www.linternaute.com Histoire
Bonaparte au conseil des Cinq-Cent, F. Bouchot & Bonaparte Premier consul, Ingres

Bonaparte au conseil des Cinq-Cent (F. Bouchot) & Bonaparte Premier consul (Ingres © Musée national du Château de Versailles / Musée de Liège

 

Le coup d'état du 18 Brumaire

Durant l'été 1799, la France connaît une crise politique et économique. Une part croissante de la classe dirigeante souhaite faire tomber le Directoire. A son retour d'Egypte, Bonaparte prend la tête du coup d'état qui éclate le 18 Brumaire de l'an VIII (9 novembre 1799). Il se fait nommer premier consul et met en place un régime autoritaire.

Un consul ambitieux

Le tableau de François Bouchot met en scène un moment critique du coup d'état. Le général Bonaparte, conspué au Conseil des Cinq-Cent, doit être évacué de la salle. Une intervention militaire est nécessaire pour faire aboutir le coup d'état parlementaire. S'il est en position de faiblesse dans l'œuvre de Bouchot, le portrait d'Ingres donne de lui l'image inverse. Les changements dans la représentation de Bonaparte sont déjà perceptibles. Il pose en homme mature, avec ses cheveux coupés courts et sa fameuse main gauche déjà glissée sous son veston ; l'uniforme militaire est délaissé au profit d'un ensemble pourpre, couleur royale. La fenêtre ouverte symbolise ses perspectives d'avenir.

Envoyer | Imprimer Haut de page