www.linternaute.com Histoire
 

"Un prisonnier dont nul ne sait le nom, dont nul n'a vu le front, un mystère vivant, ombre, énigme, problème." (Victor Hugo)


C'est l'une des intrigues les plus romanesques de l'histoire de France
: celle d'un prisonnier masqué, caché, à laquelle il fut interdit de révéler son identité, sous peine de mort. Pendant trois siècles, toutes les hypothèses ont été formulées sur le compte de cet homme. Mais avant de suivre quelques unes de ces pistes… revenons aux faits.
Les faits : le 19 novembre 1703, sous le règne de Louis XIV, un prisonnier meurt au fort de la Bastille. Son acte de décès ne le désigne que par ces mots : "le prisonnier inconnu, toujours masqué d'un loup de velours noir". Pendant ses 34 ans de captivité, à la Bastille, mais aussi au fort de Pignerol et Sainte-Marguerite de Lérins, l'homme est sous la surveillance d'un ancien mousquetaire, le marquis de Saint-Mars. Celui-ci a un double consigne... venant apparemment de très haut : le tenir strictement isolé du reste de la prison afin de l'empêcher de révéler son nom, mais aussi prendre grand soin de lui. Des précautions a priori superflues, s'il ne s'agissait d'un important personnage. Alors, qui se cachait ou plutôt qui cachait-on derrière ce masque ? Suite...

7 photos :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Envoyer | Imprimer Haut de page