portrait de sa sœur peint en 1851.
En 1852, il est admis à l'Académie d'Anvers. Quatre ans plus tard, il la quitte pour étudier l'archéologie auprès de Louis de Taye.
De retour à Paris quelques années après, il montre ses toiles à Ernest Gambart. Il lui commande une vingtaine de tableaux pour les exposer dans sa galerie. Le succès est alors immédiat.
En 1876, il est élu membre de l'Académie Royale et près de 20 ans plus tard, la reine Victoria d'Angleterre l'anoblit.
Après plus de 60 ans de carrière, Lawrence Alma-Tadema s'éteint à Wiesbaden le 25 juin 1812. Il est inhumé à la cathédrale Saint-Paul à Londres.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1836
9 janvier

Exécution de Lacenaire


Coupable d'avoir assassiné Chardon, un ancien camarade de prison, et sa mère ainsi que d'avoir agressé un garçon de banque rue Montorgueil à Paris, la malfaiteur Pierre-François Lacenaire est condamné à mort par les assises de la Seine. Lors de sa détention à la Conciergerie, Lacenaire rédigera ses mémoires qui contribueront largement à faire naître le mythe du dandy assassin et voleur. Lacenaire est guillotiné au petit matin, barrière Saint-Jacques à Paris.
Voir aussi : Assassinat - Exécution - Histoire des Faits divers

1836
14 janvier

Naissance d'Henri Fantin-Latour.


Henri Fantin-Latour, de son vrai nom Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, est né le 14 janvier 1836 à Grenoble.
Il est connu pour ses qualités de peintre réaliste ainsi qu'intimiste et de lithographe.
En 1854, il fait son entrée dans l'école des beaux-arts. Il fait aussi parti du groupe "1863". De ce groupe surgira l'impressionnisme.
Durant toute sa carrière, il réalise de nombreux tableaux, notamment des natures mortes.
La plupart de ses œuvres se trouvent aujourd'hui au musée d'Orsay de Paris ainsi qu'au musée des Beaux-Arts de Lyon.
Il décède le 25 août 1904 à Buré.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1836
6 mars

Le Mexique s'empare de Fort Alamo


5 000 soldats mexicains lance l'offensive contre le Fort d'Alamo tenu par les Texans. Le Texas avait officiellement proclamé son indépendance vis à vis du Mexique mais le général mexicain Santa Ana, qui commande les troupes, n'entend pas perdre une partie de son territoire. L'offensive de Fort Alamo servira d'exemple et les 187 ressortissants texans du fort seront massacrés. Parmi eux, le trappeur Davy Crockett.
Voir aussi : Histoire du Texas - Histoire du Fort Alamo - Histoire des Guerres

1836
9 mars

Décès de Antoine Destutt de Tracy.


Antoine Destutt de Tracy naît le 20 juillet 1754 à Paris.
C'est un homme politique ainsi qu'un philosophe français.
Il détient plusieurs titres dont celui de marquis de Tracy et de comte Destutt-Tracy.
Il publie de nombreux textes comme "Mémoire sur la faculté de penser", "Traité d'économie politique" ou encore "Quels sont les moyens de fonder la morale chez un peuple ?".
En 1808, il est élu membre de l'Académie française et, en 1832 de celle de sciences morales et politiques.
Il décède à Paris le 9 mars 1836 à l'âge de 81 ans.
Voir aussi : Histoire de la Philosophie

1836
14 mars

Naissance de Jules Joseph Lefebvre.


Jules Joseph Lefebvre, plus connu sous le nom de Jules Lefebvre, est né le 14 mars 1836 à Tournan-en-Brie. C'est un peintre de l'Académie française ainsi qu'un professeur dans cette même école et à l'Académie de Julian.
Il est un spécialiste des portraits et des peintures de genre.
Il est principalement reconnu pour ses nus féminins. En 1868, il fait parler de lui grâce à sa peinture nommée "Femme couchée". Plus tard, c'est "La Vérité" qui le rendra célèbre. Aujourd'hui cette peinture est exposée au musée d'Orsay à Paris.
Grâce à son talent, il reçoit de nombreuses distinctions dont la médaille de première classe à l'exposition de Paris en 1878, la médaille d'honneur en 1886, et il reçoit également le titre de commandeur de la Légion d'honneur.
Il meurt le 24 février 1911 à Paris.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1836
21 avril

La bataille de San Jacinto


Les Texans se révoltent contre le Mexique et gagnent leur indépendance à la bataille de San Jacinto (près de Houston). Ils prennent ainsi leur revanche : la bataille de Fort Alamo qui s'était achevé le 6 mars 1836 avec le massacre des 200 résistants du fort assiégé par 5000 mexicains. Le 29 décembre 1845, le Texas rejoindra les États-Unis d'Amérique en devenant la 28ème étoile du drapeau américain.
Voir aussi : Histoire du Texas - Histoire du Fort Alamo - Histoire des Guerres

1836
1 juin

Naissance de Jules Chéret.


Jules Chéret naît le 1er juin 1836. C'est un artiste peintre ainsi qu'un lithographe.
Il excelle particulièrement dans l'art de l'affiche. Il fait ses études à l'Ecole des beaux-arts.
En 1889, il effectue sa première exposition composée de pastels, de gouaches et d'affiches au théâtre de la Potinière à Paris.
Quelques temps après, il obtient la médaille d'or lors de l'Exposition universelle.
En 1890, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur.
Cinq ans plus tard, il se diversifie et commence à exécuter des travaux de décors monumentaux dans les plus grandes villes comme Evian et Paris.
Il meurt à Nice le 23 septembre 1932.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1836
10 juin

Décès d'André-Marie Ampère.


André-Marie Ampère est né le 20 janvier 1775 à Lyon. C'est un mathématicien et un physicien hors-pair.
Son père lui fait son éducation dès sa plus tendre enfance. En effet, André-Marie montre d'impressionnantes capacités intellectuelles dès son plus jeune âge : à 4 ans, il sait déjà lire. Son père lui enseigne le latin, l'histoire naturelle et la poésie. Voyant les capacités de son fils pour l'arithmétique, il se concentre sur cette matière et abandonne l'instruction des autres.
Passionné par les travaux de Leonhard Euler et Daniel Bernoulli, André-Marie s'empresse de réapprendre le latin afin de comprendre leurs ouvrages.
Tout au long de sa carrière, il s'efforce de démontrer des théories sur l'électromagnétisme, sa première datant de 1827.
Il invente le tout premier télégraphe électrique et fait de nombreuses analyses sur une possible unité de mesure de l'intensité du courant électrique. Afin de saluer ses travaux l'ampère sera plus tard l'unité internationale de cette mesure.
En 1808, il est nommé par Napoléon comme Général de l'Université française impériale.
Six ans plus tard, on le nomme membre de l'Académie des sciences de Paris.
Il meurt le 10 juin 1836 à Marseille.
Voir aussi : Histoire des Grandes aventures et découvertes

1836
16 juin

Émile de Girardin fonde « la Presse »


Le premier numéro du quotidien « la Presse » sort en kiosque. Son créateur, Émile de Girardin, fait appel à des annonceurs afin de diminuer le coût de l’abonnement. Il est ainsi le premier à lancer le journal bon marché en France et sera considéré comme le fondateur de la presse moderne.
Voir aussi : Journal - Quotidien - Histoire de la Presse

1836
20 juin

Décès de Emmanuel-Joseph Sieyès.


Emmanuel-Joseph Sieyès naît le 3 mai 1748, dans le Sud de la France, à Fréjus.
Il est reconnu pour ses activités politique et ecclésiastique ; c'est aussi un essayiste.
Ennemi juré de Robespierre, il œuvre pour de nombreuses lois et autres écrits.
"Essai sur les privilèges" est le premier qui le rendra vraiment célèbre en 1788.
En 1789, il publie un texte fondateur de la Révolution française : "Qu'est ce que le Tiers état ?". Il prend ainsi activement part aux événements.
Il transforme la Chambre du Tiers état en Assemblée Nationale le 17 juin 1789.
En 1799, il est nommé Consul provisoire par Napoléon Bonaparte.
Sous l'Empire il est le Président du Sénat dit conservateur.
Il meurt le 20 juin 1836 à Paris après une carrière très active.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1836
26 juin

Décès de Rouget de Lisle.


Rouget de Lisle, de son vrai nom Claude Joseph Rouget de Lisle, naît le 10 mai 1760. C'est un officier français de ce qu'on appelle le Génie. Il est aussi poète et auteur dramatique.
Il est connu dans la France entière pour être l'auteur de "La Marseillaise", l'hymne national français ainsi, que d'autres hymnes moins célèbres comme "l'Hymne Dithyrambique sur la conjuration de Robespierre et la Révolution du 9 Thermidor".
A partir de sa mort, le 28 juin 1836, on lui fera de nombreux hommages, de toutes les manières qu'il soit.
Voir aussi : Rouget de Lisle - Histoire de la Politique

1836
28 juin

Décès de James Madison.


James Madison naît le 16 mars 1751 dans l'Etat de Virginie. Il est connu pour avoir été le quatrième président des Etats-Unis, après Thomas Jefferson.
Il adhère au parti démocrate-républicain.
Il fait ses études à l'université de Princeton et devient avocat avant de s'intéresser à la politique.
Sa première élection se déroule le 7 décembre 1808 et son premier mandat débute le 4 mars 1809 avec pour premier vice-président George Clinton.
Il est élu une seconde fois le 2 décembre 1812. Son second mandat débute le 4 mars 1813 et son vice-président est Elbridge Gerry.
Il reste ainsi 8 ans au pouvoir.
L'année de sa seconde élection débute la guerre entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni.
Deux ans après, il signe le traité de Gand qui met fin à ce combat.
Il meurt le 28 juin 1836 dans le Vermont aux Etats-Unis.
Voir aussi : James Madison - Histoire de la Politique

1836
29 juillet

Inauguration de l'Arc de triomphe de l'Étoile.


L'arc de Triomphe de l'Etoile que l'on connaît aussi sous le simple nom d'arc de Triomphe, a été construit entre 1808 et 1835 sur commande de Napoléon.
L'architecte principal était Jean-François-Thérèse Charlgrin.
Ce monument est établi dans le 8e arrondissement de Paris, place de l'Etoile, en haut des célèbres Champs-Elysées.
Le 29 juillet 1836, l'arc de Triomphe est inauguré à l'occasion du sixième anniversaire des Trois Glorieuses.
Depuis 1896, c'est un monument qui est classé "monument historique".
Voir aussi : Histoire de l'Arc de Triomphe - Histoire de l'Architecture

1836
23 août

Naissance de Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine.


Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine naît le 23 août 1836 en Hongrie. Elle est la fille de Joseph de Habsbourg, archiduc-comte palatin de Hongrie, et de Dorothée de Wurtemberg, archiduchesse par le mariage.
En 1853, elle se marie par raison avec le duc de Brabant, qui sera plus tard le roi Léopold II de Belgique. Ils eurent quatre enfants dont le futur souverain qui, malheureusement, fut emporté par une pneumonie.
La vie de la duchesse ne sera pas facile tous les jours, elle n'aime pas son mari et il le lui rend bien. Si bien qu'à la fin de sa vie, ils ne résident plus ensemble.
Elle décède le 19 septembre 1902 en Belgique, après être retournée quelques années auprès des siens.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1836
5 septembre

Sam Houston est élu président de la République du Texas.


Samuel Houston dit Sam Houston est né le 2 mars 1793. Il est connu pour avoir marqué l'histoire du Texas en étant un homme d'Etat, un politicien ainsi qu'un militaire américain.br /Le 5 septembre 1823, il est élu président de la République du Texas. Parallèlement il exerce les fonctions de sénateur des Etats-Unis et de gouverneur.br /De plus, il est partisan du rattachement de son pays aux Etats-Unis. Grâce à sa popularité et ses actions politiques, la ville d'Houston porte son nom. De nombreux monuments lui seront dédiés et porteront son nom.
Voir aussi : Histoire des Elections

1836
17 septembre

Décès de Antoine-Laurent de Jussieu.


Antoine-Laurent de Jussieu est né le 12 avril 1748 à Lyon. C'est un célèbre botaniste français.
Il débute ses études dans sa ville natale, puis en 1766 son oncle Bernard de Jussieu le convainc de venir finir ses études de médecine à Paris.
En 1770 il prend la suite de Louis-Guillaume Le Monnier au poste de démonstrateur au Jardin du roi.
Trois ans plus tard, il démontre son premier examen à l'Académie des sciences : c'est une réussite puisqu'à l'issu de ce dernier, il est élu membre.
En 1794 il est nommé directeur du Muséum national d'histoire naturel et décide d'y fonder une bibliothèque.
Au début des années 1800, il devient enseignant en botanique à la faculté de médecine de Paris.
Trente ans plus tard, il devient membre de la Royal Society.
Il meurt le 17 septembre 1836 à Paris.
Voir aussi : Histoire des Sciences et techniques

1836
15 octobre

Naissance de James Tissot.


Jacques-Joseph Tissot, plus connu sous le nom de James Tissot, naît à Nantes le 15 octobre 1836.
Il est reconnu pour ses activités de peintre et de graveur. Il est ainsi apprécié comme peintre en Angleterre à l'époque victorienne.
A la suite de ses études faites à l'Ecole des beaux-arts de Paris, il fait sa première exposition au Salon en 1859.
En 1871, il s'installe en Angleterre où il réalisera de nombreuses peintures pour la bourgeoisie ainsi que des caricatures pour Vanity Fair.
A partir de 1882, année de la mort de sa femme, il retourne dans son pays natal, la France. Il expose dès lors des portraits de femmes de différentes conditions sociales.
Il édite aussi de nombreuses oeuvres littéraires qu'il a écrit lors de ses voyages en Palestine et à Jérusalem. Parues à la fois en français et en anglais, ses écrits lui assurent une grande renommée.
Il meurt le 8 août 1902 à Chenecey-Buillon.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1836
25 octobre

Erection de l'Obélisque du Louxor


Il est environ quinze heures et c’est sous les applaudissements de plusieurs dizaines de milliers de spectateurs que l’Obélisque du Louxor atteint la verticale et trône enfin au milieu de la place de la Concorde. Il a fallu pas moins de quatre heures, trois cents personnes et l’aide d’une petite machine à vapeur pour dresser les 230 tonnes de granit. L’aventure remonte en fait à 1832, lorsque le Pacha Muhammad Ali offre à Louis-Philippe un des deux obélisques du temple de Thèbes, vieux de trois milles ans et dédié à Ramsès II. Il faut tout le talent de l’ingénieur Philippe LeBas, pour permettre au monument de passer de Louxor à Paris, descendant le Nil, traversant la Méditerranée et remontant la Seine sur un parcours de 12000 kilomètres.
Voir aussi : Louis-Philippe - Histoire de la Place de la Concorde - Histoire de l'Architecture




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages