L'Internaute > Histoire > Le 25 février

Jour Par Jour ... Le 25 février

        (22 réponses)

1593
25 février

Le luthéranisme devient religion officielle en Suède


Sous l'égide de Charles de Sudermanie (1550-1611), patron du Parti luthérien et oncle du nouveau roi de Suède, Sigismond III Vasa (1566-1632), est réuni le synode d'Uppsala qui, adoptant les préceptes de la Confession d'Augsbourg de 1530, établit officiellement le luthéranisme en Suède. Son clergé, passé à la Réforme, s'est séparé de l'Eglise catholique et romaine. Dès lors, afin de pouvoir être couronné, Sigismond III, d'obédience catholique, qui devait arriver à Stockholm le 30 septembre, fut dans l'obligation d'entériner les décisions prises par l'assemblée, autorisant de facto ses sujets à pratiquer leur religion protestante.
Voir aussi : Suède - Réforme - Charles IX - Sigismond iii vasa - Luthéranisme - Histoire de la Politique

1628
25 février

Début de la Guerre de succession de Mantoue


La Guerre de Trente Ans se déroule en Europe de 1618 à 1648 et oppose, sur le front sud, les Français aux Hasbourg. Ces derniers se disputent la succession du Duché de Mantoue, au nord de l'Italie, après l'extinction de la branche aînée des Gonzague en 1627. En 1628, Louis XIII et Richelieu passent les Alpes et délivreront Mantoue en 1630. Le duché reviendra aux ducs de Nevers, une branche française.
Voir aussi : Histoire de la Guerre de Trente Ans - Duché de Mantoue - Ducs de Nevers - Histoire des Guerres

1634
25 février

Assassinat du général Wallenstein après sa mise en accusation par l'empereur Ferdinand II


Pendant la Guerre de Trente Ans, le commandant Wallenstein rassembla une grande armée de près de 50 000 hommes pour lutter au nom de l'empereur Ferdinand II. Après quelques victoires éclatantes, il se retira en Bohème près de Pilsen pour y méditer sur ses actions en compagnie d'astrologues et de docteurs. De là, il est admis qu'il négocia avec les puissances ennemies pour être placé sur le trône de Bohême, menaçant ainsi la succession de l'empereur par son fils Ferdinand III. Wallenstein pensait que son armée n'oserait pas se retourner contre lui. Cependant, un édit l'accusant de haute trahison fut publié à Prague le 18 février 1634 et Wallenstein s'enfuit pour Eger afin de se placer sous la protection de l'armée suédoise stationnée là. Un régiment de dragons irlandais et écossais fut dépêché sur place et l'assassina dans la nuit du 25 février. Wallenstein fut remplacé par ses lieutenants Piccolomini et Gallas. Il reste le vrai créateur de l'armée autrichienne et d'un impôt de guerre inédit qui permit sa création.
Voir aussi : Histoire de la Guerre de Trente Ans - Général Wallenstein - Empereur Ferdinand II - Piccolomini et Gallas - Histoire de la Politique

1634
25 février

Assassinats du général Wallenstein après sa mise en accusation par l'empereur Ferdinand II


Pendant la Guerre de Trente Ans, le commandant Wallenstein rassembla une grande armée de près de 50 000 hommes pour lutter au nom de l'empereur Ferdinand II. Après quelques victoires éclatantes, il se retira en Bohème près de Pilsen pour y méditer sur ses actions en compagnie d'astrologues et de docteurs. De là, il est admis qu'il négocia avec les puissances ennemies pour être placé sur le trône de Bohême, menaçant ainsi la succession de l'empereur par son fils Ferdinand III. Wallenstein pensait que son armée n'oserait pas se retourner contre lui. Cependant, un édit l'accusant de haute trahison fut publié à Prague le 18 février 1634 et Wallenstein s'enfuit pour Eger afin de se placer sous la protection de l'armée suédoise stationnée là. Un régiment de dragons irlandais et écossais fut dépêché sur place et l'assassina dans la nuit du 25 février. Wallenstein fut remplacé par ses lieutenants Piccolomini et Gallas. Il reste le vrai créateur de l'armée autrichienne et d'un impôt de guerre inédit qui permit sa création.
Voir aussi : Histoire de la Guerre de Trente Ans - Général Wallenstein - Empereur Ferdinand II - Piccolomini et Gallas - Histoire de la Politique

1669
25 février

Exil de Johann Eberhard Nithard


Johann Eberhard Nithard est le précepteur de Léopold et Marianne, les enfants du régent d'Espagne Ferdinand III d'Autriche. Lorsque Marianne devient régente du royaume d'Espagne (Marie-Anne d'Autriche), Nithard, renommé Nitardo, devient son confesseur et son conseiller. Le fait que cet Autrichien influe sur la politique déplait fortement aux nobles espagnols, en particulier Don Juan José d'Autriche. Celui-ci, ayant été écarté du pouvoir par Nithard, complote contre lui et tente de le faire assassiner. La conspiration échoue et il s'enfuit à Saragosse où il lève une petite armée de 600 cavaliers, puis exige le départ de Nithard sous peine d'intervenir avec ses soldats. Nithard doit alors s'exiler le 25 février 1669. Il devient ambassadeur d'Espagne à Rome.
Voir aussi : Exil - Ambassadeur - Histoire de la Diplomatie

1707
25 février

Naissance de Carlo Goldoni


Le dramaturge Carlo Goldoni naît le 25 février 1707 à Venise. Après avoir débuté une carrière de juriste, il se consacre à sa passion : le théâtre. Il commence à écrire des comédies en Italie, devenant le père de la comédie italienne moderne, mais est vivement critiqué par les traditionnalistes et les baroques. Il s'installe en France en 1762 et prend la tête du Théâtre-Italien de Paris, devenant populaire auprès des Français. Parmi ses 200 ½uvres, les plus célèbres en France sont "Le Bourru bienfaisant" (1771) et "L'Avare fastueux" (1776).
Voir aussi : Naissance - Histoire de Venise - Dramaturge - Histoire du Théâtre

1778
25 février

Naissance de José de San Martín, général argentin


José de San Martin était un général argentin, né le 25 février 1778. Après avoir passé sa jeunesse en Europe, il rentre en Argentine en 1812, doté du grade de Colonel. Il y transmet l'expérience militaire acquise en combattant les troupes napoléoniennes et devient un héros des indépendances sud-américaines, participant notamment aux libérations du Chili et du Pérou. En 1824, il revient en Europe, vivant au Havre, à Londres, Bruxelles puis Paris. Il décède en 1850.
Voir aussi : Indépendance - Pérou - Général - Argentine - Chili - Histoire de la Politique

1795
25 février

Naissance des premières écoles centrales


Sur une proposition du député Joseph Lakanal, la Convention vote un décret instaurant la création d'écoles centrales. Dans ces nouveaux établissements, l'accent est mis sur l'enseignement scientifique plutôt que sur la tradition classique dominée par le latin. En octobre 1795, la Convention décidera d'établir une école centrale par département. Organisées par classes de niveaux, les écoles centrales constituent les ancêtres des lycées.
Voir aussi : Création - Histoire de la Convention - Dossier histoire de l' enseignement - Histoire des Ecoles centrales - Histoire des Institutions

1830
25 février

Début de la bataille d'Hernani


A 27 ans, Victor Hugo présente pour la première fois sa nouvelle pièce, "Hernani", à la Comédie-Française. Les partisans du classicisme s'offusquent en constatant que la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action) n'est pas respectée. L'affrontement entre les romantiques, les "Jeune-France", et les classiques, les "perruques", est violent. Ils livreront la même bataille à chaque représentation d"Hernani". Hugo devient le chef de file de l'école romantique.
Voir aussi : Victor Hugo - Histoire de la Comédie Française - Histoire du Théâtre

1831
25 février

Bataille de Grochów


La bataille de Grochów s'est tenue le 25 février 1831 à l'est de Varsovie et fait partie de l'insurrection polonaise de 1830-1831, appelée l'insurrection de novembre. Elle opposait l'armée russe, souhaitant s'emparer de Varsovie, la capitale polonaise, aux troupes polonaises. Ce fut la plus grande et sanglante bataille de l'insurrection de novembre : au bout de deux jours, les Polonais l'emportèrent, faisant 10 000 blessés et tués côté russe.
Voir aussi : Russie - Pologne - Histoire de Varsovie - Histoire de l'Insurrection de Novembre - Histoire des Guerres

1841
25 février

Naissance de Claude Renoir


Né à Limoges le 25 février 1841, Pierre-Auguste Renoir, dit Auguste Renoir, figure parmi les plus célèbres peintres français. Ami de Monet, Bazille et Sisley, il est l'un des piliers de l'impressionnisme. Ruiné à la fin des années 1870, il trouve enfin le succès vers 1880. Il se détache du mouvement impressionniste et peint "Les Grandes Baigneuses" en 1887. Il obtient la consécration entre 1890 et 1900, avec des œuvres comme "Jeunes filles au piano" (1892). Sa santé se détériore à partir de 1900 et il meurt d'une congestion pulmonaire le 3 décembre 1919. Ses œuvres les plus célèbres sont "Bal du moulin de la Galette" (1876), "Le Déjeuner des canotiers" (1880-1881) ou encore "Claude Renoir en clown" (1909).
Voir aussi : Naissance - Peintre - Histoire de l'Impressionnisme - Histoire de la Peinture

1856
25 février

Guerre de Crimée : l'épilogue


Le Congrès Paris, qui rassemble les principaux belligérants de la guerre de Crimée (1854-1855), s'ouvre. Il va consacrer la défaite de la Russie face à la coalition franco-britannique et turque. Le 30 mars, la France, l'Angleterre et la Russie signent le traité qui consacrera l'indépendance de l'Empire ottoman. La Russie renonce à ses prétentions sur la Moldavie et la Bessarabie, elle accepte la neutralisation de la Mer Noire et accorde la libre circulation des navires sur le Danube.
Voir aussi : Histoire de la Guerre de Crimée - Histoire de la Moldavie - Histoire de la Bessarabie - Histoire des Guerres

1861
25 février

Naissance de Rudolf Steiner


Rudolf Steiner naît à Donji Kraljevec en Croatie (ex-Empire austro-hongrois). Il est célèbre pour avoir fondé l'anthroposophie (doctrine notamment développée dans les écoles Waldorf), l'agriculture biodynamique, les médicaments et produits cosmétiques Weleda, le mouvement Camphill et la Communauté des Chrétiens. Cette doctrine vise à étudier, éprouver et décrire des phénomènes spirituels de manière scientifique. Il est décédé le 30 mars 1925 à Dornach (Suisse).
Voir aussi : Naissance - Anthroposophie - Rudolf Steiner - Histoire des Sciences et techniques

1875
25 février

Guangxu, 3 ans, accède à l'Empire de Chine


A l'âge de trois ans, Guangxu devient empereur de Chine (dynastie des Qing), règne qu'il poursuivra jusqu'en 1908. La mort de l'empereur Tongzhi (12 janvier) avait incité sa tante, l'impératrice douairière Cixi, à tenter un coup d'Etat pour instituer son neveu, laquelle assurera la régence du pouvoir. Avant de mourir peu de temps après, elle récidivera en offrant le trône à un autre petit-neveu, Xuantong, plus connu sous le nom de Pu Yi, âgé lui de 2 ans. Ce sera le dernier empereur de Chine.
Voir aussi : Chine - Empire - Coup d'état - Régence - Cixi - Histoire des Institutions

1916
25 février

Pétain prend la direction des opérations à Verdun


Le général Pétain est nommé à la tête des opérations à Verdun et s’apprête à mettre en place la stratégie qui fera sa réputation. Optant pour la mise en place d’une « voie sacrée » qui relie le front à Bar-le-Duc, il aide par là l’armée à maintenir ses positions et à repousser l’ennemi. Il sera aussi l’auteur du « tourniquet » qui consiste en un roulement des troupes présentes sur le front, ce qui permet de ménager les soldats.
Voir aussi : Pétain - Histoire de Verdun - Bataille de Verdun - Histoire de la Première Guerre mondiale

1922
25 février

Exécution de Landru


Condamné à mort le 1er décembre 1921, Henri Landru est guillotiné à la prison Saint-Pierre de Versailles à 6h05. Il est reconnu coupable d'avoir spolié et assassiné huit femmes veuves ou délaissées et d'avoir fait disparaître leurs cadavres. Landru, surnommé "le Barbe-Bleue de Gambais", avait pour habitude de rencontrer ses victimes par petites annonces. Il utilise de nombreux faux noms dont le plus célèbre restera Monsieur Tartempion. En 1947, Charlie Chaplin adaptera la vie d'Henri Landru au cinéma dans "Monsieur Verdoux".
Voir aussi : Exécution - Landru - Histoire des Faits divers

1943
25 février

Naissance de George Harrison, guitariste des Beatles


Né à Liverpool en Angleterre le 25 février 1943, George Harrison grandit dans une famille de classe moyenne. Son ami Paul McCartney l'intègre en 1958 avec John Lennon à leur premier groupe : The Quarrymen. Guitariste solo mais aussi compositeur, il est à l'origine de plusieurs des chansons les plus connues du groupe devenu The Beatles, telles que Here comes the sun. Ce sera lui qui, après le séjour du groupe en Inde, introduira le style indien dans leur musique (Within you without you, Lucy in the sky with diamonds, Getting better, The Inner light). Il travaillera sur les albums jusqu'au dernier, Abbey Road, avant de commencer une carrière solo. Victime d'une tentative d'assassinat en 1999, il meurt le 29 novembre 2001 des suites d'un cancer de l'œsophage.
Voir aussi : George Harrison - John Lennon - Histoire de l'Art

1948
25 février

Nice, ville du Jazz


Le premier festival international de Jazz s’ouvre à Nice. Première en Europe, et même dans le monde, des jazzmen de différents pays se produisent dans l’Opéra et le casino municipal. La grande vedette est alors Louis Armstrong, en passe de devenir un véritable ambassadeur du Jazz. Il passera en effet une partie de sa carrière à se produire aux quatre coins du monde.
Voir aussi : Festival - Louis Armstrong - Histoire de Nice - Histoire du Jazz

1948
25 février

Prise de pouvoir communiste à Prague


Après deux semaines de pression soviétique, les communistes tchèques opèrent "le coup de Prague". Cumulant une vague de démissions communistes et le lancement de mouvements de rue et de grèves, les communistes menés par Klement Gottwald parviennent à prendre le contrôle du pays. Le président Edouard Benes, affaibli et isolé, se retire et démissionne, laissant s’installer une démocratie populaire pour éviter la guerre civile. C’est ainsi qu'au cœur de la Guerre froide, le cas particulier de la Tchécoslovaquie prend fin. Pays à tradition démocratique, il semblait en effet à la croisée des modèles libéraux et communistes, tant sur le plan politique que géographique : le gouvernement proposait une coalition démocratique faite de communistes et de socialistes-nationaux dans un pays à la frontière du rideau de fer. Après le coup de Prague, la Tchécoslovaquie passe définitivement à l’Est de ce dernier.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire de la Guerre froide : de l'Alliance aux deux blocs - Histoire du Communisme - Histoire du Coup de Prague - Histoire de la Guerre froide

1952
25 février

Norvège maîtresse chez elle


La Norvège fête la clôture des Jeux Olympique d’Oslo et sa nette domination sur ses terres. Elle termine en affichant un total de 16 médailles dont 7 d’or contre 11 dont 4 d’or pour les seconds, à savoir les Etats-Unis. Le héros de ces jeux est l’enfant du pays Hjalmar Andersen qui remporte 3 médailles en patinage de vitesse.
Voir aussi : Histoire des Jeux Olympiques d'hiver - Histoire d'Oslo - Histoire des Jeux Olympiques

1964
25 février

Cassius Clay champion du monde


A 22 ans, le boxeur américain Cassius Clay bat le tenant du titre mondial des lourds Sonny Liston, au septième round, par KO. La rencontre se déroule à Miami Beach devant 8 300 spectateurs. Cassius Clay décroche son premier titre de champion du monde. Il savoure sa victoire au cours d'une soirée privée avec son ami Malcolm X, leader des "Black Muslims". Deux jours plus tard, il rejoint le mouvement de ce dernier et prend le nom musulman de Muhammed Ali.
Voir aussi : Champion du monde - Mohamed Ali - Cassius Clay - Histoire de la Boxe

1988
25 février

Première médaille d'or olympique pour "La Bomba"


Le skieur italien Alberto Tomba remporte le slalom géant aux JO de Calgary. Quelques jours plus tard il réalisera le doublé en s’emparant de l’or dans le slalom. Médaillé d’or et d’argent à Albertville puis d’argent à Lillehammer, « La Bomba » deviendra le premier skieur alpin à totaliser cinq médailles olympiques.
Voir aussi : Histoire des Jeux Olympiques d'hiver - Alberto Tomba - Histoire du Ski




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages