L'Internaute > Histoire > Le 13 janvier

Jour Par Jour ... Le 13 janvier

        (19 réponses)

888
13 janvier

Mort du roi Charles III le Gros


L'empereur d'occident et roi des Francs Charles le Gros meurt à Neidingen sans héritier légitime. Eudes, fils de Robert le Fort, qui a combattu avec vaillance l'invasion normande en Francie occidentale, sera désigné comme son successeur. Eudes sera proclamé roi des Francs de l'Ouest le 29 février et régnera jusqu'en 898.
Voir aussi : Décès - Charles le Gros - Histoire des Carolingiens

1128
13 janvier

L’Ordre des Templiers est approuvé


Le concile de Troyes approuve la règle de l’ordre des Templiers. C’est ainsi que l’ordre est officiellement reconnu. Il fut pourtant fondé dix ans plus tôt sous l’impulsion du chevalier Hugues de Payns. Le roi de Jérusalem, Baudoin II, avait alors logé les chevaliers sur l’ancien temple de Salomon, duquel ils tirèrent leur nom. Ils avaient pour mission de protéger les pèlerins venus en Terre sainte. L’ordre des Templiers, ou ordre du Temple, s’enrichira ensuite très rapidement et gagnera en puissance. Les Templiers seront finalement arrêtés par Philippe le Bel en 1307.
Voir aussi : Histoire de Jérusalem - Dossier histoire des Croisades - Philippe IV le Bel - Salomon - Histoire des Templiers - Histoire de la Chrétienté

1368
13 janvier

Décès de Marco Cornaro


Marco Cornaro, 59ème doge de Venise, décède. Né dans une famille de grande renommée en 1285, il débute sa carrière en gérant sans succès les relations commerciales avec l'Orient. En revanche, sa carrière dans l'administration publique est brillante, si bien qu'il obtient à de nombreuses reprises le poste d'ambassadeur auprès de l'empereur Charles IV et du pape Clément VI. Suite au décès de Lorenzo Celsi, le conclave le désigne comme nouveau doge le 21 juillet 1365.
Voir aussi : Décès - Histoire de Venise - Histoire de la Politique

1418
13 janvier

Mort de Mircea le Grand de Valachie


Le voïvode Mircea Ier l'Ancien, prince de Valachie depuis 1386, disparaît. En relation étroite avec le roi de Hongrie, Sigismond de Luxembourg, il chercha à prémunir les populations chrétiennes du sud du Danube contre les menaces d'invasion turque, notamment sur la Dobroudja, occupée dès 1421 (jusqu'en 1878). A la fin de son règne, il parvint à faire reconnaître l'indépendance de la Valachie aux souverains ottomans, traité de vassalité conclu contre le modique tribut de 3 000 pièces d'or/an.
Voir aussi : Sigismond de Luxembourg - Valachie - Danube - Invasions ottomanes - Dobroudja - Histoire de la Politique

1426
13 janvier

Victoire des Bourguignons sur les "Anglo-Flamands" à Brouwershaven


Les forces du duc de Bourgogne, Philippe III le Bon (1396-1467), l'emportent sur les troupes anglo-flamandes de Jacqueline de Bavière (1401-1436) lors de la bataille de Brouwershaven (province de Zélande), en pleine guerre du Crochet et des Cabillauds. Malgré le soutien de son second mari, Humphrey, duc de Gloucester, celle-ci, qui hérita de son père, Guillaume VI de Bavière, le Hainaut, la Frise, la Hollande et la Zélande (1417), ne put empêcher la mainmise sur les provinces belges de Philippe III, désormais appelées « Pays-Bas bourguignons ».
Voir aussi : Hollande - Pays-bas bourguignons - Jacqueline de bavière - Zélande - Philippe III le Bon - Histoire des Guerres

1435
13 janvier

Naissance du parlement suédois


En assignant une assemblée à Arboga (Västmanland), laquelle réunit tous les corps de métiers, notables, paysans, religieux, Engelbrekt Engelbriktsson (1390-1436) donne naissance au parlement de Suède (ou Riksdag) lequel l'élit aussitôt régent. Malgré les garanties données au nouveau gouvernement, le roi Erik Ier de Poméranie (1382-1459), mis en échec par le soulèvement populaire – seules quelques forteresses, dont Kalmar et Stockholm, lui sont encore fidèles – rejette les termes de la Convention, suite à quoi il fut déchu de ses titres (1435).
Voir aussi : Erik de poméranie - Histoire de la Politique

1535
13 janvier

François Ier censure les livres


Se sentant menacé par les idéologies luthériennes, le roi de France fait interdire toute impression de livres. Il annule sa décision quelques jours plus tard mais conserve le principe de la censure qu'il confie à une commission du parlement de Paris.
Voir aussi : François Ier - Histoire de la Censure - Histoire des Romans

1691
13 janvier

Mort de George Fox


George Fox est célèbre pour avoir fondé la Société des Amis, qui prône un nouveau mode de pratique du christianisme, et dont les membres étaient appelés les quakers. Accusé de fanatisme, il est emprisonné et persécuté durant la première révolution anglaise. Il voyage en Amérique et en Europe où son mouvement prend de l'ampleur. Il décède le 13 janvier 1691, affaibli par les nombreux emprisonnements.
Voir aussi : Mort - Histoire de la Chrétienté

1717
13 janvier

Décès de Maria Sibylla Merian


Naturaliste et artiste-peintre d'origine allemande, Maria Sibylla Merian a largement contribué à l'essor de l'histoire naturelle. Elle publie "Nouveau livre de fleurs" en 1675, dans lequel elle effectue une description illustrée et détaillée des insectes. En 1699, elle part au Suriname pour y observer la faune et la flore. Ce voyage sera la source de son principal ouvrage : "Metamorphosis insectorum Surinamensium" (1705). Elle décède le 13 janvier 1717 à Amsterdam.
Voir aussi : Décès - Histoire d'Amsterdam - Naturaliste - Artiste-peintre - Histoire des Sciences et techniques

1766
13 janvier

Décès de Frédéric V


Frédéric V, roi du Danemark et de Norvège, meurt le 13 janvier 1766. Ce roi très apprécié naît le 31 mars 1723, et succède à son père, Christian VI, en 1746. Son règne marqua l'un des âges d'or du Danemark et de la Norvège, en raison de sa grande implication dans la culture du pays. Il est à l'origine de l'Académie royale des Beaux-arts de Copenhague, ainsi que de la marine marchande.
Voir aussi : Danemark - Norvège - Copenhague - Christian VI - Histoire de la Politique

1822
13 janvier

Indépendance de la Grèce


Dominée par l'empire ottoman depuis plusieurs siècles, la Grèce se soulève et obtient son indépendance. La première assemblée nationale d'Epidaure vote une constitution démocratique et forme un gouvernement. Mais le pays va bientôt basculer dans la guerre civile et les turcs reviendront s'emparer du pouvoir avec l'appui de l'Egypte et de la Russie. Grâce à l'intervention des grandes puissances européennes, la Turquie reconnaîtra l'autonomie de la Grèce, en 1829. L'indépendance définitive du pays sera proclamée le 3 février 1830.
Voir aussi : Indépendance - Histoire de la Grèce indépendante - Ottomans - Histoire de l'Etat

1849
13 janvier

Constitution allemande.


La Constitution du Reich allemand, également appelée Constitution de Francfort, cherche à créer un empire allemand géré par le royaume de Prusse et où l'Autriche est évincée. Elle prévoit une monarchie constitutionnelle qui fonctionne selon les règles du parlementarisme libéral. La Constitution ne sera jamais mise en pratique car le roi de Prusse, Guillaume IV, refuse de prendre la couronne de cet empire au nom du droit divin des rois.
Voir aussi : Allemagne - Autriche - Histoire de la Prusse - Guillaume IV - Histoire de la Politique

1874
13 janvier

Mort de l'architecte novateur Baltard


Mort à Paris de l'architecte et aquarelliste français Victor Baltard (né en 1805). Ayant fréquenté l'atelier du peintre Lethière puis grand Prix d'architecture en 1833 avant de se perfectionner en Italie, il se chargea de la restauration de plusieurs églises parisiennes (Saint-Eustache, Saint-Etienne-du-Mont, enfin Saint-Augustin). Ce fut lui qui donna aux Halles centrales (1854-70) leur aspect fonctionnel et utilitaire, usant de fer et de verre afin d'en composer les structures portantes. L'utilisation des nouveaux matériaux doit beaucoup au succès rencontré par le bâtiment.
Voir aussi : Italie - Architecture - Nouveaux matériaux - Histoire de l'Architecture

1898
13 janvier

Emile Zola : "J'accuse !"


L'écrivain Emile Zola publie dans le journal "L'Aurore" une lettre ouverte au président de la République Félix Faure. Le titre lui est soufflé par Georges Clémenceau, alors éditorialiste du journal : "J'accuse". La lettre dénonce l'antisémitisme et les erreurs judiciaires dont est victime le capitaine Alfred Dreyfus depuis le mois d'octobre 1894. En prenant ouvertement la défense de Dreyfus, condamné à la déportation à vie en Guyane pour crime d'espionnage au profit de l'Allemagne, Zola s'oppose au gouvernement Méline. Il sera condamné à 3 000 francs d'amende et à un an de prison. Par sa grandiloquence, le "J'accuse" fait du cas Dreyfus une "affaire" et divise la France entre dreyfusards (les socialistes, les radicaux) et antidreyfusards (la droite nationaliste, le clergé) .
Voir aussi : Dossier histoire de l' affaire Dreyfus - Zola - Histoire des Scandales politiques

1939
13 janvier

La Hongrie est invitée au pacte Antikomintern


Le pacte Antikomintern est un traité signé par l'empire du Japon et l'Allemagne nazie en 1936. Dans un contexte tendu entre le Japon et l'URSS, qui s'affrontent en Sibérie et en Mongolie, il s'agit de faire opposition à la IIIe Internationale communiste. Le 13 janvier 1939, le royaume de Hongrie en devient signataire avec l'Italie de Mussolini puis l'Espagne franquiste. Chaque pays s'accorde à prêter assistance militaire aux autres en cas d'attaque de l'URSS.
Voir aussi : Allemagne - Espagne - Japon - Italie - Hongrie - Histoire des Traités

1942
13 janvier

Signature de la Déclaration du Palais de Saint James


Le congrès de Saint James rassemblait les représentants de huit gouvernements en exil, ainsi que ceux du Comité national français. À l'issue du congrès, les participants ont signé la déclaration de Saint James le 13 janvier. Le congrès, qui avait lieu au palais Saint James à Londres, a fondé les bases d'une juridiction internationale punissant les crimes de guerre. Les signataires de cette déclaration posaient ainsi les bases du procès de Nuremberg.
Voir aussi : Histoire de Nuremberg - Crimes de guerre - Histoire de la Politique

1953
13 janvier

Complot des blouses blanches


C’est par l’intermédiaire de la Pravda que Staline annonce sa nouvelle purge. Le motif invoqué est à nouveau la suspicion de complot. Il touche des médecins du Kremlin, d’où le nom de "complot des blouses blanches". Suspecté de l’assassinat de Jdanov, ces derniers payent avant tout l’antisémitisme et l’anti-cosmopolitisme de Staline qui ont déjà conduit au procès de Prague. Certainement prémices d’une nouvelle campagne de purge contre une grande conspiration imaginaire, ce complot sera désamorcé après la mort de Staline et ses accusés blanchis.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Procès - Staline - Dossier histoire de la guerre froide : l'apogée (1949-1953) - Purges - Histoire des Scandales politiques

1957
13 janvier

Invention du Frisbee


La société américaine Wham-O met au point un petit disque de plastique que l'on doit lancer d'une personne à l'autre, appelé "frisbee". C'est un représentant de Wham-O qui eu l'idée d'inventer ce jeu en observant des étudiants de l'université de Yale jeter des tartes dans le ciel.
Voir aussi : Dossier histoire des inventions - Histoire des Loisirs

1982
13 janvier

Passage aux 39 heures


Le gouvernement de Pierre Mauroy instaure la semaine des 39 heures pour les salariés et généralise la cinquième semaine de congés payés.
Voir aussi : Dossier histoire du droit du travail - Dossier histoire des vacances estivales - Temps de travail - 39 heures - Histoire du Travail




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports