L'Internaute > Histoire > Palestine

Histoire de la Palestine

Dates décroissantes    Titres seulement    (16 réponses)

1845
19 août

Naissance d'Edmond de Rothschild, banquier français.


Edmond de Rothschild s'engage dans la Garde nationale au cours de la guerre de 1870. Grand collectionneur, il devient également un mécène. Il est membre du Conseil des musées et offre de nombreux objets à divers musées. Il devient également membre de la Société des amis des sciences et finance de nombreux projets. En 1882, il achète des territoires en Palestine et s'engage totalement dans l'idéologie sioniste. Il crée la Palestine Jewish Colonization Association à l'âge de 79 ans.
Voir aussi : Histoire de la Palestine - Histoire du Sionisme - Mécénat - Collectionneur - Histoire de l'Economie

1904
3 juillet

Mort de Theodor Herzl


Né le 2 mai 1860 à Budapest, Theodor Herzl est un journaliste et écrivain juif, célèbre pour avoir fondé le mouvement sioniste au congrès de Bâle en 1897, ainsi que le Fonds pour l'implantation juive, destiné à financer l'achat de terres en Palestine. Il est également l'auteur de Der Judenstaat. Il nourrissait l'utopie que l'autorité coloniale juive recevrait un bon accueil de la part des populations palestiniennes. Il s'est éteint le 3 juillet 1904 à Edlach dans l'actuelle Autriche.
Voir aussi : Décès - Histoire de la Palestine - Histoire d'Israël - Juif - Histoire du Sionisme - Histoire de la Politique

1907
août

Huitième congrès sioniste de La Haye


Le Congrès sioniste est une institution appartenant à l'Organisation sioniste mondiale. Son rôle est notamment de décider de la politique économique sioniste et il se réunit, jusqu'à la création d'Israël, dans différentes villes d'Europe. C'est à La Haye, aux Pays-Bas que se tient la huitième édition du congrès, du 14 au 21 août 1907. À cette occasion, et à l'initiative de Chaim Waizmann, le congrès décide de privilégier l'installation des juifs en Palestine, en réclamant par ailleurs que les ouvriers arabes ne soient plus employés dans les colonies.
Voir aussi : Colonie - Histoire de la Palestine - Congrès - Histoire d'Israël - Juif - Histoire de la Politique

1917
2 novembre

Déclaration Balfour


Le ministre des Affaires étrangères britannique, le comte Arthur, James de Balfour rédige une lettre ouverte au baron de Rothschild. Il est stipulé que le gouvernement de sa majesté est disposé à créer en Palestine un "foyer national juif". Le baron de Rothschild, vice-président du comité des députés juifs, prône un retour des juifs en Palestine qui appartient au sultan d'Istanbul. L'état d'Israël ne verra le jour qu'après la seconde guerre mondiale, en 1948.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Religion - Histoire de la Palestine - Juifs - Histoire du Sionisme - Histoire du Judaïsme

1918
20 août

Prise de commandement de l'armée turque par Mustapha Kemal


Mustapha Kemal, appelé aussi « Le victorieux », est né le 19 mai 1881. Le 20 août 1918, il rejoint la Syrie et prend la tête de l'armée ottomane sur le front syro-palestinien. A ce moment-là, le corps militaire turc n'est pas à son fort, les forces alliées prennent donc facilement le dessus. La retraite des troupes de Kemal est inévitable. Le gouvernement ottoman sera vaincu et signera le traité de Moudros avec les alliés.
Voir aussi : Bataille - Histoire de l'Empire ottoman - Histoire de la Palestine - Syrie - Histoire de la Politique

1918
19 septembre

Victoire d'Allenby à la bataille de Megiddo


La bataille de Megiddo a eu lieu entre le 19 et le 21 septembre 1918, elle opposait l'empire ottoman et l'empire allemand à la France et au Royaume-Uni. A l'issue de la bataille de Megiddo, la Palestine passe sous administration britannique. Les troupes victorieuses étaient dirigées par le général britannique Edmund Allenby qui a su limiter les pertes humaines. Après cette bataille, Allenby devint le premier vicomte Allenby de Megiddo.
Voir aussi : Bataille - Histoire de l'Empire ottoman - Histoire de la Palestine - Royaume-Unis - Histoire des Guerres

1920
avril

Conférence de San Remo


Un an après la conférence de Versailles, une nouvelle conférence internationale est organisée à San Remo, en Italie du 19 au 26 avril 1920. Le 24 avril, la Palestine et la Transjordanie sont placées sous la responsabilité du gouvernement britannique, la France se voit alors privée de tout accord avec la Palestine. Néanmoins elle reçoit un mandat sur la Syrie et le Liban. Le dirigeant syrien de l'époque, Fayçal ibn Hussein fuit alors son pays et se retourne vers les britanniques qui le placent sur le trône d'Irak.
Voir aussi : France - Histoire de la Palestine - Syrie - Mandat - Royaume Uni - Histoire de la Politique

1931

Fondation du parti Istiqlal à Jérusalem


Le parti politique Istiglal fut créé à Jérusalem en 1931. Il réunit Syriens, Libanais, Palestiniens et représentants du Maroc, chaque pays arabe ayant sa propre ramification du parti. Parmi les idées principales défendues par ses partisans, on compte l'indépendance totale de la nation arabe (du Golfe à l'Atlantique), ainsi que la négation des découpes territoriales prévues par les traités de l'après-guerre.
Voir aussi : Histoire de Jérusalem - Histoire de la Palestine - Maroc - Syrie - Liban - Histoire de la Politique

1935
20 novembre

Décès du chef religieux Izz al-Din al-Qassam


Izz al-Din al-Qassam, soufi tijani né en Syrie, est mort le 20 novembre 1935 lors d'une bataille contre les Britanniques. Considéré comme le père de la résistance palestinienne, il résista, d'abord contre l'occupation française dans son pays à l'issue de la Première Guerre mondiale, puis contre les Britanniques. Ces derniers le tueront à la suite du siège des forêts de Jénine qui feront de Izz al-Din al-Qassam un martyr.
Voir aussi : Histoire de la Palestine - Histoire de la Politique

1947
18 juillet

L'Exodus refoulé en Palestine


Les Britanniques, administrateurs de la Palestine depuis la fin de la Première guerre mondiale, arraisonnent le navire "Exodus" dans le port de Haïfa. A son bord 4500 juifs survivants des camps de la mort, partis du port de Sète le 10 juillet et fuyant vers la terre d'Israël. Les Anglais qui interdisent toute immigration juive sur leur protectorat, font ramener de force les passagers en France et en Allemagne à bord de bateaux-prisons. Les affrontements provoqueront la mort de 3 personnes et feront 146 blessés. Quatre mois plus tard l"ONU prendra le décision de créer l'Etat d'Israël.
Voir aussi : Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Histoire de la Palestine - Histoire d'Israël - Histoire du Sionisme - Histoire du Judaïsme

1947
29 novembre

L'ONU scinde la Palestine


L'Assemblée générale de l'ONU réunie à New-York, prend la décision de partager la Palestine en deux Etats: un Etat arabe et un Etat juif. L'administration de Jérusalem relèvera de l'organisation internationale. Le Conseil de la ligue arabe s'oppose à cette décision et très vite les affrontements commencent entre Juifs et Arabes. Le nouvel état d'Israël naîtra le 14 mai 1948. Dès ses premiers jours, il sera envahi par l'Egypte, le Jordanie, l'Irak, la Syrie et le Liban.
Voir aussi : Dossier histoire de l' ONU - Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Histoire de la Palestine - Histoire d'Israël - Histoire du Sionisme - Histoire du Judaïsme

1947
30 novembre

Début de la guerre civile en Palestine mandataire


La guerre civile entre les communautés juive et arabe de Palestine débute le 30 novembre 1947, suite au plan de partage approuvé par l'ONU. En effet, ce dernier, qui prévoit de fractionner la Palestine en un État arabe et un État juif, déclenche la colère de la communauté arabe et les premières vagues de violence. La guerre civile s'achève le 14 mai 1948 avec la proclamation de l'État d'Israël et la fin du mandat britannique sur la Palestine.
Voir aussi : Guerre civile - Histoire de la Palestine - Histoire des Guerres

1948
14 mai

La naissance de l'Etat d'Israël


Le jour même où s'achève le mandat britannique sur la Palestine, le président Chaïm Weizmann proclame l'Etat d'Israël. L'ancien Etat d'Israël avait disparu en 70 après Jésus Christ, lorsque Jérusalem avait été détruite par les romains. L'ONU décide d'officialiser la création d'Israël en divisant l'ancienne Palestine en deux Etats, l'un arabe, l'autre juif. Le monde arabo-musulman rejettera le compromis et attaquera aussitôt Israël.
Voir aussi : Dossier histoire fête nationale - Dossier histoire de l' Etat d'Israël - Histoire de la Palestine - Histoire du Sionisme - Proclamation - Histoire du Judaïsme

1948
15 mai

La première guerre israélo-arabe


La première guerre israélo-arabe débute le 15 mai 1948. Elle résulte du refus des Arabes de reconnaître l'État d'Israël, proclamé la veille sur une partie du territoire palestinien. L'ONU impose un répit d'un mois pendant lequel Israël s'équipe en armes et augmente ses forces militaires. Jusqu'en mars 1949, le pays frappe ses adversaires divisés, et prend le contrôle de certaines provinces comme la Galilée. Plus de 350 000 Palestiniens sont contraints à l'exode, soit pour échapper à la guerre, soit parce que leurs terres ont été conquises par l'armée adverse.
Voir aussi : Guerre - Dossier histoire de l' ONU - Histoire de la Palestine - Histoire d'Israël - Arabes - Histoire des Guerres

1949
8 décembre

Fondation de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient


L'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient est créé le 8 décembre 1949. Il s'agit d'une aide humanitaire destinée aux réfugiés palestiniens sur les territoires en conflit de la bande de Gaza : la Cisjordanie, la Jordanie, le Liban et la Syrie. La décision de fonder cette organisation vient de la première guerre israélo-arabe de 1948 et des milliers de victimes et de sans-abri qui en découlent. Les exilés de Palestine sont donc les seuls au monde à ne pas dépendre du Haut Commissariat des Nations unies.
Voir aussi : Histoire de la Palestine - Syrie - Histoire de Gaza - Liban - Jordanie - Histoire de la Politique

1950
24 avril

Création de la Jordanie


La Jordanie naît de la division de la Palestine qui était sous mandat britannique. La Transjordanie annexe la Cisjordanie et prend le nom de Royaume de Jordanie. A la suite de la création de l'Etat d'Israël en 1948, une active politique d'assimilation est menée, visant à intégrer les Palestiniens, qui obtiennent automatiquement la nationalité jordanienne.
Voir aussi : Création - Histoire de la Palestine - Histoire d'Israël - Histoire de l'Etat




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages