L'Internaute > Histoire > Le 3 mai

Jour Par Jour ... Le 3 mai

        (21 réponses)

1494
3 mai

Christophe Colomb débarque en Jamaïque


La flotte de Christophe Colomb découvre l'île de la Jamaïque, à l'époque appelée Xaymaca par les indiens Arawaks, premiers habitants de l'île. Les Espagnols y fonderont une colonie, massacreront les indiens et importeront des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre. Les Anglais prendront possession de l'île en 1655 et la Jamaïque obtiendra son indépendance dans le cadre du Commonwealth en 1962.
Voir aussi : Découverte - Christophe Colomb - Jamaïque - Histoire de la Mer

1512
3 mai

Ouverture du concile du Latran


Le 3 mai 1512 débute le cinquième concile du Latran, convoqué par le pape Jules II pour contrer le concile de Pise initié sur l'initiative de Louis XII de France, et soutenu par l'empereur Maximilien Ier. Le concile ne réforme pas en profondeur l'Eglise catholique, certains historiens estimant que la réforme protestante aurait pu être évitée si des mesures de fond avaient été réellement appliquées. Le concile, qui se termine en 1517, condamne notamment le schisme religieux et autorise la "censure préventive" des livres.
Voir aussi : Pape - Empereur - Louis XII - Maximilien Ier - Histoire de la Chrétienté

1535
3 mai

L'expédition de Hernan Cortès atteint La Paz


Le conquistador espagnol Hernan Cortès débarque à La Paz, ville mexicaine, en Basse Californie le 3 mai 1535. Il découvre la mer qui portera son nom (également appelée golfe de Californie) et revendique ainsi la Californie pour l'Espagne. Les maladies et les violentes attaques des Indiens provoquent le rappel de l'expédition (il y en aura eu quatre en tout) par le vice-roi de Nouvelle Espagne, Antonio de Mendoza, en 1540.
Voir aussi : Espagne - 1535 - Antonio de Mendoza - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1660
3 mai

Signature de la Paix d'Oliva


Le 3 mai 1660, les souverains de Pologne, Suède, Brandebourg, et du Saint-Empire romain germanique, signent la Paix d'Oliva. Cet accord mit fin à plusieurs années de guerres entre tous les pays, en cédant la Livonie à la Suède et la Prusse au Brandebourg, qui devint l'état le plus puissant de toute l'Allemagne. La Paix d'Oliva marque également la renonciation de Jean II Casimir de Pologne au trône de Suède.
Voir aussi : Pologne - Suède - Saint-Empire romain germanique - Brandebourg - Livonie - Histoire de la Politique

1720
3 mai

Couronnement de Frédéric Ier de Suède.


Suite à l'abdication de sa femme, Ulrique Éléonore de Suède, en sa faveur le 29 février 1720, Frédéric Ier de Suède est couronné le 3 mai de la même année. Il tente de retrouver l'absolutisme jusqu'en 1723 et règne jusqu'à sa mort, qui survient le 25 mars 1751.
Voir aussi : Ulrique Eléonore de Suède - Histoire de la Politique

1748
3 mai

Naissance de l'abbé Sieyès


Emmanuel-Joseph Sieyès naît à Fréjus. En 1774, il entre dans les ordres comme prêtre. L'année suivante, il devient chanoine de Tréguier puis vicaire général de Chartres et enfin conseiller commissaire à la chambre supérieure du clergé. L'abbé Sieyès publie en 1788 et 1789, "Essai sur les privilèges" et "Qu'est-ce que le tiers état ?", qui le rendent célèbre. Elu député du tiers état aux États généraux, Il rédigea le serment du Jeu de paume et participa à la rédaction de la Constitution. Il fut également président du Sénat conservateur sous l'empire. Il décèdera en 1836 à Paris.
Voir aussi : Naissance - Révolution française - Histoire de la Chrétienté

1758
3 mai

Décès de Benoit XIV


Le pape Benoit XIV décède à Rome le 3 mai 1758. Né à Bologne le 31 mars 1675, celui qui s'appelait à l'origine Prospero Lambertini, fut élu pape en 1740, suite à l'un des plus longs conclaves de l'histoire, d'une durée de six mois. Passionné de littérature, Benoit XIV est resté célèbre pour sa grande ouverture d'esprit et son intérêt pour le siècle des Lumières et son esprit libertaire.
Voir aussi : Pape - Conclave - Siècle des Lumières - Benoit XIV - Histoire de la Politique

1791
3 mai

La Pologne se dote d'une constitution libérale


Subissant les volontés de partage des grandes nations qui l’entoure, la Pologne tente de s’affirmer et de se renforcer en proclamant une nouvelle constitution. Ouvrant les carrières administratives aux bourgeois et libérant les paysans de la servitude, la constitution mit quatre ans à être élaborée. Mais, si les avancées sont moins radicales qu’en France, cette initiative n’est guère du goût des royaumes de Prusse et de Russie. Ceux-ci n’attendront d’ailleurs pas plus de quatre ans avant de se partager le pays. Cet acte politique reste dans les mémoires comme un des éléments fondateurs de la Pologne, c’est d’ailleurs la date de sa fête nationale.
Voir aussi : Constitution - Dossier histoire fête nationale - Histoire de l'Etat

1859
3 mai

La campagne d'Italie


A la suite de l'alliance conclue entre la France et la Sardaigne pour la formation de l'unité italienne, les forces franco-sardes, d'une part, et les troupes autrichiennes, de l'autre, entrent en guerre. Napoléon III, redoutant une intervention de la Prusse et suivant les conseils de modération de la Russie, mettra fin à la campagne en signant avec l'empereur d'Autriche François-Joseph l'armistice de Villafranca (Italie) en juillet 1859. Nice et la Savoie seront rattachés à la France.
Voir aussi : Napoléon III - Histoire de la Savoie - Histoire de la Sardaigne - Histoire de Nice - Histoire du Second Empire

1859
3 mai

La France déclare la guerre à l'Autriche


Suite à la signature d'un traité secret d'alliance entre la France et le Royaume de Piémont-Sardaigne, Napoléon III déclare la guerre à l'Autriche depuis le palais des Tuileries. Les troupes franco-sardes mettront à mal les soldats autrichiens à Magenta le 4 juin, puis à Solférino le 24 juin. Le traité de Zurich viendra mettre un terme au conflit, les 10 et le 11 novembre 1859. Le texte officialise notamment la cession de la Lombardie à la France.
Voir aussi : France - Guerre - Autriche - Italie - Napoléon III - Histoire des Guerres

1901
3 mai

Naissance de Bing Crosby


Le chanteur et acteur américain, Bing Crosby, naît à Tacoma le 3 mai 1903. Quatrième d'une famille pauvre de sept enfants, Bing entreprend des études de droit avant de se lancer dans la musique. Il obtient l'Oscar du meilleur acteur en 1944 pour « La Route semée d'étoiles » de Leo McCarey, mais est surtout connu pour sa reprise de « White Christmas ». Il meurt à Madrid le 14 octobre 1977.
Voir aussi : Oscar - Histoire de l'Art

1906
3 mai

Incident d'Aqaba


C'est le 3 mai 1906 qu'est survenu l'incident d'Aqaba, crise diplomatique opposant l'Empire ottoman à la Grande-Bretagne dans le nord-ouest de l'actuelle Arabie Saoudite. Les Britanniques considéraient que le tracé du chemin de fer du Hedjaz souhaité par les Ottomans constituait une menace sur l'Égypte et le canal de Suez. La menace d'un conflit naval fit finalement céder les Ottomans.
Voir aussi : Histoire de l'Empire ottoman - Grande-Bretagne - Histoire du Canal de Suez - Égypte - Histoire de la Politique

1925
3 mai

Décès de Clément Ader, ingénieur français pionnier de l'aviation


Le 3 mai 1925 marque le décès, à 83 ans, de Clément Ader, ingénieur français célèbre pour ses travaux dans le domaine de l'aviation dont il est l'un des pionniers. Il est en effet le premier homme à avoir réussi à faire décoller un prototype d'aéronef en 1890. S'il a également contribué à la modernisation des chemins de fer, du téléphone, du moteur à vapeur, ou encore des vélocipèdes, son nom restera à jamais associé au domaine de l'aviation.
Voir aussi : Histoire de l'Aviation - Téléphone - Modernisation - Clément Ader - Chemins de fer - Histoire des Sciences et techniques

1930
3 mai

Inauguration de l'exosition internationale de Liège


L'exposition de Liège a été organisée en 1930 par la Belgique pour fêter le centenaire de son indépendance. La même année, une exposition parallèle était organisée à Anvers, pour vanter les mérites maritimes et coloniaux de la Belgique. L'exposition internationale de Liège, quant à elle, était consacrée aux richesses industrielles du pays. Cette exposition a attiré 6 millions de visiteurs, un chiffre relativement décevant pour les organisateurs qui en attendaient 11 millions.
Voir aussi : Histoire de l'Art

1939
3 mai

Nomination de Molotov au poste de commissaire soviétique du peuple aux affaires étrangères


Viatcheslav Molotov est nommé par Staline le 3 mai 1939 au poste de commissaire du peuple chargé des affaires étrangères. Le bras droit du dictateur soviétique remplace Maxim Litvinov qui se voit attribuer le poste d'ambassadeur de l'URSS en Grande-Bretagne. Molotov fut partie prenante des purges staliniennes et a salué l'Allemagne nazie pour son succès lors de la guerre en France. Il laisse son nom à la célèbre bombe à essence : le cocktail Molotov.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Staline - Molotov - Histoire de la Politique

1945
3 mai

Naufrages du Cap Arcona, du Thielbek et du Deutschland


Le 14 avril 1945, Heinrich Himmler ordonne l'élimination des déportés avant l'arrivée des troupes alliées. Le 20 avril, des milliers de prisonniers embarquent à bord du Cap Arcona, du Thielbek et du Deutschland. Le projet des nazis est de rejoindre la haute mer et de couler les navires de prisonniers. Le 3 mai 1945, les bateaux sont attaqués par l'aviation militaire anglaise. 8 000 personnes meurent noyées ou bien tuées par les SS. 316 personnes survivent à la tragédie.
Voir aussi : Histoire de l'Aviation - Naufrage - Attaque - Heinrich Himmler - Prisonniers - Histoire des Guerres

1947
3 mai

Une nouvelle Constitution au Japon


Deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Japon se dote d'une nouvelle Constitution. Approuvée par la Diète et proclamée par l'empereur, elle instaure un régime parlementaire, proche des monarchies constitutionnelles européennes. Elle repose sur 3 principes : la souveraineté nationale, la garantie des droits fondamentaux de l'homme et le pacifisme. Ainsi, par l'article 9, le Japon renonce à la guerre et s'engage à ne plus entretenir d'armée. L'interprétation de cet article est l'objet de nombreuses polémiques.
Voir aussi : Constitution - Empereur - Histoire de l'Etat

1968
3 mai

Premières barricades de Mai 68


La police, à la demande du recteur Jean Roche, fait évacuer la Sorbonne où se tient un meeting de protestation. Les étudiants dressent alors des barricades sur le "boul'Mich". La crise de Mai 68 commence dans les rues du Quartier latin : barricades, pavés et cocktails Molotov sont les armes des étudiants contre les matraques et gaz lacrymogènes des CRS. L’évacuation se déroule sans ménagement et dans la violence : 600 personnes sont arrêtées. La révolte, d'abord universitaire, débouchera sur des grèves et une crise sociale généralisée.
Voir aussi : Dossier histoire de Mai 68 - Histoire de la Sorbonne - Histoire des Barricades - Histoire du Social

1971
3 mai

Gigantesque sit-in à Washington


500 000 manifestants (hippies, objecteurs de conscience et vétérans) se sont retrouvés dans la capitale fédérale américaine pour dénoncer la guerre du Vietnam commencée en 1964. Les forces de l'ordre procèdent à l'arrestation de 7 000 personnes, remplissant les prisons du district de Columbia et même un stade. Le président Richard Nixon s'efforcera de mettre fin à l'engagement américain au Vietnam. En 1973, les accords de Paris arrêteront les hostilités, sans régler vraiment le sort du Sud-Vietnam.
Voir aussi : Histoire de Washington - Manifestation - Histoire de la Guerre du Vietnam

1979
3 mai

Margaret Thatcher au 10 Downing Street


Les Conservateurs remportent les élections législatives en Grande-Bretagne et pour la première fois une femme devient Premier ministre de sa Majesté. Margaret Thatcher mènera une politique de libéralisation avec une détermination inflexible, ce qui lui vaudra le surnom de "dame de fer". Cette politique, qui rendra une certaine prospérité à la moyenne bourgeoisie, accentuera les inégalités sociales. Suite à des luttes internes au sein du parti conservateur, Margaret Thatcher démissionnera en novembre 1990.
Voir aussi : Premier ministre - Thatcher - Histoire des Elections

1987
3 mai

Décès de Dalida


En vendant plus de 120 millions de disques à travers le monde, la carrière de Dalida a été couronnée de succès pendant plus de 30 ans. Cependant, la vie sentimentale de la chanteuse et le suicide de plusieurs de ses amants la laisse dans un état de détresse immense. La diva égyptienne, ne supportant plus la solitude, met fin à ses jours dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, dans sa maison de Montmartre. Elle laisse pour seule explication à ce geste un mot à son entourage "La vie m’est insupportable. Pardonnez-moi.".
Voir aussi : Décès - Succès - Dalida - Histoire de la Chanson




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages