L'Internaute > Histoire > L'année 1873

Jour Par Jour, l'année 1873

1873

Premiers jets d'"Anna Karénine


Quatre ans après avoir achevé "La Guerre et la Paix", le prolifique auteur russe Léon Tolstoï commence la rédaction de son deuxième grand roman, "Anna Karénine", l'histoire d'une belle jeune femme d'ascendance aristocratique qui se perd dans les tumultes d'une folle passion adultérine. « Le Diable se doit d'être séduisant », écrira-t-il. Celui de Dostoïevski s'appelle Stravoguine, envoûtant corrupteur qui porte les germes des idéologies « malfaisantes » du socialisme athée et du nihilisme révolutionnaire : l'écrivain vient juste de publier "Les Démons" (ou "Les Possédés"), œuvre sombre et visionnaire qui, sous fond de mystification politique et religieuse, annonce déjà les dérives totalitaires du XXe siècle.
Voir aussi : Russie - Dostoïevski - Tolstoï - Athéisme - Socialisme révolutionnaire - Histoire de la Littérature

1873

Création du Mark


Le Mark devient monnaie officielle de tous les Etats allemands. Sitôt Guillaume Ier proclamé Empereur (« Kaiser ») d'Allemagne (18 janvier 1871), après la victoire des Prussiens de Bismarck sur les Français à Sedan, que le Reichstag instaure une devise unique et nationale (décembre 1871). Le nouveau Reichsmark scelle l'unité allemande : son adoption fut entérinée par les multiples Etats membres du Second Empire, lesquels conservaient la prérogative de frapper leurs propres Reichsmarks d'or.
Voir aussi : Bismarck - Histoire du Reichstag - Devise nationale - Kaiser - Unité allemande - Histoire de l'Economie

1873
7 janvier

Naissance de l'écrivain Charles Péguy


Naissance à Orléans de l'écrivain mystique et idéaliste français Charles Péguy. D'extraction paysanne, étudiant boursier de Normale Sup, il est d'abord très proche des socialistes de Jaurès, mais il rejettera par la suite les idées pacifistes. Intransigeant et d'une prose toujours engagée et polémique, créateur des "Cahiers de la Quinzaine" (1900), revue d'obédience dreyfusarde où sont débattues les grandes questions de l'époque, il redécouvre sa foi chrétienne vers 1908, tout en fustigeant le conservatisme de l'Eglise ("Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc", 1910). Fervent patriote, il est tué, dans les premières heures de la guerre, sur le front, à Villeroy, le 5 septembre 1914.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Dossier histoire de l' affaire Dreyfus - Foi catholique - Mysticisme - Patriotisme - Histoire de la Littérature

1873
9 janvier

Mort de Napoléon III


L'ex-empereur des Français meurt dans sa résidence de Camdem Place, dans le comté de Kent en Angleterre, où il vivait en exil depuis le désastre de 1870. Atteint de la maladie de la pierre, l'ex-Napoléon III était fortement handicapé. Deux interventions chirurgicales survenues le 2 et le 7 janvier avaient considérablement affecté son état général. Le neveu de Napoléon Ier et dernier souverain de France s'éteint quelques minutes avant que son chirurgien, le Docteur Thompson, ne tente une dernière opération. Il est 10h45.
Voir aussi : Décès - Napoléon III - Histoire du Second Empire

1873
28 janvier

Naissance de Colette


La romancière française Sidonie Gabrielle Colette naît à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne). C'est son mari, l'écrivain Henri-Gauthier Villiers (dit Willy, à qui elle piqua le pseudo) – dont elle divorcera par la suite – qui la pousse vers la littérature : en ressortira la fameuse série à succès des "Claudine", au sulfureux parfum de scandale. D'une vie qu'elle désire libre et indépendante, elle s'attache à dépeindre les désillusions de jeunes filles faussement ingénues qui découvrent leur sexualité naissante ("Le Blé en herbe", 1924). Elle s'éteindra en 1954.
Voir aussi : Dossier histoire du féminisme - Scandale - Divorce - Histoire de la Littérature

1873
11 février

Abdication d'Amédée de Savoie


Désarmé à réguler la bataille des partis, illégitime aux yeux de ses sujets, Amédée de Savoie (1845-1890), proclamé roi d'Espagne par les Cortès deux ans plus tôt, se voit contraint d'abdiquer. La remière République est aussitôt proclamée par les deux chambres. Alors que la troisième guerre des absolutistes carlistes fait rage au nord, leurs opposants libéraux, favorables au règne d'Isabelle II, sont confortés dans leurs prétentions au trône : dès l'année suivante, les Bourbons seront restaurés avec l'avènement d'Alphonse XII (1874-1885), tout jeune fils de la souveraine, chassée du pouvoir en 1868.
Voir aussi : Libéralisme - Carlisme - Amédée de savoie - Alphonse XII - Première république espagnole - Histoire des Institutions

1873
12 février

Figueras président de la première République espagnole


Au lendemain de la proclamation de la première République espagnole, Estanislao Figueras y Moragas (1819-1882) en est élu président du gouvernement par l'Assemblée nationale. Son mandat dure à peine quatre mois : miné par les dissensions internes au sein de son propre parti (Partido Democrático Federal), la crise économique ou la croissance du mouvement « cantonaliste », il est remplacé, suite à son échec aux élections générales de mai, par Francisco Pi y Margall, dès le mois suivant. Après s'être réfugié en France, Figueras tentera une reconstruction du parti, réorganisé sous le nom de Partido Democrático Federal Orgánico. En vain.
Voir aussi : Carlisme - Cantonalisme - Parti fédéraliste - Première république espagnole - Histoire des Institutions

1873
20 février

Guzman Blanco institué constitutionnellement président du Venezuela


Occupant le pouvoir depuis 1870, le libéral Antonio Leocadio Guzmán Blanco (1829-1899), est élu constitutionnellement président du Venezuela, charge qu'il exerce de manière dictatoriale jusqu'en 1877, puis, malgré de très courtes pauses, de 1879 à 1884 et de 1886 à 1888. Malgré ses liens ténus avec l'oligarchie foncière et la constitution de l'immense fortune personnelle qui en découle, sa gouvernance coïncide avec la genèse des fondations d'un Etat moderne. En témoignent notamment ses tentatives de laïcisation de la société vénézuélienne : mise en place de mesures anticléricales et aménagement des rudiments de la future école publique.
Voir aussi : Venezuela - Anticléricalisme - Guzman blanco - Oligarchie foncière - Histoire des Institutions

1873
1 mars

Ouverture de l'Exposition universelle viennoise


La sixième Exposition universelle s'ouvre à Vienne (jusqu'au 31 octobre), plus précisément sur le site voisin de « Prater », ancienne réserve de chasse impériale (233 ha). s'y réunissent avec bonheur 53 000 exposants autour des thèmes principaux de la culture et de l'éducation. Parmi les 70 000 objets présentés (et 26 000 médailles, pas moins !) et nombreuses attractions, la foule s'étonna de la fuite d'un grand ballon captif, par grand vent.
Voir aussi : Autriche - Histoire de Vienne - Exposition universelle - éducation - Histoire de la Société

1873
26 mars

Débuts de la Guerre d'indépendance d'Aceh (Indonésie)


Le royaume des Pays-Bas déclare la guerre au sultanat d'Aceh (pointe nord de l'île de Sumatra), centre du commerce du poivre, et y envoie l'armée royale des Indes néerlandaises. Le conflit, qui durera jusqu'en 1904, fit 4 000 morts du côté hollandais et 25 000 chez les révoltés, et aboutit à la domination de l'empire colonial sur tout l'archipel. Dans les remous du Traité de Sumatra de 1871, la Couronne britannique avait cédé aux ambitions hollandaises sur Sumatra, bradant alors l'indépendance d'Aceh, en compensation de ses droits à naviguer librement dans toutes les eaux passées sous autorité néerlandaise (ainsi que la rétrocession de leurs comptoirs établis en Afrique de l'Ouest).
Voir aussi : Pays-Bas - Empire britannique - Histoire de Sumatra - Empire colonial - Indes néerlandaises - Histoire des Guerres

1873
1 avril

Naissance du compositeur russe Sergueï Rachmanivov


Le compositeur et pianiste russe Sergueï Vassiliévitch Rachmaninov voit le jour à Novgorod. Frais émoulu du Conservatoire de Moscou, il entame très rapidement, sous les auspices de Tchaïkovski, qu'il vénérera toute sa vie durant, une carrière de virtuose, interrompue brusquement dans les remous de la Révolution de 1917. S'ensuivent des années d'exil, la Suisse, Paris, puis l'Amérique, où il se fixe, jusqu'à sa mort en 1943, à Beverly Hills. Au-delà d'un goût naturel pour le piano et résistant aux nouvelles tendances du siècle, il créa de nombreuses symphonies et opéras qui, sans être de facture académique, furent très populaires pour leur lyrisme et l'élégance très sûre de la mélodie.
Voir aussi : Russie - Lyrisme - Tchaïkovski - Histoire de la Musique

1873
8 mai

Décès de l'économiste John Stuart Mill


Le philosophe et économiste britannique John Stuart Mill s'éteint à Avignon. Né en 1806 à Londres et formé à la philosophie utilitariste de Bentham et à l'associationnisme, il développe une théorie empirique de la connaissance fondée sur la déduction et la logique. Individualiste et libéral, il refuse de voir dans la morale utilitariste un simple reflet de l'égoïsme, considérant que le rôle de l'Etat est de veiller à l'assistance de ses déshérités, en vue d'achever le « bonheur général ». En reconnaissant l'existence de Dieu, Mill se détacha de l'agnosticisme de rigueur de l'école empiriste.
Voir aussi : Philosophie - économie - Empirisme - Histoire des Guerres

1873
9 mai

Le krach de Vienne


La bourse s’effondre à Vienne, en Autriche. Très vite, le krach affectera l’Allemagne, puis les Etats-Unis. C’est le début d’une stagnation, voire d’une crise économique qui perdurera jusqu’en 1896. L’Europe et l’Amérique du nord retrouveront par la suite leur croissance économique, grâce notamment aux industries du pétrole, de l’électricité et de la chimie. On appellera cette période la "deuxième révolution industrielle".
Voir aussi : Histoire de Vienne - Dossier histoire de la bourse - Dossier histoire de la révolution industrielle - Krach - Histoire de la Finance

1873
9 mai

La Bourse de Vienne craque


Vendredi noir : krach boursier à Vienne (Autriche), qui provoque les débuts de la « Grande Dépression » de 1873, ralentissement économique qui dura jusqu'au carrefour du nouveau siècle (1893 ou 1896). L'explosion de la bulle spéculative, due originellement à des emprunts et prêts hypothécaires contractés par les financiers en vue d'opérations immobilières d'envergure, pousse les banques viennoises à la faillite. L'onde de choc gagne Berlin, Paris, Londres puis la bourse de New York. La crise affectera durablement les industries sidérurgiques européennes et ferroviaires américaines.
Voir aussi : Histoire de Vienne - Krach - Crise économique - Histoire de l'Economie

1873
24 mai

Thiers part, Mac Mahon arrive


L'Assemblée nationale contraint le président Adolphe Thiers, trop républicain à son goût, à démissionner et le remplace par le maréchal de Mac Mahon. L'Assemblée échouera pourtant dans sa tentative de restauration monarchique et finira par voter les lois constitutionnelles de 1875 établissant la IIIème République. Face à la montée en puissance des Républicains, le conservateur Mac Mahon sera à son tour contraint de démissionner en 1879.
Voir aussi : Président de la République - Election - Thiers - Mac Mahon - Histoire de la Troisième République

1873
14 juin

Heinrich Schliemann découvre le site de Troie


L'archéologue amateur allemand Heinrich Schliemann découvre sur le site de la colline d'Hissarlik (Turquie), l'ancienne cité de Troie, ville légendaire de "L'Iliade" d'Homère. Les vestiges découverts à Troie couvrent une période allant de 3000 avant notre ère au temps de l’Empire romain. Le site comprend 9 couches correspondant à 9 cités différentes qui se sont succédées. Schliemann donnera ce qu'il appelle "le trésor de Priam" au musée de Berlin en 1881.
Voir aussi : Dossier histoire de Berlin - Dossier histoire des découvertes archéologiques - Histoire de Troie - Histoire de l'Archéologie

1873
10 juillet

Après une dispute, Verlaine tire deux coups de revolver sur Rimbaud


Les deux poètes ont une relation tumultueuse. Verlaine souhaite retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d'ébriété, il sort un revolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci est légèrement blessé au poignet. Mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge.
Voir aussi : Rimbaud - Histoire de la Poésie

1873
20 juillet

Naissance de Santos-Dumont, pionnier de l'aviation


L'ingénieur et aéronaute brésilien Alberto Santos-Dumont vient au monde à Palmira (aujou d'hui Santos Dumont). Pionnier et concepteur de ballons et dirigeables, Il s'installa en France où il réalisa, avec son aéronef, un vol de 60 m au cours d'une démonstration au parc de Bagatelle (près de Paris, 23 octobre 1906). L'augmentant à 220 m (21 secondes), il décroche le premier record du monde homologué de l'histoire de l'aviation (12 novembre). Ecœuré, après la Première Guerre mondiale, de la tournure militariste prise par l'évolution de l'aéronautique, atteint de la sclérose en plaques, il finit par se suicider, le 23 juillet 1932 à Guarujá (près de São Paulo).
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Aéronautique - Santos-Dumont - Histoire des Sciences et techniques

1873
8 août

Verlaine en prison


Le tribunal de Bruxelles condamne Paul Verlaine, 29 ans, à deux ans de prison, pour avoir tiré sur son amant Arthur Rimbaud, 19 ans. Ainsi s'achève la fugue tumultueuse de deux ans des deux poètes. Un mois plus tôt, dans une chambre d'hôtel bruxelloise, Verlaine ivre avait tiré deux coups de revolver sur Rimbaud, une balle atteignant l'avant bras. Verlaine sera incarcéré à la prison des Petits-Carmes, tandis que Rimbaud publiera "Une saison en enfer".
Voir aussi : Condamnation - Rimbaud - Verlaine - Histoire de la Poésie

1873
8 septembre

Naissance du poète Alfred Jarry


Naissance du poète et dramaturge français Alfred Jarry à Laval (mort à Paris en 1907). Il invente le personnage potache et vaguement ignoble du père Ubu (Ubu roi, Ubu cocu…), qu'il met en scène scandaleusement pour la première fois en décembre 1896 et qui le poursuivra toute sa vie. Son imaginaire débridé, qui trouve grâce notamment dans des comédies et spectacles pour marionnettes ou dans un théâtre fantaisiste, marque surtout un refus de toute approche psychologique et réaliste, tout autant que des stéréotypes, optique qui ne laissa pas le poète Antonin Artaud indifférent. Son héritage sera assuré par le « Collège de Pataphysique », fondé en 1948.
Voir aussi : Antonin Artaud - Histoire de la Littérature




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages