L'Internaute > Histoire > Histoire de la Politique > Histoire des Assassinats

Histoire des Assassinats

Dates décroissantes    Titres seulement    (62 réponses)

1 | 2 | 3 | 4
1584
10 juillet

Guillaume Ier d’Orange-Nassau est assassiné


S’étant longuement battu pour libérer les Provinces-Unies du joug espagnol, le stathouder Guillaume Ier d’Orange-Nassau, est assassiné par le catholique Balthazar Gérard. Depuis l’Union d’Utrecht, qui donna naissance aux Provinces-Unies, le roi d’Espagne, Philippe II, désirait la mort de son ennemi. Cet assassinat coupe court à une éventuelle désignation de Guillaume Ier comme souverain. Les Provinces-Unies se retrouvent donc sans dirigeant. Le pouvoir se partagera finalement entre les états généraux et les stathouders (gouverneurs) de chaque province, conservant chacune une grande autonomie. Le fils de Guillaume Ier, Maurice de Nassau, succèdera à son père en tant que stathouder de plusieurs provinces et poursuivra la lutte contre les Espagnols.
Voir aussi : Dossier histoire des Provinces-Unies - Philippe II - Maurice de Nassau - Guillaume Ier d’Orange-Nassau - Histoire des Assassinats

1588
23 décembre

Assassinat du duc de Guise


Henri III fait mettre un terme à l’ascension du duc de Guise en chargeant des membres de sa garde personnelle, "les quarante-cinq", de l’abattre. Depuis le début des états généraux de Blois, le catholique "Henri le balafré" ne cache pas ses ambitions de prétendant au trône. A la tête de la Sainte Ligue en pleine guerre de religion, le duc de Guise a profité des difficultés du roi pour se faire nommer lieutenant général. Il compte bien prendre la place d’héritier du trône puisque Henri III n’a pas d’enfant. Après cet assassinat, le roi travaillera à décapiter la Sainte Ligue avant d’être lui-même assassiné le 1er août 1589.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Henri III - Histoire de la Sainte Ligue - Duc de Guise - Histoire des Assassinats

1639
16 juillet

Révolte des va-nu-pieds


Exaspérée par l’empilement de nouvelles taxes destinées à soutenir l’effort de guerre, la population de Normandie s’agite. Lorsque la décision de rétablir la gabelle dans cette région est annoncée, les habitants d’Avranche décident de se rebeller et assassinent un agent du fisc. C’est le début de la révolte des va-nu-pieds qui va secouer la Normandie pendant plusieurs mois, notamment dans les villes d’Avranche, Rouen ou Bayeux. Face aux dépenses engendrées par la guerre de Trente ans, de nombreuses révoltes et jacqueries ont éclaté en France depuis 1635, mais l’action des va-nu-pieds prend de l’ampleur. Richelieu adopte alors la stratégie de la force et donne des pouvoirs exceptionnels à Gassion ou encore Séguier pour écraser les insurgés. Les violences prendront fin en janvier suivant.
Voir aussi : Révolte - Louis XIII - Richelieu - Histoire de Rouen - Caen - Histoire des Assassinats

1667
5 juin

Assassinat de Diane de Joannis de Chateaublanc


Diane de Joannis de Chateaublanc, surnommée la "Mademoiselle de Chateaublanc", est née en 1635. Elle est l'arrière-petite-nièce de Nostradamus. Le 30 mars 1663, elle hérite de son grand-père une grande fortune. Le 19 mai 1664, elle décide de déshériter son mari et compose un nouveau testament au profit de ses enfants. Très rapidement, ses deux beaux-frères Henri dit l'abbé et Bernardin, le chevalier de Ganges deviennent agressifs. Certains écrivains affirment que ses hostilités sont dues aux avances qu'ils lui avaient faites et qu'elle avait rejeté avec dégoût. D'autres considèrent que le but était de la forcer à annuler ce fameux testament. Ces deux hommes l'obligent à boire un liquide brunâtre. Elle réussit à s'enfuir, mais ils la retrouvent et la poignardent. Elle décède quelques jours plus tard, le 5 juin 1667.
Voir aussi : Diane de Joannis de Chateaublanc - Histoire des Assassinats

1687
19 mars

Assassinat de René Robert Cavelier de La Salle


René Robert Cavelier de La Salle, né le 22 novembre 1643, est un explorateur-voyageur. En 1667, il réalise son premier voyage et débarque en Nouvelle-France à Montréal, où il explore les lacs Ontario et Érié. Par la suite, il parcourt le Mississippi, occupe de nouveaux territoires et leurs attribue le nom de Louisiane à l'égard de Louis XIV. La Salle est victime d'un meurtre le 19 mars 1687, près de Navasota.
Voir aussi : Louis XIV - René Robert Cavelier de La Salle - Histoire des Assassinats

1687
19 mars

Assassinats de René Robert Cavelier de La Salle


René Robert Cavelier de La Salle, né le 22 novembre 1643, est un explorateur-voyageur. En 1667, il réalise son premier voyage et débarque en Nouvelle-France à Montréal, où il explore les lacs Ontario et Érié. Par la suite, il parcourt le Mississippi, occupe de nouveaux territoires et leurs attribue le nom de Louisiane à l'égard de Louis XIV. La Salle est victime d'un meurtre le 19 mars 1687, près de Navasota.
Voir aussi : Louis XIV - René Robert Cavelier de La Salle - Histoire des Assassinats

1692
13 février

Massacre de Glen Coe


Durant la Glorieuse Révolution menée par Guillaume III d'Orange, ce dernier demande l'allégeance des clans écossais en échange de son pardon pour leur participation au soulèvement jacobite. Le chef du clan MacDonald, Alastair Maclain, prête allégeance avec un peu de retard, ce qui donne prétexte au gouvernement pour faire un exemple. Le 13 février 1692, 38 hommes du clan MacDonald sont assassinés dans la vallée de Glen Coe par les hommes de Guillaume III d'Orange.
Voir aussi : Massacre - Ecosse - Guillaume III d'Orange - Macdonald - Histoire des Assassinats

1705

Assassinats de Sangyé Gyatzo


Le régent du 5e Dalaï-Lama, Sangyé Gyatso, est assassiné à Lhassa par le roi de la tribu des Qoshot, Lhazang Khan, en 1705. Il avait lancé l'agrandissement du palais du Potala, fondé un collège de médecine tibétaine.
Voir aussi : Histoire de Lhassa - Lhazang Khan - Sangyé Gyatso - Histoire des Assassinats

1705

Assassinat de Sangyé Gyatzo


Le régent du 5e Dalaï-Lama, Sangyé Gyatso, est assassiné à Lhassa par le roi de la tribu des Qoshot, Lhazang Khan, en 1705. Il avait lancé l'agrandissement du palais du Potala, fondé un collège de médecine tibétaine.
Voir aussi : Assassinat - Histoire de Lhassa - Lhazang Khan - Sangyé Gyatso - Histoire des Assassinats

1708
7 octobre

Assassinat de Gurû Gobind Singh


Gurû Gobind Singh est un chef sikh qui devient guru à l'âge de neuf ans. Il lutte contre les persécutions de l'empereur Aurangzeb et militarise les Sikh, créant le Khâlsâ. Il est assassiné le 7 octobre 1708 par deux Pachtounes, après avoir désigné la sainte écriture du sikhisme, le Gurû Granth Sahib, comme dernier guru Sikh.
Voir aussi : Assassinat - Gurû Gobind Singh - Sikh - Histoire des Assassinats

1708
7 octobre

Assassinats de Gurû Gobind Singh


Gurû Gobind Singh est un chef sikh qui devient guru à l'âge de neuf ans. Il lutte contre les persécutions de l'empereur Aurangzeb et militarise les Sikh, créant le Khâlsâ. Il est assassiné le 7 octobre 1708 par deux Pachtounes, après avoir désigné la sainte écriture du sikhisme, le Gurû Granth Sahib, comme dernier guru Sikh.
Voir aussi : Assassinat - Gurû Gobind Singh - Sikh - Histoire des Assassinats

1762
17 juillet

Assassinat de Pierre III de Russie


Au début de l'année 1762, la tsarine, Elisabeth Ière de Russie décède. Pierre III, son neveu, lui succède alors sur le trône. Il change de camp dans le contexte de la guerre de Sept Ans et s'allie à la Prusse. Parallèlement, il désire entrer en guerre contre le Danemark dans le but de prendre le Schleswig. Craignant pour sa vie, son épouse, Catherine II, le renverse grâce à un coup d'Etat. Il est ensuite assassiné dans des circonstances mystérieuses le 17 juillet par Alexeï Orlov, commandant des forces navales.
Voir aussi : Guerre de Sept Ans - Pierre III - Alexeï Orlov - Histoire des Assassinats

1815
2 août

Le maréchal Brune victime de la "Terreur blanche"


Après la deuxième abdication de Napoléon, la deuxième Restauration s’installe dans un climat plus violent. La "Terreur blanche" connaît entre juillet et septembre une intensité jamais atteinte en 1814. Parmi les victimes, le maréchal Brune qui provoque par sa simple présence des émeutes royalistes à Avignon. Il est assassiné dans sa chambre d’hôtel avant d’être jeté dans le Rhône. Parmi les victimes de ces lynchages, on comptera aussi le général Ramel.
Voir aussi : Dossier histoire de la Restauration - Histoire d'Avignon - Maréchal - Terreur blanche - Histoire des Assassinats

1831
23 mai

Exécution du leader républicain italien Ciro Menotti


Ciro Menotti, né le 22 janvier 1798, était un patriote italien devenant, après les soulèvements populaires de 1821, l'un des chefs des libéraux modérés du duché de Modène. Pendant les soulèvements de 1830, il négocia avec le duc de Modène François IV, qui aspirait à devenir roi d'une Italie unifiée. Il fut alors arrêté pour conspiration et condamné à mort par le pouvoir. Il fut exécuté par pendaison le 23 mai 1831.
Voir aussi : Exécution - Républicain - Italien - Conspiration - François IV - Histoire des Assassinats

1831
9 octobre

Assassinat de Ioánnis Kapodístrias


Ioánnis Kapodístrias était un homme politique grec. Il fut membre du gouvernement de la République des Sept-Îles, diplomate au service de l'Empire russe, ministre des Affaires étrangères du tsar Alexandre Ier et gouverneur de la Grèce indépendante, période durant laquelle il se brouilla avec Petros Mavromichalis, un des dirigeants de la guerre d'indépendance grecque. Il fut assassiné le 9 octobre 1831 à Nauplie par le frère et le fils de ce dernier.
Voir aussi : Russie - Assassinat - Grèce - Histoire des Assassinats

1840
5 février

Affaire de Damas


Lorsque le père Tommaso, un moine capucin italien, est assassiné en 1840, le consul de France à Damas, Ulysse de Ratti-Menton, accuse les Juifs de ce crime. Ceux-ci sont soupçonnés d'avoir commis un crime rituel. Sept Juifs sont arrêtés et torturés jusqu'à ce qu'ils avouent. La nouvelle arrive en Europe, où l'opinion se mobilise en faveur des Juifs et demande aux autorités de Damas la libération des accusés. Ils seront relâchés en août 1840.
Voir aussi : Juifs - Meurtre - Histoire des Assassinats

1854
27 mars

Ferdinand-Charles III est assassiné.


Fils de Marie-Thérèse de Savoie et de Charles II de Parme, Charles II de Parme monte sur le trône à la mort de son père en 1849. Durant son règne, il met en place une sévère répression anti-libérale. Suite à cette violente mesure, il est assassiné le 27 mars 1854. C'est alors son fils Robert de Bourbon qui lui succède et qui sera le dernier dirigeant du duché de Parme.
Voir aussi : Répression - Duché de Parme - Histoire des Assassinats

1854
13 juillet

Abbas Hilmi Ier est assassiné. Mohammad Sa'id Pacha monte sur le trône d'Egypte.


Le 13 juillet 1854, Abbas Ier Hilmi est assassiné par deux esclaves. Son oncle, Mohammad Sa'id Pacha, prend alors le pouvoir. Il tente de moderniser l'Egypte en la dotant de nouvelles infrastructures. Il fonde la banque d'Egypte et autorise Ferdinand de Lesseps à construire le canal de Suez en 1859. Il participe à la guerre de Crimée en s'alliant à l'Empire ottoman. A sa mort, son neveu Ismail monte sur le trône.
Voir aussi : Assassinat - Egypte - Histoire du Canal de Suez - Histoire des Assassinats

1865
14 avril

Abraham Lincoln est assassiné


Seulement une semaine après la capitulation du général sudiste Robert Lee, Abraham Lincoln est assassiné au Ford’s Theatre, à Washington. L’auteur du crime est un certain John Wilkes Booth, partisan dévoué des sudistes. Il tire à bout portant sur le président, lequel meurt de sa blessure le lendemain matin. Lincoln décède avant d’avoir pu assister à la ratification du 13e amendement de la Constitution américaine, lequel abolit l’esclavage aux Etats-Unis.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Histoire de l'Esclavage - Lincoln - Histoire des Assassinats

1869
mars

Rencontre entre Netchaïev et Bakounine


Alors en visite de courtoisie à Genève (Suisse), le jeune révolutionnaire nihiliste russe Serge Netchaïev (1847-1882) se rend à l'appartement d'un ami, Nicolas Ogarev, chez qui il fait la connaissance de l'anarchiste Bakounine (1814-1876), qu'il aurait influencé. Leur collaboration culmina probablement dans l'édiction de son "Catéchisme révolutionnaire" (1868-69), dont le credo serait de pousser la jeunesse à « détruire le plus possible ». Après avoir fait exécuter l'un des membres douteux de son groupe (la « Vindicte populaire »), il se réfugie à nouveau en Suisse mais son émigration forcée est de courte durée : Netchaïev est extradé en 1872 vers la Russie, où il meurt en prison.
Voir aussi : Russie - Suisse - Assassinat politique - Anarchisme - Histoire des Assassinats




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Politique»
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Deuxième République
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Partis
Quatrième république
Sacres
Scandales politiques
Second Empire
Traités
Troisième République
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages