L'Internaute > Histoire > L'année 1848

Jour Par Jour, l'année 1848

1848
20 janvier

Début du règne de Frédéric VII, roi du Danemark.


C'est à la mort de son père Christian VIII, que Frédéric VII monte sur le trône et devient roi du Danemark. Lors de son règne, il met en place une Constitution démocratique qui voit le jour en 1849 et qui signe la fin de l'absolutisme royal. La monarchie devient donc constitutionnelle. Il est également confronté, dès sa prise de pouvoir à l'affaire des Duchés, au cours de laquelle il devient un monarque très populaire.
Voir aussi : Constitution - Danemark - Christian VIII - Histoire de la Politique

1848
24 janvier

Début de la "ruée vers l'or" et de la "conquête de l'Ouest".


C'est la découverte d'un morceau d'or dans une scierie de Coloma qui donne lieu à la "ruée vers l'or". La rumeur de la présence d'or à Sutter's Mill se répand très vite et des milliers de colons américains et de nouveaux venus européens partent pour la Californie afin de devenir chercheurs d'or. En même temps, la conquête des territoires de l'Ouest des États-Unis commence et se traduira par de nombreux affrontements et guerres durant des années.
Voir aussi : Découverte - états-unis - Ruée vers l'or - Or - Conquête de l'ouest - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1848
24 janvier

Le Mexique cède la Californie


La signature du traité de Guadalupe Hidalgo marque la fin de la guerre du Mexique (1846-1848) qui oppose Mexicains et Américains. Défaits, les Mexicains se voient contraints de céder le Texas, la Californie et le Nouveau-Mexique. Les Etats-Unis récupèrent la moitié du territoire mexicain.
Voir aussi : Histoire de Californie - Histoire du Texas - Histoire du Nouveau-Mexique - Histoire des Traités

1848
2 février

Traité de Guadeloupe Hidalgo.


Le traité de Guadalupe Hidalgo est signé le 2 février 1848 et met fin à la guerre américano-mexicaine. Le Mexique donne aux États-Unis la Californie, le Nevada, l'Utah ainsi qu'une partie de l'Arizona, du Colorado, du Nouveau-Mexique et du Wyoming. Les Etats-Unis paient la somme de 15 millions de dollars pour ces territoires. Le Mexique doit également reconnaître l'intégration de la République du Texas aux Etats-Unis et céder les terres à l'est du Rio Grande.
Voir aussi : Traité - Guerre américano-mexicaine - Territoires - Histoire des Traités

1848
5 février

Naissance de Joris-Karl Huysmans, écrivain français.


Joris-Karl Huysmans entre au ministère de l'Intérieur en 1886 après avoir terminé ses études. Parallèlement, il se consacre à écrire des romans mais également à faire des critiques d'art. Il fréquente le milieu littéraire et artistique du XIXe siècle dont il devient un membre important. Au début de sa carrière, il prend modèle sur le mouvement naturaliste mais au fil du temps il se tourne vers le symbolisme et l'esthétisme.
Voir aussi : Littérature - Romans - Naturalisme - Symbolisme - Histoire de l'Art

1848
16 février

Naissance d'Octave Mirbeau, écrivain français.


Octave Mirbeau débute sa carrière en devenant journaliste dans le quotidien de "l'Appel au peuple". Il écrit durant de nombreuses années pour des journaux mais c'est à partir de 1884 qu'il devient très populaire. Sa plume est recherchée par les plus grands journaux. Il démarre également une carrière d'écrivain de contes et de romans. Après une crise de quelques années, il renoue avec le succès . Il est l'un des représentants du roman moderne.
Voir aussi : Littérature - écriture - Contes - Journalisme - Histoire de l'Art

1848
21 février

Karl Marx et Friedrich Engels publient Le Manifeste du Parti communiste.


Le manifeste du Parti communiste" est tout d'abord publié de manière anonyme en 1848 avant d'être de nouveau édité avec les noms de ses auteurs : Karl Marx et Friedrich Engels. Il s'agit d'un essai politique et philosophique commandé par l'organisation la Ligue des communistes. Karl Marx, qui se charge de la rédaction, se sert alors des textes et des discours préparés par l'organisation et notamment des écrits d'Engels pour rédiger l'ouvrage.
Voir aussi : Karl Marx - Friedrich Engels - Ouvrage - Ligue des communistes - Histoire de la Politique

1848
22 février

Les parisiens se soulèvent contre Louis-Philippe


Emmenée par Odilon Barrot, Louis Blanc ou encore Lamartine, l'opposition à Louis-Philippe et à sa politique bourgeoise organise une gigantesque manifestation de la Madeleine au Palais-Bourbon. Les incidents éclatent en fin d'après-midi. Un manifestant est tué. La Garde nationale n'obéit plus aux ordres du roi et se joint au peuple le lendemain. Louis-Philippe sera contraint d'abdiquer le 24 en faveur de son petit-fils, le comte de Paris. Mais l'insurrection se poursuit jusqu'à l'entrée des insurgés dans le Palais-Bourbon et la proclamation de la République par Lamartine.
Voir aussi : Histoire de Paris - Soulèvement - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Louis-Philippe - Printemps des Peuples - Histoire des Bourbons-Orléans

1848
24 février

Naissance de la IIème République


Au terme de trois journées insurrectionnelles (22, 23 et 24 février), le roi Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils, le Comte de Paris, et s'enfuit en Angleterre. La chambre des députés rejette le nouveau souverain et constitue un gouvernement provisoire formé par Lamartine, Dupont de l'Eure, Arago, Ledru-Rollin, Garnier-Pagès, Crémieux et Marie. La première mesure prise par le gouvernement provisoire est de proclamer la République. La France va vivre plusieurs semaines dans une douce euphorie communément appelée « l‘Illusion Lyrique ». Mais la IIème République connaîtra rapidement son lot de troubles et s'achèvera dès décembre 1851 avec le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte puis la restauration de l’Empire un an plus tard.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Arago - Printemps des Peuples - Lamartine - Histoire de la Deuxième République

1848
27 février

Ouverture des Ateliers nationaux


Trois jours après l'instauration de la IIème République, le nouveau gouvernement, sous la pression de Louis Blanc, décide d'ouvrir des Ateliers nationaux destinés à résorber le chômage en employant des ouvriers sans travail. Près de 100 000 personnes s'inscrivent au bureau d'embauche. Un programme de grands travaux est lancé à Paris avec la construction des gares Montparnasse et Saint-Lazare. Les Ateliers nationaux, insuffisants et mal organisés, deviendront un vivier de militants révolutionnaires. Ils seront dissous le 21 juin 1848, entraînant une insurrection sanglante.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire des Ateliers nationaux - Histoire de la Deuxième République

1848
mars

Révolution de Vienne.


La révolution ayant lieu en France au mois de février 1848 incite les révolutionnaires autrichiens à se soulever. Le 13 mars 1848, de nombreux ouvriers et paysans manifestent dans la ville de Vienne et provoquent une grande révolte. Le gouvernement dirigé par Metternich prend la fuite. L'empereur d'Autriche, Ferdinand Ier, quant à lui, accepte de mettre en place une Constitution dans le pays ainsi que d'accorder la liberté de la presse.
Voir aussi : Autriche - Constitution - Révolte - Histoire de Vienne - Ferdinand Ier - Histoire de la Politique

1848
mars

Début de la première guerre des Duchés.


La guerre des Duchés oppose l'Autriche et la Prusse au Danemark. La couronne danoise souhaite annexer les duchés de Holstein, Lauenburg et Schleswig qui appartiennent à la Confédération germanique. Le roi danois chasse du pouvoir les Augustenburg, ce qui provoque l'insurrection des duchés. Une armée composée de soldats prussiens et autrichiens est envoyée pour appuyer le gouvernement qui s'est formé dans les duchés. Cette guerre s'achève par la trêve de Malmö.
Voir aussi : Guerre - Autriche - Histoire de la Prusse - Danemark - Confédération germanique - Histoire des Guerres

1848
2 mars

Limitation du temps de travail en France


Sur une proposition de la Commission du Luxembourg présidée par Louis Blanc, le tout jeune gouvernement de la Deuxième République fixe la durée de la journée de travail à 10 heures à Paris et 11 heures en province. Cependant cette mesure n'aura pas l'occasion d'être appliquée puisqu'elle sera abrogée six mois plus tard.
Voir aussi : Dossier histoire du droit du travail - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Temps de travail - Histoire du Travail

1848
8 mars

La Garde nationale est ouverte à tous les citoyens


La milice bourgeoise créée sous la Révolution pour contrôler les débordements populaires devient ouverte à tous. Désarmée par Napoléon et ayant repris du service sous la Restauration et la Monarchie de juillet, cette milice fut un élément déterminant pour la réussite ou l’échec des insurrections. Ainsi, en 1830 (dissoute mais non désarmée) comme en février 1848, elle a fortement contribué à faire tomber les régimes en place. Cette ouverture à l’ensemble des Français est symbolique et, tout comme le suffrage universel, donne le sentiment d’être représentative (du moins de droit) de l’ensemble de la population. Toutefois, elle deviendra trois mois plus tard une arme de répression féroce contre les Ateliers nationaux, phénomène qui se reproduira en 1871 avec la Commune de Paris.
Voir aussi : Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Garde Nationale - Histoire de la Deuxième République

1848
13 mars

Révolution à Vienne


Les étudiants viennois et les bourgeois libéraux se rassemblent devant l'Assemblée. Ils réclament la démission du chancelier Metternich et l'instauration d'une constitution libérale. La troupe tire sur les manifestants. Toute la capitale se révolte. Metternich s'enfuit vers l'Angleterre. L'empereur François-Joseph fera publier une nouvelle constitution le 25 avril. Mais elle ne répondra pas aux attentes du peuple viennois qui continuera à se soulever jusqu'à la fin du mois octobre.
Voir aussi : Révolution - Histoire de Vienne - Metternich - Printemps des Peuples - François-Joseph - Histoire des Coups d'Etat

1848
18 mars

Le Printemps des peuples gagne Berlin


La fièvre révolutionnaire apparue en France au mois de Février, après avoir gagné l’Autriche, met en difficulté le Royaume de Prusse. Un affrontement sanglant éclate à Berlin entre les troupes et le peuple qui réclame une libéralisation du régime. Face à l’inaction des princes, Frédéric-Guillaume IV promet dès le lendemain de retirer ses troupes de Berlin. Toutefois, le conflit se poursuivra après l’échec des discussions avec l’Assemblée et l’état de siège sera instauré à Berlin.
Voir aussi : Histoire de la Prusse - Dossier histoire de Berlin - Printemps des Peuples - Frédéric-Guillaume IV - Histoire des Coups d'Etat

1848
23 avril

Premières élections au suffrage universel


La France est le 1er Etat à adopter le suffrage universel masculin. Suite à la Révolution de février 1848 et l'abdication du roi Louis Philippe, le suffrage universel est proclamé le 2 mars 1848. Tous les Français de plus de 21 ans sont appelés à élire une Assemblée constituante. Celle-ci votera la Constitution de la IIème République le 4 novembre 1848. Louis-Napoléon Bonaparte fera un coup d’Etat le 2 décembre 1851 avant de rétablir l’Empire.
Voir aussi : Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire de la Deuxième République

1848
27 avril

Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises.


L'abolition de l'esclavage a tout d'abord été mise en place durant la Révolution française en 1792 grâce à Henri Grégoire. Sous Napoléon Bonaparte, elle est restaurée. C'est en 1848, lors du gouvernement provisoire de la Deuxième République, que la mesure est définitivement adoptée. Victor Schoelcher, sous-secrétaire du ministre François Arago, est en grande partie responsable de l'adoption du décret d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises, le 27 avril 1848.
Voir aussi : Histoire de l'Esclavage - Abolition - Deuxième République - Histoire de la Politique

1848
27 avril

L'abolition de l'esclavage


Victor Schoelcher, sous-secrétaire d'Etat à la Marine, publie les décrets d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. En 1794, les députés de la Convention abolissent une 1ère fois l'esclavage pour calmer la révolte dans les colonies des Antilles. Mais cette mesure n'est jamais entrée en vigueur et en 1802 Bonaparte l'annule. En 1833, la Grande-Bretagne abolit l'esclavage dans ses colonies.
Voir aussi : Histoire de l'Esclavage - Abolition - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire de la Traite des noirs - Histoire du Racisme

1848
28 avril

Apparition de l’ "école maternelle"


Le terme d’ "école maternelle" est employé pour la première fois et remplace ce que l’on appelait des "salles d’asile". Depuis 1830, ces dernières avaient pour fonction d’accueillir les jeunes enfants du peuple, qui restaient dans la rue pendant que leurs parents travaillaient. En plus de l’enseignement dispensé, elles portaient ainsi assistance à ces enfants, dont l’âge était compris entre 2 et 6 ans. La pédagogue sarthoise Marie Pape-Carpentier jouera un rôle important dans la modification du fonctionnement de ces établissements, notamment sur le plan des méthodes employées, relativement dures. Il faudra toutefois attendre les lois de Jules Ferry, en 1881, pour que les écoles maternelles soient véritablement instituées.
Voir aussi : Dossier histoire de l' enseignement - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Jules Ferry - Histoire des Institutions




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages