L'Internaute > Histoire > Histoire de la Politique > Histoire des Scandales politiques

Histoire des Scandales politiques

1934
8 janvier

Mort de l'escroc Stavisky


Alexandre Stavisky est retrouvé mort dans son chalet "Le vieux logis" près de Chamonix. Alors que la police était en train de pénétrer dans la maison, un coup de feu retentit : les policiers trouvent Stavisky gisant, la tête traversée par une balle, serrant un revolver Herstal dans ses doigts. Escroc notoire, Stavisky était impliqué dans une série d'affaires dont la plus célèbre est celle du Crédit Municipal de Bayonne qu'il fonda avec le député-maire de la ville sous le pseudonyme de Serge Alexandre. Il réussit à dérober plus de 300 millions de francs à la banque et bénéficiait de la protection de certains politiques. Localisé à Chamonix dès le 2 janvier, ce n'est pourtant que le 8 que la police se décide à l'arrêter et le trouve mystérieusement mort. Suicide ou assassinat ? Le mystère demeure. Son étrange mort provoquera une crise politique : le gouvernement de Camille Chautemps se verra contraint de démissionner pour laisser place au cabinet Daladier. "Le Canard enchaîné" titrera " Stavisky s'est suicidé d'une balle tirée à 3 mètres. Ce que c'est que d'avoir le bras long."
Voir aussi : Décès - Stavisky - Histoire des Scandales politiques

1936
10 décembre

Edouard VIII abdique par amour


Edouard VIII, roi d’Angleterre et d’Irlande du Nord, empereur des Indes, annonce à ses sujets qu’il renonce à sa charge. Qui est parvenu à faire tomber une couronne qui a resisté à Napoléon et ne vacillera pas devant Hitler ? Wallis Simpson, citoyenne américaine dont le charme a déjà fait ses preuves… Pour que le mariage ait lieu, il faudrait en effet qu’elle divorce de son deuxième mari. Or, pour les conservateurs, avec à leur tête Stanley Baldwin, il n’est pas concevable que le roi épouse une femme divorcée, deux fois de surcroît. Le roi préfère donc l’amour à la gloire, ou - selon ses adversaires - aux responsabilités. Bien que très populaire, Edouard VIII n’est en effet pas très réputé pour son assiduité. Il s’exilera sans exprimer de vindicte mais entâchera sa légende par ses connivences avec le régime nazi.
Voir aussi : Dossier histoire Mariage - Edouard VIII - Histoire des Scandales politiques

1953
13 janvier

Complot des blouses blanches


C’est par l’intermédiaire de la Pravda que Staline annonce sa nouvelle purge. Le motif invoqué est à nouveau la suspicion de complot. Il touche des médecins du Kremlin, d’où le nom de "complot des blouses blanches". Suspecté de l’assassinat de Jdanov, ces derniers payent avant tout l’antisémitisme et l’anti-cosmopolitisme de Staline qui ont déjà conduit au procès de Prague. Certainement prémices d’une nouvelle campagne de purge contre une grande conspiration imaginaire, ce complot sera désamorcé après la mort de Staline et ses accusés blanchis.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Procès - Staline - Dossier histoire de la guerre froide : l'apogée (1949-1953) - Purges - Histoire des Scandales politiques

1957
27 février

Lancement de la campagne des Cent fleurs


Mao annonce dans un discours le lancement d’une campagne visant à une plus grande liberté d’expression. Travaillant à cette campagne depuis mai 1956, il en profite pour inciter à la critique du Parti en place. Il espère ainsi s’attirer les faveurs des intellectuels. Mais cette liberté tourne vite au désavantage du PCC qui est présenté comme une nouvelle élite dominante s’accaparant le pouvoir. Le mécontentement est en effet puissant dans le pays et les exhortations de Mao à la critique rencontrent un vif écho, si bien que le régime doit faire marche arrière. Quelque mois plus tard, le mouvement se termine dans la répression et les déportations massives dans les camps de travail. Par l’ampleur qu’elle a menacé de prendre, la campagne des Cent fleurs préfigure la Révolution culturelle.
Voir aussi : Discours - PCC - Zedong - Histoire des Scandales politiques

1972
17 juin

Affaire du Watergate


La police surprend dans l'immeuble du siège du Parti démocrate, le Watergate, à Washington, cinq espions en train de poser des micros. Les journalistes Woodward et Bernstein du "Washington Post" démontreront, grâce à un mystérieux informateur, que ces individus opéraient pour le président républicain Richard Nixon, alors en pleine campagne électorale. Réélu, Nixon niera toute implication dans cette affaire, avant de se rétracter suite à une enquête conduite par le Sénat. Une procédure d'"impeachment" sera engagée contre lui et il démissionnera en août 1974.
Voir aussi : Démission - Scandale - Nixon - Watergate - Histoire des Scandales politiques

1974
8 août

La démission de Nixon


Dans un discours télévisé de 16 minutes, le 37ème président des Etats-Unis, Richard Nixon, annonce sa démission. Impliqué dans le Watergate, une affaire d'espionnage au siège du Parti démocrate qui a commencé il y a deux ans, le président a nié aussi longtemps qu'il a pu être mêlé à l'affaire. Mais, une procédure d'"impeachment" (destitution) entamé contre lui, l'oblige à abandonner le pouvoir. Gérald Ford lui succédera.
Voir aussi : Démission - Nixon - Watergate - Histoire des Scandales politiques

1976
24 décembre

Assassinat du prince de Broglie


L’ancien ministre et député de l’Eure, Jean de Broglie, est assassiné alors qu’il revient de chez Pierre de Varga. Membre du parti des Républicains indépendants et négociateur des accords d’Evian, le prince de Broglie était alors le trésorier de son parti. Avec en toile de fond le scandale politico-financier espagnol de Matesa, ce meurtre soulève de nombreuses questions et la presse met en cause des hommes politiques en place. Finalement, c’est Pierre de Varga qui, malgré ses protestations, sera reconnu comme le commanditaire et condamné en même temps que le tireur.
Voir aussi : Histoire des Scandales politiques

1979
10 octobre

Révélation de l'affaire des diamants de Bokassa


Le "Canard enchaîné" dévoile l'affaire des diamants, un mois après le renversement du dictateur centre-africain Jean-Bedel Bokassa (20 septembre). Une plaquette de bijoux d'une valeur estimée à un million de francs avait été offerte par l'empereur de Centrafrique à Valéry Giscard d'Estaing en 1973 alors qu'il était ministre des Finances. Au moment de cette révélation, Valéry Giscard d'Estaing est président de la République. Il peinera à trouver des explications pour justifier ce somptueux cadeau. L'affaire des diamants écorne l'image du Président et contribue à son échec de 1981 face à François Mitterrand
Voir aussi : Scandale - Affaire - Giscard d'Estaing - Bokassa - Histoire des Scandales politiques

1981
19 juillet

Tuerie d'Auriol


Le gendarme Massié, ainsi que toute sa famille, est retrouvé assassiné dans la ville d’Auriol, près de Marseille. Rapidement, l’enquête rapprochera ce crime au Service d’Action Civique, le SAC. Les meurtriers en sont des membres actifs. Mouvement de soutien non politique et non syndical pour les Gaullistes, le SAC avait perdu depuis quelques années ses prérogatives initiales pour devenir une organisation parallèle douteuse. La gauche, arrivée au pouvoir récemment, décidera de le dissoudre en août 1982.
Voir aussi : Histoire des Scandales politiques

1983
21 décembre

Le "Canard enchaîné" titre sur les avions renifleurs


Le "Canard Enchaîné" révèle une escroquerie à peine croyable dont les victimes sont Elf et l’Etat français : l’affaire des avions renifleurs. Au milieu des années soixante-dix, deux hommes ont vendu aux français un contrat d’exclusivité autour d’une invention révolutionnaire : le projet Aix. Il s’agit d’une machine qui permet, à partir d’un vol au-dessus de territoires, de détecter les sources pétrolifères. Les résultats sont surprenants. Mais l’enthousiasme était vite retombé : les tests concluants étaient dus à la récupération de données connues.
Voir aussi : Histoire du Canard enchaîné - Elf - Histoire des Scandales politiques

1985
10 juillet

Sabotage du "Rainbow Warrior"


Le bateau de l'organisation écologique "Greenpeace" explose dans le port d'Auckland en Nouvelle-Zélande. Un photographe portugais qui se trouvait à bord est tué. L'enquête menée par la police néo-zélandaise révélera que l'attentat a été perpétré par des équipes de la DGSE, les services de contre-espionnage français. "Greenpeace" préparait une campagne contre les essais nucléaires français dans le Pacifique. Les deux agents spéciaux, "les faux époux Turenge", seront inculpés pour meurtre. Ils feront trois ans de prison.
Voir aussi : Dossier histoire du nucléaire - Essais nucléaires - Histoire de Greenpeace - Histoire du Rainbow Warrior - Histoire des Scandales politiques

1987
3 novembre

L'Irangate éclate


L’hebdomadaire libanais pro-syrien, Al Shiraa, fait éclater l'affaire des ventes d'armes secrètes des Etats-Unis à l'Iran. Entre 1985 et 1987, en échange de missiles livrés par Jérusalem, il s'agissait d'obtenir la libération des otages américains du Liban. Il s'agissait également de soutenir les révolutionnaires nicaraguayens, afghans et angolais, considérés alors par les Etats-Unis comme des défenseurs de la liberté.
Voir aussi : Scandale - Histoire des Scandales politiques

1991
25 avril

Anne-Marie Casteret révèle l'affaire du sang contaminé


Au cours d’une enquête qui lui a déjà permis de publier plusieurs articles dans le mois, Anne-Marie Casteret livre dans "l’Evénement du Jeudi" une pièce qui révèle le scandale du sang contaminé. L’affaire concerne une négligence dans les mesures destinées à supprimer la présence du virus du sida dans le sang transfusé. En effet, alors que l’on savait dès 1984 qu’il fallait chauffer le sang, cette procédure n’a pas été appliquée complètement faute de moyens avant 1986. Près de 2000 personnes hémophiles auraient ainsi été contaminées. Un procès contre des responsables de l’administration et des membres du gouvernement se tiendra en mars 1999.
Voir aussi : Scandale - Sida - Histoire des Scandales politiques

1993
1 mai

Pierre Bérégovoy se suicide


L'ex-Premier ministre (1992-1993) se donne la mort d'une balle dans la tête à Nevers, ville dont il était maire depuis 1983. Les rumeurs de malversations financières et la défaite du parti socialiste aux dernières élections ont été avancées pour expliquer ce geste. Lors de ses obsèques, le président François Mitterrand dira que "toutes les explications du monde ne justifieront pas que l'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme", en visant implicitement les journalistes.
Voir aussi : Premier ministre - Suicide - Bérégovoy - Histoire des Scandales politiques

1998
9 septembre

Publication du rapport Starr sur l'affaire Lewinsky


Le procureur Kenneth Starr livre 36 cartons de documents, résultats de son enquête sur la liaison entre le président des Etats-Unis, Bill Clinton, et une obscure stagiaire de la Maison-Blanche, Monica Lewinsky. Fort de ces documents, le Congrès tente une procédure de destitution à l'encontre du président, mais les démarches politico-judiciaires n'aboutiront pas. Bill Clinton ne sort pas grandi du scandale pour autant : il présentera publiquement ses excuses à des Américains à la fois effarés et passionnés par l'affaire.
Voir aussi : Scandale - Affaire - Clinton - Histoire des Scandales politiques

2001
3 février

Interpellation d'Alfred Sirven


En fuite aux Philippines depuis 1997, le français Alfred Sirven est arrêté et transféré en France. Il est alors soupçonné d’être au cœur d’une vaste affaire de corruption qui défraye la chronique depuis le milieu des années 1990 : l’affaire Elf. Aux côtés de Loïk Le Floch-Prigent, André Tarallo ou encore de Christine Deviers-Joncour, il sera condamné dans les années 2000 à de la prison ferme.
Voir aussi : Fuite - Histoire des Philippines - Elf - Histoire des Scandales politiques

2002
14 octobre

La suspension du gouvernement d’Irlande du Nord


Le gouvernement britannique reprend le contrôle des institutions d’Irlande du Nord. Le gouvernement semi-autonome du territoire, dirigé par David Trimble, fut instauré en 1999, suite à l'accord de Stormont. Lorsque des membres du Sinn Féin sont accusés d’espionnage pour le compte de l’IRA, la réaction londonienne est immédiate et sans appel.
Voir aussi : Histoire de l'IRA - Histoire de l'Irlande du Nord - Histoire du Sinn Fein - David Trimble - Accord de Stormont - Histoire des Scandales politiques




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les autres rubriques «Politique»
Assassinats
Cinquième République
Colonisation
Construction européenne
Coups d'Etat
Décès
Décolonisation
Deuxième République
Diplomatie
Elections
Etat
Mariage
Opposition
Partis
Quatrième république
Sacres
Second Empire
Traités
Troisième République