L'Internaute > Histoire > L'année 1876

Jour Par Jour, l'année 1876

1876

La première colonie de vacances est organisée


Le pasteur suisse Hermann Walter Bion emmène plus de 60 enfants à la campagne. L’idée lui vint en les observant au coeur du quartier défavorisé de Zurich. Accompagné de dix adultes, il leur fera passer deux semaines au grand air. Les garçons dormiront dans la paille et les filles, chez les paysans. Chacun d’eux contribuera aux tâches ménagères mais participe surtout à des activités instructives et sportives. Le résultat s’avérera particulièrement bénéfique et Bion organisera de nouveaux départs dès l’année suivante. Un peu partout, on suivra son exemple et c’est ainsi que se développeront les colonies de vacances.
Voir aussi : Dossier histoire des vacances estivales - Zurich - Histoire des Loisirs

1876

Découverte de Mycènes


Ayant déjà découvert Troie quelques années plus tôt, l’allemand Heinrich Schliemann met au jour la cité de Mycènes. Parmi les ruines, il effectue plus particulièrement ses recherches dans l’acropole et fait paraître un cercle de tombes, desquelles est extrait du mobilier exceptionnel. Les fouilles se poursuivront par la suite jusqu’au XXe siècle.
Voir aussi : Dossier histoire des découvertes archéologiques - Histoire de Troie - Histoire de l'Archéologie

1876
5 janvier

Naissance de Konrad Adenauer


L'homme politique Konrad Adenauer voir le jour à Cologne en Allemagne.Avocat membre du Centre catholique chassé de la mairie de Cologne par les Nazis (1933), il fonde après-guerre la CDU (Union chrétienne démocrate) et devient le premier chancelier de la République fédérale allemande. Durant ses quatorze ans de gouvernance (jusqu'à sa démission (octobre 1963), Il s'attela à replacer l'Allemagne à l'échelon international, tout en favorisant son assimilation dans la nouvelle Europe : création d'une armée (Bundeswehr) entrée dans l'OTAN (1955), chantier de la réconciliation franco-allemande notamment. Il décède en 1876.
Voir aussi : Histoire de l'OTAN - Nazis - Adenauer - Histoire du CDU - Histoire de la Politique

1876
12 janvier

Naissance de Jack London


Vint au monde l'écrivain et aventurier américain John Griffith Chaney, dit Jack London, à San Francisco. Embarqué mousse à 16 ans, s'immergeant pleinement dans mille métiers après une enfance misérable et vagabonde, il fait siennes les préoccupations des chercheurs d'or et des pionniers du Grand Nord sauvage dans les fameux "L'Appel de la Forêt" (1903) ou "Croc-Blanc" (1906). Empreint d'une morale « animale » qui consacre la suprématie de la notion de survie – « Il faut vivre, pas exister », disait-il –, son très beau "Martin Eden" (1909), roman à portée autobiographique et d'une cruelle désillusion, reste annonciateur : ayant brûlé sa vie par les deux bouts, il meurt, épuisé, d'un empoisonnement du sang, à 40 ans, le 22 novembre 1916, dans son ranch de Glen Ellen (Californie).
Voir aussi : Ruée vers l'or - Jack London - Klondike - Histoire de la Littérature

1876
12 février

Naissance de Thubten Gyatso 13e dalai Lama


Thubten Gyatso, 13e dalaï-lama, voit le jour. « Avant-gardiste » pour l'abbé Jean-de-Champagne et « grand treizième » pour son peuple, appelé à gouverner dès ses 18 ans (1895), il se distingua par ses réformes, abolition de la peine de mort et des châtiments corporels (tels l'amputation) et une rénovation de l'administration. De retour d'exil en Inde (1909-12), où il côtoya les affres de la modernité au contact de l'occupant britannique, il proclama l'indépendance du Tibet (14 février 1913) et créa également une monnaie propre et un drapeau national tibétain. Il décède le 17 décembre 1933.
Voir aussi : Tibet - Histoire de la Peine de mort - Empire colonial britannique - Histoire de la Politique

1876
7 mars

Invention du téléphone : Bell devance Edison


L'inventeur américain Thomas Edison est pris de vitesse par Alexander Graham Bell, qui dépose avant lui son brevet validant l'invention du téléphone. Vert de rage, il en améliore aussitôt les capacités initiales, mettant au point le microphone pour torpiller son concurrent. L'homme aux 1 093 brevets, 40 projets sous le coude en même temps, ne sort alors plus de ses laboratoires de recherche de Newark, ne dormant que quatre heures par nuit, capable, selon ses dires, de s'échiner au travail 72 heures d'affilée. En sortiront les téléscripteurs, le phonographe, le kinétoscope, le télégraphe duplex, la lampe électrique...
Voir aussi : Télégraphe - Bell - Edison - Histoire des Sciences et techniques

1876
10 mars

Première conversation téléphonique


L'Américain Alexandre Graham Bell effectue le premier appel téléphonique à Boston avec l'aide de son assistant Thomas Watson. Situé dans une pièce voisine de celle de Bell, Watson entend la voix de son professeur lui dire : "Mr. Watson, come here. I want you." ("Monsieur Watson venez ici, je veux vous voir".) Galvanisé par son succès, Bell se prend déjà à rêver du temps où les câbles de son invention, qu'il appelle encore télégraphe, permettront à tous les gens de communiquer entre eux sans qu'ils aient à se déplacer.
Voir aussi : Dossier histoire des inventions - Téléphone - Bell - Watson - Histoire des Télécommunications

1876
avril

Révolte nationale bulgare contre l'Empire ottoman


Insurrection bulgare contre le joug ottoman, occupant cette région des Balkans depuis son annexion à l'Empire en 1396. Due en partie au mouvement de « Renaissance nationale bulgare », qui fait suite au rétablissement de l‘indépendance du « patriarcat de Bulgarie » (1870), la révolte est matée dans le sang par l'armée turque et ses unités irrégulières de bachi-bouzouks. Suit une condamnation sans fard de ces atrocités – notamment en Europe et aux Etats-Unis – et l'intervention russe (1877-8), qui mena à l'indépendance du pays, accordée par le traité de San Stefano (3 mars 1878).
Voir aussi : Indépendance - Révolte - Bulgarie - Ottomans - Guerre russo-turque - Histoire des Guerres

1876
4 avril

Naissance du peintre Maurice De Vlaeminck


Maurice de Vlaeminck, peintre, dessinateur, graveur et écrivain français, naît à Paris (décède en 1958). Autodidacte, d'abord coureur cycliste puis violoniste dans un ensemble tzigane, il se tourne rapidement vers la peinture, qu'il veut libre et sans entraves, rejetant avec férocité les conventions académiques et traditionnelles. Puisant chez Derain , Matisse ou Van Gogh, il privilégie les formes schématiques barrées de couleurs vives qui le font classer parmi les fauves. Peinture audacieuse et à violente qu'il délaissera par la suite pour esquisser des vues de village ou des paysages enneigés de facture somme toute assez classique, mais qui eurent un grand retentissement auprès du public.
Voir aussi : Peinture - Matisse - Van Gogh - Fauvisme - Histoire de l'Art pictural

1876
11 avril

Brevet du sténotype


L'américain John Zachos dépose le brevet du sténotype à New-York. Son invention permet de transcrire un texte sous forme phonétique simplifiée à la vitesse de la parole.
Voir aussi : Histoire de la Société

1876
25 juin

La bataille de la Little Bighorn


Le général américain George Armstrong Custer, en route pour détruire un nouveau camp indien, tombe dans une embuscade tendue par 2 500 guerriers sioux aux ordres de Sitting Bull. Les 285 hommes du détachement de cavalerie sont tués près de la rivière de Little Bighorn, dans le Montana. Cela n'empêchera pas les Blancs, avides d'or, de continuer à envahir le territoire indien. Les guerres indiennes s'achèveront avec la défaite des Apaches de Geronimo, dix ans plus tard.
Voir aussi : Dossier histoire des Indiens d'Amérique du Nord - Histoire des Sioux - Custer - Histoire des Guerres

1876
25 juin

Mort du général George Armstrong Custer


Le général de cavalerie américain George Armstrong Custer (né en 1839 à New Rumley, Ohio) est tué lors de la cuisante défaite de l'armée US dans la bataille de Little Big Horn (Dakota du Sud), face aux Sioux et Cheyennes de Sitting Bull et Crazy Horse. Bataille surnommée « le dernier soubresaut de Custer ». Selon sa légende, controversée, s'étant fait les dents lors de la guerre de Sécession (1861-1865), il se spécialisa dans les guerres indiennes et massacra autant de squaws que l'Amérique de l'Union progressait vers l'Ouest. Ses expéditions se seraient résumées à de véritables boucheries – « les seuls bons Indiens que j'ai vus étaient des Indiens morts » –, une assertion que l'historiographie a revue depuis. Sitting Bull aurait dit de lui : « Custer était un chef brave. Les Indiens l'ont respecté et ne l'ont pas scalpé. »
Voir aussi : Guerres indiennes - Custer - Sitting Bull - Little big horn - Crazy horse - Histoire des Guerres

1876
4 juillet

La statue de la Liberté (très) partiellement dévoilée aux Américains


S'ouvre à Philadelphie (Pennsylvanie) « l'Exposition du centenaire ». Première exposition universelle à se tenir sur le sol américain, elle est censée commémorer les 100 ans de la déclaration d'indépendance des Etats-Unis, signée en ces mêmes lieux le 4 juillet 1776. En septembre, la torche de la statue de la Liberté (encore inachevée) y est ainsi montrée au public pour la première fois. Immense succès : on considère que près de 20 % de la population américaine de l'époque, soit près de 10 millions de personnes, ont visité la vaste foire de Fairmount Park.
Voir aussi : Etats-Unis - Exposition universelle - Histoire de la Statue de la Liberté - Histoire de Philadelphie - Histoire des Faits divers

1876
11 juillet

Max Jacob naît en Bretagne


Le poète français Max Jabob vient au monde à Quimper (Bretagne). De confession juive, il traversa une profonde crise spirituelle (1909) qui mit fin à sa vie de bohême à Montmartre, où il côtoya Picasso et Carco : sa conversion tardive au catholicisme le mena à se retirer dans l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire (1921), jusqu'à son arrestation par la gestapo (1944), plus de vint ans plus tard. Transféré à Drancy, il y mourut (1944). Marquée par le surréalisme (Le Cornet à dés, 1917) mais toujours fantaisiste, sa poésie, que l'on rapprocha de celle d'Apollinaire, chante et enroule la délicatesse du mot, se teinte d'humour et d'un mysticisme sincère, prenant parfois la forme de la chanson populaire ou de la prière
Voir aussi : Poésie - Histoire du Surréalisme - Picasso - Apollinaire - Judaïsme - Histoire de la Littérature

1876
25 juillet

Naissance d'Elizabeth de Wittelsbach, future reine des Belges


Elisabeth von Wittelsbach, duchesse de Bavière et épouse d'Albert Ier des Belges, voit le jour à Possenhofen (Allemagne). Lors de leur première rencontre, son futur mari : « Croyez-vous que vous pourriez supporter l'air de la Belgique ? » Le 2 octobre 1900, à Munich, elle épouse donc celui qui la fit troisième reine des Belges (1909) et qui lui donna trois enfants. Elle fut surnommée la « reine infirmière » pour avoir refusé de quitter son pays d'adoption alors envahi par l'armée allemande, aux côtés d'Albert Ier, durant la Première Guerre mondiale. Elle s'éteint en 1965.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Belgique - Histoire de la Bavière - Albert Ier - Histoire de la Politique

1876
1 août

Le Colorado rejoint l'Union


Le Colorado est fait 38e Etat de l'Union. A l'origine terre des indiens anasazis avant la venue espagnole (XVIe siècle), ce vaste ensemble montagneux du centre des Etats-Unis devint territoire en 1861. Une fois effectué l'achat de sa partie Nord en 1803, les USA s'approprièrent les territoires conjoints texans et mexicains (1848-50). La région progressa rapidement au cours de la fin du XIXe siècle, sous l'effet de son activité minière florissante et du développement du chemin de fer.
Voir aussi : Etats-Unis - Indiens - Union - Colons espagnols - Histoire des Institutions

1876
13 août

Inauguration du Festspielhaus à Bayreuth


Le Festspielhaus, théâtre conçu spécifiquement pour la Tétralogie, selon les désirs de Wagner, est inauguré à Bayreuth. Souhaité par le compositeur dès 1871, cette "maison du festival" a pu être réalisée grâce au soutient de Louis II de Bavière, monarque passionné par l’opéra romantique de Wagner. La fosse d’orchestre n’est pas visible pour ne pas interférer entre la scène et le public tandis que l’acoustique est exceptionnelle. Premier lieu à accueillir la Tétralogie dans son intégralité, le Festspielhaus bénéficiera d’une grande reconnaissance artistique mais pâtira d’un échec financier. Toutefois il reste autant dans les mémoires que dans l’actualité, puisque le festival Richard Wagner s’y déroule chaque année du 25 juillet au 28 août.
Voir aussi : Histoire du Romantisme - Festival - Wagner - Histoire de l'Opéra

1876
9 octobre

Graham Bell teste la première ligne téléphonique


Le physicien écossais tente pour la première fois de faire fonctionner une véritable ligne téléphonique. C'est un franc succès. Situé à deux miles de distance, entre Boston et Cambridge, Edison parvient à entendre son assistant Thomas A.Watson à l'autre bout du câble. En avril 1877, la première ligne téléphonique régulière entrera en service.
Voir aussi : Téléphone - Bell - Watson - Histoire des Télécommunications

1876
1 novembre

Naissance du père de la pédatrie, Paul Rohmer


Naissance du pédiatre français Paul Rohmer à Huttenheim (Alsace allemande). Issu d'une famille paysanne, et après avoir glané sa thèse de médecine à Strasbourg (1901), il exerce outre-Rhin, où, très vite sensibilisé à la forte mortalité infantile, il réclame une intégration de la pédiatrie à la pratique de la médecine moderne. Professeur de la chaire de pédiatrie de la faculté de Médecine de Strasbourg après la guerre, il crée dès 1920 l'Association alsacienne et lorraine de puériculture qui, devant ses succès probants, engendre la Protection maternelle et infantile (PMI) en 1945. Pionnier et père de la pédiatrie, Officier de la Légion d'honneur, il meurt en 1977.
Voir aussi : Première Guerre mondiale - Histoire de la Légion d'honneur - Histoire des Sciences et techniques

1876
7 novembre

USA : élection contestée de R. B. Hayes


Rutherford Birchard Hayes (1822-1893) est élu 19e président des Etats-Unis (1877-1881) dans la controverse. Gouverneur de l'Ohio et membre du Parti républicain, il ne dut sa victoire qu'à une voix pile, après validation du Collège des Grands électeurs, suite à des semaines d'une intense polémique. Une réputation de fraude entacha ainsi son accession, le candidat démocrate Samuel Jones Tilden ayant acquis le vote populaire. Son camp admit sa défaite par le compromis de 1877 en échange du retrait militaire des Etats du Sud.
Voir aussi : Etats-Unis - Parti démocrate - Parti républicain - Fraude électorale - Histoire des Institutions




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages