L'Internaute > Histoire > Histoire de la Société

Histoire de la Société

Dates décroissantes    Titres seulement    (677 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 34
-1500

L’île de Santorin touchée par une éruption cataclysmique


Île la plus au sud des Cyclades, Santorin se voit littéralement refaçonnée par une éruption. Le volcan coupe le territoire, séparant les îlots de Thérasia et d’Aspronisi. Il provoque également de gigantesques raz-de-marée qui vont jusqu’à détruire la côte nord de la Crête. La catastrophe ensevelit également Akrotiri et certains penseront que la destruction de cette citée prospère inspirera à Platon la légende de l’Atlantide. Sans doute effrayés par les secousses sismiques qui annonçaient le réveil du volcan, les insulaires semblent avoir fui à temps. Au fil des siècles, de nombreuses éruptions continueront à modifier l’aspect de l’île.
Voir aussi : Histoire des Eruptions - Volcan - Platon - Raz-de-marée - Histoire de la Société

-464

Sparte victime d'un séisme et d'une révolte


Sparte est déstabilisée par un séisme qui détruit et désorganise une partie de la ville. La cité des "Egaux" subira dans la foulée une révolte de ses serfs, les hilotes. Le soulèvement, qui profite certainement de la faiblesse contextuelle de la cité, se poursuivra un certain temps et engendrera une rupture diplomatique avec Athènes. La proposition d’aide de cette dernière se heurtera en effet à une fin de non recevoir de la part des Lacédémoniens.
Voir aussi : Histoire d'Athènes - Révolte - Tremblement de terre - Histoire de Sparte - Histoire de la Société

17

Ephèse détruite par un séisme


Un séisme secoue la côte ouest de l’actuelle Turquie, en Lydie. Extrêmement violent, ce tremblement de terre aurait rasé une douzaine de villes, dont les célèbres Ephèse et Sardes, connues pour être deux des sept Eglises citées dans l’Apocalypse de Jean. Selon le témoignage de Pline l’Ancien, le séisme dépasse en violence tous ceux que l’homme garde alors en mémoire. Tibère, l’empereur de Rome, fera acheminer de l’aide tandis que les fonds de la riche cité d’Ephèse, un des plus grands ports de l’Antiquité, aideront à une reconstruction rapide.
Voir aussi : Tremblement de terre - Tibère - Histoire de la Société

79
24 août

Eruption du Vésuve


Les villes de Pompéi et d'Herculanum (Italie du sud), lieu de plaisance des riches Romains, sont ensevelies sous les cendres volcaniques du Vésuve. A partir du XVIIIème siècles des fouilles permettront de redécouvrir ces cités antiques, gardées intactes sous une épaisse couche de lave, et leurs incroyables richesses : temples, édifices civils, quartiers d'habitations, demeures patriciennes, peintures murales.
Voir aussi : Histoire des Eruptions - Antiquité - Herculanum - Histoire de Pompéi - Histoire du Vésuve - Histoire de la Société

324
8 décembre

La création de Constantinople


L'empereur Constantin Ier pose la première pierre de la ville qui doit succéder à Rome comme capitale de l'Empire romain d'Orient. Constantinople connaîtra sa plus belle période sous le règne de Justinien (527-565). Elle tombera le 29 mai 1453 aux mains des Turcs et, sous le nom d'Istanbul, elle deviendra la capitale de l'Empire ottoman. Le 13 octobre 1923, elle perdra sa 1ère place au profit d'Ankara, capitale de la nouvelle Turquie.
Voir aussi : Fondation - Dossier histoire de Constantinople - Constantin - Antiquité - Histoire de la Société

526
20 mai

La couronne de l'Orient détruite par un séisme


La ville d’Antioche subit un important séisme pour la troisième fois de son histoire depuis la conquête romaine. Après avoir souffert d’un séisme modéré en 37 mais bien plus puissant en 115, la ville est cette fois littéralement détruite et compte de nombreuses victimes, peut-être 250 000. Celle que l’on nommait sous Rome la "Couronne de l’Orient" et qui fut par la suite une des premières grandes villes chrétiennes entre dans le Moyen-Âge sous de mauvais augures.
Voir aussi : Tremblement de terre - Antioche - Histoire de la Société

557
14 décembre

Constantinople touchée par un séisme


Constantinople est frappée par un tremblement de terre. Néanmoins l’intensité de ce dernier ne suffit pas à la détruire. En effet, les témoignages de religieux évoquent un séisme qui les a finalement épargné, élément qui reste dans la mémoire orthodoxe de la ville. Toutefois, si l’Eglise Sainte-Sophie, consacrée seulement vingt ans plus tôt, n’a pas été rasée, elle est sérieusement endommagée : son dôme s’effondrera un an plus tard.
Voir aussi : Dossier histoire de Constantinople - Tremblement de terre - Histoire de la Société

887
26 août

Séisme dévastateur au Japon


Le Japon est frappé par un de ses nombreux tremblements de terre puissants et meurtriers. Situé dans une zone de subduction de plaques tectoniques, ce qui lui confère son relief montagneux et lui donne ses volcans, le Japon a subit de nombreux séismes tout au long de l’histoire et les a intégré à sa culture. Dès le septième siècle, les traces des tremblements de terre les plus catastrophiques sont restées et le neuvième siècle semble avoir été particulièrement touché.
Voir aussi : Tremblement de terre - Histoire de la Société

1133

Naissance de l’université d’Oxford


Chassé de Paris, le théologien Robert Pullen crée, en compagnie de quelques étudiants, l’université d’Oxford, en Angleterre. Il faudra attendre le XIIIe siècle pour voir l’université se développer, aussi bien sur le plan religieux qu’intellectuel. Les collèges qui la composeront acquerront par la suite une grande renommée. En 1209, quelques enseignants et élèves d’Oxford se rendront à Cambridge et y fonderont également une université. Les deux établissements deviendront les plus anciennes et plus prestigieuses universités britanniques.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Dossier histoire de l' enseignement - Cambridge - Oxford - Histoire de la Société

1163

Début de la construction de Notre-Dame de Paris


C’est sous l'épiscopat de Maurice de Sully que débute la construction de la célèbre cathédrale Notre-Dame de Paris. Louis VII le jeune et le Pape Alexandre III posent la première pierre, entamant ainsi des travaux qui dureront jusqu’en 1345.
Voir aussi : Histoire de Paris - Cathédrale - Notre Dame de Paris - Histoire de la Société

1173
9 août

La construction de la Tour de Pise


La première pierre de la Tour de Pise, en Toscane, est posée. Elle constitue le clocher de la cathédrale romane sur la place des Miracles. Un affaissement de terrain durant les travaux fera pencher la Tour qui sera achevée en 1372 avec l'installation des sept cloches. La "Tour penchée" construite en marbre, mesure 58 mètres de haut et compte 293 marches.
Voir aussi : Construction - Histoire de Pise - Histoire de la Société

1190

Construction du Louvre


Sous les ordres de Philippe II Auguste, Une forteresse est édifiée pour assurer la protection de l’Ouest de Paris. Le Louvre voit ainsi ses premiers bâtiments sortir de terre. La Grosse Tour et le château médiéval seront terminés en 1202. A partir de 1541, ils seront détruits sur ordre de François Ier pour faire place à d’autres bâtiments.
Voir aussi : Histoire de Paris - François Ier - Philippe Auguste - Construction - Histoire du Louvre - Histoire de la Société

1200

Naissance de la civilisation inca


Selon la mythologie transmise oralement par le peuple inca aux Espagnols, le fondateur de l’Empire inca serait Manco Cápac. Il aurait été envoyé par son père, le Soleil, afin d’offrir aux hommes la civilisation. En compagnie de son épouse, Mama Ocllo, il serait sorti du lac Titicaca et aurait décidé de construire un village sur le site de Cuzco. Une autre légende raconte qu’à l’origine, quatre frères Ayar accompagnés de leurs femmes seraient sortis d’une grotte et se seraient lancés dans une grande migration dans la vallée de Cuzco, chacun à la tête d’un clan. Mais l’un d’eux, Ayar Manco, aurait tué ses frères pour rester l’unique souverain. Quoiqu’il en soit, Ayar Manco ou Manco Cápac sera considéré comme le premier empereur inca, ayant existé vers 1200 après J.-C.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire inca - Histoire des Inca - Histoire de la Société

1200
15 janvier

Création de l'université de Paris


La première université de France est fondée à Paris sur ordre royal de Philippe Auguste. Elle se divise en quatre domaines d'enseignements : la médecine, le droit, la théologie et les arts. Une grande place est donnée à l'étude des textes anciens. L'université de Paris participera au renom de la ville en tant que capitale intellectuelle.
Voir aussi : Histoire de Paris - Fondation - Dossier histoire de l' enseignement - Philippe Auguste - Université - Histoire de la Société

1240
mars

Les pères de l'Abbaye de Leffe rachètent une Brasserie voisine


L’Abbaye de Leffe rachète une brasserie située de l’autre côté de la Meuse toute proche. Les pères peuvent alors commencer le brassage de la bière qui compense une eau à la qualité peu certaine. La méthode utilisée est alors celle de la haute fermentation, procédé qui est toujours en vigueur chez la célèbre marque.
Voir aussi : Bière - Leffe - Histoire de la Société

1257

Robert de Sorbon fonde un collège


Chapelain de Saint-Louis, Robert de Sorbon fonde un collège destiné à accueillir les jeunes élèves sans fortune. Il y dispense essentiellement un enseignement théologique. Situé dans le Quartier latin, l’établissement jouera également le rôle de tribunal ecclésiastique. Dès 1554, il accueillera les délibérations générales de la faculté de théologie et sera dès lors appelé "Sorbonne". La Sorbonne sera finalement fermée lors de la Révolution. Napoléon Bonaparte fera don de ses bâtiments à l’université de Paris en 1808, bâtiments qui abriteront plus tard le siège de l’Académie universitaire de la capitale.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de l' enseignement - Napoléon Bonaparte - Histoire de la Sorbonne - Histoire de la Société

1338

La peste noire se propage en Asie


La peste noire, aussi appelée "grande peste" se déclare en Asie centrale et commence à se propager dans de nombreuses provinces chinoises. Elle atteindra bientôt l’Inde et ses comptoirs commerciaux. Transmises par les rats embarqués sur les navires, elle touchera l’Europe près de dix ans plus tard. En 1347, la Crimée et la Sicile sont atteintes ; en 1348, Florence est sévèrement touchée. La peste noire sera considérée comme l’une des épidémies les plus meurtrières de l’Histoire, faisant 25 millions de victimes en Europe et ayant certainement le même bilan dramatique en Asie.
Voir aussi : Dossier histoire des Epidémies - Peste - Peste noire - Histoire de la Société

1347

La peste devient une arme


Lors du siège de Caffa, une colonie génoise de Crimée, les Mongols infectés par la peste catapultent les cadavres des leurs par-delà les enceintes de la ville. Les Génois ne tardent pas à présenter les premiers symptômes. En regagnant le port de Marseille, puis l’Italie, ils participeront à la propagation de la maladie en Europe.
Voir aussi : Dossier histoire des Epidémies - Peste - Histoire de Marseille - Peste noire - Caffa - Histoire de la Société

1347
novembre

Marseille envahie par la peste noire


Durant les derniers mois de l’année, Marseille est victime de l’épidémie de peste noire, qui s’est déclarée en Asie dix ans plus tôt. La maladie se répand par l’intermédiaire des puces des rats, lesquels infestent les navires marchands. C'est précisément un bateau génois qui diffuse le mal dans la ville. Quelques mois plus tôt, les Italiens avaient, en effet, fui leur colonie de Crimée, attaquée par des guerriers mongols infectés. Bientôt, la maladie touchera les autres grandes villes françaises, puis l’Allemagne et l’Angleterre… Dès 1349, la quasi-totalité de l’Europe sera infectée. Jusqu’en 1351, la peste noire fera près de 25 millions de victimes en Europe.
Voir aussi : Dossier histoire des Epidémies - Peste - Histoire de Marseille - Peste noire - Caffa - Histoire de la Société

1456
15 décembre

Un tremblement de terre dévaste Naples


Naples et sa région subissent un important séisme qui fait environ trente milles victimes. La science et les témoignages de l’époque ne sont pas suffisamment précis pour estimer l’intensité de la secousse et les dégâts engendrés. Toutefois, il semblerait qu’il y ait eu des conséquences sur l’économie de la région. Le travail de reconstruction qui a suivi fut en effet conséquent. Jusqu’à la fin du Moyen-Âge, les séismes n'était pas vraiment recensés et étudiés en Europe, sinon par des religieux qui les interprètent comme des signes divins. Il en résulte une déformation et souvent une exagération des faits. Mais à l’aube de la Renaissance, le regard semble un peu se modifier même s’il faudra attendre le dix-neuvième pour disposer d’outils scientifiques efficaces.
Voir aussi : Tremblement de terre - Naples - Histoire de la Société

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 34



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les rubriques «Société»
Alimentation
Architecture
Catastrophes naturelles
Environnement
Faits divers
Femmes
Institutions
Justice
Loisirs
Mœurs
Racisme
Social
Terrorisme
Travail
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages