Partager cet article

RSS
L'Internaute > Histoire > Histoire de la Politique > Histoire de la Deuxième République

Histoire de la Deuxième République

Dates décroissantes    Titres seulement    (7 réponses)

1848
24 février

Naissance de la IIème République


Au terme de trois journées insurrectionnelles (22, 23 et 24 février), le roi Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils, le Comte de Paris, et s'enfuit en Angleterre. La chambre des députés rejette le nouveau souverain et constitue un gouvernement provisoire formé par Lamartine, Dupont de l'Eure, Arago, Ledru-Rollin, Garnier-Pagès, Crémieux et Marie. La première mesure prise par le gouvernement provisoire est de proclamer la République. La France va vivre plusieurs semaines dans une douce euphorie communément appelée « l‘Illusion Lyrique ». Mais la IIème République connaîtra rapidement son lot de troubles et s'achèvera dès décembre 1851 avec le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte puis la restauration de l’Empire un an plus tard.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Arago - Printemps des Peuples - Lamartine - Histoire de la Deuxième République

1848
27 février

Ouverture des Ateliers nationaux


Trois jours après l'instauration de la IIème République, le nouveau gouvernement, sous la pression de Louis Blanc, décide d'ouvrir des Ateliers nationaux destinés à résorber le chômage en employant des ouvriers sans travail. Près de 100 000 personnes s'inscrivent au bureau d'embauche. Un programme de grands travaux est lancé à Paris avec la construction des gares Montparnasse et Saint-Lazare. Les Ateliers nationaux, insuffisants et mal organisés, deviendront un vivier de militants révolutionnaires. Ils seront dissous le 21 juin 1848, entraînant une insurrection sanglante.
Voir aussi : Histoire de Paris - Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire des Ateliers nationaux - Histoire de la Deuxième République

1848
8 mars

La Garde nationale est ouverte à tous les citoyens


La milice bourgeoise créée sous la Révolution pour contrôler les débordements populaires devient ouverte à tous. Désarmée par Napoléon et ayant repris du service sous la Restauration et la Monarchie de juillet, cette milice fut un élément déterminant pour la réussite ou l’échec des insurrections. Ainsi, en 1830 (dissoute mais non désarmée) comme en février 1848, elle a fortement contribué à faire tomber les régimes en place. Cette ouverture à l’ensemble des Français est symbolique et, tout comme le suffrage universel, donne le sentiment d’être représentative (du moins de droit) de l’ensemble de la population. Toutefois, elle deviendra trois mois plus tard une arme de répression féroce contre les Ateliers nationaux, phénomène qui se reproduira en 1871 avec la Commune de Paris.
Voir aussi : Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Garde Nationale - Histoire de la Deuxième République

1848
23 avril

Premières élections au suffrage universel


La France est le 1er Etat à adopter le suffrage universel masculin. Suite à la Révolution de février 1848 et l'abdication du roi Louis Philippe, le suffrage universel est proclamé le 2 mars 1848. Tous les Français de plus de 21 ans sont appelés à élire une Assemblée constituante. Celle-ci votera la Constitution de la IIème République le 4 novembre 1848. Louis-Napoléon Bonaparte fera un coup d’Etat le 2 décembre 1851 avant de rétablir l’Empire.
Voir aussi : Dossier histoire de la révolution de février 1848 - Histoire de la Deuxième République

1848
15 mai

Emeute au palais Bourbon


Les révolutionnaires Armand Barbès, Auguste Blanqui, François Vincent Raspail et l’ouvrier Albert, suivis d'une foule de 50 000 personnes, investissent le palais Bourbon où siège l'Assemblée nationale. La manifestation, qui à l'origine est initiée pour demander une intervention française en Pologne, tourne au coup d'Etat. Le gouvernement reprendra le dessus et arrêtera les leaders. C'est la défaite du camp ouvrier et socialiste.
Voir aussi : Emeutes - Histoire de la Deuxième République

1848
21 juin

Fermeture des Ateliers nationaux


La dissolution des Ateliers nationaux provoque une insurrection populaire. Ils avaient été créés à Paris au lendemain de la révolution de février 1848, pour les ouvriers au chômage. Ceux-ci devaient notamment participer à la construction des gares Montparnasse et Saint-Lazare. Mais ces ateliers, lieux d'agitations ouvrières, effrayèrent la nouvelle Assemblée conservatrice qui décida de les fermer. La répression de la révolte ouvrière qui s'en suit fera plus de 5 000 victimes.
Voir aussi : Histoire de Paris - Histoire des Ateliers nationaux - Histoire de la Deuxième République

1848
20 décembre

Louis-Napoléon Bonaparte prête serment


Elu le 11 décembre à la présidence de la République avec 74% des suffrages, Louis-Napoléon Bonaparte prête serment devant la tribune et jure "en présence de Dieu et du peuple français, représenté par l'Assemblée nationale, de rester fidèle à la République démocratique, une et indivisible et de remplir tous les devoirs que (lui) impose la Constitution." Peu après son discours le prince-président s'établira dans sa nouvelle résidence du palais de l'Elysée. En décembre 1851 le neveu de Napoléon Ier organisera un Coup d'Etat qui lui permettra de se faire sacrer empereur sous le titre de Napoléon III en 1852.
Voir aussi : Président de la République - Election - Louis-Napoléon Bonaparte - Histoire de la Deuxième République









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Politique»
Assassinats
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Partis
Quatrième république
Sacres
Scandales politiques
Second Empire
Traités
Troisième République
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 21 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 33 contributions

Histoire : tous les témoignages