Partager cet article

RSS

Histoire des Romans

Dates décroissantes    Titres seulement    (125 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 sur 7
1176

Chrétien de Troyes compose "Yvain ou le Chevalier au lion"


Grand poète de la littérature courtoise, Chrétien de Troyes s’attelle à la rédaction d’un des plus grands ouvrages du genre. Inspiré des mythes bretons du roi Arthur et de la Table ronde, il donne vie à Yvain, un chevalier qui a choisi l’aventure à l’amour. Il ne pourra reconquérir la main de la belle Laudine qu’en accomplissant de grandes prouesses. "Yvain ou le Chevalier au lion" est l’un des trois romans de Chrétien de Troyes - avec "Lancelot ou le Chevalier de la charrette" et "Perceval ou le conte du Graal" - qui traversera les siècles.
Voir aussi : Histoire des Romans

1532

Rabelais édite "Gargantua"


Le premier livre de François Rabelais paraît sous le titre entier des "Horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel". L’ouvrage porte le pseudonyme anagramme Alcofribas Nasier, ce qui ne suffira pas à éviter une condamnation de la Sorbonne. C’est ainsi que vient au monde le célèbre géant, dans un roman où se mêlent traditions populaires et langages savants. Deux ans plus tard, Rabelais publiera la "Vie inestimable du grand Gargantua", où il raconte la vie du père de Gargantua. Sous couvert d’humour, ces deux œuvres révèlent un certain sérieux dans leur composition (langage et allusions savants). L’auteur apportera de nouvelles aventures de Pantagruel dans "Tiers livre" (1546), "Quart Livre" (1552) et le "Cinquième livre" (1564).
Voir aussi : Histoire de la Sorbonne - François Rabelais - Gargantua - Pantagruel - Histoire des Romans

1535
13 janvier

François Ier censure les livres


Se sentant menacé par les idéologies luthériennes, le roi de France fait interdire toute impression de livres. Il annule sa décision quelques jours plus tard mais conserve le principe de la censure qu'il confie à une commission du parlement de Paris.
Voir aussi : François Ier - Histoire de la Censure - Histoire des Romans

1605

Publication de la première partie de "Don Quichotte"


Parfaite illustration d’une Espagne alors sans lumière, l’œuvre de Cervantès tourne également en dérision le goût des habitants pour le récit chevaleresque et l’héroïsme. Le personnage de Don Quichotte n’est autre qu’un homme d’un certain âge, en quête de justice et de vérité. Accompagné de son écuyer très censé Sancho Pança, il part affronter le monde. Mais ces illusions idéalistes lui voilent la vérité, malgré les avertissements incessants de son compagnon. Par la suite, Don Quichotte est de plus en plus confronté au réel et finit par renoncer à ses ambitions chevaleresques. La seconde partie de l’œuvre de Cervantès sera publiée en 1615 et le personnage traversera les siècles par le biais de diverses réinterprétations.
Voir aussi : Cervantès - Histoire des Romans

1635
10 février

Fondation de l'Académie Française


Louis XIII, sur les conseils de Richelieu, crée une nouvelle institution : l'Académie française. Le cardinal est nommé "père et protecteur" de l'académie qui compte 40 membres élus à vie. L'institution a pour but de donner à la langue française des règles précises afin qu'elle puisse à terme se substituer au latin. Sa première tâche sera de rédiger un dictionnaire. Mais l'Académie se doit aussi de donner son avis sur les livres. Pour Richelieu, elle constitue un moyen de contrôle sur toute espèce de réunion, même intellectuelle.
Voir aussi : Histoire de l'Académie Française - Fondation - Louis XIII - Richelieu - Histoire des Romans

1688
4 février

Naissance de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux


Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, couramment appelé Marivaux, est un homme de lettres né le 4 Février 1688 à Paris. En 1710, il se lance dans des études de droit afin de devenir avocat et de remplacer son père, fonctionnaire royal. Il est en relation avec de nombreux artistes et intellectuels qu'il rencontre notamment au salon de Mme de Lambert. Avec l'appui de Fontenelle, il publie sa première pièce de théâtre "Le Père prudent et équitable", mais également son premier roman, "Les Effets surprenants de la sympathie" (1713). Par la suite il publie de nombreuses autres pièces dont les plus célèbres sont "Le Jeu de l'amour et du hasard" (1730) ou encore "L'Amour et la Vérité" (1720).
Voir aussi : Fontenelle - Histoire des Romans

1693
25 mai

Décès de Madame de Lafayette


Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette, est une femme de lettres, considérée comme la pionnière du roman moderne. Elle côtoie des hommes importants comme Pierre-Daniel Huet, Antoine Arnauld et François de la Rochefoucauld. Elle publie anonymement "La Princesse de Montpensier" en 1662 puis "Zaïde, histoire espagnole" en 1669 et 1671. Elle décède à Paris, le 25 mai 1693.
Voir aussi : Histoire de Paris - Roman - Femme de lettres - Histoire des Romans

1694
17 février

Décès d'Antoinette Des Houlières


Antoinette Des Houlières est une femme de lettres. Elle épouse un officier, Guillaume de Lafon de Boisguérin en 1651. Elle côtoie Madame de Sévigné, Madeleine de Scudéry, Corneille, Mascaron ou encore Pellisson dans les salons littéraires du Marais, rédigeant des ½uvres de tous genres. C'est la première femme académicienne française. Elle décède le 17 février 1694.
Voir aussi : Décès - Femme de lettres - Histoire des Romans

1695
11 février

Naissance de Françoise de Graffigny


Françoise de Graffigny naît le 11 février 1695 à Nancy. Femme de lettres, elle devient célèbre grâce à son roman "Lettres d'une Péruvienne" (1747), qui est le premier roman épistolaire écrit par une femme. Elle ouvre son propre salon, accueillant les plus grands intellectuels de son époque. Sa pièce de théâtre "Cénie" (1750) obtient également un grand succès. Elle décède à Paris en 1758.
Voir aussi : Naissance - Nancy - Femme de lettres - Histoire des Romans

1703
31 juillet

Daniel Defoe au pilori


L'écrivain anglais Daniel Defoe est condamné par la chambre des Communes à trois expositions au pilori, puis à l'emprisonnement à Newgate. Il s'était attiré la haine de l'Eglise avec ses pamphlets en faveur de la liberté de presse et de conscience, de la propriété littéraire, de la liberté religieuse et des non-conformistes. Daniel Defoe connaîtra la célébrité avec son roman d'aventure "Robinson Crusoë" paru en 1719.
Voir aussi : Procès - Histoire des Romans

1725
2 avril

Naissance de l'artiste italien Giacomo Casanova


Giacomo Casanova est né le 2 avril 1725 à Venise. Il dispose de multiples talents : violoniste, magicien, espion, diplomate, bibliothécaire etc. Il est surtout connu comme écrivain et a publié une œuvre importante dont une autobiographie sous le titre de "Histoire de ma vie". Il utilise différents pseudonymes. Ainsi il écrit en France sous le nom de Jacques Casanova de Seingalt. Mais il reste surtout réputé pour ses talents d'aventurier et de séducteur.
Voir aussi : Italie - écrivain - Histoire de Venise - Artiste - Histoire des Romans

1731
26 avril

Mort de l'écrivain britannique Daniel Defoe


Daniel Defoe (1659-1731) est un écrivain romancier passionné de politique, il partage son temps entre ces deux activités. Au service de Robert Harley, comte d'Oxford, il exercera plusieurs missions comme espion. En 1704, il est en prison pour un écrit sur l'intolérance de l'Eglise anglicane. Mais l'auteur est surtout connu pour son roman "Robinson Crusoé" publié en 1719, qui raconte la survie d'un naufragé sur une île déserte.
Voir aussi : Grande-Bretagne - écrivain - Histoire des Romans

1751
7 mai

Naissance d'Isabelle de Montolieu


Isabelle de Montolieu naît le 7 mai 1751 à Lausanne. Inspirée par Rousseau, elle est l'auteur de traductions, de romans et de récits historiques. Elle devient célèbre en 1786, après la parution de son premier roman, "Catherine de Liechtfield". Elle est aussi l'auteur de "Châteaux suisses", "Le Mystère" ou encore, "Le Robinson suisse". Elle meurt en 1832 à Vennes.
Voir aussi : Naissance - Roman - Auteur - Histoire des Romans

1763
29 octobre

Sade est emprisonné à Vincennes


A 24 ans le Marquis Donatien Alphonse François de Sade est incarcéré sur ordre royal, au donjon de Vincennes. Cet emprisonnement sera le premier d'une longue série. Il sera accusé de "débauche outrée" à plusieurs reprises et ses libertinages lui voudront 30 années de prison tout au long de sa vie.
Voir aussi : Histoire des Romans

1765

Les premiers traits de "Jacques le Fataliste"


Diderot commence la rédaction de "Jacques le Fataliste". Ce roman présente une conversation entre Jacques et son maître sur les amours du premier. Le dialogue, meilleur moyen de traduire les pensées du philosophe, dévie sans cesse pour traiter d’autres sujets, tels que l’art, la liberté, le destin et dans lesquels le lecteur est souvent pris à partie. Remanier dans les années 1770, l’œuvre sera publiée en feuilleton dans "les Correspondances" de Grimm à partir de 1778. Il ne paraîtra en volume qu’en 1796.
Voir aussi : Diderot - Grimm - Histoire des Romans

1766

Rousseau achève les Confessions


Jean-Jacques Rousseau achève la rédaction des "Confessions". Il avait débuté trois ans plus tôt cette autobiographie, après la parution du pamphlet « Le sentiment des citoyens ». Publié anonymement, ce texte de Voltaire attaquait violemment Rousseau, notamment à propos de l’abandon de ses enfants. Ce dernier y répond en se mettant à nu dans « une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont l’exécution n’aura point d’imitateur ». Le texte, avant de devenir une référence de la littérature française, n’aura aucun écho lors des lectures que Rousseau en fera et ne serat publié qu’à titre posthume.
Voir aussi : Rousseau - Histoire des Romans

1799
19 juillet

Naissance de la comtesse de Ségur (Sophie Rostopchine), romancière française


Après que son père ait été disgracié par le tsar, le père de Sophie Rostopchine s'installe à Paris et y fait venir sa famille. Sophie se marie avec Eugène de Ségur en 1819. Son mari devient vite volage et Sophie décide de se consacrer entièrement à ses enfants. C'est à l'âge de 58 ans qu'elle écrit son premier livre. Ses romans se basent sur l'éducation et sont très moralisateurs. En 1866, elle entre dans le Tiers-Ordre franciscain. Elle meurt aux côtés de ses enfants en 1875.
Voir aussi : Littérature - Roman - éducation - Morale - Histoire des Romans

1818

La créature de Frankenstein vient au monde


La jeune britannique Mary Shelley, alors âgée de 18 ans, publie anonymement "Frankenstein ou le Prométhée moderne". L’ouvrage retrace la terrible aventure de Victor Frankenstein, fuyant l’horrible créature à laquelle il a insufflé la vie. Arrivé jusqu’au pôle Nord, il fait la connaissance du capitaine Walton et lui raconte son histoire. C’est donc au travers de son récit que le lecteur revit le destin d’une créature hideuse, composée de diverses parties de cadavres. Abandonnée et rejetée, elle est mue d’un profond désir de vengeance et multiplie les crimes. Considérée comme une œuvre précurseur de la science-fiction, "Frankenstein" fixe déjà les limites de la science humaine et les inquiétudes qui en découlent. L’œuvre de Mary Shelley fera l’objet de plusieurs adaptations, parmi lesquelles le film de James Whale, sorti en 1931.
Voir aussi : Dossier histoire de la science-fiction - Mary Shelley - Histoire des Romans

1826
17 août

Louis Hachette fonde sa maison d’édition


Louis Hachette fait l’acquisition de la librairie Brédif, située à Paris. Agé de 26 ans, il la rebaptise et commence à éditer de nombreux ouvrages scolaires. Il ne se doute pas alors qu’il vient de donner naissance à ce qui deviendra la plus grande maison d’édition française. Au fil des années, il étendra ses activités, éditera les plus grands auteurs de l’époque et offrira aux lecteurs de nombreuses collections ("Bibliothèques des chemins de fer", "la Bibliothèque rose"). Il lancera également l’un des premiers magazines de distraction ("Le Journal pour tous").
Voir aussi : Histoire des Romans

1830
novembre

Stendhal publie « le Rouge et le Noir »


Stendhal fait paraître le « le Rouge et le Noir », l’un des principaux romans de son œuvre. A partir d’un fait divers, Stendhal imagine et met en scène le personnage de Julien Sorel, prêt à tout pour se faire une place respectable dans la société française. Stendhal dévoile un roman réaliste et psychologique qui traite, en parallèle, du contexte politique précédant la révolution de 1830.
Voir aussi : Stendhal - Le Rouge et le noir - Histoire des Romans

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 sur 7








RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Art»
Art pictural
Bandes dessinées
Chanson
Cinéma
Dessins animés
Jazz
Littérature
Musique
Musique classique
Opéra
Peinture
Philosophie
Poésie
Rock n'roll
Théâtre
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 20 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 33 contributions

Histoire : tous les témoignages