L'Internaute > Histoire > Histoire du Koweït

Histoire du Koweït

Dates décroissantes    Titres seulement    (4 réponses)

1982
21 juin

Le Cheik et l'arbitre


A Valladolid, le match de poule qui oppose le Koweit à la France ne semble pas avoir beaucoup d’enjeux. Pourtant, le Cheik Fahid Al-Ahmad Al-Sabah n’est pas décidé à voir son équipe perdre. Si celle-ci a tenu tête à la Tchécoslovaquie, il n’y a pas de raison qu’elle se fasse dominer outrageusement par la France. C’est pourtant ce qui se produit malgré toute la bonne volonté de l’arbitre qui refuse coup sur coup trois buts français. Mais le quatrième est incontestable. C’en est trop pour le Cheik qui descend sur la pelouse et demande à ce que le but soit retiré… L’arbitre, sous les regards médusés des joueurs et des spectateurs, s’exécute face à la fougue et la générosité du frère de l’Emir. Au final, le Koweit n’en sera pas moins crucifié par les Bleus (4-1) et l’arbitre… par la FIFA.
Voir aussi : Histoire du Football

1990
2 août

Début de la guerre du Golfe


Saddam Hussein envoie les premiers blindés irakiens au Koweït. Depuis des mois, le maître de Bagdad menace cet émirat en raison de ses richesses pétrolières et de sa façade sur le Golfe persique. Le Koweït, protectorat britannique en 1899, a obtenu son indépendance en 1961, mais l'Irak n'a pas reconnu ses frontières. L'invasion est immédiatement condamnée par l'ONU et entraîne l'intervention d'une force multinationale à prépondérance américaine. Le Koweït sera libéré en février de l'année suivante.
Voir aussi : Invasion - Saddam Hussein - Bush - Histoire de la Guerre du Golfe

1991
26 février

Koweït-City libérée


Au troisième jour de l'offensive alliée, les soldats irakiens se replient en hâte du Koweït en laissant derrière eux armes et véhicules blindés. A 9h30, le président irakien Saddam Hussein annonce publiquement sur Radio-Bagdad que ses troupes ont commencé à se retirer de l'émirat occupé. Dans l'après-midi la capitale koweïtienne est libérée. La population en liesse accueille les soldats américains. Pour l'armée irakienne, c'est la débâcle. Les forces coalisées bombardent massivement le convoi irakien sur la route de Bassorah faisant des centaines de victimes et près de 4 000 otages. Le 28, le président américain George Bush ordonnera le cessez-le-feu.
Voir aussi : Saddam Hussein - Libération - Histoire de la Guerre du Golfe

1994
10 novembre

L'Irak reconnaît le Koweït


Bagdad annonce qu'il reconnaît la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'indépendance politique du Koweït, conformément aux résolutions de l'ONU. Le 2 août 1990, l'Irak avait envahi l'émirat du Koweït pour des questions de pétrole et dans l’espoir de relever l’économie du pays. Mais le 17 janvier 1991, les Etats-Unis avaient lancé l'opération "tempête du désert" contre cette invasion. Les résolutions adoptées les 3 et 9 avril 1991 par le Conseil de sécurité de l'ONU avaient alors mis officiellement fin à la guerre.
Voir aussi : Saddam Hussein - Reconnaissance - Histoire de la Guerre du Golfe




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages