L'Internaute > Histoire > Histoire de la Politique

Histoire de la Politique

Dates décroissantes    Titres seulement    (3254 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 163
-414
mai

Scandale des hermai


Le stratège athénien Alcibiade est atteint par une affaire de profanation de statues d’Hermès, les hermai. La crise qui s’ensuit est majeure dans la cité qui craint un complot. Prêt à affronter les accusations, Alcibiade, alors commandant de l’expédition en préparation pour Syracuse, veut un jugement avant son départ. Finalement on le laisse partir, mais ce disciple de Socrate et membre de la famille de Périclès sera rappelé à Athènes : risquant la peine de mort, il optera pour la trahison. Il rejoindra ainsi Sparte et convaincra les Lacédémoniens de défendre Syracuse tout en attaquant Athènes.
Voir aussi : Histoire d'Athènes - Dossier histoire de la Démocratie athénienne - Histoire de Sparte - Dossier histoire de la Guerre du Péloponnèse - Alcibiade - Histoire de la Politique

-186

Affaire des Bacchanales


Le sénat fait éclater un scandale autour des Bacchanales, rites religieux d’origine grecque consacrés à Dionysos (Bacchus). Faits de rites initiatiques, les "mystères" n’enchantent guère les autorités et sont entourés d’une réputation sulfureuse : les rumeurs parlent d’orgies mais aussi de viols et de crime. Mais l’Etat craint également que ces rites en cercles fermés n'abritent des conspirateurs. A partir de l’histoire d’un amant prévenu de la dangerosité des Bacchanales par sa dame, le sénat trouve une excuse pour mettre fin à ces pratiques. Toutefois, elles se perpétueront, désormais extrêmement encadrées et surveillées. L’histoire est connue surtout grâce au récit de Tite-Live.
Voir aussi : Affaire - Histoire de la Politique

857

Jean VIII ou Papesse Jeanne ?


En pleine procession de l’ascension, le Pape Jean VIII est soudain pris de douleurs avant de s’écrouler et de tomber de sa mule. Les fidèles l’accompagnant auraient alors découvert l’étonnante vérité : le Pape était une femme qui venait de subir des contractions. Mais ni l’enfant, ni la mère n’ont survécu à l’accouchement ou, selon les versions, à la lapidation spontanément pratiquée par les fidèles. C’est ainsi que naît la légende de la Papesse Jeanne. Si la véracité de ce récit n’est plus admise par les historiens de nos jours, elle reste associée à un rite qui accompagnerait l’élection du pape. Une chaise trouée permettrait en effet de vérifier la virilité de ce dernier et d’affirmer : « Duos habet et bene pendentes ». Sur ce point, ce n’est plus les historiens, mais l'Église qui dément.
Voir aussi : Pape - Histoire de la Politique

874

Ingólfur Arnarson s’installe sur l’île d'Islande


Le norvégien Ingólfur Arnarson s’installe sur l’île islandaise en compagnie de sa femme, Hallveig Fródadóttir. Tous deux y fondent un petit village, Reykjavik, qui deviendra bien plus tard la capitale de l’Islande. Dès lors, de nombreux norvégiens et celtes se joindront au couple. La population se multipliera ainsi à une vitesse démesurée, conduisant à l’installation de l’Althing, une assemblée nationale. Bien que d’autres avant lui aient foulé les terres islandaise, Anarson sera considéré comme le premier véritable habitant du pays.
Voir aussi : Histoire de l'Althing - Histoire de la Politique

930

Premier rassemblement de l’Althing


L’assemblée générale d’Islande, l’Althing, se réunit pour la première fois à Thingvellir. La population s’étant développée rapidement, il était devenu nécessaire d’appliquer une certaine législation. Ainsi, tous les ans, les hommes libres se réuniront afin de statuer sur de nouvelles lois et de faire respecter les anciennes. L’assemblée perdurera durant trois siècles, jusqu’à ce que l’Islande passe aux mains de la Norvège. Après avoir contribué au développement du pays sans pouvoir central ni monarchie, l’Althing perdra peu à peu son importance, pour être dissoute en 1800, puis finalement rétablie en 1843.
Voir aussi : Histoire de l'Althing - Histoire de la Politique

986

Le Groenland est colonisé par Erik le Rouge


Pour fuir les accusations de meurtre qui pesait sur lui, Erik Thorvaldsson, dit "le Rouge" quitta l’Islande pour explorer une terre dont il avait vaguement entendu parler. C’est ainsi qu’il accosta sur une île peu peuplée, qu’il nommera "Groenland", "la Terre verte". De retour en Islande, il convainc sa famille et ses proches de s’y installer, formant ainsi la première colonie islandaise de la côte est. Plus tard, son fils, Leif Eriksson, sera l’un des premiers à atteindre l’Amérique du Nord.
Voir aussi : Colonie - Groenland - Histoire de la Politique

1115

L'amour d'Abélard pour Héloïse cruellement puni


Sous l’ordre de Fulbert, tuteur d’Héloïse, deux hommes punissent Abélard pour l’amour qu’il porte à la jeune femme en le châtrant. De quinze ans l’aîné d’Héloïse, Pierre Abélard s’était enfui en Bretagne avec elle pour qu’ils puissent vivre leur amour. Marié et ayant conçu un enfant, le couple pensait avoir calmé la colère de Fulbert. En vain, le châtiment, normalement réservé aux violeurs, est aussi symbolique que terrible. Mais son exécution sur un des plus éminents philosophe et théologien du royaume fait scandale et n’est guère du goût de Louis VI. Celui-ci exige la même sentence pour les criminels et demande qu’on leur crève également les yeux. Quant à Fulbert, il est privé de ses privilèges. L’histoire d’Héloïse et d’Abélard prendra un tournant plus spirituel mais se poursuivra jusqu’à la tombe, nourrissant amplement l’imaginaire romantique.
Voir aussi : Histoire de la Bretagne - Louis VI - Histoire de la Politique

1175

Le traité de Windsor


Envoyées par Henri II Plantagenêt pour aider le roi brimé du Leinster, en Irlande, les troupes anglo-normandes occupent déjà une partie des terres depuis quelques années. Le roi Henri II franchit la mer à son tour et atteint le pays. Mécontent du comportement trop indépendantiste du Comte de Pembroke, il débarque accompagné d’une armée et s’impose en souverain grâce au traité de Windsor.
Voir aussi : Dossier histoire du duché de Normandie - Henri II - Plantagenêt - Leinster - Histoire de la Politique

1229
11 février

Frédéric II signe le traité de Jaffa


Parti en croisade l’année précédente, l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen conclut un accord avec le sultan Malik el-Kamil. Il récupère ainsi Bethléem, Nazareth, Sidon et Jérusalem. La paix est alors instituée pour plusieurs années et Frédéric II se fait couronner roi de Jérusalem. Toutefois, son manque de piété ne sera pas apprécié et il ne tardera pas à regagner ses terres. Jérusalem, quant à elle, sera reconquise par les Turcs en 1244.
Voir aussi : Histoire de Jérusalem - Dossier histoire des Croisades - Histoire du Saint Empire romain germanique - Frédéric de Hohenstaufen - Histoire de la Politique

1262

L’Islande passe aux mains de la Norvège


Le roi de Norvège Haakon IV soumet l’Islande sans violence, ce qui met fin aux batailles intestines qui ravageaient le pays depuis le XIIe siècle. Dans l’incapacité de rétablir la paix, l’Althing, assemblée des hommes libres, accepte ce qui sera appelé le "Vieux pacte". Bien qu’Haakon ait profité de ces troubles pour asseoir son autorité, il confère, par cet accord, une certaine autonomie au pays. Malheureusement, cette période marque le début d’une grande décadence liée aux éruptions volcaniques et aux épidémies meurtrières. L’Islande restera sous l’autorité norvégienne jusqu’en 1380, date à laquelle elle passera au Danemark.
Voir aussi : Histoire de l'Althing - Histoire de la Politique

1297
8 janvier

Les Grimaldi arrivent à Monaco


Le 8 janvier 1297, François Grimaldi pénètre dans la place forte de Monaco déguisé en moine franciscain. Il parvient ainsi à tromper les gardes et à s'emparer de la forteresse, en évitant un siège coûteux en moyens et en vies humaines. C'est depuis ce jour que les armoiries des Grimaldi s'ornent de deux moines en armes. Le Rocher appartenait à Gênes depuis 1215, dont les Grimaldi, une des plus influentes familles guelfes de Gênes, avaient été chassés à deux reprises.


1337

Mort de Kanga Moussa


L'empire du Mali fut un empire africain qui connut son apogée au XIVe siècle sous le règne de Kanga Moussa. Ce dernier arriva au pouvoir en 1312 grâce à une ancienne tradition voulant que le roi choisisse lui-même son propre dauphin. Il est considéré comme l'un des souverains les plus riches de son époque. En 1324, il effectua un pèlerinage à la Mecque qui le rendit célèbre, tant sa suite (composée de 60 000 hommes) était fastueuse. Il mourut en 1337.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1337
25 juin

Mort de Frédéric II de Sicile


Frédéric II de Sicile fut le roi de Sicile de 1295 jusqu'en 1337. Il fut proclamé roi de l'île par le Parlement sicilien, composé de représentants de toutes les villes de l'île (barons, prélats, etc.). Il fut couronné dans la cathédrale de Palerme le 25 mars 1296. Pendant son règne, il renforça les prérogatives du Parlement sicilien, ainsi que l'indépendance de l'île, ce qui lui valut l'estime de tous ses sujets. Son fils Pierre II de Sicile lui succéda à sa mort le 25 juin 1337.
Voir aussi : Pierre II de Sicile - Histoire de la Politique

1338
3 janvier

Jacob van Artevelde prend le contrôle de l'insurrection des Gantois


La fin de l'année 1337 est marquée par une révolution dans le comté de Flandre, en particulier dans la capitale, Gand, contre la tutelle française, avec l'appui du roi d'Angleterre. Le comte français Louis Ier de Flandre se réfugia en France, et les Gantois révoltés décidèrent de prendre pour capitaine Jacob van Artevelde, un membre de la haute bourgeoisie gantoise ayant fait fortune dans l'industrie textile. A partir de cette date, il assuma le gouvernement dans le comté de Flandre.
Voir aussi : Royaume de France - Comté de Flandre - Insurrection des Gantois - Jacob van Artevelde - Histoire de la Politique

1338
17 mai

Proclamation du manifeste Fidem Catholicam par Louis IV de Bavière


Louis IV de Bavière fut l'empereur du Saint Empire romain germanique de 1328 à 1347. Opposé à la suprématie de la papauté sur les souverains européens, il proclama le 17 juin 1338 le Manifeste Fidem Catholicam, dans lequel il déclare que l'empereur est l'égal du pape, qu'il détient son mandat et son pouvoir de par ses électeurs (les princes-électeurs) et qu'il n'a point besoin de l'approbation pontificale pour assurer ses fonctions.
Voir aussi : Saint-Empire romain germanique - Louis IV de Bavière - Papauté - Manifeste Fidem Catholicam - Histoire de la Politique

1339
23 juillet

Naissance de Louis Ier d'Anjou


Louis Ier d'Anjou, deuxième fils du roi de France Jean le Bon, naît le 23 juillet 1339. Comte, puis duc d'Anjou, il devient président du conseil de Régence à la mort de son frère Charles V, en 1380, et dirige de fait le gouvernement royal durant deux ans, jusqu'à ce que son neveu Charles VI, le nouveau roi de France, atteigne l'âge de 14 ans. De 1382 à 1384, date de sa mort, il sera également roi titulaire de Naples.
Voir aussi : Président du Conseil de régence - Histoire de la Politique

1339
16 août

Mort d'Azzon Visconti


Azzon Visconti était un noble italien, issu de la puissante famille Visconti qui régna sur le duché de Milan du XIIIe au XIVe siècle. Après que son père, Galéas Ier, fut démis de ses fonctions, Azzon Visconti devient seigneur général de Milan à partir de 1327, et le restera jusqu'à sa mort le 16 août 1339. Il est réputé pour son rôle de mécène, initiant le renouveau artistique de Milan à l'époque, il employa notamment les services de l'architecte Giotto di Bondone.
Voir aussi : Duché de milan - Giotto di Bondone - Histoire de la Politique

1339
23 septembre

Simone Boccanegra devient le premier Doge de Gênes


Simone Boccanegra fut élu le 23 septembre 1339 doge de Gênes par la peuple de la commune pour diriger la république de Gênes. Le doge est un souverain ayant le même rang qu'un roi et pourvu d'un pouvoir absolu durant la durée de son mandat. La fonction fut créée pour remplacer les « capitaines du peuple ». Faisant face à l'hostilité des familles nobles de la ville, Simone Boccanegra renonça au pouvoir en 1344.
Voir aussi : République de Gênes - Doge de Gênes - Histoire de la Politique

1340
31 mars

Mort de Ivan Ier de Russie


Le prince de Moscou et grand-prince de Vladimir, Ivan Ier de Russie, appartenant à la longue dynastie des Riourikides, meurt à Moscou le 31 mars 1340. Son fils aîné, Siméon Ier de Russie, dit "le Fier" ou "le Superbe", lui succède. Il se fait investir à la Horde d'Or, l'empire turco-mongol fondé par Gengis Kahn, comme prince de Moscou. Puis en 1341, il se fait couronner grand-prince de Vladimir, à la principauté de Vladimir-Souzdal.
Voir aussi : Horde d'or - Siméon Ier de Russie - Histoire de la Politique

1340
1 avril

Assassinat de Gérard III de Holstein


Après la déchéance du roi Christophe II de Danemark en 1332, le comte Gérard III de Holstein devient administrateur du royaume du Danemark, en sa qualité de régent, et occupera cette fonction jusqu'à son assassinat le 1er avril 1340 par le gentilhomme Niels Ebbesen de Nörreriis, pour des motifs qui demeurent inconnus. Son pupille, Valdemar IV de Danemark, dit « Le Restaurateur », sera couronné roi du Danemark deux mois plus tard.
Voir aussi : Royaume du Danemark - Histoire de la Politique

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 163



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les rubriques «Politique»
Assassinats
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Deuxième République
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Partis
Quatrième république
Sacres
Scandales politiques
Second Empire
Traités
Troisième République
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages