L'Internaute > Histoire > L'année 1964

Jour Par Jour, l'année 1964

1964

Rauschenberg reçoit le premier prix de la Biennale de Venise


Robert Rauschenberg obtient en 1964 le premier prix de la Biennale de Venise grâce à ses compositions innovantes. En effet, depuis 1954 il révolutionne l’art moderne en réalisant des œuvres à partir de collages d’objets hétéroclites sur des toiles. L’artiste brouille ainsi la frontière entre la peinture et la sculpture, et se pose en précurseur du mouvement dada et du pop art.
Voir aussi : Histoire de Venise - Pop art - Dada - Histoire de la Peinture

1964
12 janvier

Proclamation de la République de Zanzibar


Un soulèvement populaire met fin dans le sang au sultanat féodal de Zanzibar. Cette île, ancien protectorat britannique, a accédé à l'indépendance en décembre 1963. Deux mois plus tard, une révolution aboutit à l'abdication du sultan et au massacre de millier d'Arabes et d'Indiens. Trois mois après sera créé l'Union tanzanienne, regroupant l'archipel de Zanzibar, dans l'océan Indien, et le Tanganyika continental.
Voir aussi : Proclamation - Histoire du Zanzibar - Histoire de l'Etat

1964
25 février

Cassius Clay champion du monde


A 22 ans, le boxeur américain Cassius Clay bat le tenant du titre mondial des lourds Sonny Liston, au septième round, par KO. La rencontre se déroule à Miami Beach devant 8 300 spectateurs. Cassius Clay décroche son premier titre de champion du monde. Il savoure sa victoire au cours d'une soirée privée avec son ami Malcolm X, leader des "Black Muslims". Deux jours plus tard, il rejoint le mouvement de ce dernier et prend le nom musulman de Muhammed Ali.
Voir aussi : Champion du monde - Mohamed Ali - Cassius Clay - Histoire de la Boxe

1964
14 mars

Jack Ruby condamné à mort


L'assassin de Lee Harvey Oswald, meurtrier présumé du président Kennedy, est condamné à la chaise électrique par la cour de Dallas. Jacob Rubinstein, alias Jack Ruby, avait empêché Oswald de parler en le tuant à bout portant deux jours après le meurtre du chef de l'Etat. Atteint d'un cancer, Ruby ne sera jamais exécuté. Il mourra dans un hôpital de Dallas, emportant avec lui ses secrets sur ce qui est devenu "l'affaire Kennedy".
Voir aussi : Kennedy - Condamnation - JFK - Oswald - Ruby - Histoire des Assassinats

1964
10 avril

Glenn Gould abandonne la scène


Le jeune prodige Glenn Gould décide d’abandonner la scène à 34 ans pour se consacrer à l’enregistrement. Doté d’une excellente réputation depuis son enregistrement des "Variations Goldberg" de Bach, il considère que l’avenir de la musique est bien plus sur des supports privés que dans les salles de concerts. Il pourra ainsi enregistrer un nombre impressionnant d’œuvres dans un catalogue manifestant son goût du contrepoint, avant de mourir prématurément en 1982.
Voir aussi : Interprète - Jean-Sébastien Bach - Histoire de la Musique classique

1964
13 avril

Sidney Poitier reçoit l'oscar du meilleur acteur


L'américain Sidney Poitier est le premier noir à recevoir l'oscar du meilleur acteur pour le film de Ralf Nelson "Lilies of the Field" ("Le lys dans les champs"). Avant lui, l'actrice Hattie McDaniel avait remporté l'oscar du meilleur second rôle en 1939 pour sa prestation de nourrice dans "Autant en emporte le vent".
Voir aussi : Oscar - Histoire du Cinéma

1964
17 avril

Lancement de la Ford Mustang


Ford présente officiellement la Mustang à la foire mondiale de New York. Le succès est immédiat: 100 000 Ford Mustang sont vendues en 100 jours. Fruit d’une étude marketing, la Mustang a été concoctée par Lee Iacocca pour la génération du baby boom: voiture branchée, design glamour, modèle à la carte, etc. Elle sera immortalisée au cinéma par le film "Bullit" en 1968, avec Steve Mc Queen. Depuis 1964 plus de 7 millions de Ford Mustang ont été construites.
Voir aussi : Histoire de Ford - Histoire de l'Automobile

1964
12 juin

Mandela est condamné à perpétuité


Nelson Mandela et sept autres membres de l'African National Congress (ANC) sont condamnés à la prison à vie pour trahison. Mandela refusera d'ailleurs d'être libéré en échange de son renoncement à la lutte armée contre l'apartheid. Après 27 ans de captivité, il sera libéré par le président sud-africain Frederik De Klerk. Mandela sera élu président de la République sud-africaine en 1994.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Apartheid - Condamnation - Mandela - De Klerk - African National Congress - Histoire de l'Opposition

1964
21 juin

Papa Doc président à vie d'Haïti


François Duvalier, surnommé "Papa Doc", président de la République d'Haïti (Antilles) depuis 1954, s'autoproclame président à vie. Avant lui, depuis 1804, 24 chefs d'Etat sur 36 ont été renversés ou assassinés. Avec l'appui des miliciens "tontons macoutes", il établit un régime dictatorial dirigé contre les métis et les chrétiens. A sa mort en 1971, son fils Jean-Claude Duvalier, surnommé "Bébé Doc", lui succédera. En 1986, des émeutes populaires mettront fin à la dictature des Duvalier.
Voir aussi : Président - Histoire des Sacres

1964
1 juillet

Ella en duo avec les cigales d'Antibes-Juan-les-Pins


Alors qu’Ella Fitzgerald interprète « Mack the Knife » au festival d'Antibes-Juan-les-Pins à l’été 1964, le bruit des cigales est assez puissant pour perturber la représentation. Elle décide alors de répondre aux insectes qui couvrent sa voix et se lance dans une improvisation reposant sur le rythme proposé par les insectes. Sur l’enregistrement du concert, ce passage est dénommé « The Cricket Song ».
Voir aussi : Festival - Ella Fitzgerald - Histoire du Jazz

1964
14 juillet

Jacques Anquetil remporte le maillot jaune


Anquetil bat tous les records en sortant vainqueur pour la cinquième fois du Tour de France. Il a donné le meilleur de lui-même tout au long de la course et s’est battu avec acharnement contre l’obstination de son adversaire, Raymond Poulidor. Les deux sportifs ont remarquablement confronté leurs forces dans la montée du Puy de Dôme. Finalement, Poulidor franchit la ligne d’arrivée avec à peine une minute de retard sur le vainqueur. Avec déjà une victoire au Giro (Tour d’Italie) dans la poche, Anquetil gagne ici son dernier Tour.
Voir aussi : Dossier histoire du Tour de France - Maillot jaune - Anquetil - Poulidor - Histoire du Cyclisme

1964
13 septembre

Un français recordman du monde du 100 mètres nage libre


Déjà co-recordman du monde du 4 X 100 mètres en 1962, Alain Gottvallès améliore le record du monde du 100 mètres nage libre en 52,9 secondes.
Voir aussi : Record - Histoire de la Natation

1964
20 septembre

Première diffusion de "Flipper le Dauphin"


La série télévisée est diffusée pour la première fois aux Etats-Unis sous le nom "Flipper". Pourtant ce n'est pas à la télévision mais au cinéma que Flipper a fait ses premières apparitions avec "Aventures en Floride" et "Flipper et les pirates" Au début de la série, le dauphin qui jouait le rôle de Flipper s'appelait Susie. Il y eut par la suite plusieurs animaux pour jouer le rôle mais tous étaient des femelles. En France, la première diffusion des 88 épisodes de la série a lieu sur la seconde chaîne de l'ORTF à partir de novembre 1966.
Voir aussi : Série - Histoire de la Télévision

1964
27 septembre

La commission Warren referme le dossier Kennedy


La commission Warren conclut que Lee Harvey Oswald est bien le seul et unique coupable dans l'assassinat du président Kennedy le 22 novembre 1963. Oswald a été assassiné par Jacob Rubinstein, alias Jack Ruby, un an auparavant, quelques jours seulement après le meurtre de JFK, le 24 novembre 1963. Cette décision judiciaire clôt à la hâte le dossier Kennedy sans que les circonstances précises et les véritables responsables de l'attentat aient été découverts.
Voir aussi : Assassinat - Kennedy - JFK - Histoire des Assassinats

1964
14 octobre

Destitution de Khroutchev


Le chef du gouvernement soviétique Nikita Khrouchtchev est limogé. Il est remplacé par Leonid Brejnev à la tête du Parti Communiste d'Union Soviétique (PCUS). L'échec de la crise de Cuba lui a été lourdement reproché. Le parti l'accuse aussi de prendre des décisions contraire au bon sens et d'être adepte du culte de la personnalité. Dès le lendemain le Soviet Suprême approuvera sa destitution.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire de la guerre froide : la coexistence pacifique (1953-1962) - Histoire du Parti Communiste - Histoire du PC - Khrouchtchev - Histoire des Elections

1964
14 octobre

Martin Luther King reçoit le prix Nobel de la paix


Le pasteur noir américain reçoit la récompense pour la paix pour son combat contre le racisme et la non-violence aux Etats-Unis. Il recevra son prix la 10 décembre à Oslo.
Voir aussi : Histoire du Prix Nobel - Martin Luther King - Histoire du Racisme

1964
7 novembre

Naissance de la CFDT


La CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens) change de nom lors de son congrès extraordinaire tenu à Paris. Le syndicat de 800 000 membres devient la CFDT (Confédération française des travailleurs démocratique). Eugène Deschamps le secrétaire général, donne ainsi un nouvelle élan idéologique à la gauche dans le monde du travail.
Voir aussi : Syndicat - Histoire de la CFDT - Histoire du Travail

1964
19 novembre

Premier tirage du « Nouvel Obs »


Claude Perdriel relance le magazine déficitaire « France Observateur » et le renomme en conséquence « le Nouvel Observateur ». Il conservera ses tendances socialistes et remportera un succès quasi-immédiat. Il parviendra en effet à s’adapter à une société en pleine évolution, tant au niveau politique que culturel. Toujours dans un esprit contestataire, il publiera quelques années plus tard le « Manifeste des 343 », en faveur de l’avortement.
Voir aussi : Magazine - Nouvel Observateur - Histoire de la Presse

1964
9 décembre

A love Supreme


John Coltrane enregistre le chef d’œuvre de sa période modale : Love Supreme. Cette suite de 32 minutes en quatre mouvements repose sur un simple motif, et annonce par sa connotation religieuse la période mystique dans laquelle le saxophoniste s’engage par la suite.
Voir aussi : John Coltrane - Histoire du Jazz modal - Histoire du Jazz

1964
15 décembre

Le drapeau à la feuille d'érable pour le Canada


Le Premier ministre libéral du Canada, Leaster B. Pearson, propose un drapeau unifolié à la feuille d'érable pour remplacer la Red Ensign de la marine britannique assortie des armoiries du Canada. Le nouveau drapeau national offre l'avantage pour la minorité francophone du pays de ne plus rappeler l'occupation britannique. Il sera adopté par la Chambre des Communes d'Ottawa le 15 février 1965.
Voir aussi : Drapeau - Histoire de l'Etat




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages