L'Internaute > Histoire > Histoire des Sciences et techniques

Histoire des Sciences et techniques

Dates décroissantes    Titres seulement    (673 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 34
-280

Premiers calculs d'Aristarque de Samos


Aux alentours de cette date, l’astronome grec Aristarque de Samos met au point un moyen de calculer les distances relatives de la Lune et du Soleil par rapport à la Terre. Ses résultats s’avéreront malheureusement faux dans les années futures. Après ses observations, il se serait opposé au système géocentrique établi jusqu’alors. Il aurait en effet affirmé que la Terre tournait bel et bien autour du Soleil et sur elle-même. Mais seuls les écrits d’Archimède traverseront les siècles pour le mentionner.
Voir aussi : Histoire de la Lune - Héliocentrisme - Géocentrisme - Archimède - Histoire des Sciences et techniques

-240

Eratosthène calcule la circonférence de la Terre


Directeur de la bibliothèque d’Alexandrie, Eratosthène se concentre sur différents travaux géographiques et mathématiques. Au cours de ses recherches, il parvient à calculer de manière précise la circonférence de la Terre. Pour se faire, il relève certaines données en observant la position du Soleil à Syène, au solstice d’été. Il en déduit que l’astre se trouve en position verticale, étant donné qu’aucune ombre n’est projetée. Il fait de même à Alexandrie, exactement à la même date. En se basant sur la distance entre ces deux points d’observation, il parvient à en déduire mathématiquement la circonférence terrestre : environ 40 000 km.
Voir aussi : Histoire d'Alexandrie - Histoire des Sciences et techniques

-212

Mort d’Archimède


Archimède, à la fois mathématicien, physicien et ingénieur, trouve la mort à Syracuse lors de la seconde guerre punique. Il est en effet assassiné par un soldat romain. Ce grand savant avait fait plusieurs découvertes remarquables comme le moyen de calculer approximativement le chiffre Pi, ou le principe fondamental de l’hydrostatique. En effet, il découvrit qu’un corps immergé, notamment dans l’eau, subit une pression verticale allant de bas en haut et de même valeur que le poids du fluide déplacé. Il avait également mis au point des machines de guerre semblables à des catapultes pour défendre sa ville des assauts romains. La légende lui attribuera aussi la construction de miroirs gigantesques permettant d’enflammer les bâtiments ennemis grâce aux rayons solaires. Quoiqu’il en soit, rien n’empêchera les Romains de s’emparer de Syracuse.
Voir aussi : Dossier histoire des guerres puniques - Mathématiques - Syracuse - Géométrie - Archimède - Histoire des Sciences et techniques

-128

Hipparque découvre les équinoxes


Le mathématicien et astronome grec Hipparque découvre la précession des équinoxes et établit précisément la valeur de l’année tropicale. La précession est en fait le changement directionnel de l’axe de rotation de la Terre, qui décrit une forme conique. Il aurait été impossible de déterminer la position exacte des étoiles sans tenir compte de ce phénomène. Grâce à ses recherches et ses observations, il établit le premier catalogue d’étoiles, en en rassemblant près de 800, toutes classées selon leur luminosité. Il pose également les fondements de la trigonométrie, qui seront repris par Ptolémée dans "l’Almageste". Enfin, il parvient à déterminer les longitudes.
Voir aussi : Ptolémée - Histoire des Sciences et techniques

127

Ptolémée expose sa théorie géocentrique


L’astronome et géographe Claude Ptolémée fait ses premières observations à Alexandrie. Ses recherches l’amènent à exposer, en s’appuyant sur les mathématiques, un système géocentrique du monde. Selon lui, la Terre est fixe et au centre de l’univers. Il tente donc d’expliquer mathématiquement les mouvements des planètes, de la Lune et du Soleil. Ainsi, il établit que les planètes du système tournent en formant un petit cercle, qu’il appelle "épicycle", et dont les centres suivent également un mouvement rotatif autour de la Terre. Par ailleurs, il parvient à lister 1022 étoiles. Il regroupe tous ses constats dans "l’Almageste" ou "Syntaxe mathématique", un traité d’abord écrit en grec puis traduis plus tard en arabe. Le système mis au point par l’astronome restera en vigueur jusqu’au XVIe siècle.
Voir aussi : Histoire de la Lune - Ptolémée - Géocentrisme - Soleil - Histoire des Sciences et techniques

1336
9 août

Création du Collège de Hubant


Le collège de Hubant fut fondé le 9 août 1336 par Jean de Hubant, dans la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève à Paris. Ce conseiller du roi, président de la Chambre des Enquêtes au Parlement de Paris sous l'Ancien Régime, utilisa sa fortune personnelle pour offrir six bourses à des étudiants originaires du village de Hubant dans le Nivernais, une ancienne province de France, dont il était originaire. Cet établissement prit par la suite le nom d'Ave-Maria.
Voir aussi : Histoire de Paris - Histoire des Sciences et techniques

1339
12 mai

Fondation de l'Université de Grenoble


Le dauphin Humbert II de Viennois fonda l'université de Grenoble en 1339. Dès sa naissance, l'université de Grenoble tenta d'imiter l'université de la Sorbonne et de rivaliser avec les autres universités de province. On y enseigne à l'époque le droit canonique, le droit civil et la médecine. L'université de Grenoble eut une histoire mouvementée, fermée et rouverte à plusieurs reprises, elle est définitivement dissoute en 1968 et divisée en quatre entités distinctes.
Voir aussi : France - Histoire des Sciences et techniques

1343
3 septembre

Fondation de l'Université de Pise


L'université de Pise fut fondée en 1343 par le pape Clément VI, lui conférant le statut de « Studium Generale » à travers une bulle papale, qui autorise l'université de Pise à pratiquer plusieurs degrés d'enseignement faisant autorité. Les premiers sujets d'enseignement furent le droit canonique, le droit civil, la théologie et la médecine. Parmi ses étudiants, on cite souvent le savant Galilée qui y étudia la médecine, avant d'y enseigner plus tard les mathématiques.
Voir aussi : Papauté d'Avignon - Clément VI - Galilée - Histoire des Sciences et techniques

1356
18 octobre

Tremblement de terre de Bâle


Le 18 octobre 1356 a lieu le tremblement de terre de Bâle. Événement sismologique le plus grave de l'histoire de l'Europe centrale, il détruit la ville suisse de Bâle où 300 personnes trouvent la mort. La puissance du tremblement de terre est telle que ce dernier est ressenti jusqu'à Zurich et même en Île-de-France. L'étendue de l'événement est établie au moyen de la liste des dommages sur les châteaux : environ 80 châteaux sont détruits alentour.
Voir aussi : Tremblement de terre - Suisse - Histoire de Bâle - Zurich - Histoire des Sciences et techniques

1361
13 avril

Fondation de l'université de Pavie


L'université de Pavie, une des plus anciennes universités d'Europe, est officiellement fondée par le saint empereur romain Charles IV en 1361. Mentionnée dès 825 dans un édit du roi franc d'Italie Lothaire Ier, l'université est principalement consacrée à l'étude du droit civil ecclésiastique et aux études théologiques. Elle est à l'époque le premier centre d'études du nord de l'Italie, et a accueilli au cours de son histoire certains des plus fameux intellectuels italiens.
Voir aussi : Charles IV - Histoire de Pavie - Histoire des Sciences et techniques

1363

Jean Buridan


Jean Buridan, plus connu pour le paradoxe de l'âne de Buridan, est un philosophe nominaliste radical et docteur en scolastique français né en 1292. À l'origine du scepticisme religieux en Europe, où il réintroduit la théorie de l'impetus, il garde une position de clerc séculier avant de s'opposer à son mentor Guillaume d'Occam. Exilé en Allemagne du fait de son rejet du concept de liberté humaine, il a notamment travaillé sur la problématique du libre arbitre. Il meurt en 1363.
Voir aussi : Histoire des Sciences et techniques

1364
12 mai

Fondation de l'université de Cracovie


L'université Jagellonne de Cracovie est fondée le 12 mai 1364 par Casimir le Grand. Plus vieille université d'Europe centrale après celle de Prague, elle porte le nom d'une dynastie royale polonaise à la tête d'un empire d'Europe centrale. Après plusieurs années d'échec, le roi Casimir le Grand obtient l'accord du pape Urbain V pour la fondation d'une université dans la capitale polonaise de l'époque, Cracovie. Le Studium Generale ne possède pas de faculté de théologie, le pape ayant refusé sa création.
Voir aussi : Urbain V - Histoire des Sciences et techniques

1370
22 avril

Début de construction de la Bastille


La première pierre de la Bastille est posée à Paris par son fondateur Hugues Aubriot. A l'origine, la structure devait servir à défendre la porte Saint-Antoine et les remparts de l'est de Paris. Sa construction dura de 1370 à 1383. Par la suite, la Bastille servit également de prison d'Etat sous le règne de Louis XI ainsi que de coffre-fort et lieu de réception sous celui de François 1er. Sa prise en 1789 est généralement considérée comme le début de la Révolution française.
Voir aussi : Construction - Histoire de la Bastille - Histoire des Sciences et techniques

1393
10 juillet

Décès du médecin français Guillaume d'Harcigny


Le 10 juillet 1393 décède Guillaume d'Harcigny, médecin français connu pour avoir été le médecin de Charles VI de France. Né vers 1310, Guillaume d'Harcigny aura au cours de sa vie multiplié les voyages en Italie, en Orient, en Syrie, en Palestine, et dans bien d'autres pays pour emmagasiner toute son expérience médicinale. Dès son retour en France, à Laon, Guillaume d'Harcigny fera la connaissance d'Enguerrand VII de Coucy qui l'amènera jusqu'au titre de médecin de Charles VI.
Voir aussi : Charles VI - Médecin - Histoire des Sciences et techniques

1397

Naissance de Johannes Gutenberg


C'est à la fin du XIVe siècle, très certainement au cours de l'année 1397, que Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg, plus connu sous le nom de Gutenberg, voit le jour à Mayence dans le Saint Empire romain germanique. Illustre imprimeur allemand, Gutenberg révolutionnera le monde de l'imprimerie grâce à l'invention des caractères métalliques mobiles, donnant naissance à l'impression. La Bible sera le premier livre imprimé "en série" entre 1452 et 1454.
Voir aussi : Imprimerie - Bible - Histoire des Sciences et techniques

1405
11 juillet

Exploration des mers du Sud par le Chinois Zheng He


L'explorateur chinois, l'eunuque Zheng He (1371-1433), est sommé par son protecteur, l'empereur Ming Yongle (1360-1424), désireux d'ouvrir les frontières de l'empire du Milieu, de préparer sa flotte en vue d'une expédition dans les mers du Sud. Il s'agit du premier de ses sept voyages, lequel s'acheva deux ans plus tard, qui le menèrent notamment des pourtours de l'Asie du Sud-Est – îles de Java et Sumatra (actuelle Indonésie), Vietnam – au Sri Lanka et jusqu'à remonter la mer rouge (Egypte) pour atteindre les côtes africaines (Mozambique).
Voir aussi : Chine - Egypte - Dynastie ming - Vietnam - Yongle - Histoire des Sciences et techniques

1428
2 février

Grand tremblement de terre de Catalogne


Se produit, dans toute la Catalogne (et jusque dans le Roussillon), un violent tremblement de terre, connu aussi sous le nom de « séisme de la Chandeleur », dont l'épicentre se situe à Olot. De nombreux édifices ne résistent plus à une énième secousse, ressentie jusqu'à Perpignan, la crise sismique ayant débuté dès le 24 février 1427 : le monastère de Fonclara (Banyuls) est totalement détruit, le clocher d'Arles-sur-Tech s'effondre, de même que les remparts de Prats de Molo. Le séisme, qui fit des centaines de morts, est le plus fort jamais enregistré sur la région des Pyrénées.
Voir aussi : Histoire des Pyrénées - Histoire de Perpignan - Histoire des Sciences et techniques

1432
janvier

Création de l'Université de Caen


Soucieux de s'attirer la bienveillance de ses habitants, Jean de Lancastre (1389-1435), duc de Bedford, régnant au nom d'Henri VI d'Angleterre, décide de fonder l'Université de Caen (Basse-Normandie), les structures d'enseignement ayant été mises à mal par Henri V lors du siège de la cité (1417). Se réduisant d'abord aux facultés de droit canon et de droit civil, l'université ne se dota de ses pôles d'arts, de médecine et de théologie qu'en 1437. Charles VII reconnut officiellement l'université le 31 juillet 1450.
Voir aussi : Charles VII - Henri V - Duc de bedford - Henri VI - Jean de Lancastre - Histoire des Sciences et techniques

1432
février

Début du voyage au Proche-Orient de Bertrandon de la Broquière


Sur la demande de Philippe le Bon, alors en quête de renseignements en vue d'une possible croisade, Bertrandon de la Brocquière quitte Gand (Belgique) à destination du Proche-Orient. Reçu par le pape Eugène IV à Rome, il embarque ensuite à Venise pour Jaffa, port à partir duquel il explora la « Terre Sainte », de Jérusalem jusqu'à Damas (Syrie), avant d'effectuer son retour, via Constantinople et les Balkans, et de retrouver son suzerain à Pothières (Côte d'Or, juillet 1433).
Voir aussi : Dossier histoire de Constantinople - Histoire de Jérusalem - Philippe le Bon - Eugène IV - Histoire de Damas - Histoire des Sciences et techniques

1436
25 mars

Eugène IV consacre la coupole du Dôme de Florence


La grande coupole du Dôme de Florence, dont les travaux sont enfin terminés (1420-36), est consacrée par le pape Eugène IV (1383-1447). Aboutissement des recherches de l'architecte Filippo Brunelleschi (1377-1446) sur la perspective, sa conception – elle surplombe majestueusement la plaine – en fait le point cardinal de la cité florentine. Coiffée de son immense coupole octogonale, l'édiction de la cathédrale Santa Maria del Fiore, qui commença dès 1296, est ainsi achevée.
Voir aussi : Eugène IV - Brunelleschi - Histoire des Sciences et techniques

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 34



Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les rubriques «Sciences et techniques»
Aéronautique
Armement
Astronomie
Automobile
Chemins de fer
Grands travaux
Informatique
Médecine
Physique
Télécommunications
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages