Partager cet article

RSS

Histoire de la Peinture

Dates décroissantes    Titres seulement    (112 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
1474

Antonello da Messina voyage à Venise


Au milieu de la Renaissance, le peintre sicilien Antonello da Messina effectue son second voyage à Venise. Pendant les deux années qu’il y passera, il connaîtra sa période la plus prolifique. Il y signera plusieurs de ses œuvres les plus célèbres, dont le "Retable de San Cassiano", et le "Condottiere". Antonello da Messina avait déjà visité la "reine de l’Adriatique" vers 1470. Il y avait alors rencontré son confrère Giovanni Bellini.
Voir aussi : Histoire de Venise - Renaissance - Voyage - Histoire de la Peinture

1494

Le goût de l'innovation de Léonard de Vinci n'est pas toujours récompensé


De 1494 à 1498, De Vinci peint La Cène, une fresque située sur le mur du fond du réfectoire de Sainte-Marie-des-Grâces (Italie). L'oeuvre, considérée comme le premier travail de la Haute Renaissance, s'écaille malheureusement très rapidement. De Vinci a en effet utilisé un enduit expérimental qui résistera mal à l'atmosphère humide des lieux.
Voir aussi : De Vinci - Histoire de la Peinture

1503

De Vinci peint La Joconde


De 1503 à 1505, Léonard de Vinci s'attache à la création de diverses œuvres (Une Madone assise, La bataille d'Anghiari…) et surtout son tableau le plus célèbre : le portrait de la Joconde.
Voir aussi : De Vinci - Joconde - Mona Lisa - Histoire de la Peinture

1516

Léonard de Vinci, un soupçon opportuniste, se place au service du roi de France


Après avoir passé deux ans à Rome, De Vinci quitte l'Italie pour la France. Il s'établit près d'Amboise, sous la protection du Roi de France, François Ier, qui le nomme "Premier peintre, architecte, et ingénieur du Roi" et l'installe au manoir du Clos-Lucé où il participe à des projets d'urbanisme.
Voir aussi : François Ier - De Vinci - Histoire d'Amboise - Histoire de la Peinture

1519
2 mai

Léonard De Vinci, qui incarne le génie universel, s'éteint


Décès de Léonard De Vinci au manoir du Clos-Lucé, à l’âge de 67 ans.
Voir aussi : De Vinci - Histoire d'Amboise - Histoire de la Peinture

1534

Le Parmesan commence "la Vierge au long cou"


Le peintre italien surnommé Le Parmesan entreprend l’une de ses principales réalisations picturales. Il s’agit en fait d’un retable commandé par Elena Baiardi pour l’église Santa Maria de' Servi, à Parme. Intitulée "la Vierge au long cou", la toile marque par son raffinement et par l’irréalisme des proportions utilisées. Elle s’inscrit ainsi dans la forme artistique du maniérisme, souvent caractérisée par l’élongation élégante des membres et du corps. Le Parmesan y travaillera jusqu’en 1540, mais n’achèvera jamais son œuvre. La toile sera plus tard exposée à Florence.
Voir aussi : Histoire de Florence - Histoire de la Peinture

1541
25 décembre

Inauguration de la fresque du Jugement dernier de la chapelle Sixtine


La Fresque du « Jugement dernier » de la chapelle Sixtine est inaugurée. Mesurant environ 13 mètres sur 12 et réalisée par Michel-Ange, l’œuvre tourmentée donne une vision dramatique et douloureuse du jugement dernier et rompt ainsi avec la tradition. La représentation de plus de quatre cents personnages, tous nus, provoque de vives critiques. Certains personnages seront même « habillés » en 1566.
Voir aussi : Inauguration - Michel-Ange - Histoire de la Chapelle Sixtine - Fresque - Histoire de la Peinture

1576
27 août

Mort de Titien


Au terme d’une longue et riche carrière, le peintre Titien s’éteint à Venise, âgé de près de 90 ans. Certains diront qu’il a été emporté par la peste, et d’autres qu’il est simplement mort de vieillesse. Peintre à la renommée européenne, il a placé ses talents au service des plus grands noms de l’époque. Les maisons d’Este, de Gonzague et de Ferrare, mais aussi Charles Quint, le pape Paul III ou encore Philippe II d’Espagne lui ont passé commande. Des siècles après sa mort, ce formidable portraitiste et artiste de la Haute Renaissance apparaîtra comme le maître du Cinquecento vénitien.
Voir aussi : Charles Quint - Philippe II - Paul III - Titien - Histoire de la Peinture

1595

Carrache se rend à Rome pour la fresque de la galerie Farnèse


Le cardinal Odoardo Farnèse fait venir Annibal Carrache à Rome afin que ce dernier peigne la galerie de son palais. Fondateur de l’école bolonaise qui préfigure le Baroque, Carrache met plusieurs années à peindre le chef-d’œuvre de sa vie. Fidèle à sa volonté de revenir aux principes de Raphaël ou de Michel-Ange, Carrache dépasse cependant la simple continuation de leurs exigences pour préfigurer le Baroque. "Le triomphe de Bacchus et d'Ariane" constitue un des éléments les plus remarquables d’une œuvre qui use par ailleurs de nombreux trompe-l’oeil. Pourtant, le commanditaire Odoardo Farnèse ne sera que moyennement satisfait, plongeant Carrache dans la mélancolie.
Voir aussi : Dossier histoire du baroque - Histoire de la Peinture

1601

Le Caravage peint "la Conversion de saint Paul"


Après une première version refusée car peu orthodoxe malgré son classicisme, Caravage peint la "Conversion de Saint-Paul". La simple mise en scène d’un soldat à terre et de son serviteur sur un fond très obscur modifie les normes de la peinture. Maître du clair-obscur, le Caravage révèle la divinité par un intense contraste lumineux. L’absence de symbole religieux autre et le réalisme du dessin confèrent au tableau ses caractéristiques baroques : goût du contraste, de la mise en scène, importance du sujet humain.
Voir aussi : Dossier histoire du baroque - Histoire de la Peinture

1611

Rubens peint l'Érection de la Croix


L’exécution du triptyque "l’Erection de la croix" donne à Rubens le statut de véritable maître de la peinture flamande de son époque. Rubens a en effet atteint une maturité dans sa création qui se traduit par l’harmonie des couleurs, le travail sur la lumière et le mouvement. Peignant jusqu’à sa mort sans que son talent ne décline, Rubens sera le principal représentant du Baroque flamand.
Voir aussi : Dossier histoire du baroque - Rubens - Histoire de la Peinture

1632

Rembrandt réalise "la Leçon d'anatomie du Dr. Nicolaes Tulp"


Installé à Amsterdam depuis à peine un an, Rembrandt reçoit une commande d'ampleur. Il est chargé de réaliser un portrait de groupe, représentant le Dr.Tulp offrant une leçon d'anatomie à sept notables. La scène s'est réellement déroulée la même année, le cadavre disséqué étant celui d'un condamné à mort. Le but est alors d'accentuer le prestige de chacun des hommes et, pour cela, Rembrandt parvient à dépeindre une expression de curiosité et de forte concentration dans le regard de chacun. Une fois encore, il joue sur l'obscurité et la lumière pour atteindre ses objectifs et donner à son oeuvre une impression de mouvement et de scène prise sur le vif.
Voir aussi : Dossier histoire des Provinces-Unies - Dossier histoire du baroque - Histoire d'Amsterdam - Rembrandt - Histoire de la Peinture

1642

Rembrandt réalise "la Ronde de nuit"


Après "la Leçon d'anatomie du Dr. Tulp" (1632), Rembrandt réalise un nouveau portrait de groupe, cette fois en dépeignant la garde nationale. La technique du clair-obscur y est une fois de plus utilisée, accentuant les personnages importants et donnant un effet de mouvement à la scène. La pénombre y est telle que l'action semble se dérouler de nuit alors qu'elle est initialement diurne. Parfaitement représentative du style baroque de l'époque, cette toile sera considérée comme l'une des oeuvres majeures du peintre.
Voir aussi : Dossier histoire des Provinces-Unies - Dossier histoire du baroque - Rembrandt - Histoire de la Peinture

1651
18 mars

Décès de Gerard Seghers


Le peintre flamand Gerard Seghers décède le 18 mars 1651 à Anvers. Il était le frère de Daniel Seghers. Ses ½uvres baroques représentent principalement des scènes historiques, de mythologie et de religion. Il travailla notamment à la cour de Philippe III d'Espagne. Avec Rubens, il était l'un des peintres les plus connus de son époque.
Voir aussi : Décès - Peintre - Dossier histoire du baroque - Anvers - Flamand - Histoire de la Peinture

1652
30 janvier

Décès de Georges de La Tour


Georges de La Tour meurt le 30 janvier 1652 à Lunéville. Il est célèbre pour avoir peint des toiles exploitant remarquablement l'ombre et la lumière, à l'image du Caravage dont il était fortement inspiré. Il reçut le titre de peintre ordinaire du roy en 1639. Il peignit notamment des scènes religieuses et des scènes de la vie quotidienne comme "Le Tricheur à l'as de carreau" ou "La Diseuse de bonne aventure".
Voir aussi : Décès - Peintre - Lunéville - Georges de La Tour - Histoire de la Peinture

1656

Vélasquez peint Les Ménines


Velázquez peint son chef-d’œuvre, "Les Ménines". Par un jeu de perspectives et de reflet, le tableau donne le sentiment au spectateur d’en être le sujet. En effet, Velázquez est représenté le pinceau à la main devant son pupitre. Il regarde dans la direction du spectateur, tandis qu’un miroir au "fond" du tableau suggère que les sujets du peintre sont le roi et la reine. Le tableau doit son titre à la présence de l’infante Marguerite et deux ménines, c’est-à-dire ses demoiselles d’honneur.
Voir aussi : Dossier histoire du baroque - Histoire de la Peinture

1663

Création du Prix de Rome.


Créé en 1663, le Prix de Rome est une attribution d'argent à un étudiant en art, lui permettant de poursuivre ses études. A l'époque, il s'agit d'un concours très difficile ouvert aux étudiants de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Le concours s'étend à l'architecture en 1720. Le vainqueur obtient alors un séjour de quatre ans à l'Académie de France à Rome. Après plusieurs interruptions dues aux différentes guerres, le concours est finalement supprimé en 1968 par André Malraux. Il est remplacé par une sélection sur dossier, s'ouvre désormais à tous les domaines de l'art et le séjour ne dure plus que six à huit mois.
Voir aussi : Académie royale de peinture et de sculpture - Prix de Rome - Académie de France à Rome - Histoire de la Peinture

1669
4 octobre

Mort de Rembrandt


Rembrandt Harmenszoon van Rijn, dit Rembrandt, meurt le 4 octobre 1669 à Amsterdam. Il est l'un des plus grands peintres hollandais du XVIIe siècle et l'une des figures de l'art baroque en Europe. Auteur de 400 peintures, il réalise notamment des portraits en utilisant la technique du clair-obscur. Parmi ses ½uvres les plus célèbres figurent "La Leçon d'anatomie du docteur Tulp" (1632), "La Ronde de nuit" (1642) ou encore "Les Pèlerins d'Emmaüs" (1648).
Voir aussi : Peintre - Mort - Histoire d'Amsterdam - Rembrandt - Histoire de la Peinture

1678
18 octobre

Mort de Jacob Jordaens


Jacob Jordaens meurt le 18 octobre 1678. Ce peintre flamand est l'un des plus grands de l'école d'Anvers. Influencé par Rubens et l'école de Venise du XVIe siècle, il suit les enseignements d'Adam Van Noort. Ses ½uvres les plus célèbres sont "Le roi boit" (1640), "Le Christ chassant les marchands du Temple" (1650) ou encore "Allégorie de la fécondité" (1625).
Voir aussi : Peintre - Mort - Anvers - Flamand - Histoire de la Peinture

1679
23 février

Mort de Jan Steen


Jan Steen meurt le 23 février 1679 à Leyde. Il est reconnu comme l'un des plus grands peintres hollandais du XVIIe siècle. Adepte du genre baroque, il peint environ 800 ½uvres représentant surtout des scènes de la vie quotidienne. Ses tableaux sont réputés pour leurs côtés humoristiques, foisonnants et parfois moralistes.
Voir aussi : Peintre - Mort - Hollandais - Histoire de la Peinture

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6








RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Art»
Art pictural
Bandes dessinées
Chanson
Cinéma
Dessins animés
Jazz
Littérature
Musique
Musique classique
Opéra
Philosophie
Poésie
Rock n'roll
Romans
Théâtre
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 19 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 31 contributions

Histoire : tous les témoignages