L'Internaute > Histoire > Le 3 avril

Jour Par Jour ... Le 3 avril

        (24 réponses)

1349
3 avril

Mort de Guillaume d'Ockham


Guillaume d'Ockham était un philosophe et un théologien anglais. Surnommé le « Docteur Invincible », il fut soupçonné d'hérésie par les autorités ecclésiastiques parce qu'il critiquait la possibilité de l'existence divine et qu'il remettait en cause l'autorité temporelle du pape dans ses écrits. On associe sa philosophie aux prémices de la science moderne basée sur les découvertes empiriques. On sait peu de choses sur sa mort, éventuellement liée à la peste noire.
Voir aussi : Papauté d'Avignon - Histoire de la Chrétienté

1367
3 avril

Du Guesclin prisonnier du Prince Noir


Bertrand du Guesclin est fait prisonnier par le prince de Galles, pendant la bataille de Najera en Navarre. Surnommé le Prince Noir, le prince de Galles enfermera le connétable à Bordeaux où les émissaires du roi de France négocieront sa libération. Du Guesclin est libéré le 17 janvier 1368.
Voir aussi : Prince Noir - Du Guesclin - Histoire de la Guerre de Cent Ans

1369
3 avril

Apparition du tir sportif


Le roi de France Charles V promulgue un édit recommandant la pratique des jeux d'arc et d'arbalète. Les premiers concours de tirs sur cible vont voir le jour alors que la France est en pleine guerre de cent ans.
Voir aussi : Charles V - Histoire des Sports

1507
3 avril

Martin Luther est ordonné prêtre


Futur père du protestantisme, Martin Luther est ordonné prêtre le 3 avril 1507 après avoir passé quelque temps au couvent des Augustins d'Erfurt, en Allemagne, et malgré l'opposition de son père, qui n'était pas convaincu par la vocation religieuse du fils. Tour à tour professeur de philosophie puis théologien, il s'oppose progressivement au pouvoir papal et à certains dogmes de l'Eglise catholique romaine, ce qui aboutira en 1521 à son excommunication et aux débuts, par ricochet, de la réforme protestante.
Voir aussi : Martin Luther - Excommunication - église catholique - Histoire de la Chrétienté

1559
3 avril

Traité de Cateau-Cambrésis


Henri II de France et Philippe II d’Espagne signent le traité de Cateau-Cambrésis qui met fin aux guerres d’Italie. Après la défaite de Saint-Quentin, la France renonce à ses prétentions sur l’Italie. Si elle conserve les évêchés de Toul, Verdun et Metz et quelques places fortes en Italie, la France doit céder le duché de Savoie et ses conquêtes dans le Piémont. Par ailleurs, elle permet aux Génois de reprendre la Corse. La veille, la France avait signé un traité de paix plus favorable avec Elisabeth Ière d’Angleterre lui concédant Calais pour huit ans. Pour conserver définitivement la ville du Nord, elle devra verser 500 000 écus.
Voir aussi : Dossier histoire de la Corse - Histoire de Gênes - Henri II - Histoire de Calais - Elizabeth 1ere - Histoire de la Renaissance

1644
3 avril

Dynastie Qing


À compter de 1618, les tribus mandchoues s'unifièrent et s'employèrent à renverser la dynastie Ming existante, protestant contre la tyrannie impériale. Au fil des années, leur puissance est devenue avérée et la dynastie Ming affaiblie. Suite au suicide du dernier empereur Ming, le 3 avril 1644, les Mandchous ont pu pénétrer dans Pékin et prendre le pouvoir. Cette nouvelle dynastie, appelée Qing, a régné sur la Chine jusqu'en 1912.
Voir aussi : Qing - Ming - Dynastie - Mandchous - Histoire de la Politique

1644
3 avril

Suicide du dernier empereur Ming en Chine


Incapable de contenir la révolte Mandchoue qui gronde en Chine depuis plus de 10 ans, le souverain Tchouang-lie-ti se pend dans la Cité Interdite à Pékin. Les eunuques de la ville impériale ouvrent immédiatement les portes de la Cité aux troupes rebelles Mandchoue qui prennent le pouvoir. La nouvelle dynastie, les Ts'ing, régnera près de 250 ans, jusqu'à la proclamation de la République chinoise en 1911.
Voir aussi : Empereur - Suicide - Ming - Histoire de la Renaissance

1680
3 avril

Décès de Fouquet.


Né le 27 janvier 1615, Nicolas Fouquet est un homme important dans l'Etat français de l'époque.
Il est diplômé de l'équivalent d'une licence de droit à la faculté de la Sorbonne à Paris.
Il est connu pour être le surintendant du roi Louis XIV (de 1653 à 1661), ainsi que le procureur général du Parlement de Paris.
Il a principalement oeuvré à la construction du château de Vaux-le-Vicomte, et fait travailler les meilleurs artisans du moment (Le Vau, Le Brun, Le Nôtre et Villedo), pour satisfaire le roi.
Toutefois, il est soupçonné de trafiquer les finances de Louis XIV et est arrêté le 5 septembre 1661 et enfermé avec de nombreux confrères dans la forteresse de Pignerol. Il trouve la mort dans cette même forteresse à l'âge de 65 ans, le 17 mars 1680.
Voir aussi : Louis XIV - Nicolas Fouquet - Histoire des Décès

1680
3 avril

Décès de Shivâjî Bhonsla.


Shivâjî Bhonsla est né en 1627. Il est le fils de Shahajî Bhonsla et de Jijabai.
Le 14 mai 1640, il se marie avec Saibai. Six ans après, il s'empart du fort de Torna, puis quelques années après, il jette son dévolu sur la ville de Bîjâpur.
En 1664, il fonde l'Empire marathe en mettant en pièce la ville de Surat. Quatre ans plus tard, il signe une trêve avec Aurangzeb. Elle sera de courte durée puisque en 1670, il attaque à nouveau la ville de Surat.
Le 3 avril 1680, on proclame la mort de Shivâjî Bhonsla à Raigarh.
Voir aussi : Histoire des Décès

1682
3 avril

Décès de Bartolomé Esteban Murillo.


Bartolomé Esteban Murillo est né le 1er janvier 1618 à Séville.
C'est un célèbre peintre espagnol. Il fait partie de ce que l'on appelle le Siècle d'Or en peinture.
Il est influencé par Titien, Rubens, Van Dyck entre autres.
Il est moins connu que d'autre peintre parce qu'il n'a jamais reçu aucune commande de la cour d'Espagne.
On lui reconnaît de nombreuses peintures religieuses ainsi que des portraits de femmes et d'enfants pauvres.
Il meurt le 3 avril 1682 dans sa ville natale.
Voir aussi : Histoire des Décès

1753
3 avril

Première lecture du Jew Bill à la chambre des Lords


Le 3 avril 1753 a lieu la première lecture du Jew Bill, à la chambre des Lords. Cette loi a pour but de mettre en place la naturalisation des juifs, afin d'améliorer leur statut civique en Grande-Bretagne. Après une deuxième lecture, le 17, à la chambre des Communes, la loi élèvera un sentiment antisémite, non-violent, dans tout le pays, et fut par conséquent annulée par le Parlement, en janvier 1754.
Voir aussi : Parlement - Juif - Chambre des communes - Antisémite - Chambre des Lords - Histoire de la Politique

1764
3 avril

Couronnement de Joseph II comme roi des Romains


Le 3 avril 1764, Joseph II est couronné roi des Romains à Francfort-sur-le-Main, suite à son élection du 27 mars. Il ne deviendra empereur du Saint-Empire-romain-germanique qu'à la mort de son père, en 1765. Il passe son règne à imposer des réformes, tant au niveau religieux qu'au niveau politique. Frère de Marie-Antoinette, il tenta d'influencer la politique étrangère du royaume de Louis XVI. Il meurt à Vienne le 20 février 1790.
Voir aussi : Louis XVI - Marie-Antoinette - Réformes - Roi des Romains - Joseph II - Histoire de la Politique

1782
3 avril

Bataille de Gondelour


La bataille de Gondelour a opposé les armées françaises et britanniques à Gondelour, alors capitale des comptoirs français de l'Inde. Cette bataille est en fait la deuxième bataille de Gondelour, puisque deux autres affrontements y ont eu lieu, en 1758 et 1783. Le 3 avril 1782, la flotte du bailli de Suffren et celle de l'amiral Hughes s'affrontèrent pour le gain de cette ville indienne. Faisant partie de la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique, la bataille fut remportée par les Français.
Voir aussi : Bataille - France - Indépendance - Guerre - Grande-Bretagne - Histoire des Guerres

1860
3 avril

Création du Pony Express


Fondé par William H. Russell, Alexander Majors et William B. Waddell, le service de distribution rapide de courrier appelé Pony Express est inauguré au XIXème siècle. Il s'appuie sur les performances de cavaliers isolés au lieu de diligences, permettant de relier la côte atlantique des Etats-Unis à la côte pacifique (Saint Joseph dans le Missouri à Sacramento en Californie) en dix jours au lieu de 26. Faute de rentabilité, ce service cessera dix mois après sa création.
Voir aussi : Etats-Unis - Conquête de l'ouest - Courrier - Histoire des Sciences et techniques

1882
3 avril

Assassinat de Jesse James


Jesse James, célèbre hors-la-loi américain, meurt assassiné le 3 avril 1882. Né le 5 septembre 1847, ce fils de pasteur tente de s'engager auprès des Sudistes lors de la guerre de Sécession, mais, trop jeune, il se rabat sur une bande de hors-la-loi, sa carrière de voleur et d'assassin commence. Il se réfugie avec son frère et ses associés les frères Ford, dans le Missouri. C'est par l'un d'eux, Robert Ford, qu'il sera descendu.
Voir aussi : Dossier histoire de la Guerre de Sécession - Missouri - Histoire des Assassinats

1897
3 avril

Décès de Johannes Brahms


Né à Hambourg en 1833, Johannes Brahms est l'un des plus grands musiciens et compositeurs romantiques. Influencé par Beethoven, Haydn et Mozart, il est un pianiste virtuose, souvent considéré comme le « successeur de Beethoven ». Après avoir été professeur de musique à Detmold puis être rentré à Hambourg pour composer, Brahms s'installe à Vienne. Il y écrit ses quatre symphonies à partir de 1876 avant de se consacrer à la composition de musique de chambre. Brahms a aussi réalisé des sonates pour piano, des concertos et un grand nombre d'œuvres vocales. Il meurt le 3 avril 1897 à Vienne.
Voir aussi : Décès - Compositeur - Histoire de Vienne - Pianiste - Johannes Brahms - Histoire de la Musique classique

1922
3 avril

Staline Premier secrétaire du PC


Iossif Vissarionovitch Djougachvili, alias Joseph Staline, est élu secrétaire général du PC russe au cours du XIème Congrès du parti à Moscou. Ancien commissaire politique aux armées, Staline "l'homme de fer", est soutenu par Lénine. Mais le chef de l'URSS dira de lui quelques mois plus tard : «… Je propose aux camarades de réfléchir au moyen de déplacer Staline de ce poste et de nommer à sa place un homme qui, sous tous les rapports, se distingue du camarade Staline par une supériorité, c'est-à-dire qu'il soit plus patient, plus loyal, plus poli et plus attentionné envers les camarades…». En 1929, cinq ans après la mort de Lénine, Staline deviendra le maître incontesté de la Russie. Il restera au pouvoir jusqu'en 1953.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Staline - Histoire du Parti Communiste - Lénine - Histoire du PC - Histoire des Elections

1936
3 avril

Exécution de Bruno Hauptmann


L'exécution de Bruno Hauptmann a lieu le 3 avril 1936. Ce menuisier allemand, par manque de travail, s'est reconverti criminel. Il kidnappe le fils de l'aviateur Charles Lindbergh, le 1er mars 1932. Charles Auguste Lindbergh II est retrouvé mort deux mois plus tard, et Bruno Hauptmann fut inculpé. Il sera électrocuté dans la prison d'État du New Jersey en ayant toujours nié avoir été responsable de ce meurtre.
Voir aussi : Charles Lindbergh - Histoire de la Politique

1946
3 avril

Exécution du général japonais Masaharu Homma à Manille


Suite à la capitulation du Japon en août 1945, le général japonais Masaharu Homma est arrêté et extradé aux Philippines, afin de comparaître devant un tribunal militaire américain. Il a, en effet, été reconnu coupable de crimes de guerre pour sa responsabilité dans la marche de la mort de Bataan, qui a vu mourir des milliers de prisonniers alliés. Condamné à mort le 11 janvier 1946, le général Homma fut exécuté le 3 avril.
Voir aussi : Histoire des Philippines - Crimes de guerre - Tribunal militaire - Histoire de la Politique

1946
3 avril

Début de la crise irano-soviétique


La crise irano-soviétique, qui débute le 3 avril 1946, est la première confrontation de la guerre froide entre Soviétiques et Américains. Elle fait suite au refus de l'URSS de retirer ses troupes d'Iran, contrairement à ce que le traité signé auparavant entre l'Iran et l'URSS prévoyait. En effet, les Soviétiques souhaitent obtenir une concession pétrolière dans le nord de l'Iran, et veulent faire du Kurdistan et de l'Azerbaïdjan, qui ont proclamé leur indépendance vis-à-vis de ce dernier, des États satellites. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont alors porté le problème devant le Conseil de sécurité de l'ONU, ce qui incita l'URSS à retirer définitivement ses troupes. L'invasion du Kurdistan et de l'Azerbaïdjan par les troupes iraniennes en novembre 1946 mit définitivement fin à l'influence soviétique en Iran.
Voir aussi : Etats-Unis - Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire de l' ONU - Iran - Guerre froide - Histoire de la Politique

1949
3 avril

Abd Allah ibn Hussein proclamé roi de Jordanie


Abdullah bin al-Hussein naît en février 1882 à La Mecque, au sein de l'Empire ottoman. En 1921, il est nommé émir de Transjordanie ; en 1946, il devient roi de cette région. Le 3 avril 1949, Abdullah bin al-Hussein devient le roi Abdallah Ier de Jordanie, un nouveau pays né de l'union des territoires de Transjordanie et de Cisjordanie. Il meurt assassiné le 20 juillet 1951 à Jérusalem.
Voir aussi : Jordanie - Cisjordanie - Abd Allah ibn Hussein - Histoire de la Politique

1960
3 avril

Création du PSU


Le Parti socialiste unifié (PSU) se forme pour proposer une alternative au SFIO , alternative reposant sur l’anti-gaullisme, l’anti-stalinisme et surtout le refus de la guerre d’Algérie. Il trouvera un soutien de force avec l’adhésion de Pierre Mendès-France. Un de ses principaux représentants par la suite sera Michel Rocard. Son départ en 1974 plongera d’ailleurs le parti dans l’agonie, jusqu’à sa dissolution en 1989.
Voir aussi : Histoire du Parti Socialiste - Histoire du SFIO - Rocard - Mendès-France - Histoire du PSU - Histoire des Partis

1976
3 avril

Première cérémonie des Césars


Les professionnels du cinéma français se réunissent au Palais des Congrès à Paris pour la première cérémonie des Césars. L'Académie remet 13 récompenses, des "compressions" imaginées par le sculpteur César. Romy Schneider pour son rôle dans "L'important c'est d'aimer" d'Andrzej Zulawski reçoit le prix d'interprétation féminine."Le vieux fusil" de Robert Enrico est sacré meilleur film.
Voir aussi : Cérémonie - Césars - Histoire du Cinéma

2007
3 avril

Nouveau record pour le TGV


La SNCF, Alsthom et RFF s’offrent un coup publicitaire de premier choix en établissant un nouveau record de vitesse sur rail : 574,8 km/h. L’objectif, initialement fixé à 540 km/h (150m/s), est largement dépassé. Alors que la crise pétrolière redonne de l’intérêt pour le train à grande vitesse face à l’avion, Alsthom cherche à démontrer sa suprématie à l’échelle mondiale. De son côté, la SNCF met ainsi en valeur sa nouvelle ligne à grande vitesse Paris-Strasbourg qui doit être commercialisée le 10 juin suivant.
Voir aussi : Record - Histoire de la SNCF - TGV - Histoire des Chemins de fer




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages