L'Internaute > Histoire > Le 17 septembre

Jour Par Jour ... Le 17 septembre

        (26 réponses)

-480
17 septembre

Début de la bataille du Cap d'Artémision


Trois cents trières grecques, dont une majorité athénienne, attendent l’immense flotte Perse au Cap d’Artémision. Les combats qui s’engagent seront alors indécis, mais le but pour les grecs est avant tout de retarder l’avancée des Perses. La flotte de ces derniers est trop imposante et force les grecs à se replier. Toutefois, un tournant s’opère quelques jours plus tard. Une partie de la flotte perse, s’étant éloignée de la côte, est décimée par une tempête.
Voir aussi : Histoire de la Perse - Dossier histoire des Guerres médiques - Flotte - Histoire de la Grèce antique

1575
17 septembre

Décès de Heinrich Bullinger


Heinrich Bullinger naît en juillet 1504 et étudie la théologie scolastique par l'étude d'écrits de Martin Luther et de Philippe Mélanchthon. Réformiste, il suit le voie d'Ulrich Zwingli et lui succède à la tête de l'Eglise réformée de Zurich. Il meurt le 17 septembre 1575 en laissant un nombre de travaux conséquent dont la base théologique des confessions helvétiques, deux documents religieux de référence, réunissant les croyances communes des Eglises réformées de Suisse.
Voir aussi : Protestant - Zurich - Confédération helvétique - Histoire de la Chrétienté

1577
17 septembre

Signature du traité de Bergerac


Les protestants et les catholiques signent le traité de Bergerac pour mettre un terme à la sixième guerre de Religion. Celle-ci a été déclenchée par la Ligue catholique, qui est parvenue à convaincre le roi d’annuler l’édit de Beaulieu. Vaincus à la bataille de la Charité-sur-Loire, puis à Issoire, les protestants n’ont d’autres choix que de signer un traité diminuant considérablement les avantages qu’ils avaient acquis. Ainsi, ils obtiennent la liberté de culte pour un bourg par bailliage et leurs huit places de sûreté ne sont valables que temporairement. En octobre, le traité sera confirmé par l’édit de Poitiers.
Voir aussi : Dossier histoire des Guerres de Religion en France - Henri III - Histoire de la Sainte Ligue - Histoire de Bergerac - Histoire des Guerres de religion

1630
17 septembre

Fondation de Boston par des colons puritains


La tribu des Algonquins occupe la région de la future Boston lorsque le père John Winthrop y installe une communauté de puritains. Ces puritains sont en réalité des protestants calvinistes dont le mouvement tend à « purifier » l'Eglise d'Angleterre du catholicisme. Ils fondent alors la ville de Boston, d'après le nom d'une ville du Nord-Est de l'Angleterre, dans le Lincolnshire. Dotée d'un statut officiel et d'institutions représentatives de ses habitants, elle deviendra le chef-lieu de la colonie du Massachusetts.
Voir aussi : Histoire de Boston - Colonie du Massachusetts - Histoire de la Politique

1631
17 septembre

Victoire des protestants à la Bataille de Breitenfeld


Durant la Guerre de Trente ans, la Bataille de Breitenfeld fut la première grande victoire des protestants, menés par Gustave II Adolphe de Suède, contre les catholiques, commandés par le général Tilly. Les deux armées s'affrontèrent le 17 septembre 1631 près de Breitenfeld au nord de Leipzig. Bien que la cavalerie légère du comte de Pappenheim ait chargé par sept fois, les escadrons de cavalerie intercalés avec les fantassins armés de mousquets de Gustave-Adolphe finirent par mettre en déroute l'armée catholique. Grâce à cette victoire, d'autres Etats protestants se joindront à la Suède car elle avait démontré que les armées de l'Empire, fortes et bien fournies en piques, pouvait être vaincues par des troupes mobiles et la puissance des armes à feu.
Voir aussi : Histoire de la Guerre de Trente Ans - Histoire du Protestantisme - Gustave II Adolphe de Suède - Général Tilly - Bataille de Breitenfeld - Histoire des Guerres

1665
17 septembre

Décès de Philippe IV.


Philippe IV né Felipe de Austria y Austria, dit Philippe IV d'Espagne naît le 8 avril 1605 à Valladolid.
Il est le fils de Philippe III d'Espagne et de Marguerite d'Autriche-Styrie.
A partir du 31 mars 1621, il devient le roi d'Espagne, des Deux-Siciles, du Portugal et souverain des Pays-Bas, à l'âge de 21 ans.
Il est le pionnier de nombreuses réformes en Espagne. Il traverse la crise militaire de 1640.
Afin de trouver des accords, il se marie avec Élisabeth de France, mais celle-ci décède en 1644. Il s'unit alors à Marie-Anne d'Autriche en 1649, qui restera son épouse jusqu'à sa mort. De ses deux mariages sont issus quatre enfants, dont un qui deviendra roi.
Il meurt le 17 septembre 1665 à l'âge de 60 ans.
Voir aussi : Philippe IV - Histoire des Décès

1665
17 septembre

Début du règne de Charles II.


Charles II d'Espagne est né le 6 novembre 1661 à Madrid en Espagne. Après la mort de son père, Philippe IV d'Espagne, en 1665, il accède au trône à l'âge de 4 ans.
Le roi étant trop jeune pour régner, c'est sa mère Marie-Anne d'Autriche, qui occupe le poste de régente jusqu'en 1675, année où Charles II est jugé apte à gouverner,
Durant son règne il reçoit les titre de roi des Indes, de Naples, de Sardaigne, de Sicile, duc de Milan et de Bourgogne, ainsi que souverain des Pays-Bas.
Il trouve la mort le 1er novembre 1700, des suites de nombreuses maladies dues à la forte consanguinité au sein de sa famille.
Voir aussi : Philippe IV d'Espagne - Histoire des Sacres

1677
17 septembre

Stephen Hales, physiologiste, chimiste et inventeur anglais


Après avoir étudié la théologie, Stephen Hales devient recteur de Porlock et de Faringdon. La Royal Society lui décerne la médaille Copley pour ses recherches sur les calculs de la vessie. Il est nommé docteur en théologie, mais il préfère étudier les sciences. Il invente un ventilateur qui permet de renouveler l'air des hôpitaux et des prisons. C'est un succès et de nombreux établissements l'utilisent. On le nomme chanoine de Windsor puis en 1753 associé de l'Académie des Sciences de France. Il meurt en 1761.
Voir aussi : Royal Society - Sciences - Stephen Hales - Histoire des Sciences et techniques

1679
17 septembre

Décès de Don Juan José d'Autriche


Don Juan José d'Autriche, comte d'Oñate, décède le 17 septembre 1679. Fils illégitime de Philippe IV d'Espagne, il est nommé vice-roi de Sicile en 1651 puis participe à la reconquête de la Catalogne. Il est vaincu à la bataille des Dunes en 1658. Ecarté du pouvoir par la régente Marie-Anne lors de la mort de son père, il entre dans l'opposition et obtient l'exil de Johann Eberhard Nithard, conseiller de la régente. Il accède alors au titre de vice-roi d'Aragon et devient premier ministre peu de temps avant son décès.
Voir aussi : Décès - Premier ministre - Vice-roi - Histoire des Sacres

1743
17 septembre

Naissance de Nicolas de Condorcet


Né à Ribemont, Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet, débute sa carrière comme mathématicien en 1765. Il est ensuite appelé à devenir ministre en 1774, puis inspecteur général de la Monnaie. Il y défend une vision progressiste des droits de l'homme, de la femme et des étrangers. Après la révolution, il devint membre du conseil municipal de Paris puis député de Paris. En 1793, une critique envers les Girondins lui vaut un mandat d'arrestation. Il se cache plusieurs mois puis tente de quitter Paris sans succès. Il mourra deux jours après son emprisonnement dans la prison de Bourg-la-Reine.
Voir aussi : Naissance - Politique - Mathématique - Histoire de la Politique

1786
17 septembre

Intronisation de Ienari Tokugawa


Ienari Tokugawa devient le 17 septembre 1786 le onzième shogun nippon. Son règne perdure cinquante ans, soit le plus long de l'histoire de cette dynastie japonaise. Sa gouvernance sera marquée par un laxisme financier, un isolationnisme diplomatique, un faste coûteux et une corruption omniprésente. Ienari Tokugawa est célèbre par la taille de son harem comportant 900 femmes, logées dans le château d'Edo, l'actuelle Tokyo. Son second fils Tokugawa Ieyoshi lui succède de son vivant en 1837.
Voir aussi : Japon - Shogun - Ienari Tokugawa - Histoire de la Politique

1787
17 septembre

Publication de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique


Quatre ans après la reconnaissance de l'indépendance américaine, les treize Etats qui forment le pays décident d'établir une Constitution afin de définir précisément les fonctions du Congrès. Les idées développées par le philosophe français Montesquieu dans "l'Esprit des Lois" et celles du Britannique John Locke ont largement inspiré le texte, rédigé, entre autres, par Benjamin Franklin. On y retrouve la séparation des pouvoirs entre exécutif, législatif et judiciaire ainsi que les principes d'un système fédéral moderne. La Constitution américaine est l'une des plus anciennes de toutes. Basée sur un modèle républicain, elle se centre en particulier sur la souveraineté du peuple.
Voir aussi : Constitution - Dossier histoire des Etats-Unis : la guerre d'Indépendance - Benjamin Franklin - Montesquieu - Histoire de l'Etat

1793
17 septembre

La Terreur vote la "Loi des suspects"


Suite à l'instauration de la Terreur le 5 septembre, les Montagnards mettent en place un système visant à arrêter le maximum de contre-révolutionnaires. Cette loi leur permet de rendre les procédures judiciaires plus expéditives et d'élargir les catégories de crimes contre-révolutionnaires. Sont ainsi désignés "suspects", "ceux qui par leur conduite, leurs relations, leurs propos ou leurs écrits se sont montrés partisans de la tyrannie, du fédéralisme et ennemis de la liberté ; ceux qui ne pourront justifier de leurs moyens d'existence et de l'acquit de leurs devoirs civiques ; ceux qui n'auront pu obtenir de certificat de civisme ; les ci-devant nobles qui n'ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution, les émigrés, même s'ils sont rentrés, les prévenus de délits, même acquittés (...)". L'application de ce texte prendra fin après la chute de Robespierre le 9 thermidor an II (27 juillet 1794).
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Vendée - Robespierre - Histoire de la Terreur - Histoire des Montagnards - Histoire de la Loi des suspects - Histoire de la Révolution

1807
17 septembre

Création de la cour des comptes


Afin de remplacer les douze "Chambres des Comptes" de l'Ancien Régime mais surtout la "Commission de la comptabilité nationale" mise en place pendant la révolution et discréditée par les scandales, Napoléon Ier, grand réformateur de la fonction publique, crée cette nouvelle administration. Sa mission est de vérifier les comptes sans étudier la légalité des dépenses. Toujours en vigueur à l'heure actuelle, la Cour des comptes, dont le rapport annuel pointe du doigt les dérives financières des administrations et des entreprises publiques, exerce un contrôle externe sur les opérations budgétaires, comptables et financières de l'Etat.
Voir aussi : Histoire de l'Empire

1822
17 septembre

Champollion dévoile le secret des hiéroglyphes


L'Egyptologue français, Jean-François Champollion, présente devant l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres de Paris son mémoire sur l'écriture égyptienne, dévoilant ainsi les mystères des hiéroglyphes. Ses découvertes lui valent l'admiration de tous les scientifiques de l'époque. En 1824, il publiera son célèbre "Précis du système hiéroglyphique".
Voir aussi : Dossier histoire des découvertes archéologiques - Hiéroglyphes - Champollion - Pierre de rosette - Histoire de l'Archéologie

1836
17 septembre

Décès de Antoine-Laurent de Jussieu.


Antoine-Laurent de Jussieu est né le 12 avril 1748 à Lyon. C'est un célèbre botaniste français.
Il débute ses études dans sa ville natale, puis en 1766 son oncle Bernard de Jussieu le convainc de venir finir ses études de médecine à Paris.
En 1770 il prend la suite de Louis-Guillaume Le Monnier au poste de démonstrateur au Jardin du roi.
Trois ans plus tard, il démontre son premier examen à l'Académie des sciences : c'est une réussite puisqu'à l'issu de ce dernier, il est élu membre.
En 1794 il est nommé directeur du Muséum national d'histoire naturel et décide d'y fonder une bibliothèque.
Au début des années 1800, il devient enseignant en botanique à la faculté de médecine de Paris.
Trente ans plus tard, il devient membre de la Royal Society.
Il meurt le 17 septembre 1836 à Paris.
Voir aussi : Histoire des Sciences et techniques

1851
17 septembre

Traité de Fort Laramie.


Le traité de Fort Laramie est signé par les États-Unis et plusieurs nations indiennes alors que la ruée vers l'or bat son plein. Les Etats-Unis s'engagent à laisser les plaines aux mains des Indiens. Ils payent également la somme annuelle de 5 000 dollars durant un demi-siècle pour avoir le droit de construire des forts ainsi que des routes sur les terres indiennes. Le traité permet également aux colons américains de traverser librement l'Oregon.
Voir aussi : Traité - états-unis - Indiens - Histoire des Traités

1862
17 septembre

Bataille d'Antietam


La bataille d'Antietam voit s'affronter les nordistes et les sudistes lors de la guerre de Sécession. Pour la première fois, le combat se déroule sur le territoire de l'Union. C'est aussi le combat le plus sanglant de l'histoire des Etats-Unis, avec 23000 victimes en une seule journée. La bataille se solde par la retraite des troupes du commandant Lee. A la suite de cet épisode, le président Abraham Lincoln annonce l'abolition de l'esclavage, sujet au cœur du conflit.
Voir aussi : Bataille - Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Histoire des Guerres

1908
17 septembre

Premier accident mortel en avion


Aux Etats-Unis, un appareil construit par les frères Wright et acheté par l'armée s'écrase lors d'un vol d'essai. Le pilote Orville Wright est grièvement blessé et le lieutenant Thomas Selfridge qui se trouvait à bord est tué.
Voir aussi : Histoire de l'Aviation - Avion - Accident - Wright - Histoire de l'Aéronautique

1928
17 septembre

Signature de l'accord d'Achnacarry


L'accord d'Achnacarry est conclu le 17 septembre 1928 entre les principales compagnies pétrolières internationales, sur la proposition de Henri Deterding, l'un des fondateurs de la Royal Dutch Shell. Il marque le début d'un véritable cartel sur le pétrole. Il comprend des clauses très engageantes pour les différents signataires, notamment un engagement de stabilisation de leurs parts respectives du marché pétrolier au niveau de 1928. C'est donc la mise en place d'un oligopole qui est signée par ces quelques représentants du pétrole.
Voir aussi : Histoire des Traités

1939
17 septembre

Les Soviétiques entrent en Pologne


Une clause secrète du pacte germano-soviétique signé en août 1939 entre Hitler et Staline, permet aux deux puissances d'envahir l'une après l'autre la Pologne. Deux semaines après l'entrée des allemands à l'Ouest, les soviétiques passent la frontière à l'Est. Dès le mois d'octobre, les juifs sont enfermés dans des ghettos.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Hitler - Staline - Invasion - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale

1948
17 septembre

Assasinat du Comte Folke Bernadotte


Nommé par l'ONU médiateur entre les pays arabes et le jeune état d'Israël, créé quatre mois plus tôt (mai 1948), le comte suédois est assassiné par des terroristes juifs à Jérusalem ouest. En février 1945, Folke Bernadotte, neveu du roi de Suède Gustave V, avait réussi à faire libérer 30 000 prisonniers des camps de concentration allemands.
Voir aussi : Assassinat - Dossier histoire de l' ONU - Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Bernadotte - Comte - Histoire des Assassinats

1970
17 septembre

Début du "Septembre noir"


Le Roi Hussein de Jordanie décide de mettre un terme à la présence des fedayins palestiniens dans son pays. L'armée jordanienne entre dans les camps de réfugiés palestiniens et tire contre des civils faisant près de 3 500 morts et 11 000 blessés.
Voir aussi : Massacre - Histoire du Septembre noir - Histoire de l'Opposition

1978
17 septembre

Signature des accords de Camp David


Le président égyptien Anouar El Sadate et le Premier ministre israélien Menahem Begin sont réunis par le président des Etats-Unis Jimmy Carter à Camp David, dans le Maryland. Après treize jours de négociation, les discussions débouchent sur la signature d'un "accord-cadre sur la conclusion de la paix entre l'Egypte et Israël". Les Israéliens se retirent du Sinaï trois mois plus tard permettant ainsi la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Sadate - Jimmy Carter - Begin - Histoire de la Diplomatie

1979
17 septembre

Mc Donald's arrive en France


Sous le regard curieux des alsaciens, le premier Mac Do ouvre à Strasbourg. En 2002, la société, créée en 1955 aux Etats-Unis, compte 940 restaurants en France.
Voir aussi : Ouverture - Consommation - Histoire de Mc Donald's - Histoire de l'Entreprise

1986
17 septembre

Attentat devant le magasin Tati de la rue de Rennes


Depuis le 4 septembre, une série d'actes meurtriers terrorisent la capitale. Le dernier et le plus tragique (6 morts) est celui perpétré en plein jour rue de Rennes devant le magasin "Tati". Revendiquée par le CSPPAC qui réclame la libération du chef libanais Georges Ibrahim Abdallah, cette série d'attentats a causé la mort de 11 personnes entre le 4 et le 17 septembre.
Voir aussi : Histoire de Paris - Attentat - Histoire du Terrorisme




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages