Partager cet article

RSS

Histoire du Commerce

1082

Privilèges commerciaux pour les Vénitiens


L’empereur byzantin Alexis de Comnène conclut un accord avec Venise. Il permet aux Vénitiens de commercer dans les grandes villes de l’Empire byzantin tout en étant exemptés de taxes douanières. En échange, ils devront fournir leur aide militaire selon les besoins de l’empereur. Venise dispose en effet d’une flotte très puissante. De plus, un quartier de Constantinople leur est attribué. Par la suite, Gênes et Pise jouiront des mêmes privilèges, ce qui mécontente d'ailleurs la population.
Voir aussi : Empire byzantin - Dossier histoire de Constantinople - Histoire de Venise - Alexis Comnène - Histoire du Commerce

1540

Création de la première bourse française


La première bourse de commerce organisé naît à Lyon. Elle restera la seule du pays, jusqu’à ce que soient crées les bourses de Toulouse, Rouen, Bordeaux, Marseille, Lille…
Voir aussi : Dossier histoire de la bourse - Histoire de Lyon - Histoire du Commerce

1651
9 octobre

L’Acte de navigation est promulgué par les Britanniques


Le parlement britannique vote une loi afin d’affaiblir le quasi-monopole maritime des Provinces-Unies. Désormais, le trafic commercial issu des colonies anglaises doit se faire uniquement par le biais de navires britanniques. Quant aux produits étrangers, impossible également de les importer en Angleterre sur des navires autres que britanniques. Tandis que le pays jouira d’un nouvel essor en matière de commerce maritime, les Provinces-Unies connaîtront un terrible déclin. Dès 1652, une guerre éclatera entre les deux puissances.
Voir aussi : Histoire de l'Angleterre - Dossier histoire des Provinces-Unies - Dossier histoire du Commonwealth d'Angleterre - Histoire du Commerce

1664
27 août

Création de la compagnie française des Indes orientales


Comme l’Angleterre et la Hollande, la France fonde une compagnie destinée à assurer son monopole commercial sur certains produits des Indes orientales. Instituée par Colbert, elle tente par tous les moyens de concurrencer ses voisines rivales. Le coton, la soie, le thé et les épices sont ses principales marchandises. Ayant installé son siège à Pondichéry en 1676, elle parviendra à développer ses activités sur une grande partie de l’Orient. Fondue dans la Compagnie des Indes en 1719, elle ne pourra toutefois échapper à un déclin progressif.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Colbert - Histoire de la Compagnie des Indes - Histoire du Commerce

1698
5 septembre

Exécution des Streltsy.


Les Streltsy sont une sorte de mousquetaires russe.
Le 25 août 1698, ils se révoltent contre Pierre Le Grand qui rentre avec empressement en Russie.
Le 5 septembre de la même année, il décide de faire exécuter les Streltsy, à ses yeux nocifs pour le gouvernement très instable du moment.
Il fait exiler la tsarine Eudoxie, qu'il soupçonne d'avoir comploté avec l'ennemi.
Voir aussi : Pierre le Grand - Histoire du Commerce

1719
mai

Fondation de la Compagnie française des Indes


Englobant la Compagnie du Sénégal, celle de la Chine et la Compagnie française des Indes orientales, la Compagnie des Indes est fondée sur l’initiative de John Law, pour prendre la suite de la Compagnie d’Occident. Mais la Compagnie des Indes ne survivra pas à la banqueroute de Law. Elle connaîtra une refonte totale en 1722 et se concentrera alors uniquement sur le commerce en Indes orientales. Rencontrant de plus en plus de difficultés financières, elle perdra finalement son monopole en 1769.
Voir aussi : John Law - Histoire de la Compagnie des Indes - Histoire du Commerce

1727
23 août

Signature du traité de Kiakhta entre la Russie et la Chine


La signature du traité de Kiakhta le 23 août 1727 instaure des relations commerciales, diplomatiques et juridiques entre la Chine (l'Empire Qing) et l'Empire russe (sous Catherine Ire). La Russie fournit fourrures, cuirs, bois, la Chine procure thé, soie, coton etc. Outre les échanges commerciaux entre les deux pays, le traité fixe la frontière entre la Sibérie et les terres chinoises de Mongolie et de Mandchourie, prémices des frontières actuelles.
Voir aussi : Russie - Traité - Commerce - Russes - Diplomatie - Histoire du Commerce

1731
14 janvier

Création de la Compagnie suédoise des Indes orientales


La Compagnie suédoise des Indes orientales est fondée le 14 janvier 1731 et dissolue en 1813. L'objectif de cette structure est d'établir une relation commerciale entre le port suédois de Göteborg en Suède et les terres situées à l'Est du Cap de Bonne Espérance. La compagnie regroupe les plus grands marchands du pays. Plus d'une centaine d'expéditions maritimes auront lieu, essentiellement vers la Chine.
Voir aussi : Suède - Création - Histoire du Commerce

1852
18 novembre

Naissance du premier grand magasin


Le Bon Marché ouvre rue de Sèvres à Paris. Crée par Aristide Boucicaut, ce nouveau type de magasin est une véritable révolution pour les parisiens. Ils peuvent se promener à travers les rayons sans être obligés d'acheter et être remboursés s'ils sont mécontents. La grande distribution est née. 13 ans plus tard le Printemps ouvrira à son tour.
Voir aussi : Histoire de Paris - Ouverture - Histoire du Commerce

1854
8 mars

La Japon ouvre son marché à l'Occident


Les Japonais et les Américains signent le traité de Kanagawa qui permet aux navires de commerce américains d'entrer dans les ports nippons. Au mois d'octobre, les Anglais signeront à leur tour un traité qui concerne uniquement les ports de Nagasaki et d'Hakodate. Ce sont les premiers signes d'ouverture du Japon qui va bientôt en finir avec la féodalité pour devenir l'un des pays les plus avancés du monde.
Voir aussi : Ouverture - Histoire de Nagasaki - Histoire du Commerce

1860
23 janvier

Signature d'un traité de commerce franco-anglais


La France et l'Angleterre signent un traité de libre-échange destiné à abolir les taxes douanières sur les matières premières et la majorité des produits alimentaires. Une taxe de 30% est fixée pour les produits manufacturés. L'accord est négocié par les français Rouher et Michel Chevalier et le britannique Richard Gobden. Ce rapprochement franco-britannique voulu par la reine Victoria et Napoléon III, confirme la volonté d'alliance et de coopération entre les deux ennemis héréditaires.
Voir aussi : Traité - Commerce - Taxes - Histoire du Commerce

1906
15 mai

Application d'une loi antitrust aux Etats-Unis


La Cour suprême américaine décide d'appliquer la loi antitrust (Sherman Act de 1890) au cartel pétrolier de John Davison Rockefeller. La Standard Oil est ainsi la première compagnie à tomber sous le coup de la loi antitrust, un texte qui vise à garantir la concurrence entre entreprises et à éviter les abus de positions dominantes. La Standard Oil sera démantelée en 34 entreprises indépendantes, dont 21 se développeront par la suite en reprenant d’autres compagnies.
Voir aussi : Loi - Rockefeller - Histoire du Commerce

1931
1 décembre

Ouverture du premier Prisunic, ancêtre du supermarché


C'est sous l'enseigne Prisunic que le groupe Pinault-Printemps-Redoute ouvre un magasin révolutionnaire rue Caumartin à Paris. Le concept est celui d'un commerce populaire qui vend des articles en grande série, et qui de ce point de vue est un précurseur du supermarché. Sa politique de prix bas lui assurera un grand succès.
Voir aussi : Histoire de Paris - Ouverture - Supermarché - Consommation - Histoire du Commerce

1947
30 octobre

Naissance du GATT


Vingt trois pays signent à Genève le General Agreement on Tariffs and Trade (l’accord général sur les tarifs douaniers et le commerce). Cet accord vise à relancer le commerce international en abaissant les barrières douanières et à éviter ainsi de retomber dans le protectionnisme en vigueur avant la guerre. Reposant sur le principe du libre-échange, le GATT assure l’harmonisation tarifaire et quantitative douanière entre ses membres, bannissant toute discrimination commerciale et favorisant la transparence. Provisoire dans un premier temps, le GATT n’a pas le statut d’organisation internationale. Il sera remplacé, en 1995, par l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - Histoire de l'OMC - Histoire du Gatt - Uruguay Round - Histoire du Commerce

1948
1 janvier

Le GATT entre en vigueur


Le General Agreement on Tariffs and Trade (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) entre en vigueur. Signé le 30 octobre 1947 par vingt-trois pays, il a pour objectif la relance du commerce mondial par l’abaissement et l’harmonisation des barrières douanières tarifaires et quantitatives. Par la suite, le GATT fera l’objet de plusieurs négociations multilatérales, communément appelées "rounds", alors que ses membres seront de plus en plus nombreux. Les principaux cycles de négociations, comme le Kennedy Round ou le Tokyo Round, auront pour conséquence l’abaissement radical des droits de douane. Un autre, primordiale, l’Uruguay Round, portera sur les domaines de l’agriculture et des services et, au terme des discussions, aboutira à la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - Histoire de l'OMC - Histoire du Gatt - Uruguay Round - Histoire du Commerce

1963
15 juin

Ouverture du premier hypermarché en France


Le 15 juin 1963, Carrefour ouvre à Sainte-Geneviève des Bois, dans l'Essonne, le premier hypermarché français. Le magasin fait plus de 2600 m2 et compte 400 places de parking, une pompe à essence et de grands chariots à roulettes. C'est aussi la première fois qu'un magasin propose un aussi large assortiment sous le même toit : des produits frais, de l'épicerie, du bazar, du textile et de l'électroménager. Le succès a été immédiat : plus de 5000 clients se sont précipités dans le magasin dès le premier samedi d'ouverture.
Voir aussi : Commerce - Consommation - Histoire de Carrefour - Histoire du Commerce

1975
15 octobre

L’Islande relance la "guerre de la morue"


En augmentant sa zone de pêche de 200 miles supplémentaires, l’Islande donne un nouveau souffle au conflit économique qui l’oppose à la Grande-Bretagne. Depuis les années 1960, le pays s’inquiète de l’extension des pêcheries britanniques. Afin de préserver l’une de ses principales ressources économiques, l’Islande décida de pousser les frontières territoriales de ses eaux de quelques miles. Elle récidiva en 1972. Le gouvernement britannique répliqua alors en lançant des navires militaires pour défendre ses chalutiers. Grande-Bretagne et Islande trouveront toutefois un accord en 1973, mettant fin à cette première "guerre de la morue". Mais cette nouvelle extension jette encore un froid dans les relations diplomatiques entre les deux parties. Il faudra attendre 1976 pour voir le problème résolu.
Voir aussi : Relations diplomatiques - Histoire du Commerce

1977

Invention du code-barre


En 1977, le code-barre est adopté en Europe, dans une version internationale de l’UPC (Universal Product Code). L'UPC, inventé en 1970 aux Etats-Unis par George Laurer, ingénieur chez IBM, est une suite de barres parallèles qui représentent des caractères. Il a pour but de définir une codification adaptée à la grande quantité d'articles en vente dans la grande distribution.
Voir aussi : Dossier histoire des inventions - Commerce - Consommation - Histoire du Commerce

1993
17 novembre

Le Congrès américain ratifie l'ALENA


Après des débats assez rudes, une division interne au sein des partis et une vive opposition des syndicats, le Congrès américain ratifie l’ALENA. Les craintes portent sur les emplois dans les grands secteurs industriels tels que le textile ou l’automobile. Cet accord, qui lie le Canada, les Etats-Unis et le Mexique, instaure une zone de libre échange entre ces pays, tout en aménageant certaines restrictions.
Voir aussi : Accord - Histoire de l'ALENA - Histoire du Commerce

1994
15 avril

Les accords de l'Uruguay Round


Dans le cadre du GATT (General Agreement on Tariffs and Trade), l’Uruguay Round aboutit, à Marrakech, à la signature de l’acte de naissance de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ouvert en septembre 1986, ce cycle de négociations a réuni 125 pays. Il a été le plus long et le plus riche de l’histoire du GATT. Avant d’aboutir à l’OMC, il a porté sur la réduction des droits de douane et surtout sur l’élargissement des domaines de négociation à l’agriculture, au textile et aux services, incluant également le principe de propriété intellectuelle.
Voir aussi : Commerce - Accord - Histoire de l'OMC - Histoire du Gatt - Uruguay Round - Histoire du Commerce









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Economie»
Entreprise
Finance
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 20 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 32 contributions

Histoire : tous les témoignages