Partager cet article

RSS

Histoire de la Quatrième république

Dates décroissantes    Titres seulement    (11 réponses)

1946
20 janvier

De Gaulle démissionne


Après 18 mois passés à la tête du gouvernement provisoire, le général de Gaulle annonce brutalement sa démission. La raison : un désaccord avec le Parti communiste au sujet de l'élaboration de la nouvelle constitution. Il déclare au cours du Conseil des ministres qu'il a convoqué pour annoncer sa décision : "Le régime exclusif des partis a reparu. Je le réprouve". Le lendemain, il adressera sa démission à Félix Gouin, président de l'Assemblée nationale. Son absence de la scène politique durera 12 ans.
Voir aussi : De Gaulle - Démission - Histoire de la Quatrième république

1946
19 mars

Quatre nouveaux départements en France


La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion deviennent des départements français. Les îles prennent le titre de DOM, département d'outre-mer.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Histoire de la Martinique - Réunion - Histoire de la Guyane - Histoire de la Guadeloupe - Histoire de la Quatrième république

1946
16 juin

Discours de Bayeux


Après avoir démissionné du gouvernement, le général de Gaulle proclame, sur les lieux même de son débarquement en 1944, le discours de Bayeux dans lequel il donne ses principes pour une nouvelle constitution française. Quelques mois plus tard il fondera le RPF. Toutefois il ne pourra mettre en échec le projet de constitution pour la Quatrième République. Le discours de Bayeux restera la principale source d'inspiration de la constitution de la Cinquième République.
Voir aussi : Constitution - De Gaulle - Discours - Histoire de Bayeux - RPF - Histoire de la Quatrième république

1946
13 octobre

La Constitution de la quatrième République


Après le gouvernement de Vichy (1940-44) et le gouvernement provisoire né de la libération (1944-46), la France se dote d'une nouvelle Constitution. Après un long processus d'élaboration, le projet constitutionnel est adopté par référendum avec une faible majorité. Il définit un bicamérisme complexe et déséquilibré : la Chambre des députés a un rôle envahissant. Douze ans plus tard, la France adoptera une autre Constitution, celle de la Vème République, qui donnera plus de pouvoir au Président de la République.
Voir aussi : Constitution - Histoire de la Quatrième république

1947
14 avril

Fondation du Rassemblement du Peuple Français


Afin de promouvor ses idées, Charles de Gaulle crée son parti qui n'en est pas un. Le Rassemblement du peuple (RPF) rassemble autour du général de nombreux hommes politiques qui appartiennent en fait à d'autres formations. De surcroît, luttant contre le "régime des partis", de Gaulle ne souhaite pas que son mouvement soit considéré comme tel. Le RPF connaîtra le succès électoral lors des municipales de 1947 mais s'affaiblira pour ne faire qu'un score moyen aux Législatives de 1951. Finalement, de Gaulle quittera la politique en 1953, entamant ainsi sa "traversée du désert".
Voir aussi : De Gaulle - Fondation - Parti - RPF - Histoire de la Quatrième république

1947
5 mai

Exclusion des communistes du gouvernement français


Alors qu’il doit faire face à des grèves et à une vague de contestation face à la guerre d’Indochine, le socialiste Ramadier, alors président du Conseil, décide d’exclure les communistes du gouvernement. Dans un contexte économique encore difficile et en pleine Guerre froide, les grèves s’amplifient et font craindre un soulèvement communiste. Cependant, les tensions s’apaiseront dans les mois suivants.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - Histoire du PCF - Histoire de la Quatrième république

1953
avril

De Gaulle se retire de la vie politique


Suite à l'échec électoral du RPF et face à une constitution qu'il n'apprécie pas, Charles de Gaulle décide de se retirer de la vie politique. André Malraux évoquera cette période comme la "traversée du désert" de Charles de Gaulle. Vivant à Colmbey-les-Deux-Eglise, ce dernier écrit pendant cette période ses Mémoires de guerre.
Voir aussi : De Gaulle - RPF - Histoire de la Quatrième république

1955
8 octobre

Une manifestation communiste dégénère à Rouen


Les communistes français s'opposent à l'envoi de militaires du contingent en Algérie. La manifestation tourne à la bataille rangée contre les forces de l'ordre. Après Lyon en septembre, Rouen est la deuxième ville à s'insurger contre le départ d'appelés en Algérie française.
Voir aussi : Histoire du Parti Communiste - Histoire du PC - Histoire de Rouen - Histoire de la Quatrième république

1956
22 octobre

Arrestation de Ben Bella


Ahmed Ben Bella et cinq autres représentants du FLN (Front de Libération National) sont arrêtés à Alger par la police française. L'avion de la compagnie Air Atlas qui les conduisait à Tunis est détourné en plein vol. L'opération est menée par le ministre-résident en Algérie, Robert Lacoste, avec l'aval de Guy Mollet alors président du conseil. Une horde de CRS et de gendarmes attend les leaders de la révolution algérienne à leur arrivée. Ben Bella comprend tout de suite et s'écrit: "Je n'aurais jamais cru les Français capables d'un coup pareil." Il sera emprisonné jusqu'en mars 1962 et deviendra après la proclamation de l'indépendance le premier président de la République algérienne.
Voir aussi : Arrestation - Histoire du FLN - Ben Bella - Histoire de la Quatrième république

1958
8 février

Bombardement de Sakhiet Sidi Youssef


En fin de matinée, onze bombardiers B 25 et six chasseurs français bombardent le village tunisien de Sakhiet Sidi Youssef à la frontière algéro-tunisienne. Le village est détruit, 62 civils sont tués et 130 personnes blessées. Au même moment, un convoi de la Croix-Rouge arrivait à Sakhiet pour y livrer des vivres. Plusieurs véhicules sont touchés. La communauté internationale est indignée. Le président tunisien Habib Bourguiba exige le retrait des troupes françaises de son pays. Le bombardement de Sakhiet Sidi Youssef est opéré en guise de représailles car, vers 9 heures du matin, un avion de reconnaissance française a été touché par l'ALN (Armée de Libération Nationale) algérienne.
Voir aussi : Bombardement - Bourguiba - Histoire de la Quatrième république

1958
25 mai

De Gaulle appelé à la présidence du Conseil


Face aux événements d'Algérie, de Gaulle, appuyé par Jacques Chaban-Delmas, prépare depuis le début du printemps son retour dans la vie politique française. En effet, de nombreuses personnalités avaient jusqu'alors appelé à son retour pour gérer la situation difficile et le climat d'insurrection qui règnent en France. Après avoir rassuré sur ses visées démocratiques tout en s'affirmant prêt à prendre en charge la direction du pays, il est appelé par le Président de la République René Coty à prendre la présidence du Conseil. Il a alors les pleins pouvoirs pour réviser la constitution.
Voir aussi : De Gaulle - René Coty - Histoire de la Quatrième république









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Politique»
Assassinats
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Deuxième République
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Partis
Sacres
Scandales politiques
Second Empire
Traités
Troisième République
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 21 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 33 contributions

Histoire : tous les témoignages