www.linternaute.com Histoire
 

Dates : 1759-1794

Rôle : grand tribun


Issu d'une famille bourgeoise champenoise, il est avocat au Conseil du roi. En 1790, il fonde le Club des cordeliers, où il est remarqué pour ses qualités d'orateur, et acquiert une grande popularité.

Après la chute de la monarchie en 1792, il est élu ministre de la Justice mais se démet de ses fonctions pour siéger à l'Assemblée. Attaqué avec Robespierre et Marat par les Girondins, il joue un rôle central jusqu'à l'été 1793 en contribuant à la création du Tribunal révolutionnaire de Paris et du Premier Comité de salut public. Taxé d'opportunisme, il est déchu de la présidence du Comité en juillet 1793. Dès la fin de l'année, il s'oppose aux ultra-révolutionnaires et crée le mouvement des Indulgents. Compromis dans le scandale de la liquidation de la Compagnie des Indes, décrété "ennemi de la République", il est exécuté le 5 avril 1794.

Le saviez-vous ?

Avant son exécution, Danton a adressé à son bourreau une phrase restée célèbre dans l'Histoire : " Tu montreras ma tête au peuple : elle en vaut bien la peine. "

Envoyer | Imprimer Haut de page