Partager cet article

RSS

Histoire de France

Dates décroissantes    Titres seulement    (1936 réponses)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 97
-565

Fondation d’Alalia


Les Phocéens envahissent la Corse et y créent Alelia (future Aléria). L’île est alors déjà occupée par des peuples essentiellement d’origine ibère ou celte qui commercent avec les Phéniciens. En occupant la Corse, les Phocéens contribuent à assurer leur liaison avec la Grèce. Bien qu’ils restent sur la périphérie de l’île et ne s’aventurent guère dans les terres, ils apportent à la Corse la technique et la culture grecque. Ils sont notamment à l’origine de l’introduction de la vigne et des oliviers.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Phocée - Histoire de l'Antiquité

-535

Echec de la tentative d’invasion étrusco-carthaginoise en Corse


Point stratégique pour maîtriser la navigation sur la Méditerranée, la Corse suscite dès l’Antiquité les convoitises des civilisations voisines. Ainsi, quelques années après l’installation des Phocéens, Etrusques et Catharginois essaient de poser le pied sur l’île. Si les premières tentatives se soldent par des échecs, ce n’est en fait que partie remise. En effet, moins d’un siècle plus tard, Carthage mettra la main sur la Corse.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Histoire de Carthage - Phocée - Histoire de l'Antiquité

-259

Rome envahit la Corse


Dans la lutte qui l’oppose à Carthage lors des guerres puniques, Rome n’oublie pas la Corse qu’elle envahit en 259 avant J.-C. Cependant, s’ils n’éprouvent pas de difficultés à s’emparer de l’île, les Romains se heurtent à une population locale hostile et résistante. Il faudra un siècle et pas moins de dix expéditions à la puissante République Romaine pour pacifier la Corse.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Histoire de Carthage - Dossier histoire des guerres puniques - Histoire de la Rome antique

-52
mai

Les Romains s'emparent de Lutèce


Tenue depuis le troisième siècle avant Jésus-Christ par des Celtes, Lutèce tombe aux mains des Romains dirigés par le lieutenant Labenius. La ville fortifiée est alors détruite par ses habitants qui refusent de la céder à l’envahisseur. Cette action permettra en fait aux Romains d’y répandre rapidement leur propre architecture. Le nom de Paris sera inspiré par le nom du peuple Gaulois : les Romains nommaient en effet la cité « Civitas Parisorium », la ville des Parisii.
Voir aussi : Histoire de Paris - César - Histoire de la Rome antique

-44
10 octobre

Fondation de Lyon


Le lieutenant de César Lucius Munatius Plancus fonde une colonie sur la colline de Lugdunum qu'il baptise "Colonia copia Lugdunum". Elle est destinée à abriter les citoyens romains chassés de Vienne par les Allobroges. La ville deviendra la capitale administrative et religieuse des trois Gaules (Lyonnaise, Aquitaine, Belge) et accueillera chaque année au mois d’août les chefs des 60 tribus gauloises.
Voir aussi : Fondation - Histoire de Lyon - Histoire de l'Antiquité

177

Persécution des chrétiens de Lyon


Sous l’empereur Marc Aurèle, les chrétiens de Lugdunum, la future ville de Lyon, sont férocement persécutés. Malmenés par la foule, ils sont ensuite arrêtés en grand nombre. Parmi eux figurent le vieil évêque Pothin et la jeune esclave Blandine. Tous sont torturés pour qu’ils abjurent. Une dizaine d’entre eux cèdent rapidement tandis que la plupart confessent leur foi avec détermination. Après maintes tortures, le courage de la frêle Blandine étonne ses bourreaux et les témoins de la scène. Les martyrs de Lyon marqueront profondément l’histoire de la ville.
Voir aussi : Dossier histoire de la naissance du christianisme - Histoire de Lyon - Marc-Aurèle - Histoire de la Chrétienté

197
19 février

Septime Sévère, empereur de Rome


Lyon, la capitale des Gaules, est le théâtre d'une bataille sanglante entre deux armées romaines. Septime Sévère, chef de l'armée du Danube, affronte le gouverneur de Bretagne, Clodius Albinus. Tout deux veulent devenir maîtres de l'immense Empire romain. Septime Sévère l'emporte. Pour punir la ville d'avoir pris parti pour son adversaire, il la dévaste et extermine 18 000 chrétiens. Né à Leptis Magna en Afrique, Septime Sévère se retrouve alors à la tête de l'Empire romain.
Voir aussi : Sacre - Histoire de Lyon - Septime Sévère - Histoire de la Rome antique

258

Saint-Denis est décapité à Montmartre


Le premier évêque de Paris, Saint Denis, est décapité après avoir été repéré par un gouverneur romain. Décrit par Saint Grégoire de Tours comme l’un des acteurs de l’évangélisation de la Gaule, Saint Denis est aussi connu pour la légende qui prétend que le religieux s’est relevé après avoir été décapité à Montmartre. Marchant alors pendant six kilomètres avec sa tête dans les bras, il aurait donné cette dernière à une croyante avant de s’écrouler. C’est dans ces lieux que la basilique Saint-Denis fut construite pour rendre hommage à l’évêque. Une autre tradition veut qu’une femme romaine du nom de Catulla fit enterrer son corps qui devait être jeté dans la Seine. La date de sa mort reste sujet à caution.
Voir aussi : Histoire de Paris - Histoire de Montmartre - Histoire de Saint-Denis - Histoire de Saint Denis - Saint Grégoire - Histoire de la Chrétienté

406
31 décembre

Invasions barbares


Des bandes de Vandales, d'Alains et de Suèves franchissent le Rhin gelé près de Mayence. Les barbares poursuivent leur route vers le Sud-ouest et ravagent la Gaule sans rencontrer de résistance notable. L'empire Romain vieillissant est incapable de réagir. Bientôt ils occuperont l'Espagne et le nord de l'Afrique. Dans leurs sillages d'autres groupes de Barbares envahiront l'Europe occidentale: les Alamans, les Burgondes et les Francs. L'Europe devient une mosaïque de royaumes barbares.
Voir aussi : Histoire des Vandales - Histoire de la Rome antique

450
20 juin

Attila vaincu en Gaule


Les Huns d'Attila sont battus aux champs Catalauniques près de Troyes par une armée romano-barbare. C'est le premier échec militaire d'Attila, surnommé "le Fléau de Dieu". L'Empire des Huns s'étend de la Hongrie à l'Ukraine et de la Pologne à la Serbie. Vêtus de peaux de martres, les joues tailladées pour empêcher la barbe de pousser, ses guerriers sèment la terreur dans toute l'Europe. La défaite en Gaule, n'abattra pas la puissance d'Attila : c'est sa mort, en 453, qui provoquera la désagrégation de son Empire.
Voir aussi : Attila - Histoire des Huns - Histoire de l'Antiquité

451

Sainte Geneviève protège Paris d'Attila


Alors qu’Attila menace la ville, Sainte Geneviève exhorte les Parisiens à ne pas quitter la ville et à résister aux Huns. Ceux-ci, aidés par les fortifications de la ville, résistent et font de la religieuse la patronne de la ville. Ses prières auraient contribuée à repousser les Huns. Sainte Geneviève est aussi responsable de l’érection de la première église abbatiale de Saint-Denis, sur le lieu supposé du tombeau du premier évêque de Paris.
Voir aussi : Histoire de Paris - Histoire de Saint-Denis - Attila - Histoire des Huns - Histoire de Sainte-Geneviève - Grandes périodes historiques

487
1 mars

Vengeance de Clovis à Soissons


Alors qu'il passe ses troupes en revue le roi des Francs reconnaît un soldat qui un an auparavant l'avait défié en frappant d'un coup de hache un vase liturgique en argent qu'il voulait offrir à l'évêque de Reims. Le combattant s'était écrié à l'égard du roi: "Tu n'auras rien ici que ce que le sort t'attribuera vraiment". Clovis n'a pas oublié cet affront. Il reproche à l'homme sa tenue négligée et jette ses armes à terre. Le guerrier se penche pour les ramasser et Clovis en profite pour lui asséner un coup de sa propre hache sur la tête. "Ainsi as-tu fait, à Soissons, avec le vase" lui dit-il. Le cadavre gisant sur le sol restera exposé au public en guise de preuve de la toute puissance du chef des armées.
Voir aussi : Histoire de Soissons - Clovis - Histoire des Mérovingiens

496
25 décembre

Baptême de Clovis


Le roi des Francs saliens est baptisé à Reims par l'évêque Rémi à 32 ans. La conversion de Clovis à la religion chrétienne est due à l'insistance de son épouse Clothilde, princesse burgonde et catholique. Clovis devient le premier et unique souverain catholique d'Occident, les rois Wisigoths, Burgondes, Ostrogoths et Vandales sont eux ariens. Il choisi pour capitale Paris.
Voir aussi : Histoire de Reims - Clovis - Baptême - Histoire des Mérovingiens

511
27 novembre

Mort de Clovis


Le roi des Francs s'éteint à Paris à l'âge approximatif de 46 ans. Peu avant sa mort il avait partagé son empire entre ses quatre fils. Reims revient au plus puissant d'entre eux, Thierry Ier. Orléans à Clodomir, Paris à Childebert Ier et enfin Soissons à Clotaire Ier. Clovis sera inhumé dans la basilique des Saint-Apôtres à Paris. Durant deux siècles et demi, la dynastie des mérovingiens règnera sur les vestiges du royaume de Clovis avant de faire place aux Carolingiens.
Voir aussi : Décès - Histoire de Paris - Histoire de Reims - Clovis - Histoire des Mérovingiens

533

Les Byzantins chassent les barbares de Corses


Subissant le délitement de l’Empire Romain, la Corse est durement occupée par les Vandales avant que Justinien ne décide en 533 d’en reprendre le contrôle. Mais les collecteurs d’impôts byzantins, corrompus et violents, n’améliorent guère le sort de l’île. Finalement, ce sont les interventions du Pape qui permettront à la Corse de s’engager sur la voie d’une amélioration.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Empire byzantin - Justinien - Histoire du Moyen-Âge

587
28 novembre

Traité d'Andelot


Gontran, roi de Bourgogne s’associe à son neveu Childebert II, roi d’Austrasie dans le pacte d’Andelot. Childebert récupère ainsi la Bourgogne et l’Orléans. Saint Grégoire de Tours a participé à l’élaboration de ce traité.
Voir aussi : Traité - Histoire de la Bourgogne - Histoire d'Orléans - Saint Grégoire - Histoire des Mérovingiens

639
19 janvier

Mort de Dagobert Ier


Le roi des Francs Dagobert Ier est inhumé dans la basilique de Saint-Denis qu'il avait fait agrandir en prévision de ses obsèques. Son règne, long de 10 ans, aura été marqué par l'unification du royaume franc auquel il donna Paris pour capitale. L'Austrasie, la Neustrie, la Bourgogne et l'Aquitaine ont été réunies en 632. Au lendemain de sa mort, cette unité sera rompue : le fils illégitime de Dagobert, Sigebert III, deviendra roi d'Austrasie et son fils légitime, Clovis II, montera sur le trône de Neustrie et de Burgondie.
Voir aussi : Décès - Histoire de Paris - Histoire des Mérovingiens

714
16 décembre

Mort de Pépin le Jeune


Pépin de Herstal ou Pépin le Jeune, souverain des royaumes francs de Neustrie et d'Austrasie, meurt en désignant pour unique successeur son fils illégitime de 26 ans, Charles Martel. Son épouse Plectrude ne l'entend pas ainsi et donne à son petit-fils Theudoald la souveraineté sur les deux palais. Charles Martel devra se battre contre les ambitions de Plectrude et les soulèvements de la noblesse neustrienne avant de pouvoir régner en maître sur le royaume franc.
Voir aussi : Décès - Sacre - Charles Martel - Histoire des Mérovingiens

732
25 octobre

Charles Martel arrête les arabes à Poitiers


Le Duc des Francs, Charles Martel, vient au secours de Eudes, le Duc d'Aquitaine, en arrêtant l'avancée des Sarrasins en France. Partis de Pampelune durant l'été, les arabes emmenés par Abd al-Rahman ont envahi le territoire basque et dévasté Bordeaux en quelques mois. Après avoir rassemblé une armée à la hâte, Charles Martel rejoint les troupes musulmanes à proximité d'une voie romaine reliant Châtellerault à Poitiers et met un terme à leur percée fulgurante. Leur chef est tué pendant la bataille.
Voir aussi : Bataille - Dossier histoire des grandes batailles - Charles Martel - Histoire de Poitiers - Histoire du Moyen-Âge

741
22 octobre

Mort de Charles Martel


Le maire du palais d'Austrasie et de Neustrie est inhumé dans la basilique Saint Denis, parmi les rois. Pourtant Charles Martel n'a jamais été roi des Francs. Il réussit à s'imposer face à la monarchie mérovingienne en déclin depuis la fin du VII° siècle. Grâce à plusieurs victoires militaires, il put asseoir son pouvoir sur le royaume et, profitant de la faiblesse du roi Thierry IV, il s'installa peu à peu à la place. A sa mort il cède le royaume franc à ses deux fils: Carloman et Pépin le Bref.
Voir aussi : Décès - Charles Martel - Histoire du Moyen-Âge

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 sur 97








RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 20 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 31 contributions

Histoire : tous les témoignages