L'Internaute > Histoire > Histoire de la Suisse

Histoire de la Suisse

Dates décroissantes    Titres seulement    (46 réponses)

1 | 2 | 3
-58

César annexe la Suisse


Jules César envahit les terres et parvient à affirmer son autorité auprès du peuple helvète. La domination romaine s’étendra peu à peu sur tout le territoire, qui prendra le nom d’Helvétie. Elle appartiendra tout d’abord à la province de Belgique, avant d’être intégrée à la Lyonnaise Iere.
Voir aussi : Jules César - Helvètes - Histoire de la Rome antique

720

Fondation de l’abbaye de Saint-Gall


L’abbaye de Saint-Gall est érigée afin de renforcer les missions évangéliques lancées sur le territoire. Le moine irlandais Colomban fut le premier à tenter d’évangéliser les populations suisses, appelées les Alamans et installées depuis le Ve siècle.
Voir aussi : Histoire de la Chrétienté

1032

Conrad II s’approprie la Suisse


Après la mort de Rodolphe II, le royaume de Bourgogne, qui comprend la Suisse depuis 888, passe sous la domination du Saint Empire germanique. La Suisse se développera alors rapidement sous l’impulsion de la principauté des Zähringen. Ces derniers édifieront de nombreuses villes dont Morat, Fribourg, Berne et Thoune.
Voir aussi : Histoire de la Bourgogne - Histoire de Berne - Histoire de Fribourg - Morat - Histoire du Moyen-Âge

1291
1 août

Le serment du Grütli


Walter Fürst, Arnold de Melchtal et Werner Stauffacher, les représentants des trois cantons alpins, concluent un pacte de défense mutuelle contre les Habsbourg. Ce serment est considéré comme l'acte de naissance de la Confédération helvétique. En 1315, la victoire sur Leopold Ier d'Autriche à Morgaten, renforcera la cohésion des cantons.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Fondation - Alliance - Cantons - Histoire du Moyen-Âge

1315
15 novembre

La bataille de Morgarten


Se sentant menacé par la Confédération suisse, Léopold Ier de Habsbourg tente de réaffirmer son autorité, accompagné d’une importante armée. Les confédérés n’ont cependant aucun mal à remporter la victoire à Morgarten. Cet événement consolidera le pacte signé en 1291 et permettra d’enrichir l’union avec l’adhésion des cantons de Zurich, Lucerne, Glaris, Zoug et Berne. Multipliant les défaites, les Habsbourgs finiront par reconnaître l’indépendance de la Confédération et établiront un traité de paix en 1389.
Voir aussi : Habsbourg - Léopold Ier - Histoire du Moyen-Âge

1476
21 juin

Charles le téméraire est battu à Morat


Alliés à Louis XI, les membres de la Confédération infligent à Charles le Téméraire une cuisante défaite à Morat. Cette bataille succède à celle de Grandson quelques mois plus tôt, qui eut la même finalité. Au fil des siècles, l’armée de la Confédération s’est renforcée. Sa puissance est indéniable et Charles le Téméraire perdra la vie peu de temps après, à Nancy.
Voir aussi : Louis XI - Charles le Téméraire - Morat - Histoire des Capétiens

1499
22 septembre

Signature du traité de Bâle


Les confédérés suisses remportent une grande victoire contre Maximilien Ier de Habsbourg, qui tentait d’imposer une autorité trop forte. L’événement met fin à la guerre de Souabe et le traité de Bâle est signé. Il assure la séparation définitive entre la Confédération et l’Empire germanique. S’en suivra le ralliement de plusieurs autres cantons, jusqu’à atteindre le nombre de treize régions confédérées.
Voir aussi : Maximilien Ier - Histoire de Bâle - Histoire des Traités

1516
29 novembre

Signature de la « paix perpétuelle » entre la Suisse et la France


Au lendemain de la défaite de Marignan, les Suisses abandonnent tout projet de conquête étrangère. Ils signent alors une paix perpétuelle avec la France qui leur attribue le Tessin et des indemnités en échange de mercenaires suisses.
Voir aussi : Tessin - Histoire de la Diplomatie

1531
11 octobre

Mort du réformiste Ulrich Zwingli


Ulrich Zwingli tentait de réformer la Suisse depuis 1525. Zurich fut la première ville concernée, puis le mouvement réformiste prit de l’ampleur et s’étendit peu à peu. La Confédération se voyait alors divisée entre Catholiques et Protestants, ce qui suscita de nombreux conflits auxquels prit part Zwingli. Lors de l’ultime bataille, à Kappel, les Catholiques remportent la victoire tandis que Zwingli y perd la vie. La division religieuse perdurera mais la Confédération finira par trouver un équilibre. Genève deviendra un véritable bastion protestant dès 1536.
Voir aussi : Réforme - Catholiques - Histoire de Genève - Zwingli - Histoire de la Chrétienté

1648
24 octobre

Publication des traités de Westphalie


Les Catholiques et les Protestants signent les traités de Westphalie. Les premiers à Münster le 8 septembre et les seconds à Osnabrück le 6 août. La guerre de trente ans prend ainsi fin, la France obtient une partie de l’Alsace, la Suède et l’Allemagne acquièrent également des territoires tandis que les Pays-Bas et la Suisse gagnent leurs indépendances.
Voir aussi : Catholiques - Histoire des Protestants - Histoire de l'Alsace - Traités de Westphalie - Histoire des Traités

1761

Rousseau tente de publier son "Contrat social"


Rousseau publie "Du contrat social" mais est immédiatement censuré à Genève comme en France. Approfondissant ses thèses sur l’état de nature de l’homme, il s’attache dans cet ouvrage à réconcilier contrat social et liberté de chacun. Pour être juste, la société doit être gouvernée par tous, chacun doit pouvoir participer au pouvoir. Le contrat doit donc être l’expression de la volonté générale, et Rousseau en appelle en fait à une sorte de démocratie participative. Si les principes développés dans le "Contrat social" de Rousseau ne seront jamais appliqués à la lettre, ils deviendront la base de la pensée politique moderne.
Voir aussi : Histoire de la Démocratie - Histoire de Genève - Contrat social - Jean-Jacques Rousseau - Histoire de la Philosophie

1798
22 mars

Instauration de la République helvétique


Les Français anéantissent la Confédération suisse et établissent la République helvétique, régie par une nouvelle Constitution. Quelques mois plus tôt, le pays de Vaud avait proclamé sa République indépendante (lémanique), ce qui provoqua aussitôt une vive réaction. Ce prétexte permit à la France de s’emparer de Lausanne, de Fribourg, de Soleure et de Berne, étendant peu à peu sa domination sur tout le territoire. Toute insurrection fut écrasée.
Voir aussi : Constitution - Histoire de Berne - Histoire de Fribourg - Histoire de l'Etat

1803
19 février

Napoléon Bonaparte met en place l’Acte de médiation en Suisse


Par cet acte, Bonaparte rétablit la Confédération suisse, qui comptera alors dix-neuf cantons. Chacun d’eux bénéficiera d’un gouvernement autonome mais tous seront unis au cœur d’une organisation fédérale plus forte, régie par une Diète fédérale. Cet Acte de médiation sera supprimé en 1814, après la chute de l’Empire.
Voir aussi : Napoléon Bonaparte - Diète fédérale - Histoire de l'Empire

1807
31 janvier

François Isaac de Rivaz dépose le brevet du moteur à explosion


Après trois années d’expériences, le Suisse François Isaac de Rivaz dépose le brevet du moteur à explosion, également nommé moteur à combustion interne. L’homme avait construit en 1805 une carriole motorisée. Mais cette expérience n’est qu’une étape vers l’automobile : conçu des 1678 par Christiaan Huygens, le moteur à explosion ne pourra véritablement être exploité qu’après l’invention théorique du cycle à quatre temps par le Français Beau de Rochas en 1862.
Voir aussi : Dossier histoire des inventions - Brevet - Histoire de l'Automobile

1815
7 août

Signature du « Pacte fédéral » en Suisse


Au lendemain du Congrès de Vienne, un pacte fédéral est signé entre vingt-deux cantons suisses. Genève, Neuchâtel et le Valais, qui s’étaient vues annexées par la France impériale, rejoignent la Confédération suisse des dix-neuf anciens cantons. De même, l’ancien Évêché de Bâle (partie du Jura) est rattaché au canton de Berne. Les liens sont renforcés par une armée commune et chaque canton retrouve une totale souveraineté. La Suisse est désormais reconnue par l’Europe comme étant un territoire perpétuellement neutre.
Voir aussi : Histoire de Genève - Histoire de Bâle - Histoire de Berne - Cantons - Histoire du Congrès de Vienne - Histoire de la Diplomatie

1845
11 décembre

Les Catholiques suisses créent le Sonderbund


Les cantons catholiques conservateurs se liguent les uns aux autres en fondant le Sonderbund. La Confédération suisse des vingt-deux nouvellement instaurée par le pacte amène des conflits de grande ampleur entre conservateurs et radicaux. L’Assemblée fédérale décidera finalement de dissoudre la ligue en 1847 et provoquera ainsi une guerre civile de courte durée. Elle s’achèvera avec la défaite des membres du Sonderbund.
Voir aussi : Catholiques - Cantons - Pacte fédéral - Histoire de la Chrétienté

1848
12 septembre

Nouvelle Constitution établie en Suisse


Les cantons suisses approuvent une nouvelle Constitution qui met en place un État fédératif. Un Conseil fédéral détient les pouvoirs exécutifs tandis que le pouvoir législatif se partage entre le Conseil national et le Conseil des États. Cette Constitution subira des modifications en 1874, appuyant d’avantage le pouvoir fédéral et instaurant le droit de référendum. Le gouvernement suisse conservera une totale neutralité dans les conflits extérieurs. Ce sera le cas durant la guerre de 1870 et durant les deux guerres mondiales.
Voir aussi : Constitution - Cantons - Histoire de l'Etat

1863
17 février

Création de la Croix-Rouge


Le suisse Jean-Henri Dunant fonde le Comité international de secours aux blessés de guerre, la Croix-Rouge. L'idée de fonder une organisation destinée à secourir impartialement les blessés vient du spectacle terrifiant auquel assista Dunant lors de la bataille de Solférino, le 24 juin 1859. La première convention de la Croix-Rouge se réunira en 1864. Elle accordera l'immunité au personnel de secourisme et sera reconnue par 14 pays. Le philanthrope suisse recevra le prix Nobel de la paix en 1901.
Voir aussi : Histoire du Prix Nobel - Création - Histoire de la Croix-Rouge - Dunant - Histoire du Social

1864
22 août

Première convention de la Croix-Rouge


La Conférence internationale réunie à Genève le 8 août pour élaborer une convention "pour l'amélioration du sort des militaires blessés", s'achève. La Convention prévoit : l'obligation de soigner les blessés sans distinction de nationalité, la neutralité du personnel et des établissements sanitaires et le signe distinctif de la croix rouge sur fond blanc. La Croix-Rouge a été inspirée par le philanthrope genevois Henri Dunant. Trois autres conventions (1906, 1929 et 1949) renforceront son rôle.
Voir aussi : Création - Histoire de la Croix-Rouge - Dunant - Histoire du Social

1876

La première colonie de vacances est organisée


Le pasteur suisse Hermann Walter Bion emmène plus de 60 enfants à la campagne. L’idée lui vint en les observant au coeur du quartier défavorisé de Zurich. Accompagné de dix adultes, il leur fera passer deux semaines au grand air. Les garçons dormiront dans la paille et les filles, chez les paysans. Chacun d’eux contribuera aux tâches ménagères mais participe surtout à des activités instructives et sportives. Le résultat s’avérera particulièrement bénéfique et Bion organisera de nouveaux départs dès l’année suivante. Un peu partout, on suivra son exemple et c’est ainsi que se développeront les colonies de vacances.
Voir aussi : Dossier histoire des vacances estivales - Zurich - Histoire des Loisirs




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages