L'Internaute > Histoire > Le 11 janvier

Jour Par Jour ... Le 11 janvier

        (20 réponses)

-49
11 janvier

Jules César traverse le Rubicon


Au commandement de la XIII° légion, Jules César franchit le fleuve Rubicon qui constitue la séparation entre la Gaule cisalpine et l'Italie. Pourtant le Sénat Romain interdisait formellement à tout général en arme de franchir cette frontière sans son autorisation. En transgressant cet ordre, Jules César viole la loi de Rome et déclare la guerre au Sénat. Au moment de traverser le Rubicon, il s'exclame : "Anerrifthô Kubos" qui sera traduit en latin populaire par "Alea jacta est", "le sort en est jeté". Désormais, plus rien ne peut arrêter Jules César : il entrera dans Rome, évincera Pompée et, au terme d'une longue guerre civile, soumettra l'ensemble de l'Empire romain en devenant dictateur à vie.
Voir aussi : Histoire de Rome - Jules César - Pompée - Histoire de la Rome antique

532
11 janvier

La sédition de Nika à Constantinople


L’Hippodrome, où se déroulent régulièrement les courses de chars, voit deux factions s’affronter en son sein. D’un côté, ceux que l’on surnomme les "Bleus", issus de l’aristocratie, et de l’autre, les "Verts", partisans de la démocratie. Les deux profitent souvent de l’événement pour montrer leur désaccord sur le gouvernement de l’Empire. Au cours de l’une des ces courses, les Verts s’opposent au préfet actuel, Jean de Cappadoce. Les manifestations violentes éclatent et Cappadoce ordonne qu’on s’empare de quelques hommes pour en faire des otages. Toutefois, par erreur, un Bleu est arrêté, puis exécuté deux jours plus tard. La faction bleue se joint alors aux émeutes, qui redoublent de violence. Durant trois jours, la ville sera ravagée avec pour bruit de fond les cris "Nika ! Nika !", signifiant "Victoire !". Les émeutiers seront finalement massacrés par l’empereur Justinien.
Voir aussi : Empire byzantin - Dossier histoire de Constantinople - Justinien - Sédition de Nika - Histoire du Moyen-Âge

1383
11 janvier

Charles VI réprime la Révolte des Maillotins


De retour d'une campagne en Flandres, le roi de France Charles VI doit faire face à la révolte des Maillotins à Paris, qui, à l'instar de celle de la Harelle en Normandie ou de celle des Tuchins en Languedoc, a fait rage en 1382. Avec son armée, il va occuper durant sept semaines la ville, restaurant les impositions et punissant d'amendes les rebelles. Les principaux meneurs sont mis à mort sans procès.
Voir aussi : Histoire de Paris - Charles VI - Histoire des Guerres

1693
11 janvier

Tremblement de terre en Sicile


Quelques années après une éruption volcanique, la Sicile, et notamment la ville de Catane, est durement affectée par un tremblement de Terre. Le bilan humain est d’environ 60 000 morts. Mais dans cette région où se côtoient des villes historiques et prestigieuses comme Syracuse ou Messine, les conséquences sur le patrimoine sont également importantes. En fait, ce séisme fera entrer la Sicile dans l’ère du baroque avec notamment la reconstruction de Catane par Giovanni Battista Vaccarini.
Voir aussi : Tremblement de terre - Dossier histoire du baroque - Histoire de la Sicile - Messine - Syracuse - Histoire des Catastrophes naturelles

1726
11 janvier

Charles de La Boische gouverneur de la Nouvelle-France


Charles de La Boische (1671-1749), marquis de Beauharnois, est officier dans la marine. Il sollicite le poste de gouverneur de la Nouvelle-France à la mort de son prédécesseur. Il dirige la colonie de 1726 à 1746 et tente de préserver le territoire face aux Anglais. Il entreprend une politique d'extermination contre les Renards (peuple indien) qui va tendre les relations avec les autres tribus. Agé, il est rappelé en 1746 lors du conflit contre l'Angleterre (Guerre de Succession d'Autriche, 1740-1748).
Voir aussi : France - Colonie - Gouverneur - Nouvelle France - Histoire de la Colonisation

1774
11 janvier

Naissance d'Antoine Drouot, général d'Empire


Antoine Drouot fut général d'artillerie du premier Empire français. Sorti premier de l'école d'artillerie de Châlons-en-Champagne, il fut nommé lieutenant en chef au 1er régiment d'artillerie de Metz et commanda seul sa batterie de canon lors de la bataille de Hondschoote en 1793. Il devint lieutenant en 1794, capitaine en 1796 puis Chef de bataillon en 1805. Fidèle à l'empereur Napoléon, il rentra dans la vie civile à la Restauration et mourut à Nancy le 24 mars 1847.
Voir aussi : Napoléon - Dossier histoire de la Restauration - Empire - Général - Artillerie - Histoire de la Politique

1814
11 janvier

Murat trahit Napoléon


Le maréchal de France et roi de Naples Joachim Murat signe un traité d'alliance avec l'Autriche et décide d'occuper l'Italie centrale. Cet accord lui garantit son royaume, mais lui impose de fournir 30 000 hommes aux forces alliées. Murat, déçu que l'empereur ne lui ait pas accordé l'intégralité du royaume d'Italie, l'abandonne et se rallie à ses ennemis.
Voir aussi : Napoléon - Alliance - Murat - Trahison - Histoire de l'Empire

1837
11 janvier

Décès de François Gérard.


François Gérard, de son vrai nom François Pascal Simon, baron Gérard, naît le 4 mai 1770 à Rome.
Il est le fils de l'intendant de François-Joachim de Pierre de Bernis, cardinal. C'est un peintre appartenant au mouvement du néo-classicisme.
Au début de sa carrière, il tente de peindre des allégories et des peinture d'histoires : sans grand succès.
La chance tourne sous l'Empire : il devient le portraitiste officiel de la cour. Il démontre alors un goût très prononcé pour les matières brillantes et les toiles claires.
En 1808, c'est un portrait de l'Empereur lui-même qui le rendra très célèbre.
Quatre ans plus tard, il devient membre de l'Académie des beaux-arts de Paris. Puis, en 1819, il est créé baron.
Il décède à Paris le 11 janvier 1837.
Voir aussi : Histoire des Décès

1891
11 janvier

Décès d'Eugène Haussmann


Le baron Eugène Haussmann est né le 27 mars 1809, à Paris. Sa carrière administrative le propulse, en 1853, sous Napoléon II, préfet de Seine. Il reste célèbre pour la réorganisation urbaine de Paris qu'il modifie à hauteur de 60 %. Le culte de l'axe, base de ses travaux, a pour objectif d'embellir et d'assainir la capitale. Sénateur plusieurs fois honoré, il est également décrié par le gouffre financier des chantiers entrepris. Il meurt le 11 janvier 1891.
Voir aussi : Histoire de Paris - Politique - Napoléon III - Préfet - Histoire de la Politique

1898
11 janvier

Esterhazy acquitté


Esterhazy, dont l’histoire montrera qu’il est le vrai coupable de l’affaire Dreyfus, est acquitté au terme d’un procès expéditif de quelques minutes. Aidé par Henry, Esterhazy était parvenu à manipuler des éléments pour accuser Picquart d’avoir créé un faux document : "le petit bleu". Coupable d’avoir découvert une vérité que l’armée et le pouvoir ne sont guère enclins à entendre, Picquart sera accusé et incarcéré au Mont-Valérien avant d’être exclu de l’armée.
Voir aussi : Procès - Dossier histoire de l' affaire Dreyfus - Esterhazy - Histoire de Mont-Valérien - Picquart - Histoire de la Justice

1907
11 janvier

Naissance de Pierre Mendès France


Pierre Mendès France est né le 11 janvier 1907 à Paris. Cet homme politique français a commencé sa carrière dans l'Eure, en 1932, en tant que député. Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut nommé président du Conseil par René Coty en 1954. Il échoua dans ses tentatives de réforme en Algérie et entraîna la chute de son gouvernement. Bien après sa mort le 18 octobre 1982, il reste une figure emblématique de la Gauche française.
Voir aussi : France - Naissance - Politique - Algérie - Histoire de la Politique

1916
11 janvier

Naissance de Bernard Blier


Bernard Blier naît à Buenos Aires (Argentine). Cet acteur incontournable du cinéma français, possède une filmographie immense. Il a notamment joué dans Hôtel du Nord, Les tontons flingueurs, Les barbouzes ou Le grand blond avec une chaussure noire. Il a également joué dans de nombreuses pièces de théâtre et fait des interventions à la radio. Il est décédé le 29 mars 1989 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) à la suite d'un cancer. Son fils, Bertrand Blier, a également entamé une brillante carrière de cinéaste.
Voir aussi : Naissance - Cinéma - Histoire de l'Art

1922
11 janvier

Premier traitement anti-diabétique


A Toronto au Canada, un malade atteint de diabète est le premier homme à être soigné grâce à un traitement à l'insuline. Isolée le 27 juillet 1921 par le docteur Frédérick Grant Banting et son assistant Charles Best, l'insuline est une hormone pancréatique qui permet la régulation de la glycémie. Les recherches de Banting lui vaudront d'obtenir le prix Nobel de médecine en 1923.
Voir aussi : Histoire de la Médecine

1942
11 janvier

Les Japonais envahissent et occupent les Indes orientales néerlandaises


Les Indes orientales néerlandaises, qui deviendront l'Indonésie, étaient un enjeu majeur pour les armées japonaises et alliées, durant la Seconde Guerre mondiale. En effet, elles possédaient de très riches ressources pétrolières, ressource vitale pour le Japon qui ne pouvait alors ni en produire ni en acheter. À l'issue d'une succession de batailles, toutes remportées par l'armée japonaise, les Alliés durent céder le terrain, et les Indes orientales néerlandaises restèrent sous occupation japonaise pendant trois ans.
Voir aussi : Histoire des Guerres

1944
11 janvier

La création de l’Istiqlal


Allal el Fassi fonde le parti nationaliste de l’Istiqlal. Il est né de la scission du Comité d’action marocaine (1934) et mène un combat pour l’indépendance du Maroc. Il soutiendra Mohammed V jusqu’à la fin du protectorat français. Divisé en 1960, il donnera naissance à l’Union nationale des forces populaires, avant de se détacher du gouvernement d’Hassan II (1963). Il se ralliera finalement au régime au début des années 1980.
Voir aussi : Protectorat - Mohammed V - Histoire de la Décolonisation

1946
11 janvier

Proclamation de la république albanaise


Après des élections remportées par le Front démocratique, mouvement où les communistes sont dominants, l’Assemblée constituante déclare la République populaire d’Albanie. Grâce à la résistance menée par le communiste Enver Hodja contre l'occupation italienne puis allemande, l'Albanie s’était libérée par ses propres moyens dès 1944. Ce dernier devient Premier ministre tandis que le nationaliste démocrate Omer Nishani obtient la présidence. Rapidement l’opposition est réduite à néant grâce à des purges. Le pays se range aux côtés de la Yougoslavie voisine avant de finalement s’allier à l’URSS.
Voir aussi : Indépendance - Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - République - Histoire de la Décolonisation

1946
11 janvier

Proclamation de la république populaire d'Albanie


Proclamée le 11 janvier 1946, la République populaire d'Albanie fait suite au gouvernement provisoire mis en place par les communistes après la libération du pays à l'automne 1944. Enver Hoxha, qui dirige le pays depuis octobre 1945, instaure un régime totalitaire prosoviétique et pratique une politique d'inspiration stalinienne basée sur la répression et la terreur. Le régime dictatorial d'Enver Hoxha perdurera jusqu'à la mort de ce dernier le 11 avril 1985.
Voir aussi : Histoire de la Politique

1957
11 janvier

Martin Luther King à la tête de la conférence des chrétiens dirigeants du sud


Après le succès obtenu lors de la campagne de boycott des bus de Montgomery, les élites noires des États du sud se retrouvent et fondent une nouvelle organisation : la conférences des chrétiens dirigeants du sud (Southern Christian Leadership Conference). Martin Luther King est élu président. La politique de cette organisation réside dans la non violence prônée par son dirigeant et a comme objectif principal l'égalité des droits civiques.
Voir aussi : Ségrégation - Conférence - Martin Luther King - SCLC - Histoire du Racisme

1962
11 janvier

Inauguration du "France"


Le prestigieux paquebot français est inauguré au Havre par Yvonne de Gaulle et le Premier ministre Michel Debré. Construit dans les chantiers navals de Saint-Nazaire, le "France" mesure 315 mètres de long et 34 de large. Pour son voyage inaugural, "Le France" fait route vers les Canaries. Le 25 juin 1979, il sera racheté par la Norvège et rebaptisé "le Norway".
Voir aussi : Histoire des Grands travaux

1979
11 janvier

Pol Pot chassé du pouvoir


Alors que l’armée Vietnamienne a chassé Pol Pot du pouvoir, des militants khmers rouges dissidents forment un nouveau gouvernement. Si le Cambodge ne connaît pas pour autant la paix intérieure, le régime totalitaire et sanglant de Pol Pot est renversé. Il affiche un bilan tragique estimé à environ 2 millions de morts, alors que le pays ne comptait que 7 millions d’habitants.
Voir aussi : Pol Pot - Histoire des Khmers rouges - Histoire des Coups d'Etat




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports