L'Internaute > Histoire > L'année 1838

Jour Par Jour, l'année 1838

Dates décroissantes    Titres seulement    (20 réponses)

1838

Construction du grand palais du Kremlin.


Le Grand Palais du Kremlin a été érigé entre 1838 et 1851. Il est situé à l'intérieur du Kremlin de Moscou.
Il a été conçu par une grande équie d'architectes, eux-mêmes sous le commandement de Konstantin Thon.
Il a été pensé pour confirmer la puissance et l'autocratie du pays.
Ce grand palais était la résidence du tsar lorsque celui-ci était à Moscou.
Afin de disposer de la place nécessaire, la palais baroque et l'église Saint-Jean-le-Baptiste ont été détruits.
Une fois la construction achevée, le palais disposait de près de 700 chambres grâce aux 25 000 m² sur lesquels il s'étend.
Aujourd'hui, l'aile ouest sert pour les réceptions.
Voir aussi : Histoire de l'Architecture

1838

Flora Tristan est touchée au poumon


La jeune franco-péruvienne reçoit une balle en plein poumon, tirée par son époux, André Chazal. Depuis des années, elle s’efforçait de fuir cet homme violent et jaloux, qu’elle avait épousé par obligation. Survivant à sa blessure, Flora Tristan luttera alors activement pour la liberté de la femme et, surtout, pour la restitution du divorce. Initiatrice du mouvement féministe à venir, elle étendra aussi ses actions socialistes aux droits des travailleurs, étant elle-même ouvrière. Femme lettrée, elle publiera "Pérégrinations d’une paria" et "Unité ouvrière". En 1975, un refuge pour femmes battues portant son nom ouvrira ses portes en France.
Voir aussi : Dossier histoire du féminisme - Histoire des Femmes

1838
12 janvier

Combat d'Islay.


Le combat d'Islay est une bataille navale qui s'est déroulée le 12 et le 13 janvier 1838, au Pérou. Elle fait partie des guerres qui ont été mené durant les guerres de la Confédération péruano-bolivienne.
Ce combat oppose dont cette dernière au Chili. Les différentes frégates sont dirigées par Juan José Panizo et Robert Winthrop Simpson.
A l'issu de ce combat, le camp du Pérou gagne.
Cette bataille n'a pas vraiment de conséquences puisque les deux escadres sont intactes.
Voir aussi : Histoire des Guerres

1838
18 février

Naissance de Ernst Mach.


Ernst Mach naît le 18 février 1838 en Autriche. Il est connu pour ses talents de physicien et de philosophe.
Il fait ses études à l'université de Vienne dont il est diplômé d'un doctorat sur "les phénomènes électriques de décharge et d'induction".
En 1867, il enseigne à l'université Charles de Prague où il effectue des analyses en parallèle. Trente ans plus tard, il retourne dans sa propre université où un département est spécialement créé pour lui.
Deux ans plus tard, victime d'une attaque cérébrale, il diminue l'enseignement.
Durant sa longue carrière, on lui attribue "le nombre de Mach", "le principe de Mach" et "l'onde de choc".
En 1901, il décide de prendre sa retraite et siège au parlement autrichien.
Le 19 février 1916, il décède à Munich, à l'âge de 78 ans.
Voir aussi : Histoire de la Physique

1838
26 mars

Décès de Jean-Baptiste Grenier.


Jean-Baptiste Grenier naît le 21 avril 1753.
Il était un avocat ainsi qu'un homme politique. Il exerça ces deux fonctions durant la Révolution française.
En 1789, il est élu, avec 172 voix, député du Tiers état d'Auvergne. Au cours de l'Assemblée consituante, c'est un homme très discret.
En parallèle de sa carrière, il participe à la fondation du "Journal des Débats" avec Gaultier de Biauzat et Sémonville.
En 1793 et 1794, il arrête toutes ses fonctions publiques car il est déclaré suspect. D'ailleurs, il ne retrouvera que quelques fonctions à partir du coup d'Etat daté du 18 Brumaire.
Le 27 avril 1800, il est nommé sous-préfet de Brioude, il en deviendra le maire quelques temps après.
Le 26 mars 1838, Jean-Baptiste Grenier meurt dans son village natal.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1838
17 mai

Décès de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.


Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord plus connu sous le nom familier de Talleyrand, naît le 2 février 1754 à Paris.
Il est connu pour ses activités d'homme politique et de diplomate.
Il est issu d'une famille de haute noblesse et son oncle n'est autre que l'archevêque de Reims.
Il décide d'entamer sa carrière ecclésiastique et débute en tant que prêtre d'Autun. Quelques temps plus tard, il sera nommé évèque de cette même ville.
Durant la Révolution française, il décide de quitter sa carrière religieuse et de mettre ses connaissances à profit en politique.
Ainsi, il vit de nombreuses périodes historiques comme l'Ancien Régime, la Révolution française, le Directoire, le Premier Empire, la Restauration et enfin la Monarchie de Juillet. Toutes ces étapes importantes lui ont permi d'occuper des postes différents et de cotoyer des personnalités importantes comme Louis XVI, Napoléon 1er, Charles X ou encore Louis-Philippe 1er.
Il décède à Paris le 17 mai 1838 après avoir eut une carrière riche et complète.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1838
17 mai

Décès de René Caillié.


René Caillié naît le 19 novembre 1799 dans les Deux-Sèvres. Il est connu pour avoir été un grand explorateur français notamment grâce à son expédition à Tombouctou au Mali.
Désirant découvrir de nouvelles terres, il quitte la France pour la première fois en 1816. Il connaît deux échecs et est contraint de revenir dans son pays natal.
Il démarre sa plus célèbre expédition le 19 avril 1827 en Guinée et arrive dans la fameuse ville de Tombouctou le 20 avril 1828.
Deux ans plus tard, il retourne en France en ayant traversé le désert du Sahara. Quelques temps plus tard il devient le maire de la commune de Champagne.
Malgré cela, il rêve de partir une dernière fois en Afrique, malheureusement la mort viendra le cueillir le 17 mai 1838, ce qui l'empêchera de réaliser son dernier rêve.
Voir aussi : René Caillié - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1838
28 juin

Naissance de Jan Matejko.


Jan Matejko naît le 28 juin 1838. C'est un peintre polonais de grand renommée.
Ce sont surtout ses œuvres retraçant les grands personnages ou l'histoire polonaise (notamment la bataille de Grunwald) à qui il doit ce succès.
Dès son plus jeune âge, Jan Matejko montre un intérêt particulier pour l'art plastique. Mauvais à l'école, c'est pourtant cette matière qui lui permet de poursuivre son instruction.
Son pays essuyant de nombreux échecs en matière de batailles, le peintre se décide à abandonner la peinture religieuse pour se consacrer à celle représentant l'histoire de son pays.
En 1852, il entre à l'Ecole des beaux-arts de Cracovie, contre l'avis de son père. Il poursuivra dans cette école ses études durant 6 ans.
Ses œuvres majeures sont "La Bataille de Rac?awice", "L'adoption de la Constitution du 3 mai 1791" et "L'Histoire de la civilisation en Pologne".
Il décède le 1er novembre 1893 dans sa ville natale, Cracovie.
Voir aussi : Histoire de la Peinture

1838
1 septembre

Décès de William Clark.


William Clark naît le 1er août 1770. C'est un célèbre explorateur américain.
Sa carrière commence à l'armée, en effet cet homme est très intéressé par la vie militaire. Ainsi entre 1789 et 1790, il effectue sa première rencontre avec des autochtones en Inde.
Au début des années 1790, il est nommé lieutenant d'infanterie et est mis sous les ordres d'Anthony Wayne.
Mais cet homme est surtout connu pour avoir participé à la célèbre expédition "Lewis et Clark", menée à travers toute l'Amérique du Nord en 1803.
Il traverse alors de nombreuses régions comme le Missouri, ou encore les Rocheuses.
C'est en 1807, qu'il met fin à sa carrière en arrêtant son travail à l'armée. Le 28 janvier 1836, il devient un membre à part entière de la Royal Society.
Le 1er septembre 1838, il décède à Saint-Louis.
Voir aussi : Histoire des Explorations

1838
5 septembre

Décès de Charles Percier.


Charles Percier naît à Paris le 22 août 1764. Il est connu pour ses activités liées à l'architecture, à la décoration et à l'enseignement. Il reçoit sa formation grâce à Antoine-François Peyre.
Il est le précurseur, avec son ami Pierre-François-Léonard Fontaine, du style Empire. Dès 1794, ils travaillent ensemble, et ce jusqu'à la fin de leurs carrières respectives.
Au cours de sa brillante carrière, il réalise notamment l'Arc de Triomphe du Carrousel et le Château de Malmaison.
Il sera beaucoup récompensé à travers le prix de Rome en 1786 et son élection à l'Académie des beaux-arts en 1811.
Il meurt le 5 septembre 1838 à l'âge de 72 ans, à Paris.
Voir aussi : Pierre-François-Léonard Fontaine - Histoire de l'Architecture

1838
octobre

Les cherokees sur la Piste des larmes


Des milliers de Cherokees sont forcés de quitter leur territoire de l’Est du Mississipi, pour atteindre le nord-est de l’Oklahoma. En effet, le 29 décembre 1835, une minorité d’entre eux avaient signé le traité de New Echota avec les Etats-Unis, par lequel ces terres regorgeant d’or étaient cédées au pays pour 5 millions de dollars. À son échéance, l’armée américaine se charge de faire évacuer le territoire. Un voyage long et harassant les attend, et plus de 4000 d’entre eux périront en chemin, de froid, de fatigue ou de maladie.
Voir aussi : Dossier histoire des Indiens d'Amérique du Nord - Histoire du Mississippi - Cherokees - Histoire de la Colonisation

1838
24 octobre

Oribe est renversé.


Manuel Oribe, de son vrai nom Manuel Ceferino Oribe y Viana, est connu pour avoir été le second président de l'Uruguay.
Il a respectivement été élu en 1835 et 1838. Il est membre du parti National et succède à Carlos Anaya.
La première fois qu'il est élu, l'Assemblée Législative lui accorde toute sa confiance afin de maîtriser les dettes du pays et de stabiliser les comptes de ce dernier. A cette occasion, il créa le "Grand Livre de Dettes". dès lors il met en place un système assurant les pensions et les retraites.
Le 19 septembre 1836, Oribe ordonne à ses hommes de se battre lors de la bataille de Carpinteria. Le combat se déroule mal et il perd le combat le 22 octobre. Le 15 juin de la même année, il est à nouveau battu à Palmar. Le 24 octobre, le président démissionne de toutes ses fonctions.
Voir aussi : Manuel Oribe - Histoire de la Politique

1838
25 octobre

Naissance de Georges Bizet.


Alexandre-César-Léopold Bizet, plus connu sous le nom de Georges Bizet, est une figure de la musique française. Il naît à Paris le 25 octobre 1838. Son père enseigne le chant et sa mère est pianiste. Dès sa naissance, le compositeur baigne déjà dans l'univers musical. A 9 ans, il intègre le conservatoire national supérieur de musique dans de Paris. En 1851, toujours dans cette même école, il reçoit le second prix de piano, l'année suivante, il sera premier. Dès 1855, à tout juste 17 ans, il compose sa première symphonie inspirée de Gounod. En 1857, il obtient le grand prix de Rome grâce à "Clovis et Clotilde", une cantale. Il entre alors à l'académie de France à Rome, conçue par Napoléon Bonaparte. En 1875, il s'installe en France, et termine l'orchestration du célèbre opéra "Carmen". Le 3 mars 1875, on le nomme chevalier de la Légion d'honneur. Il décède le 3 juin 1875 à l'âge de 36 ans, après avoir composé des oeuvres devenues internationales.
Voir aussi : Histoire de l'Opéra

1838
4 novembre

Stendhal commence "La Chartreuse de Parme"


L'écrivain français Henri Beyle, alias Stendhal, dicte à son secrétaire le texte de ce qui constituera son dernier roman, "la chartreuse de Parme". Le manuscrit sera achevé le 26 décembre et paraîtra en deux volumes en mars 1839.
Voir aussi : Stendhal - Chartreuse de Parme - Histoire des Romans

1838
7 novembre

Bataille de Lacolle


La bataille de Lacolle se déroule le 7 novembre 1838 au Québec. Elle oppose les forces des loyaux du Royaume-Uni, dirigées par le major John Scriver, aux rebelles du Bas-Canada, menés par le colonel Ferdinand-Alphonse Oklowski.
La particularité de ce combat est qu'il dura environ 30 minutes. En effet, le 6 novembre, les rebelles sont en route pour Lacolle, ils rencontrent alors les loyaux et gagnent un premier combat. Le lendemain, un nouvel affrontement a lieu et cette fois-ci ce sont les loyaux qui le gagne.
A l'issu de ces deux combats, les loyaux sont déclarés vainqueurs.
Voir aussi : Histoire des Guerres

1838
12 novembre

Première de Ruy Blas


A Paris, Victor Hugo présente pour la première fois sa pièce en cinq actes Ruy Blas.
Voir aussi : Victor Hugo - Histoire du Théâtre

1838
27 novembre

Bataille de San Juan de Ulúa.


La bataille de San Juan de Ulúa a lieu le 27 novembre 1838. Elle fait suite à l'invasion française au Mexique (de 1837 à 1839). Cette intervention a pour but premier de régler un différend commercial.
Le combat se déroule grâce à un petit groupe de combattants français mené par Charles Baudin. C'est ce dernier qui pousse le fort de Saint-Jean d'Ulloa à capituler le 28 novembre 1838.
Quant aux Mexicains, ils seront dirigés par Antonio López de Santa Anna, Mariano Arista.
La bataille se déroula jusqu'au 5 décembre, date où les Mexicains capitulent, laissant la victoire aux Français.
Voir aussi : Histoire des Guerres

1838
16 décembre

Les Boers battent les Zoulous


L'empereur zoulou Dingane est battu lors de la bataille de Bloedriver -ou Blood River- par plusieurs milliers de boers. Installés en Afrique du Sud depuis le 17ème siècle, les Boers (descendants des colons protestants hollandais, français et allemands) sont partis dès 1834 à la conquête du territoire sud-africain depuis la colonie du Cap. La colonisation du Nord de l'Afrique du Sud, appellée "le grand trek", durera jusqu'en 1855. Elle est considérée par les boers comme la naissance de la nation afrikaner.
Voir aussi : Histoire des Boers - Histoire des Zoulous - Dingane - Histoire de la Colonisation

1838
26 décembre

Stendhal termine "La Chartreuse de Parme"


Au numéro 4 de la rue Caumartin à Paris, Stendhal fini de dicter à un secrétaire son dernier roman, "La Chartreuse de Parme". Il ne lui aura fallu que 7 semaines pour transcrire une idée qui germait déjà depuis plusieurs mois dans son esprit. Dans "La Chartreuse de Parme", Stendhal donne une vision idéalisée de l'Italie, représenté comme un pays de bonheur et de passion. Le roman, publié en deux volumes en mars 1839, aura peu de succès à sa sortie.
Voir aussi : Stendhal - Chartreuse de Parme - Histoire des Romans

1838
30 décembre

Naissance d'Émile Loubet.


Emile Loubet naît le 30 décembre 1838. C'est un homme d'Etat français sous la Troisième République.
Sa carrière débute réellement lorsqu'il intègre l'hémicycle de l'Assemblée nationale française, le 20 février 1876.
A partir de 1885 il devient un acteur incontournable de la gauche républicaine. Dès lors, il sera nommé secrétaire de la Chambre haute et intègrera par la suite la Commission des Finances.
Le 1er janvier 1896, il est élu président du Sénat.
Trois ans plus tard, sa carrière prend un véritable tournant : il est élu président de la République le 18 février 1899. Il succède à Armand Fallières et agit sous la constitution nommée "lois consitutionnelles de 1875". Il restera ainsi 7 ans au pouvoir.
Il meurt le 20 décembre 1929 dans sa région natale, la Drôme.
Voir aussi : Histoire de la Politique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages