L'Internaute > Histoire > Histoire de l'Art > Histoire de la Musique

Histoire de la Musique

Dates décroissantes    Titres seulement    (6 réponses)

1868
13 novembre

Décès du compositeur italien Gioachino Rossini


Le compositeur italien Gioachino Rossini, âgé de 76 ans (né à Pesaro en 1792), décède à Paris, où il s'était installé dans les dernières années de sa vie. Après avoir connu ses premiers succès avec ses opéras-bouffes, montés à Venise, l'immense triomphe du "Barbier de Séville" (1816) – suivra "La Pie voleuse" (1817) – en fit le compositeur de plus populaire de son époque, son style gai et alerte ainsi qu'un certain « sens théâtral » ravissant les spectateurs italiens puis européens de l'époque.
Voir aussi : Opéra - Barbier de Séville - Rossini - Histoire de la Musique

1869
8 mars

Mort du compositeur Hector Berlioz


Disparition à Paris du compositeur français Hector Berlioz (né en 1803), probablement d'une congestion pulmonaire. Empreint d'un certain mysticisme en vogue chez les romantiques de l'époque, il ne trouva pas le succès escompté pour ses œuvres, d'une grande audace formelle, mais parfois incomprises, et dut se tourner vers la critique musicale (au "Journal des Débats") pour faire vivre sa famille, ce qui ne l'empêcha pas de connaître l'indigence. Son « univers » polyphonique et novateur – "La Symphonie fantastique" (1830) ou un majestueux et ambitieux "Requiem" (1837) notamment – fut redécouvert tardivement.
Voir aussi : Histoire du Romantisme - Symphonie fantastique - Berlioz - Histoire de la Musique

1873
1 avril

Naissance du compositeur russe Sergueï Rachmanivov


Le compositeur et pianiste russe Sergueï Vassiliévitch Rachmaninov voit le jour à Novgorod. Frais émoulu du Conservatoire de Moscou, il entame très rapidement, sous les auspices de Tchaïkovski, qu'il vénérera toute sa vie durant, une carrière de virtuose, interrompue brusquement dans les remous de la Révolution de 1917. S'ensuivent des années d'exil, la Suisse, Paris, puis l'Amérique, où il se fixe, jusqu'à sa mort en 1943, à Beverly Hills. Au-delà d'un goût naturel pour le piano et résistant aux nouvelles tendances du siècle, il créa de nombreuses symphonies et opéras qui, sans être de facture académique, furent très populaires pour leur lyrisme et l'élégance très sûre de la mélodie.
Voir aussi : Russie - Lyrisme - Tchaïkovski - Histoire de la Musique

1874
13 septembre

Le musicien Shönberg naît à Vienne


Naissance à Vienne du compositeur américain d'origine autrichienne Arnold Schönberg (mort à Los Angeles en 1951). Pédagogue essaimant son savoir à travers l'Europe (Berlin, Amsterdam), il dut fuir l'Allemagne au milieu des années 1930, en proie aux persécutions nazies, et trouva refuge aux Etats-Unis. Y développant les techniques « expressionnistes » de l'atonie et de la dodécaphonie contre les canons ambiants, il s'évertua à déverrouiller le langage musical traditionnel, dont l'influence s'est exercée sur toute la musique contemporaine, notamment chez ses « disciples » français, Pierre Boulez et René Leibowitz.
Voir aussi : Autriche - états-unis - Nazis - Histoire de la Musique

1875
7 mars

Naissance de Ravel


Naissance à Ciboure (pays Basque) du compositeur français Maurice Ravel. Malgré plusieurs échecs au Grand Prix de Rome, il fut rapidement célébré comme l'une des figures musicales majeures de son temps, avec Claude Debussy. Sa maîtrise de l'orchestration et des harmonies, aux rythmes enlevés et entêtants, est consacrée dans ses symphonies et ballets, dont le célèbre "Boléro" et son crescendo répétitif si reconnaissable. Victime d'un trauma crânien sévère qui le laissa presque aphone et paralysé, il mourut après quatre ans d'une douloureuse agonie, à Paris, en 1935. « Ravel a reculé à l'infini les limites de l'impossible », dit de lui Jankélévitch.
Voir aussi : Musique - Ballet - Grand prix de rome - Ravel - Histoire de la Musique

1875
3 juin

Décès du compositeur français Georges Bizet


Le compositeur français Georges Bizet, né en 1838, meurt brutalement à Bougival. Précocement admis au Conservatoire à 10 ans, consacré par le premier Grand Prix de Rome (1857), à 19, il s'attacha à la création de musiques de pièces de théâtres ou d'opéras-comiques, dont son célébrissime "Carmen" (1975), œuvre grandiloquente au lyrisme échevelé, mais qui suscita la défiance du public. Peu de temps avant sa mort, soudaine – il n'a pas 40 ans –, il signa également L'Arlésienne (1872), dernier legs d'une carrière exaltée et laissée sans doute inachevée.
Voir aussi : Musique - Bizet - Carmen - Grand prix de rome - Histoire de la Musique




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Art»
Art pictural
Bandes dessinées
Chanson
Cinéma
Dessins animés
Jazz
Littérature
Musique classique
Opéra
Peinture
Philosophie
Poésie
Rock n'roll
Romans
Théâtre
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages