Partager cet article

RSS

Histoire des Institutions

Dates décroissantes    Titres seulement    (75 réponses)

1 | 2 | 3 | 4
1133

Naissance de l’université d’Oxford


Chassé de Paris, le théologien Robert Pullen crée, en compagnie de quelques étudiants, l’université d’Oxford, en Angleterre. Il faudra attendre le XIIIe siècle pour voir l’université se développer, aussi bien sur le plan religieux qu’intellectuel. Les collèges qui la composeront acquerront par la suite une grande renommée. En 1209, quelques enseignants et élèves d’Oxford se rendront à Cambridge et y fonderont également une université. Les deux établissements deviendront les plus anciennes et plus prestigieuses universités britanniques.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Dossier histoire de l' enseignement - Cambridge - Oxford - Histoire des Institutions

1257

Robert de Sorbon fonde un collège


Chapelain de Saint-Louis, Robert de Sorbon fonde un collège destiné à accueillir les jeunes élèves sans fortune. Il y dispense essentiellement un enseignement théologique. Situé dans le Quartier latin, l’établissement jouera également le rôle de tribunal ecclésiastique. Dès 1554, il accueillera les délibérations générales de la faculté de théologie et sera dès lors appelé "Sorbonne". La Sorbonne sera finalement fermée lors de la Révolution. Napoléon Bonaparte fera don de ses bâtiments à l’université de Paris en 1808, bâtiments qui abriteront plus tard le siège de l’Académie universitaire de la capitale.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de l' enseignement - Napoléon Bonaparte - Histoire de la Sorbonne - Histoire des Institutions

1582
15 octobre

Entrée en vigeur du calendrier grégorien


Le Pape Grégoire XIII décide de modifier l'ancien calendrier Julien, hérité de Jules César. Il instaure le calendrier grégorien dans les États pontificaux, le Portugal et l'Espagne. Quand les catholiques européens se réveillent le lendemain du jeudi 4 octobre, ils sont en réalité le vendredi 15 octobre selon le nouveau calendrier. Ils ont fait un bond de 10 jours dans le temps. Le calendrier Julien n'était pas en accord avec l'année solaire, il avançait de 11 minutes et 14 secondes. C'est pour rétablir ce décalage que la réforme du Pape est entrée en vigueur. L'écart entre l'année solaire et le calendrier sera réduit à 25,9 secondes. La France adoptera le calendrier grégorien deux mois après son instauration.
Voir aussi : Pape - Grégoire XIII - Calendrier - Histoire des Institutions

1636

Fondation de la future Harvard


La Cour générale de la colonie de la Baie du Massachusetts crée l’université de Cambridge. Il faut attendre deux années avant que les cours ne soient dispensés, mais la notoriété de l’institut ne mettra guère de temps à s’étendre. En 1639, la faculté prendra le nom de John Harvard, pasteur britannique qui lui fera don d’une grande partie de ses biens et de toute sa bibliothèque. Peu à peu, l’établissement recevra un support financier de plus en plus conséquent, ainsi qu’une charte en 1780.
Voir aussi : Dossier histoire de l' enseignement - Massachusetts - Harvard - Histoire des Institutions

1666

Création de l'Académie de France à Rome par Colbert


L'Académie de France à Rome a été fondée par Jean-Baptiste Colbert en 1666. Plus connue sous le nom de Villa Médicis, elle est dans un premier temps implantée sur le Janicule et par la suite elle s'installe au palais Mancini. Cette école des beaux-arts accueille de jeunes artistes français en vue de développer leurs projets inventifs. Les peintres devaient passer un concours pour pouvoir être acceptés comme stagiaire et pensionnaires.
Voir aussi : Jean-Baptiste Colbert - Histoire des Institutions

1693
8 février

Fondation du College of William and Mary


Le College of William and Mary est fondé par une charte royale, le 8 février 1693 à Williamsburg, en Virginie. Cette institution porte le nom de ses créateurs, Guillaume III d'Orange et Marie II d'Angleterre, et est le deuxième établissement le plus ancien aux Etats-Unis. Présidé par James Blair, il enseigne la philosophie, la littérature et la religion.
Voir aussi : Fondation - Histoire de la Virginie - Histoire des Institutions

1695
17 juillet

Fondation de la Banque royale d'Ecosse


Le 17 juillet 1695, un acte du Parlement d'Ecosse établit la Banque royale d'Ecosse. Celle-ci entre en fonction en 1696. Elle a pour but de soutenir le commerce en Ecosse et est en situation de monopole pour 21 ans, conformément à l'acte. Ses directeurs créent un capital d'1,2 million de livres écossaises et les actionnaires ont une responsabilité limitée.
Voir aussi : Fondation - Parlement - Histoire des Institutions

1716
23 février

La France professionnalise la lutte contre le feu


Une ordonnance royale réglemente l'entretien des pompes à eau à Paris et nomme un Directeur des pompes, chargé de l'organisation des secours en cas d'incendie. Jusqu'alors le soin de la lutte contre le feu était assuré par la population elle-même. En 1810, Napoléon remplacera les garde-pompes de la ville de Paris par des bataillons de sapeurs-pompiers.
Voir aussi : Histoire de Paris - Création - Incendie - Pompiers - Histoire des Institutions

1717
24 juin

Création de la Grande Loge unie d'Angleterre


Le 24 juin 1717, la Grande Loge unie d'Angleterre, principale loge maçonnique anglaise, est créée à Londres. Elle regroupe quatre loges maçonniques dont les membres se réunissent dans des tavernes. Elle est aujourd'hui la première obédience maçonnique du monde.
Voir aussi : Histoire de Londres - Création - Histoire des Institutions

1717
22 septembre

John Toland crée le Druid Order


Le philosophe irlandais John Toland crée le Druid Order (Ordre des Druides), le 22 septembre 1717. Il s'agit d'un mouvement néodruidique promouvant le retour aux sources et la paix sur la Terre. Ce jour-là, des délégations d'Irlande, du Pays de Galles, d'Ecosse, d'Angleterre et de Bretagne se réunissent à Londres, dans une taverne, et constituent la confédération : The ancient Druid Order.
Voir aussi : Histoire de Londres - Histoire des Institutions

1719
7 avril

Décès de Saint Jean-Baptiste de La Salle


Né en 1651, Jean-Baptiste de La Salle est un ecclésiastique qui s'investit particulièrement dans le domaine de la pédagogie. Ordonné prêtre en 1678, il fonde la Congrégation des Frères des Ecoles chrétiennes en 1684. Cette institution a pour objet l'éducation des enfants des classes populaires. Il rédige des manuels pédagogiques destinés aux maîtres. Jean-Baptiste de La Salle a révolutionné la pédagogie en préconisant notamment l'apprentissage de la lecture en français. Décédé le 7 avril 1719 à Rouen, il est béatifié en 1888 et canonisé en 1900.
Voir aussi : Décès - Histoire de Rouen - éducation - Pédagogie - Histoire des Institutions

1794
27 janvier

La Convention impose la langue française


Sur une proposition du député Bertrand Barère, la Convention décide que le Français est la langue obligatoire pour tous les documents publics : "Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton, l'émigration et la haine de la République parlent allemand; la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque. Cassons ces instruments de dommage et d'erreur." Des professeurs de français sont dépêchés en Bretagne, en Alsace, en Corse et aux frontières espagnoles et italiennes.
Voir aussi : Histoire de la Convention - Histoire de la Langue française - Histoire des Institutions

1794
11 mars

Création de la future école polytechnique


La Convention décide de la création d'une Ecole Centrale de travaux publics. L'institution accueillera des élèves destinés à être formés en ingénierie civile et militaire. Appelée d'abord "Ecole des travaux publics", elle recevra le nom d'"Ecole polytechnique" par la loi du 1er septembre 1795.
Voir aussi : Fondation - Histoire de la Convention - Dossier histoire de l' enseignement - Histoire de Polytechnique - Histoire des Institutions

1794
30 octobre

Création de l'Ecole Nationale Supérieure


L'Ecole Normale Supérieure est créée par la Convention dans le but de former les instituteurs à l'enseignement. Ils devront séjourner quatre mois au sein de l'école et retourner en province au terme de leur formation pour y exercer leur métier. L'ENS sera supprimée par Louis XVIII en 1822 puis réhabilitée. Elle accueille des étudiants issus de classes préparatoires et compte parmi ses anciens élèves quelques noms célèbres: Jean Giraudoux, Louis Pasteur, Léon Blum ou Laurent Fabius.
Voir aussi : Création - Histoire de la Convention - Dossier histoire de l' enseignement - Histoire des Institutions

1795
25 février

Naissance des premières écoles centrales


Sur une proposition du député Joseph Lakanal, la Convention vote un décret instaurant la création d'écoles centrales. Dans ces nouveaux établissements, l'accent est mis sur l'enseignement scientifique plutôt que sur la tradition classique dominée par le latin. En octobre 1795, la Convention décidera d'établir une école centrale par département. Organisées par classes de niveaux, les écoles centrales constituent les ancêtres des lycées.
Voir aussi : Création - Histoire de la Convention - Dossier histoire de l' enseignement - Histoire des Ecoles centrales - Histoire des Institutions

1795
14 juillet

La Marseillaise devient l'hymne national


Le décret du 26 messidor an III proposé par le député Debry déclare "La Marseillaise" hymne national français. D'abord appelé "Chant de guerre pour l'armée du Rhin", la chanson a été écrite dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 par Rouget de Lisle, officier du génie en poste à Strasbourg. Interdite durant le premier et le second empire, elle sera définitivement proclamée "hymne national" en 1879.
Voir aussi : Rouget de Lisle - Histoire de la Marseillaise - Histoire des Institutions

1806
10 mai

Napoléon crée l’université impériale


Après avoir remplacé les écoles centrales par les lycées en 1802, Napoléon Bonaparte fonde l’université impériale. Il favorise ainsi l’établissement d’un enseignement public centralisé. L’université impériale détient en effet le monopole de l’éducation. Avec à sa tête un dirigeant nommé par Bonaparte lui-même, elle rassemble et gère tous les établissements français. Durant cette période, la France se voit également divisée en académies, avec un recteur à la tête de chacune d'entre elles. Deux ans plus tard, un décret organisera plus concrètement le système.
Voir aussi : Dossier histoire de l' enseignement - Napoléon Bonaparte - Histoire des Ecoles centrales - Histoire des Institutions

1811
19 septembre

Les sapeurs-pompiers deviennent militaires


A la suite d'un terrible incendie qui ravage l'ambassade d'Autriche à Paris au mois de juillet 1810, Napoléon Ier décide de remplacer les anciens gardes-pompiers par un bataillon de sapeurs-pompiers qui sera désormais militarisé, caserné et portera l'uniforme. En mars 1967, le corps des sapeurs-pompiers de Paris sera érigé en brigade de l'arme du génie. Leur devise :" Sauver ou périr.
Voir aussi : Pompiers - Histoire des Institutions

1831
9 mars

Création de la légion étrangère


Louis-Philippe annonce la création d'une nouvelle unité militaire composée uniquement de volontaires pour la plupart d'origine étrangère.
Voir aussi : Création - Louis-Philippe - Histoire de la Légion étrangère - Histoire des Institutions

1833
28 juillet

La loi Guizot développe l’enseignement primaire


Ministre de l’Instruction publique, François Guizot fait voter une loi qui va bouleverser l’enseignement primaire. Elle oblige les communes de plus de 500 habitants à se munir d’au moins une école primaire de garçons et à entretenir au moins un instituteur. De plus, chaque département français doit désormais disposer d’une École normale d’instituteurs. Par ailleurs, les établissements privés sont légalisés et l’instruction religieuse maintenue. L’instruction publique sera modifiée plus tard par les lois Falloux et Ferry.
Voir aussi : Dossier histoire de l' enseignement - Jules Ferry - Guizot - Falloux - Histoire des Institutions









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Société»
Alimentation
Architecture
Catastrophes naturelles
Environnement
Faits divers
Femmes
Justice
Loisirs
Mœurs
Racisme
Social
Terrorisme
Travail
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 19 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 31 contributions

Histoire : tous les témoignages