L'Internaute > Histoire > Histoire de l'Economie

Histoire de l'Economie

Dates décroissantes    Titres seulement    (134 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 sur 7
1082

Privilèges commerciaux pour les Vénitiens


L’empereur byzantin Alexis de Comnène conclut un accord avec Venise. Il permet aux Vénitiens de commercer dans les grandes villes de l’Empire byzantin tout en étant exemptés de taxes douanières. En échange, ils devront fournir leur aide militaire selon les besoins de l’empereur. Venise dispose en effet d’une flotte très puissante. De plus, un quartier de Constantinople leur est attribué. Par la suite, Gênes et Pise jouiront des mêmes privilèges, ce qui mécontente d'ailleurs la population.
Voir aussi : Empire byzantin - Dossier histoire de Constantinople - Histoire de Venise - Alexis Comnène - Histoire de l'Economie

1141

Création d'un lieu de change sur le Grand Pont


Sous l’impulsion de Louis VII, un lieu de change est installé sur le Grand Pont de Paris. Appelées alors « changeurs », les personnes chargées de ces activités prendront bien plus tard le nom d’ « agents de change ». Le pont, quant à lui, sera renommé le Pont au Change.
Voir aussi : Dossier histoire de la bourse - Histoire de l'Economie

1540

Création de la première bourse française


La première bourse de commerce organisé naît à Lyon. Elle restera la seule du pays, jusqu’à ce que soient crées les bourses de Toulouse, Rouen, Bordeaux, Marseille, Lille…
Voir aussi : Dossier histoire de la bourse - Histoire de Lyon - Histoire de l'Economie

1632
20 juin

Fondation de la colonie du Maryland


Le Maryland, « pays de Marie » en français, doit son nom à Henriette-Marie de France, la fille d'Henri IV et l'épouse de Charles Ier roi d'Angleterre. Ce dernier attribua le Maryland, un territoire de 49 000 km² au nord de l'actuelle Washington, au second baron Baltimore Caecilius Calvert le 20 juin 1632. La charte de possession avait initialement été accordée à son père, George Calvert, mais celui-ci venait de mourir et elle échut à son fils. Les barons Baltimore s'étaient convertis au catholicisme alors que la grande majorité de l'Angleterre était protestante anglicane. Calvert accueillera les catholiques anglais persécutés et essaiera de démontrer que catholiques et protestants pouvaient vivre en harmonie dans sa colonie. Il donnera son nom à la plus grande cité du Maryland : Baltimore.
Voir aussi : Charles Ier roi d'Angleterre - Henriette-Marie de France - Histoire de l'Economie

1635
12 février

Création de la Compagnie des îles d'Amérique


En 1626, les deux marins Pierre Belain d'Esnambuc et de Roissey proposent au roi Louis XIII la création d'une "Compagnie des seigneurs de Saint-Christophe", projet soutenu par le cardinal de Richelieu. Celle-ci sera fondée le 12 juillet 1635 sous le nom de "Compagnie des îles d'Amérique", laquelle aura pour but de développer la présence française et le commerce dans les îles des Caraïbes. En 1649, Charles Houël du Petit Pré achètera la Guadeloupe et Les Saintes. Cette compagnie prospèrera en grande partie grâce au commerce triangulaire et à l'importation d'esclaves dans les plantations de canne à sucre.
Voir aussi : Louis XIII - Cardinal de Richelieu - Histoire de la Guadeloupe - Histoire de l'esclavagisme - Histoire de l'Economie

1636
octobre

Premier krach en Hollande


Le premier krach boursier se déroule en Hollande et concerne le commerce des bulbes de Tulipe. Cette marchandise très prisée possédait une valeur excessivement élevée. Lorsque la noblesse pris conscience du déséquilibre financier du produit, les prix chutèrent fortement. Ce krach, surnommé la « Tulipomania » aura de sérieuses répercussions sur l’économie de l’époque.
Voir aussi : Dossier histoire de la bourse - Krach - Histoire de l'Economie

1651
9 octobre

L’Acte de navigation est promulgué par les Britanniques


Le parlement britannique vote une loi afin d’affaiblir le quasi-monopole maritime des Provinces-Unies. Désormais, le trafic commercial issu des colonies anglaises doit se faire uniquement par le biais de navires britanniques. Quant aux produits étrangers, impossible également de les importer en Angleterre sur des navires autres que britanniques. Tandis que le pays jouira d’un nouvel essor en matière de commerce maritime, les Provinces-Unies connaîtront un terrible déclin. Dès 1652, une guerre éclatera entre les deux puissances.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Dossier histoire des Provinces-Unies - Dossier histoire du Commonwealth d'Angleterre - Histoire de l'Economie

1664
27 août

Création de la compagnie française des Indes orientales


Comme l’Angleterre et la Hollande, la France fonde une compagnie destinée à assurer son monopole commercial sur certains produits des Indes orientales. Instituée par Colbert, elle tente par tous les moyens de concurrencer ses voisines rivales. Le coton, la soie, le thé et les épices sont ses principales marchandises. Ayant installé son siège à Pondichéry en 1676, elle parviendra à développer ses activités sur une grande partie de l’Orient. Fondue dans la Compagnie des Indes en 1719, elle ne pourra toutefois échapper à un déclin progressif.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Colbert - Histoire de la Compagnie des Indes - Histoire de l'Economie

1671
11 mars

Fondation de la Compagnie danoise des Indes occidentales. Les Danois colonisent Saint-Thomas aux Antilles


Après avoir colonisé les îles Vierges américaines et s'être installés à Saint-Thomas en 1670, les Danois fondent la Compagnie danoise des Indes Occidentales. Elle se base sur le commerce triangulaire, échangeant des esclaves venus d'Afrique contre du sucre et de la mélasse. En 1754, c'est le gouvernement danois qui prend les rênes de la compagnie. En 1765, la Compagnie de Guinée est créée mais des problèmes économique provoquent sa dissolution en 1776.
Voir aussi : Esclaves - Sucre - Commerce triangulaire - Histoire de l'Economie

1671
21 avril

John Law, financier écossais, contrôleur général des Finances de France


Ayant pour idée de remplacer les paiements en or et en argent par du papier-monnaie, John Law parcourt l'Europe à la recherche d'un gouvernement mettant en place son système. C'est le régent Philippe d'Orléans qui accueille à bras ouvert son idée. Ensemble, ils créent la Banque Royale. Nommé surintendant des Finances, il connaît une période de gloire avant de voir son système s'effondrer et mener la France à la banqueroute.
Voir aussi : John Law - Banqueroute - Philippe d'Orléans - Banque royale - Système de Law - Histoire de l'Economie

1672

Colonie du Cap : Guerre des Boers contre les Hottentots, qui sont vaincus (fin en 1677)


Les Boers colonisent Le Cap et prennent les terres des Hottentots qui se voient privés de travail ainsi que de leur territoire, mais qui souffrent également des maladies apportées par les Européens. Les tensions provoquées par la possession du territoire et du bétail provoquent une série de guerres entre les Boers et les Hottentots. Les Boers possédant des armes à feu et étant en supériorité numérique, ils finissent par vaincre les Hottentots en 1677.
Voir aussi : Guerre - Histoire des Boers - Le Cap - Hottentots - Histoire de l'Economie

1673
8 novembre

Colbert fonde la Compagnie du Sénégal


C'est sur ordre du roi Louis XIV qu'est fondée la Compagnie du Sénégal par Colbert. Elle cherche à profiter du commerce triangulaire florissant et monopolisé par les Hollandais. Elle est créée en remplacement de la Compagnie des Indes Occidentales. Son premier directeur est Jean-Baptiste du Casse. La compagnie se révèle être une ruine financière. Il n'y a plus de monopole, ce qui provoque une augmentation des négriers et une hausse considérable du prix des esclaves africains.
Voir aussi : Louis XIV - Colbert - Compagnie des Indes occidentales - Commerce triangulaire - Histoire de l'Economie

1674
décembre

Suppression de la Compagnie française des Indes Occidentales : l'Amérique française est rattachée au domaine royal.


Crée en 1664 par Colbert pour remplacer la Compagnie des Cent-associés, la Compagnie des Indes Occidentales bénéficie durant 40 ans de la propriété des territoires français d'Afrique et d'Amérique ainsi que du monopole commercial avec l'Amérique. La guerre d'Hollande, qui débute en 1672, empêche le bon fonctionnement de la compagnie qui est dissoute en 1674. A partir de ce moment-là, le roi reprend le pouvoir et gère les possessions françaises.
Voir aussi : Commerce - Colbert - Guerre de Hollande - Compagnie des Indes occidentales - Compagnie des Cent-Associés - Histoire de l'Economie

1698
5 septembre

Exécution des Streltsy.


Les Streltsy sont une sorte de mousquetaires russe.
Le 25 août 1698, ils se révoltent contre Pierre Le Grand qui rentre avec empressement en Russie.
Le 5 septembre de la même année, il décide de faire exécuter les Streltsy, à ses yeux nocifs pour le gouvernement très instable du moment.
Il fait exiler la tsarine Eudoxie, qu'il soupçonne d'avoir comploté avec l'ennemi.
Voir aussi : Pierre le Grand - Histoire de l'Economie

1698
5 septembre

Le tsar Pierre le Grand taxe les barbus


Pour financer ses travaux de prestige et la modernisation de la Russie qu'il entend occidentaliser, Pierre le Grand met sur pied de nouvelles taxes : des impôts sont prélevés sur les moulins, les bains, les ruches d'abeilles, les fours mais aussi les barbes dont Pierre le Grand interdira le port.
Voir aussi : Pierre Ier - Impôts - Histoire de l'Economie

1705

Thomas Newcomen construit une machine à vapeur


Le britannique Thomas Newcomen met au point, en compagnie de l’ingénieur Thomas Savery, la première machine à vapeur utilisable dans l’industrie. Quelques années plus tôt, Thomas Savery avait déjà inventé une machine à vapeur, utilisée notamment pour pomper de l’eau. L’association des deux hommes permet donc d’améliorer ce dispositif par un système de moteur atmosphérique, ou "pompe à feu". Newcomen l’utilisera pour la première fois en 1712, dans une mine, afin d’actionner des pompes à eau. Peu pratique et à faible rendement, elle sera largement améliorée par l’ingénieur James Watt dans les années à venir.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Dossier histoire de la révolution industrielle - Machine à vapeur - James Watt - Newcomen - Histoire de l'Economie

1709

Première utilisation du coke en métallurgie


Installé à Coalbrookdale, Abraham Darby parvient à faire fondre du minerai de fer en utilisant du coke. Ce dernier est produit par distillation de la houille. Depuis des années, l’utilisation du charbon comme source d’énergie pour la fonte a pour conséquence la déforestation de certains pays d’Europe. Pour cette raison, de nouvelles méthodes de combustion devaient être mises au point. Le fer obtenu par Darby n’est pas de très bonne qualité. Mais au cours des décennies à venir, lui et sa famille parviendront à améliorer le procédé.
Voir aussi : Dossier histoire de la révolution industrielle - Métallurgie - Histoire de l'Economie

1715
30 septembre

Naissance d'Étienne Bonnot de Condillac.


Étienne Bonnot de Condillac aussi appelé l'abbé de Mureau, est né le 30 septembre 1715.
Il est connu pour être un philosophe et un économiste, que l'on peut qualifer de contemporain d'Adam Smith.
Durant sa carrière, il réalise plusieurs ouvrages comme "traité des Sensations", "Commerce et le gouvernement considérés relativement l'un à l'autre" ou encore "Cours d'études".
Il meurt le 3 août 1780 en France, laissant un long héritage biblique derrière lui.
Voir aussi : Histoire de l'Economie

1716
2 mai

John Law fonde la Banque générale


Le financier écossais John Law obtient l’autorisation de fonder sa banque privée à Paris. Il gagne la confiance de chacun et commence à émettre des billets hypothéqués. Son institution se développera rapidement, lui permettant de mettre en place la Compagnie d’Occident. Elle deviendra banque d’État en 1718, prendra le nom de Banque royale, puis obtiendra le monopole de distribution monétaire française. Tous chercheront alors à obtenir des actions, mais le système de Law connaîtra une banqueroute conséquente.
Voir aussi : Dossier histoire de la bourse - John Law - Banqueroute - Banque royale - Histoire de l'Economie

1719
mai

Fondation de la Compagnie française des Indes


Englobant la Compagnie du Sénégal, celle de la Chine et la Compagnie française des Indes orientales, la Compagnie des Indes est fondée sur l’initiative de John Law, pour prendre la suite de la Compagnie d’Occident. Mais la Compagnie des Indes ne survivra pas à la banqueroute de Law. Elle connaîtra une refonte totale en 1722 et se concentrera alors uniquement sur le commerce en Indes orientales. Rencontrant de plus en plus de difficultés financières, elle perdra finalement son monopole en 1769.
Voir aussi : John Law - Histoire de la Compagnie des Indes - Histoire de l'Economie

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 sur 7



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les rubriques «Economie»
Commerce
Entreprise
Finance
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages