L'Internaute > Histoire > Le 21 juillet

Jour Par Jour ... Le 21 juillet

        (26 réponses)

-357
21 juillet

Incendie du temple d'Artemis


Dans la nuit, Herostratus, un jeune homme de la cité antique d'Ephèse (Asie mineure) met le feu au temple d'Artémis, l'une des sept merveilles du monde. Herostratus commet ce geste dans le seul but de se rendre immortel. Il sera exécuté par les Ephisiens qui condamneront à mort toute personne de la cité qui prononcera son nom. Chef d'oeuvre de l'art ionien, le temple dédié à la déesse de la chasse a été construit vers 550 avant Jésus-Christ. Il était entouré de 127 colonnes.
Voir aussi : Incendie - Temple - Histoire de l'Antiquité

1342
21 juillet

Début du règne de Louis Ier de Hongrie


Louis Ier le Grand est couronné roi de Hongrie le 21 Juillet 1342, cinq jours après la mort de son père, Charles Ier Robert. Le roi Louis Ier de Hongrie passera la plus grande partie de son règne à combattre l'influence de Venise et de Naples, qui étaient deux grandes puissances commerciales à l'époque. Il réussira à accroître les limites de son royaume jusqu'aux côtes de l'Adriatique, ce qui donnera un accès maritime au royaume de Hongrie.
Voir aussi : Histoire de Venise - Naples - Royaume de hongrie - Histoire de la Politique

1403
21 juillet

Henri IV d'Angleterre défait la famille Percy à la bataille de Shrewsbury


Le 21 juillet 1403, le roi d'Angleterre Henry IV, affronte et défait lors de la bataille de Shrewsbury, la famille Percy. Celle-ci s'estimait flouée car, en échange de leur soutien dans sa lutte contre Richard II d'Angleterre, Herny IV leur avait promis de nombreuses terres, mais elle n'eût finalement rien. L'armée des Percy, menée par Henry Percy, est rapidement matée par celle d'Henry IV, le rapport des forces étant de trois contre un en faveur du roi d'Angleterre.
Voir aussi : Bataille - Histoire de l'Angleterre - Roi - Richard ii - Henry iv - Histoire des Guerres

1425
21 juillet

Jean VIII Paléologue devient empereur byzantin


La mort de son père, Manuel II, fait de Jean VIII Paléologue (1390-1448), coempereur en 1421, le seul dépositaire d'un empire byzantin en déliquescence, gangrené par les avancées ottomanes. L'héritage est difficile : malgré ses tentatives de gagner l'Occident à sa cause, notamment par la réunion des deux l'Eglises (1439), il ne put éviter sa désintégration quasi-complète, après la déroute des Croisés à Varna (1444), l'empire se réduisant alors à la seule enceinte de Constantinople. Son frère et successeur, Constantin XI Paléologue, fut le dernier empereur byzantin avant sa chute, en 1453.
Voir aussi : Empire byzantin - Chute de constantinople - Jean VIII paléologue - Manuel II - Histoire de Varna - Histoire de la Politique

1454
21 juillet

Couronnement d'Henri IV de Castille


Le 21 juillet 1454, Henri IV de Castille, dit « L'impuissant », est couronné roi de Castille et de Léon. Fils de Jean II de Castille et de Marie d'Aragon, Henri IV de Castille prend la succession de son père alors qu'il n'a pas encore trente ans. Souvent indécis dans les choix qu'il aura à effectuer, Henri IV sera rapidement surnommé « l'impuissant ». Il mourra en 1474, laissant le pouvoir à Isabelle Ier de Castille.
Voir aussi : Castille - Histoire de la Politique

1542
21 juillet

Le Saint-Office succède à l'Inquisition médiévale


Face à la diffusion du protestantisme, Paul III décide de mettre en place la congrégation de la Suprême et Universelle Inquisition. Le Saint-Office naît sur les cendres d’une Inquisition médiévale qui n’a pas résisté au XVème siècle. Sa mission est de veiller au respect de la doctrine et de la foi catholiques, même chez les évêques. Cette nouvelle Inquisition, moins virulente et moins puissante que son ancêtre médiéval, marquera les esprits avec quelques procès, comme celui de Galilée et grâce aussi à l'Index, repertoire de livres interdits.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Inquisition - Paul III - Saint-Office - Histoire de l'Art

1718
21 juillet

Signature du traité de Passarowitz


Le 21 juillet 1718, l'Autriche, la République de Venise et l'Empire ottoman signent le traité de Passarowitz, dans la ville actuelle de Po¸arevac, en Serbie. Cet accord met fin à la Troisième guerre austro-turque, durant laquelle les Ottomans ont été vaincus à la bataille de Petrovaradin et Belgrade. Venise récupère ainsi la Dalmatie, l'Albanie et les îles Ioniennes. L'Autriche obtient notamment le Banat et le nord de la Serbie au détriment de l'Empire ottoman. En contrepartie, celui-ci conserve la Crète et le Péloponnèse.
Voir aussi : Histoire de l'Empire ottoman - Traité - Autriche - Histoire de Venise - Signature - Histoire des Traités

1762
21 juillet

Bataille de Burkersdorf


Prenant place dans le contexte de la guerre de Sept Ans, la bataille de Burkersdorf se déroula le 21 juillet 1762. Morte en début d'année, la tzarine de Russie, Elisabeth Ière de Russie a laissé sa place sur le trône à son neveu Pierre III. Ce dernier, admirateur de Frédéric II de Prusse, retire ses troupes et abandonne les biens qu'il possède en Prusse-Orientale. Dans la foulée, il signe un traité de paix avec Frédéric II et envoie son armée aider les soldats prussiens dans leur combat contre l'Autriche. Victime d'un coup d'Etat et d'un assassinat début juillet, Pierre III est donc remplacé par son épouse, Catherine II. Elle se retire aussitôt de la guerre et ordonne aux Prussiens d'en faire de même. Néanmoins, les forces russes assisteront à la bataille de Burkesdorf sans y participer dans le but de dissuader les Autrichiens. Elle se soldera par une victoire prussienne.
Voir aussi : Autriche - Guerre de Sept Ans - Frédéric II de Prusse - Catherine II - Pierre III - Histoire des Guerres

1773
21 juillet

Dissolution de la Compagnie de Jésus


Le 21 juillet 1773, le pape Clément XIV prend la décision de dissoudre la Compagnie de Jésus par le bref Dominus ac Redemptor. Elu le 19 mai 1769, grâce au soutien des grandes monarchies Bourbon d'Europe contre la promesse de cette attaque contre les jésuites, le souverain pontife ne résiste pas longtemps à la pression. Cependant, il choisit de publier un bref plutôt qu'une bulle, celui-ci étant plus simple à révoquer.
Voir aussi : Pape - Jésuites - Bourbon - Compagnie de Jésus - Bulle - Histoire de la Politique

1774
21 juillet

Traité de Kutchuk-Kaïnardji


Le traité de Kutchuk-Kaïnardji a été conclu le 21 juillet 1774 par la Russie et l'Empire ottoman, mettant ainsi fin à la guerre russo-turque qui avait débuté en 1768. La ville de Kutchuk-Kaïnardji est située en Bulgarie et s'appelle aujourd'hui Kaïnardja. Ce traité est défavorable aux Ottomans : il déclare l'indépendance de la Crimée qui passe rapidement sous contrôle russe. Les Russes obtiennent d'autres avantages, dont le partage de la Pologne et la prise de plusieurs places fortes ottomanes.
Voir aussi : Russie - Guerre - Histoire de l'Empire ottoman - Traité - Histoire de la Crimée - Histoire des Traités

1796
21 juillet

Décès de Robert Burns, poète écossais


Robert Burns est un poète écossais considéré comme l'un des pionniers en matière de romantisme. Fils de paysans, il intègre le milieu intellectuel d'Edimbourg en 1786, année durant laquelle il publie son premier recueil de poèmes en langue écossaise. Il se marie et tente de travailler dans l'agriculture mais échoue. Il trouve alors un emploi dans l'administration publique. Son œuvre s'inspire de la vie dans la nature ainsi que de la culture du peuple. Ses écrits ont influencé de nombreux littéraires du XIXe et XXe siècle.
Voir aussi : Ecosse - Poésie - Histoire du Romantisme - Edimbourg - Histoire des Décès

1798
21 juillet

Bataille des pyramides


Le général Napoléon Bonaparte qui conduit la campagne d'Égypte, bat les cavaliers mamelouks non loin des pyramides de Gizeh. Les troupes de Mourad Bey, surprises par les tirs d'infanterie se retirent rapidement et l'affrontement ne dure pas plus de deux heures. Victorieux, Bonaparte va régner sur l'Égypte tel un vizir jusqu'à l'intervention de la flotte britannique en 1801, qui le chassera définitivement de la région.
Voir aussi : Bataille - Napoléon - Dossier histoire des grandes batailles - Bonaparte - Pyramide - Histoire de la Révolution

1822
21 juillet

Couronnement de l'empereur Augustin Ier du Mexique.


Augustin Ier du Mexique, de son vrai nom Agustín Cosme Damián de Iturbide y Arámburu, est né en Nouvelle-Espagne le 27 septembre 1783.
Après un début de carrière militaire réussi, il est nommé lieutenant.
Le 21 juillet 1822, il est appelé à monter sur le trône mexicain pour la première fois de l'histoire du pays. Il se fera alors nommer Augustin Ier du Mexique.
Sa carrière en tant qu'empereur sera de courte durée, puisqu'il décède le 19 juillet 1824, après seulement deux ans de règne.
Voir aussi : Histoire des Elections

1857
21 juillet

Création du corps des tirailleurs sénégalais


Napoléon III signe le décret de Plombières-les-Bains qui donne naissance au corps des tirailleurs sénégalais. Ce texte fait suite à la carence de recrues venues de métropole, constatée par le gouverneur général de l'Afrique occidentale française, Louis Faidherbe. Ce corps est constitué à la fois d'esclaves rachetés, de prisonniers de guerre, de volontaires et d'aristocrates locaux, qu'il s'agisse de Sénégalais ou d'autres Africains. De 1 200 personnes en 1882, ils passeront à 8 500 en 1900 et à 17 350 en 1914.
Voir aussi : France - Sénégal - Décret - Histoire des Guerres

1858
21 juillet

Entrevue de Plombières-les-Bains entre Napoléon III et Camillo Cavour


L'empereur Napoléon III rencontre le président du conseil du royaume de Piémont-Sardaigne, Camillo Cavour, dans la ville thermale de Plombières-les-Bains (Vosges). Durant cet entretien, les deux hommes mettent au point les termes d'un traité qui sera signé à Turin l'année suivante. Il vise à accorder au Royaume de Piémont-Sardaigne l'assistance militaire de la France en cas de guerre avec l'empire d'Autriche. En contrepartie, Camillo Cavour devra céder à la France le comté de Nice et le duché de Savoie.
Voir aussi : France - Histoire des Traités

1861
21 juillet

Première bataille organisée à Bull Run


Les troupes nordistes et sudistes s’affrontent à Bull Run pour ce qui semble être la dernière bataille de la guerre de Sécession. Confiants en leurs forces armées, les nordistes sont en effet convaincus de leur victoire. Mais ils sous-estiment les troupes du Sud, certes minoritaires mais composées de soldats aguerris. La bataille éclate et les nordistes parviennent à briser la ligne de front ennemie mais ne peuvent faire face aux renforts sudistes, qui ne tardent pas à intervenir sous le commandement de Beauregard. La défaite du Nord, aussi rapide que surprenante, ne manque pas de faire naître la confusion au sein du gouvernement de Lincoln mais aussi dans celui de Davis, qui ne s’attendait pas à une telle victoire. La guerre de Sécession est donc loin de se terminer.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Lincoln - Jefferson Davis - Histoire des Guerres

1911
21 juillet

Début de l'affaire Bellis


Menahem Mendel Beilis est un travailleur ukrainien, juif non pratiquant, né en 1874 et père de cinq enfants. Le 21 juillet 1911, il est arrêté pour le meurtre rituel d'Andrei Yushchinsky, un enfant de 13 ans retrouvé mort quelques mois auparavant. Incarcéré immédiatement, son procès ne s'ouvre que deux ans plus tard, le 25 septembre 1913. Beilis est finalement acquitté ; il devient un symbole de la propagande antisémite créée par la presse russe mais dénoncée par les intellectuels du pays. Exilé en Palestine puis aux Etats-Unis, il décède en 1934.
Voir aussi : Procès - Juif - Russe - Histoire de la Politique

1921
21 juillet

La bataille d'Anoual


Le Rif est une chaîne de montagnes du Maroc. Depuis 1912, le pays est sous le protectorat des Espagnols, bien que ceux-ci aient du mal à contrôler les administrés. Le 21 juillet 1921, la bataille d'Anoual éclate, les Marocains combattant sous le commandement d'Abd el-Krim. Pourtant plus nombreux, les Espagnols seront tout de même défaits. Ce qui vaudra à Abd el-Krim de renforcer son autorité et de fonder dès 1926 la République du Rif.
Voir aussi : République - Protectorat - Maroc - Espagnols - Abd el-Krim - Histoire des Guerres

1921
21 juillet

Première réunion du PCC


Les militants de divers groupes marxistes chinois se réunissent à Shanghai pour militer à la première réunion du Parti communiste chinois (PCC). Né des aspirations estudiantines et populaires pour une Chine indépendante et moderne, les mouvements révolutionnaires se sont multipliés depuis le début du XXème siècle. Le PCC s’alliera dans un premier temps avec les nationalistes du Guomindang avant de l’affronter jusqu’à la victoire d’octobre 1949. Parmi les participants, on retrouve l’homme qui mènera le PCC au pouvoir : le jeune Mao Zedong. Il représente alors un groupe de Changsha et n’est qu’un intervenant mineur.
Voir aussi : PCC - Shanghai - Zedong - Histoire des Partis

1938
21 juillet

Fin de la guerre du Chaco en Amérique du Sud


Le 21 juillet 1938 est paraphé le traité de Buenos Aires. Il officialise la fin de la « guerre du Chaco » entre la Bolivie et le Paraguay en 1935. Trouvant son origine dans des rumeurs (infondées) de présence de pétrole dans le désert du Chaco, la Bolivie et le Paraguay se livreront une des guerres les plus meurtrières de tous les temps. Le Paraguay, vainqueur, se verra attribuer une grande partie du Gran Chaco. La Bolivie garde un accès à la rivière Paraguay.
Voir aussi : Bolivie - Paraguay - Guerre du chaco - Histoire des Guerres

1954
21 juillet

Fin de la guerre d'Indochine


Ouverte le 26 avril, la Conférence de Genève rassemble les représentants de 19 puissances, dont la France, les Etats-Unis, l’Angleterre, l’URSS, la Chine, la Corée et le Viêt-Nam. Elle se clôt avec la signature d’accords mettant un terme à la guerre d’Indochine. Outre le cessez-le-feu au Viêt-Nam adopté sous l’impulsion de Mendès France, ces accords divisent le pays en deux États, avec une frontière fixée au 17e parallèle. Par ailleurs, ils reconnaissent l’indépendance du Laos et du Cambodge.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Empire colonial français - Dossier histoire de la guerre froide : la coexistence pacifique (1953-1962) - Histoire de la Guerre d'Indochine - Histoire des Guerres

1958
21 juillet

Première production de plutonium à Marcoule


Le centre de Marcoule, à proximité d’Orange, produit pour la première fois du plutonium. Sous la direction du CEA, l’établissement aura la double fonction de produire du plutonium pour le programme de Défense nationale et de retraiter les déchets produits dans les centrales nucléaires d’EDF.
Voir aussi : Dossier histoire du nucléaire - Histoire d'EDF - CEA - Orange - Histoire des Grands travaux

1969
21 juillet

Premier pas sur la Lune


A 3H56 (heure française), l'astronaute Neil Armstrong qui participe à la mission spatiale Apollo 11 sort du module lunaire "Eagle" et pose pour la première fois le pied sur la lune. Il prononce alors une phrase qui restera gravée dans l'histoire: "Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité." L'événement est retransmis dans le monde entier. Des millions de téléspectateurs écoutent ébahis les premières impressions d'Armstrong. Un quart d'heure plus tard, il sera rejoint par son camarade Edwin "Buzz" Aldrin. Pour les Etats-Unis, c'est une victoire décisive dans la course à l'espace engagée avec l'Union soviétique.
Voir aussi : Dossier histoire de la conquête spatiale dans la guerre froide - Histoire de la Lune - Histoire d'Apollo - Histoire d'Apollo 11 - Aldrin - Histoire de l'Espace

1974
21 juillet

Eddy Merckx remporte le Tour pour la 5e fois


Déjà vainqueur en 1969, 1970, 1971 et 1972, Eddy Merckx termine une fois de plus en tête du classement général. Il réalise ainsi le même exploit que Jacques Anquetil : remporter cinq Tours de France. Après lui, Hinault, Indurain et Lance Armstrong atteindront ce record. Multipliant les victoires en cyclisme depuis 1965, Merckx est considéré comme l’un des plus grands coureurs de son temps.
Voir aussi : Dossier histoire du Tour de France - Eddy Merckx - Anquetil - Lance Armstrong - Indurain - Histoire du Cyclisme

1985
21 juillet

Cinquième Tour de France pour Bernard Hinault


Le coureur français Bernard Hinault remporte à 31 ans son cinquième Tour de France. Après avoir parcouru 4127 kilomètres à une moyenne de 39km/heure, il se place premier au classement général à son arrivée sur les Champs-Elysées. Avec cette cinquième victoire, Bernard Hinault déjà vainqueur en 1978, 1979, 1981 et 1982 égale les records de Jacques Anquetil et d'Eddy Merckx.
Voir aussi : Dossier histoire du Tour de France - Hinault - Histoire du Cyclisme

2007
21 juillet

sortie mondiale du dernier Harry Potter


Le plus grand phénomène d’édition des dix dernières années connaît son dernier épisode avec la sortie mondiale de "Harry Potter et les Reliques de la Mort". Le dernier tome du best-seller de Joanne Kathleen Rowling est disponible dès 0h01. Grain de sable dans les rouages de cette opération, des extraits ont été rendus publiques auparavant sur le web, suscitant la colère de l’auteur et de la maison d’édition. La version française sera présente dans les rayons le 26 octobre suivant.
Voir aussi : Sortie - Histoire des Romans




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages