L'Internaute > Histoire > Le 17 juillet

Jour Par Jour ... Le 17 juillet

        (23 réponses)

1203
17 juillet

Les croisés prennent Constantinople


Les croisés prennent la ville byzantine de Constantinople. Suite à l’appel du pape Innocent III en 1202, quelques chevaliers avaient pris la route des croisades, à destination de l’Égypte. Les Vénitiens acceptèrent de transporter les croisés par voie maritime à condition que les chevaliers s’emparent, pour eux, de Zara, en Dalmatie. Dès lors, plus personne ne s’intéressa à la reconquête de la Terre sainte et tous se mirent en tête de rétablir Isaac II Ange sur le trône byzantin. Le pape eut beau excommunier les Vénitiens, rien n’empêcha les croisés de s’attaquer à d’autres Chrétiens. Quelques mois après cette première prise, ils s’empareront une nouvelle fois de la ville et la pilleront avant d’établir l’Empire latin d’Orient.
Voir aussi : Empire byzantin - Dossier histoire de Constantinople - Dossier histoire des Croisades - Innocent III - Empire latin d'Orient - Histoire de la Chrétienté

1245
17 juillet

Le pape Innocent IV dépose Frédéric II


Tandis que la lutte entre le Sacerdoce et le Saint Empire se poursuit, Innocent IV, exilé à Lyon, convoque le XIIIe concile œcuménique. Devant son assistance, il dépose l’empereur du Saint Empire romain germanique, Frédéric II de Hohenstaufen. Depuis quelques années, celui-ci tente en effet d’imposer son autorité à toute l’Italie. Le conflit prend une ampleur considérable, notamment dans la confrontation entre pouvoir temporel et puissance spirituelle. Suite à l’événement, Frédéric II essuiera plusieurs révoltes et complots, puis mourra brusquement en 1250. Sa mort mettra un terme à la lutte entre le Sacerdoce et l’Empire, de laquelle la papauté sort renforcée.
Voir aussi : Dossier histoire des Etats pontificaux - Histoire du Saint Empire romain germanique - Frédéric de Hohenstaufen - Dossier histoire de la Lutte entre le sacerdoce et l'Empire - Innocent IV - Histoire du Moyen-Âge

1429
17 juillet

Couronnement de Charles VII


Charles VII est couronné dans la cathédrale de Reims. Le dauphin s’est semble-t-il laissé convaincre par Jeanne d’Arc, qui est d'ailleurs présente lors de la cérémonie.
Voir aussi : Charles VII - Couronnement - Jeanne d'Arc - Histoire de Reims - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1453
17 juillet

John Talbot meurt au combat


Le 17 juillet 1453 voit la mort d'un des chefs anglais de la guerre de Cent Ans opposant la France et l'Angleterre : John Talbot. Connu pour avoir repris la ville de Bordeaux en 1452 alors qu'un traité de capitulation avait été signé entre les deux pays, l'anglais John Talbot aura finalement, par cette initiative, été l'ouvrier de son destin puisqu'il sera tué au combat lors de la bataille de Castillon, près de Bordeaux.
Voir aussi : Guerre de Cent ans - Histoire de Bordeaux - John Talbot - Histoire des Guerres

1453
17 juillet

Fin de la Guerre de Cent Ans


L'armée française de Charles VII remporte une victoire décisive sur les Anglais dans le village girondin de Castillon. Cette bataille marque la fin de la Guerre de Cent Ans car à l'issue des combats les Anglais renoncent à s'emparer du trône de France. Elle met aussi un terme définitif à la présence anglaise en Guyenne. La reconquête de la région aquitaine sera complète quand le roi de France s'emparera de Bordeaux le 19 octobre. Les Anglais seront alors définitivement boutés hors du royaume.
Voir aussi : Charles VII - Paix - Histoire de la Guyenne - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1695
17 juillet

Fondation de la Banque royale d'Ecosse


Le 17 juillet 1695, un acte du Parlement d'Ecosse établit la Banque royale d'Ecosse. Celle-ci entre en fonction en 1696. Elle a pour but de soutenir le commerce en Ecosse et est en situation de monopole pour 21 ans, conformément à l'acte. Ses directeurs créent un capital d'1,2 million de livres écossaises et les actionnaires ont une responsabilité limitée.
Voir aussi : Fondation - Parlement - Histoire des Institutions

1717
17 juillet

Haendel présente "Water music"


Lors d’une soirée du roi sur la Tamise entre Whitehall et Chelsea, "Water music" est créée pour la première fois. L’œuvre de Haendel a certainement été composée pour cette occasion, comme le montre le choix des instruments, parfaits pour les concerts de plein air. Composée de trois suites, en fa, ré et sol, cette pièce deviendra un des plus grands succès de la musique baroque.
Voir aussi : Dossier histoire de la musique baroque - Haendel - Histoire de la Musique classique

1762
17 juillet

Assassinat de Pierre III de Russie


Au début de l'année 1762, la tsarine, Elisabeth Ière de Russie décède. Pierre III, son neveu, lui succède alors sur le trône. Il change de camp dans le contexte de la guerre de Sept Ans et s'allie à la Prusse. Parallèlement, il désire entrer en guerre contre le Danemark dans le but de prendre le Schleswig. Craignant pour sa vie, son épouse, Catherine II, le renverse grâce à un coup d'Etat. Il est ensuite assassiné dans des circonstances mystérieuses le 17 juillet par Alexeï Orlov, commandant des forces navales.
Voir aussi : Guerre de Sept Ans - Pierre III - Alexeï Orlov - Histoire des Assassinats

1790
17 juillet

Décès d'Adam Smith


Philosophe et économiste écossais, Adam Smith est né le 5 juin 1723. Il est considéré comme le père de la science économique moderne. Il publie en 1776 "la Richesse des nations", ouvrage qui deviendra le texte fondateur du libéralisme économique. Ses travaux se portent sur le libre-échange, la division du travail, les monnaies, les salaires, ou encore, l'accumulation du capital. Il disparaît le 17 juillet 1790 dans un relatif anonymat.
Voir aussi : Philosophe - économie - Libéralisme - Adam Smith - Libre-échange - Histoire des Décès

1791
17 juillet

Fusillade du Champ-de-Mars


Suite à la l’évasion ratée de la famille royale, les démocrates et les républicains veulent la déchéance du souverain. Mais l’Assemblée constituante en décide autrement et le roi, qui avait été relevé de ses fonctions, retrouve ses droits mi-juillet. Les démocrates et les républicains se rassemblent alors au Champ-de-Mars, afin de faire signer une nouvelle pétition pour priver le roi de ses pouvoirs. Aussitôt, l’Assemblée réagit et, sous le commandement de La Fayette, la Garde nationale ouvre le feu. Environ cinquante personnes, de tout sexes et de tout âges sont tuées.
Voir aussi : Louis XVI - Garde Nationale - Histoire de l'Assemblée Constituante - La Fayette - Fusillade du Champ-de-Mars - Histoire de la Révolution

1793
17 juillet

Exécution de Charlotte Corday


Marie-Charlotte de Corday d'Armont, nommée Charlotte Corday, est née le 27 juillet 1748, au sein d'une famille noble déchue. Elle reçut une solide éducation religieuse et fut touchée par les idées des Lumières. Choquée par la tournure des événements révolutionnaires et des massacres perpétrés durant la Terreur, elle décide d'agir en assassinant une figure du régime, Marat. Elle reste célèbre pour son meurtre réussi, le 15 juillet 1793. Jugée, condamnée, elle est exécutée le 17 juillet 1793.
Voir aussi : Assassinat - Exécution - Marat - Charlotte Corday - Histoire des Décès

1846
17 juillet

Début du pontificat de Pie IX.


En 1846, à la mort du pape Grégoire XVI, le conclave est mis en place et Giovanni Maria Mastai Ferretti est choisi comme pape et prend le nom de Pie IX. Au début de son pontificat, il devient un pape très aimé et met en place une politique totalement opposée à celle de son prédécesseur. Il prend comme secrétaire d'État le cardinal Gizzi. Son pontificat va durer 31 ans et devient le plus long de l'histoire.
Voir aussi : Pape - Religion - Pie IX - Conclave - Grégoire XVI - Histoire des Religions

1903
17 juillet

Deuxième congrès du POSDR


Le deuxième congrès du POSDR, le Parti ouvrier social-démocrate de Russie, a lieu entre le 17 juillet et le 10 août 1903, à Bruxelles, puis à Londres. Cette assemblée marque la division entre les bolcheviks dirigés par Lénine, et les mencheviks de Julius Martov. Ces derniers sont en complet désaccord sur la façon de diriger le parti. Le Bund décide de se retirer du POSDR en raison de l'absence d'un accord sur son autonomie.
Voir aussi : Russie - Lénine - Bolcheviks - Histoire des Mencheviks - Histoire de la Politique

1918
17 juillet

Exécution du tsar Nicolas II


Nicolas II fut tsar de Russie du 1er novembre 1894 au 15 mars 1917. Appartenant à la dynastie des Romanov, il est le dernier à avoir occupé cette place. Les révolutions russes finirent d'achever son règne, après de multiples échecs pendant la Première Guerre mondiale. Lorsque les bolcheviks prennent le pouvoir, Nicolas II est emprisonné ainsi que toute sa famille. Le 17 juillet, ils seront tous assassinés par les bolcheviks.
Voir aussi : Russie - Exécution - Révolution - Tsar - Nicolas II - Histoire de la Politique

1928
17 juillet

Álvaro Obregón se fait réélire président du Mexique


Après sa réélection comme président du Mexique en 1928, Alvaro Obregón s'est fait assassiner à un banquet par un étudiant catholique, opposé à sa politique très anticléricale. L'assassinat du président a laissé à la place au Maximato, un gouvernement plus souple et moins anticatholique, ouvert à la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Le Mexique a été donc dirigé successivement par Emilio Portes Gil, Pascal Ortis Rubio, et Abelardo Rodriguez.
Voir aussi : Mexique - Emilio Portes Gil - Histoire de la Politique

1942
17 juillet

Rafle du Vel' d'Hiv'


Sur ordre de René Bousquet, secrétaire général de la police au ministère de l'Intérieur, 13 000 juifs, dont 4051 enfants, de Paris et la région parisienne sont arrêtés dans la nuit par la police française. Ils sont parqués dans la salle de sports du Vélodrome d'Hiver où ils resteront plusieurs jours. Acheminés à Drancy, les prisonniers seront ensuite conduits dans les camps d'extermination d'Auschwitz à partir du 19 juillet. La rafle du Vel' d'Hiv' est organisée par le gouvernement de Vichy de manière spontanée : jamais les autorités allemandes n'ont donné l'ordre de mettre en oeuvre une telle opération.
Voir aussi : Histoire de Paris - Antisémitisme - Juif - Rafle - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1945
17 juillet

Conférence de Postdam


Alors que la Deuxième Guerre mondiale n'est pas encore terminée, les représentants des États-Unis (Truman et Byrnes), de l'URSS (Staline et Molotov) et de la Grande-Bretagne (Churchill et Eden) se réunissent à Postdam, au Sud-Ouest de Berlin, pour débattre du sort de l'Allemagne. La France n'est pas conviée. La conférence annonce le début de la "dénazification". Chaque puissance alliée aura sa zone d'occupation délimitée en Allemagne. Les trois pays se mettent également d'accord sur la formation d'un conseil des Cinq Grands (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, URSS), chargé d'assurer la paix avec les anciens alliés du Reich. Ils posent ainsi les prémisses de l’ONU.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Staline - Churchill - Conférence - Truman - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1955
17 juillet

Ouverture de Disneyland


Après de longues années de conception et de développement, Disneyland ouvre enfin ses portes à Anaheim, en Californie. C'est l'un des premiers parcs de loisirs à thème au monde. Lors de sa conception, Walt Disney avait dans un premier temps destiné ce parc à ses employés et leurs enfants, mais le projet a vite pris de l'envergure et fut finalement destiné au grand public.
Voir aussi : Disney - Ouverture - Histoire des Dessins animés

1968
17 juillet

Nouveau coup d’Etat en Irak


Le général Hassan al-Bakr, à la tête des militants baasistes, organise un coup d’État avec la participation de Saddam Hussein. Ce dernier aurait d’ailleurs assiégé le palais présidentiel en char d’assaut. Al-Bakr prend la tête du Conseil du commandement de la révolution (CCR) et Saddam Hussein occupe, avec lui, le sommet de l’État. Dès l’année suivante, il sera d’ailleurs nommé vice-président du CCR, ce qui lui permettra d’asseoir sa domination sur les services de sécurité et sur l’armée.
Voir aussi : Saddam Hussein - Hussein - Histoire des Coups d'Etat

1976
17 juillet

Ouverture des JO de Montréal


En présence de la reine d'Angleterre Elizabeth II, les XXIème jeux olympiques d'été sont ouverts à Montréal. 92 nations y sont représentées. Pour la première fois les épreuves de handball, d'aviron et des basket-ball sont ouvertes aux femmes.
Voir aussi : Histoire de Montréal - Histoire des Jeux Olympiques

1979
17 juillet

Simone Veil présidente du Parlement Européen


Elu en juin au suffrage universel, le Parlement européen siégeant à Strasbourg procède, lors de sa première session, à l'élection de son président. A la majorité absolue et au deuxième tour, l'ancienne ministre française de la Santé, Simone Veil (52 ans), l'emporte. Madame Veil, qui conduit la liste UDF (Union pour la démocratie française), le parti du président Valéry Giscard d’Estaing, est connue du grand public pour son combat en faveur de la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse en 1975. Elue pour cinq ans à la présidence du Parlement européen, elle s'attachera jusqu'en 1982 à promouvoir l'élargissement de l'Europe tout en ayant à coeur d'améliorer les conditions sociales des Européens.
Voir aussi : Dossier histoire de la naissance de l'Union européenne - Histoire du Parlement européen - Histoire de la Construction européenne

1994
17 juillet

Un quatrième trophée obtenu aux tirs aux buts


Le Brésil entre dans l’histoire du football en devenant à Los Angeles le premier pays à remporter quatre Coupes du monde. Avant même que la finale soit jouée, on savait d’ailleurs que le record serait battu. En effet, le Brésil faisait face à un autre triple champion du monde : l’Italie. Mais le match est quelque peu décevant et se termine par une séance de tirs aux buts alors que le score est resté vierge. La compétition aura également été marquée par la fin de Maradona, expulsé après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage.
Voir aussi : Dossier histoire de la Coupe du monde - Squadra Azzura - Maradona - Histoire du Football

1998
17 juillet

Tsunami géant en Papouasie-Nouvelle-Guinée


Le 17 juillet 1998, deux secousses sismiques de magnitude 7.1 déclenchent un raz-de-marée sur la côte nord de la Papousie-Nouvelle-Guinée. Trois énormes vagues de plus de 10 mètres de haut submergent entièrement sept villages côtiers, faisant plus de 2000 morts. Plus de 6000 personnes sont restées sans abri.
Voir aussi : Tremblement de terre - Tsunami - Histoire des Catastrophes naturelles




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages