L'Internaute > Histoire > Histoire de l'Inde

Histoire de l'Inde

-563

Naissance de Bouddha


Siddharta Gautama naît dans un bois sacré, à Lumbini, région actuellement située entre l’Inde et le Népal. A l’âge de 29 ans, découvrant la souffrance du peuple et la misère de la mort, le jeune aristocrate décide de quitter ses biens pour mener une vie ascétique. Six ans plus tard, choisissant la méditation, la voie moyenne entre jouissance et austérité, il parvient à "l’Eveil". Il en tirera le titre de Bouddha et, dispensant son enseignement, il deviendra le plus célèbre d’entre eux pour mourir à l’âge de quatre-vingt ans.
Voir aussi : Naissance - Dossier histoire du bouddhisme - Bouddha - Histoire des Religions

-525

Bouddha prononce le Sermon de Bénarès


Bouddha prononce un discours devant ses cinq premiers disciples. Il souhaite ainsi leur faire partager les voies qui mènent à l’Éveil, connu aussi sous le nom de "nirvana". Il dicte alors les Quatre Nobles Vérités sur lesquelles reposent les croyances bouddhiques : il s’agit de définir la souffrance, d’en déterminer la provenance, d’accepter que l’on puisse y mettre fin et de comprendre comment y parvenir.
Voir aussi : Dossier histoire du bouddhisme - Bouddha - Histoire des Religions

-480

Mort de Bouddha


Gautama, connu plus tard sous le nom de Bouddha, meurt à un âge très avancé, au terme d’une vie d’ascète et d’errance. Il est le fondateur de la philosophie religieuse du bouddhisme. Peu de temps après sa mort, un premier concile se serait déroulé à Rajagrha, rassemblant les moines de la communauté bouddhique. Ceux-ci auraient alors évoqué ensemble tous les enseignements de Bouddha, donnant ainsi naissance à une longue tradition orale.
Voir aussi : Dossier histoire du bouddhisme - Concile - Bouddha - Histoire des Religions

-370

Concile bouddhique de Vaisali


Aux alentours de 370 avant J.-C., les moines bouddhistes se réunissent à Vaisali pour un IIe concile. Ce rassemblement donne lieu à des confrontations entre les disciples sur la vie monastique et certains aspects de la doctrine, tels que la sainteté des individus ayant atteint l’Éveil. Le concile provoque alors un schisme. La communauté bouddhique se sépare en deux tendances, celle des Mahasamghika, qui auraient adopté dix nouvelles réformes disciplinaires, et celle des Sthaviravadin, fidèles aux anciennes règles. Toutes les querelles donneront finalement naissance à une vingtaine d’écoles différentes.
Voir aussi : Dossier histoire du bouddhisme - Concile - Histoire des Religions

-326

Alexandre envahit le Pendjab


Poursuivant sa traversée vers l’Est, Alexandre le Grand atteint l’extrémité de la Perse et envahit le Pendjab. Le roi Poros lui a pourtant opposé une grande résistance, renforcée par des armes peu communes pour les Grecs : les éléphants. Alexandre tentera de continuer vers l’Inde mais l’épuisement de ses hommes l’en empêchera. Ce contact entre la civilisation grecque et le Magadha sera à l’origine d’un empire dirigé par les Séleucides jusqu’au Ier siècle avant J.-C. et de la civilisation Gandhara.
Voir aussi : Histoire de la Perse - Alexandre le Grand - Histoire de l'Antiquité

-249

IIIe concile bouddhique à Pataliputra


Vers 249 avant J.-C., un troisième concile bouddhique se déroule à Pataliputra, sous l’impulsion du roi Asoka. Les disciples y abordent les thèmes de l’existence de l’âme, tentent de mettre au point une certaine orthodoxie du bouddhisme et lancent son expansion au-delà des frontières.
Voir aussi : Dossier histoire du bouddhisme - Concile - Histoire des Religions

1206

Qûtb ud-Dîn Aibak fonde le sultanat de Dehli


Gouverneur du territoire de Delhi depuis sa conquête par Muhammad Ghûrî, Qûtb ud-Dîn Aibak se proclame le Sultan et fonde la dynastie des esclaves. Ancien esclave passé au service de Ghûrî, il avait connu une ascension fulgurante et son talent de colonel lui avait donné toute la confiance de ce dernier. Le sultanat de Delhi règnera sur l’Inde pendant un peu plus de trois siècles.
Voir aussi : Sultan - Conquête - Sultanat de Delhi - Histoire du Moyen-Âge

1398
17 décembre

Victoire de Tamerlan en Inde


Le conquérant tuco-moghol Tamerlan, vainc les troupes du sultanat et parachève sa conquête avec la destruction de Delhi. La ville est pillée et les habitants massacrés par les armées de Tamerlan. Il abandonne ensuite la région à la famine et reprend la route pour d’autres conquêtes. Le sultanat de Delhi se reformera pour encore 150 ans.
Voir aussi : Conquête - Tamerlan - Sultanat de Delhi - Histoire du Moyen-Âge

1497
8 juillet

Départ de l'expédition de Vasco de Gama


L'expédition maritime commandée par le roi du Portugal, Manuel, quitte le Tage sous la bénédiction du clergé. Le navigateur Vasco de Gama est à la tête des trois navires et des 200 hommes d'équipage. Il choisi de faire route vers les Indes par l'Ouest. Son équipage doublera le cap de Bonne-Espérance à la fin du mois de mars et atteindra les Indes en mai 1498.
Voir aussi : Découverte - Vasco de Gama - Histoire du Cap de Bonne-Espérance - Histoire de la Mer

1498
20 mai

Vasco de Gama arrive en Inde


Le navigateur portugais Vasco de Gama aborde à Calicut (Inde). Il devient ainsi le premier Européen à gagner l'Inde par la mer en contournant l'Afrique par le cap de Bonne Espérance et ouvre la route des Indes. Mais l'expansion du Portugal vers les Indes sera limitée à cause du manque d'armateurs et de l'impitoyable concurrence hollandaise.
Voir aussi : Découverte - Vasco de Gama - Histoire du Cap de Bonne-Espérance - Histoire de la Mer

1510
25 novembre

Les Portugais prennent Goa


Le navigateur portugais Alfonso de Albuquerque prend possession de la cité de Goa, à 400 km au sud de Bombay. La ville devient la capitale de l'empire portugais des Indes orientales jusqu'à sa restitution à l'Inde de Nehru 12 décembre 1961.
Voir aussi : Bataille - Invasion - Histoire de Goa - Histoire de la Renaissance

1519
20 septembre

Départ de Magellan vers les Indes


L'expédition sous le commandement du navigateur portugais Fernand de Magellan quitte le port andalou de Sanlúcar de Barrameda. Persuadé que l'on peut atteindre l'Asie en contournant les terres du Nouveau Monde découvertes par Colomb en 1492, Magellan, missionné par Charles Quint doit ouvrir la voie vers la route des épices. Il accomplira admirablement sa mission mais ne reviendra jamais en Espagne car il mourra au cours de son périple. Un seul des cinq navires de l'expédition rentrera à bon port trois ans plus tard, bouclant ainsi le premier tour du monde.
Voir aussi : Tour du monde - Magellan - Histoire de la Mer

1526
21 avril

Bataille de Panipat


Digne descendant de Gengis Khan et de Tamerlan, Bâbur inflige une défaite au sultanat de Delhi lors de la bataille de Panipat. Le sultan Ibrahim Lodi possédait une armée bien supérieure en nombre mais peu motivée : le sultan n’est pas apprécié de ses hommes. Face aux armes et à la discipline des combattants de Bâbur, la déroute ne tardera pas. Lodi, atteint par une flèche, meurt dans la bataille entraînant dans sa chute la domination musulmane en Inde. Elle laisse place au règne Moghol.
Voir aussi : Bataille - Empire Moghol - Sultanat de Delhi - Bâbur - Histoire de l'Islam

1658
31 juillet

Aurangzeb empereur des Indes


L'ancien gouverneur du Gujarat et de Balkh (Afghanistan), devient empereur des Indes après avoir éliminé ses frères et emprisonné son père, l'empereur Shah Jahan. Descendant des Mongols de Turquie, Aurangzeb est musulman. Son règne long de presque 50 ans sera marqué par son intolérance religieuse qui se traduira par l'oppression des sikhs et des hindouistes.
Voir aussi : Empereur - Aurangzeb - Histoire de l'Islam

1719
mai

Fondation de la Compagnie française des Indes


Englobant la Compagnie du Sénégal, celle de la Chine et la Compagnie française des Indes orientales, la Compagnie des Indes est fondée sur l’initiative de John Law, pour prendre la suite de la Compagnie d’Occident. Mais la Compagnie des Indes ne survivra pas à la banqueroute de Law. Elle connaîtra une refonte totale en 1722 et se concentrera alors uniquement sur le commerce en Indes orientales. Rencontrant de plus en plus de difficultés financières, elle perdra finalement son monopole en 1769.
Voir aussi : John Law - Histoire de la Compagnie des Indes - Histoire du Commerce

1731
16 août

Joseph François Dupleix devient superintendant des affaires françaises à Chandernagor (établissement des Indes)


Joseph François Dupleix (1697-1763) est un militaire et haut fonctionnaire français engagé dans la Compagnie française des Indes orientales. Très talentueux, il administre avec intelligence et s'enrichit rapidement. A sa prise de fonction à Chandernagor, il fait prospérer la ville. En 1742, sa brillante carrière lui permet d'accéder au poste de gouverneur général de tous les établissements français des Indes. Il souhaite développer les terres françaises mais sans beaucoup de succès. Il finira dans l'oubli et la misère.
Voir aussi : Gouverneur - Indes - Histoire de la Politique

1748
17 octobre

Les Anglais lèvent le siège de Pondichéry


Après 58 jours de siège, l'armée britannique, emmenée par Boscawen, décide de quitter Pondichéry qu'elle ne peut résolument pas prendre aux Français. L'administrateur de la colonie, Joseph François Dupleix se félicite de la résistance de ses hommes. Mais la France perdra définitivement le comptoir au profit de l'Angleterre en 1761.
Voir aussi : Siège - Histoire de Pondichéry - Comptoir - Histoire des Guerres

1761
16 janvier

La France perd Pondichéry


Le général français Thomas Arthur de Lally-Tollendal capitule devant les Anglais à Pondichéry au terme de huit mois de siège. La France ne lui pardonnera pas cette défaite et l'accusera de trahison, eu égard à ses origines irlandaises. Lally-Tollendal sera jugé par le Parlement de Paris et exécuté en 1766. Son fils, avec le soutien de Voltaire, obtiendra sa réhabilitation en 1778. Quant au comptoir de Pondichéry, il sera restitué à la France par le traité de Paris, en 1763. Souvent occupé par les Britanniques dans les années qui suivront, il sera finalement rendu à l’Inde en 1954.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Capitulation - Voltaire - Histoire de Pondichéry - Histoire de la Décolonisation

1883

Robert Koch découvre le bacille du choléra


Le microbiologiste allemand Robert Koch parvient à isoler le bacille responsable du choléra. Il est alors en Inde, tandis qu’une épidémie affecte la population du pays. Au terme de ses recherches, il mettra en évidence le rôle primordial de l’eau dans la transmission de la maladie.
Voir aussi : Dossier histoire des Epidémies - Choléra - Koch - Histoire de la Médecine

1897
20 août

Ross explique le paludisme


Sir Ronald Ross, médecin britannique de l’armée des Indes, montre que la transmission du paludisme des oiseaux se fait par un moustique. Peu après, le scientifique italien Giovanni Batista Grassi montrera qu'il en de même pour le paludisme humain, transmis par l’anophèle femelle. Ronald Ross recevra le Prix Nobel de médecine, 1902.
Voir aussi : Histoire du Prix Nobel - Dossier histoire des Epidémies - Paludisme - Ronald Ross - Histoire de la Médecine




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages