L'Internaute > Histoire > Histoire de la Politique > Histoire des Partis

Histoire des Partis

1864
30 septembre

Fondation de la première Internationale socialiste


Au cours d'une réunion au Saint Martin's Hall à Londres, des leaders ouvriers européens fondent l'Association Internationale des Travailleurs (AIT) ou "Première internationale ouvrière". L'association est issue d'un vaste mouvement de protestation en faveur des Polonais, victimes en 1863 d'une féroce répression russe. Son objectif est de coordonner les luttes de tous les pays. C'est l'allemand Karl Marx, réfugié à Londres depuis 1848, qui rédige la chartre de l'AIT.
Voir aussi : Socialiste - Marx - Histoire de l'Internationale - Histoire des Partis

1903
30 juillet

Division du Parti ouvrier en Russie


Au second congrès du Parti social-démocrate russe (PSDR) à Bruxelles, une violente polémique éclate entre les léninistes qui veulent imposer un parti révolutionnaire très centralisé et les partisans de l'organisation de masse. Le parti se scinde alors en deux, avec d'un côté les bolcheviks ("majoritaires" en russe) et de l'autre les mencheviks ("minoritaires" en russe). Le renversement du tsar demeure leur but commun.
Voir aussi : Histoire du Parti Communiste - Tsar - Lénine - Bolcheviks - Histoire des Mencheviks - Histoire des Partis

1905
26 avril

Naissance de la SFIO


Après des premiers mouvements d’unification de la gauche française en 1901, le Parti socialiste français et le Parti socialiste de France s’unissent pour former la Section Française de l’Internationale ouvrière. Ce regroupement, opéré lors du congrès du Globe, permet aux marxistes représentés par Jules Guesde et aux réformistes tel que Jean Jaurès de faire front commun. Divisé après le Congrès de Tours qui voit la naissance du PCF, la SFIO sera notamment marquée par les personnalités de Jaurès et de Léon Blum. Elle deviendra le Parti Socialiste en 1969.
Voir aussi : Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Léon Blum - Jaurès - Histoire de Tours - Histoire des Partis

1905
28 novembre

Création du Sinn Fein


L'irlandais Arthur Griffith crée un mouvement nationaliste et républicain appelé le "Sinn Fein". "Sinn Fein" signifie "nous seuls" en langue gaélique. La mouvance prône une résistance passive face à l'occupant anglais. Griffith exhorte l'Irlande à assurer seule son développement économique, sans l'aide de l'Angleterre. Il réclame surtout la formation d'un parlement national. Le "Sinn Fein" gagnera les élections législative de 1918 et en refusant de siéger à Westminster, proclamera l'indépendance du pays. La lutte armée va dès lors s'amorcer.
Voir aussi : Création - Histoire du Sinn Fein - Arthur Griffith - Histoire des Partis

1917
16 avril

Lénine rentre en Russie


Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, après 10 ans d'exil, quitte la Suisse pour rentrer en Russie. Le chef des bolcheviks accompagné d'autres révolutionnaires russes fait une entrée triomphale à Petrograd. Alors que le tsar Nicolas II a été forcé d'abdiquer un mois plus tôt, la Révolution d'octobre se prépare.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Lénine - Histoire de Saint-Petersbourg - Histoire de Petrograd - Histoire des Révolutions de 1917 - Histoire des Partis

1919
23 mars

Mussolini crée les "Faisceaux italiens de combat"


L'ancien journaliste Benito Mussolini fonde à Milan le mouvement fasciste "Fasci di Combattimento". Le groupe paramilitaire, composé essentiellement d'anciens combattants de la Première Guerre mondiale, entend fédérer tous les mécontents contre le régime libéral et parlementaire italien. Les Faisceaux de combat compteront 17 000 membres à la fin de l'année et 700 000 au moment où Mussolini prendra le pouvoir en 1922.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Italie fasciste - Mussolini - Histoire du Fascisme - Fascistes - Histoire des Partis

1920
24 février

Hitler présente la doctrine nazie


Au cours d'une réunion publique organisée à la Hofbräuhaus de Munich, Adolf Hitler présente pour la première fois l'idéologie nazie devant une assistance de 2 000 personnes. Il propose, grâce à la création d'un parti nazi, de créer un "État raciste national-socialiste". Hitler publiera son livre-programme "Mein Kampf" (Mon combat), cinq ans plus tard, en 1925.
Voir aussi : Hitler - Nazi - Histoire des Partis

1920
25 décembre

Naissance du PCF


Le XVIIIème Congrès du Parti socialiste ouvre ses portes à Tours jusqu'au 30 décembre. La majorité des membres de la SFIO (Section française de l'Internationale Ouvrière) se montre favorable à une adhésion à la IIIe Internationale. Elle décide alors de créer la SFIC (Section française de l'Internationale communiste). Durant l'été, elle avait déjà accepté les 21 conditions d'adhésion posées par Lénine. Les instigateurs du mouvement, Marcel Cachin et Ludovic Frossard, acceptent ainsi d'aligner leur politique sur celle décidée à Moscou. Marcel Sembat, Léon Blum et Albert Thomas, refusent. C'est la raison pour laquelle la SFIO se scinde entre une majorité communiste, et la minorité restante, qui continuera le Parti socialiste SFIO.
Voir aussi : Histoire du Parti Communiste - Histoire du SFIO - Léon Blum - Histoire du PCF - Histoire de Tours - Histoire des Partis

1921
21 juillet

Première réunion du PCC


Les militants de divers groupes marxistes chinois se réunissent à Shanghai pour militer à la première réunion du Parti communiste chinois (PCC). Né des aspirations estudiantines et populaires pour une Chine indépendante et moderne, les mouvements révolutionnaires se sont multipliés depuis le début du XXème siècle. Le PCC s’alliera dans un premier temps avec les nationalistes du Guomindang avant de l’affronter jusqu’à la victoire d’octobre 1949. Parmi les participants, on retrouve l’homme qui mènera le PCC au pouvoir : le jeune Mao Zedong. Il représente alors un groupe de Changsha et n’est qu’un intervenant mineur.
Voir aussi : PCC - Shanghai - Zedong - Histoire des Partis

1921
novembre

Fondation du Parti national fasciste


Après avoir fondé les Faisceaux italiens de combat, Mussolini en rassemble tous les membres au sein du Parti national fasciste lors du congrès de Rome. Depuis le lendemain de la Première Guerre mondiale, l’Italie est en proie à un désordre social et politique particulièrement favorable à l’expansion fasciste. Les chiffres le montreront puisque le mouvement de Mussolini comptera 300 000 adhérents avant 1922, contre 17 000 fin 1919. Dès lors, le fascisme se dote d’un programme concret.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Italie fasciste - Mussolini - Histoire du Fascisme - Parti national fasciste - Histoire des Partis

1927
15 novembre

Trotski exclu du PC


L'ancien collaborateur de Lénine, Léon Trotski, est exclu du parti communiste soviétique par le premier secrétaire du parti, Staline. Déporté en Asie centrale, il sera expulsé d'URSS vers la Turquie en Février 1929 et déchu de sa nationalité. Trotski, avait été l'un des principaux acteurs de la révolution d'octobre en 1917. Il sera assassiné au Mexique par un agent stalinien le 20 août 1941.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Lénine - Histoire du PC - Trotski - Histoire des Partis

1933
29 octobre

Naissance de la Phalange espagnole


Fils de Miguel Primo de Rivera, José Antonio Primo de Rivera fonde la Phalange. Cette organisation fascisante prône la constitution d’un État nationaliste. Elle luttera en faveur du général Franco lors de la guerre civile espagnole. Son fondateur sera exécuté à la fin de l’année 1936. Peu de temps après, Franco unifiera les différents partis politiques qui l’ont soutenu, dont celui de la Phalange.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Primo de Rivera - Histoire des Partis

1934
2 février

La naissance du Néo-Destour


Habib Bourguiba fonde le Néo-Destour. Il est né d’une scission du Destour, mouvement nationaliste mis en place en 1920. Plus radical, il s’appuie sur un système démocratique tourné vers l’Occident. Le groupe sera vite confronté aux réactions françaises. Bourguiba sera arrêté et déporté.
Voir aussi : Bourguiba - Histoire du Néo-Destour - Histoire des Partis

1934
30 juin

La "Nuit des longs couteaux"


Dans la nuit du 30 juin 1934, Hitler fait éliminer les chefs SA de Ernst Röhm. La SA ou SturmAbteilung (section d'assaut), formation paramilitaire nazie créée en 1921, a été un instrument efficace pour l'accession au pouvoir de Hitler. Pourtant, celui-ci, inquiet de l'importance que prend l'organisation, fait assassiner ses chefs et attribue l'essentiel du pouvoir de répression à la SS ou SchutzStaffel (échelon de protection).
Voir aussi : Histoire du Nazisme - Nazi - SS - Histoire de la Nuit des longs couteaux - Histoire des Partis

1937
19 avril

Franco unifie les partis politiques nationalistes


Le général Francisco Franco fonde la « Phalange espagnole traditionaliste et les Juntes d’offensive nationale-syndicaliste ». Il souhaite ainsi unifier la totalité des partis qui le soutiennent dans la guerre civile espagnole (Phalange espagnole, carlistes, traditionalistes) et former un parti unique national en Espagne.
Voir aussi : Franco - Dossier histoire de la Guerre d'Espagne - Histoire des Partis

1952
5 octobre

Ouverture du XIXème Congrès du Parti communiste


Le XIXème Congrès du Parti communiste s’ouvre à Moscou plus de treize ans après le précédent. Six mois avant sa mort, Staline ne fait qu’une brève intervention. C’est pourtant lui qui dispose à présent de la majorité des pouvoirs qu’il a su concentrer et conserver pendant la guerre. D’ailleurs, ce Congrès n’est pas l’occasion de présenter de grandes ambitions pour l’avenir sinon par le doublement des membres du Comité central et la suppression du Politburo au profit d’un praesidium
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Staline - Histoire de Moscou - Dossier histoire de la guerre froide : l'apogée (1949-1953) - Histoire du Parti Communiste - Histoire des Partis

1956
24 février

Khrouchtchev dénonce les crimes staliniens


Lors du XXème Congrès du Parti communiste d'URSS, le Premier secrétaire Nikita Khrouchtchev brosse un bilan désastreux des années Staline (1941-1953). Pendant sept heures, il lira un rapport édifiant sur les "purges staliniennes" et remettra en cause les qualités militaires du "petit père des peuples". Ces accusations provoqueront la scission du PC d'URSS avec le PC chinois de Mao Tsé-toung qui défendra la mémoire de Staline.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Staline - Dossier histoire de la guerre froide : la coexistence pacifique (1953-1962) - Dossier histoire de l' insurrection de Budapest - Khrouchtchev - Histoire des Partis

1960
3 avril

Création du PSU


Le Parti socialiste unifié (PSU) se forme pour proposer une alternative au SFIO , alternative reposant sur l’anti-gaullisme, l’anti-stalinisme et surtout le refus de la guerre d’Algérie. Il trouvera un soutien de force avec l’adhésion de Pierre Mendès-France. Un de ses principaux représentants par la suite sera Michel Rocard. Son départ en 1974 plongera d’ailleurs le parti dans l’agonie, jusqu’à sa dissolution en 1989.
Voir aussi : Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Rocard - Mendès-France - Histoire du PSU - Histoire des Partis

1969
4 mai

Le SFIO devient le PS


Le SFIO s’unit avec d’autres partis de gauche et souhaite le renouveau. Il prend alors le nom de Parti Socialiste et décide de présenter Gaston Defferre aux présidentielles. Mais, à l’image du score décevant de Defferre, le renouveau est un échec, et il faudra attendre l’action de Mitterrand pour faire du PS un grand parti.
Voir aussi : Mitterrand - Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Defferre - Histoire des Partis

1971
11 juin

Ouverture du congrès d'Epinay


Le 58ème congrès du SFIO s’ouvre à Epinay-sur-Seine et doit aboutir à une étape décisive pour ce qu’il faut désormais appeler le Parti Socialiste : la réunification des forces de gauche. Après le maigre score de Defferre aux présidentielles de 1969, la gauche se rassemble et refonde la gestion et la politique intérieure du parti. Ses représentants seront désormais élus à la proportionnelle. C’est François Mitterrand, issu d’un parti qui fusionne alors avec le PS, qui tire son épingle du jeu et sort premier secrétaire. Le nouveau programme de la gauche, « changer la vie », sera dévoilé un an plus tard.
Voir aussi : Mitterrand - Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Congrès - Defferre - Histoire des Partis




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Politique»
Assassinats
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Deuxième République
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Quatrième république
Sacres
Scandales politiques
Second Empire
Traités
Troisième République
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages