L'Internaute > Histoire > Venise

Histoire de Venise

1082

Privilèges commerciaux pour les Vénitiens


L’empereur byzantin Alexis de Comnène conclut un accord avec Venise. Il permet aux Vénitiens de commercer dans les grandes villes de l’Empire byzantin tout en étant exemptés de taxes douanières. En échange, ils devront fournir leur aide militaire selon les besoins de l’empereur. Venise dispose en effet d’une flotte très puissante. De plus, un quartier de Constantinople leur est attribué. Par la suite, Gênes et Pise jouiront des mêmes privilèges, ce qui mécontente d'ailleurs la population.
Voir aussi : Empire byzantin - Dossier histoire de Constantinople - Histoire de Venise - Alexis Comnène - Histoire du Commerce

1271

Départ de Marco Polo vers la Chine


Deux ans après leur retour à Venise, Matteo et Niccolo Polo décident de repartir vers l’Empire Mongol afin que Kubilaï Khan ne s’impatiente pas. Les hommes, chargés de ramener avec eux des érudits pour enseigner le savoir latin aux Mongols, ont été retardés par la mort du Pape Clement IV en 1269. Grégoire X, élu en 1271, fera partir deux moines vers la Chine mais les troubles dans les pays à traverser les feront renoncer. Agé de seulement dix-sept ans, Marco Polo suit son père Niccolo pour un voyage qui durera 24 ans et qui lui inspirera le « Livre des merveilles du Monde ».
Voir aussi : Histoire de Venise - Polo - Marco Polo - Histoire des Explorations

1324
8 janvier

Mort de Marco Polo


Le voyageur et commerçant italien Marco Polo, s'éteint à Venise à l'âge de 70 ans. Adolescent, il avait entrepris un voyage long de 24 ans avec son père et son oncle à travers la Russie et l'Asie. Marco Polo dictera les mémoires de son aventure dans un livre intitulé: "Le livre des merveilles du monde" qui constituera la première documentation précise sur les pays et les peuples d'Orient au Moyen-âge.
Voir aussi : Décès - Histoire de Venise - Marco Polo - Histoire des Grandes aventures et découvertes

1342
21 juillet

Début du règne de Louis Ier de Hongrie


Louis Ier le Grand est couronné roi de Hongrie le 21 Juillet 1342, cinq jours après la mort de son père, Charles Ier Robert. Le roi Louis Ier de Hongrie passera la plus grande partie de son règne à combattre l'influence de Venise et de Naples, qui étaient deux grandes puissances commerciales à l'époque. Il réussira à accroître les limites de son royaume jusqu'aux côtes de l'Adriatique, ce qui donnera un accès maritime au royaume de Hongrie.
Voir aussi : Histoire de Venise - Naples - Royaume de hongrie - Histoire de la Politique

1368
13 janvier

Décès de Marco Cornaro


Marco Cornaro, 59ème doge de Venise, décède. Né dans une famille de grande renommée en 1285, il débute sa carrière en gérant sans succès les relations commerciales avec l'Orient. En revanche, sa carrière dans l'administration publique est brillante, si bien qu'il obtient à de nombreuses reprises le poste d'ambassadeur auprès de l'empereur Charles IV et du pape Clément VI. Suite au décès de Lorenzo Celsi, le conclave le désigne comme nouveau doge le 21 juillet 1365.
Voir aussi : Décès - Histoire de Venise - Histoire de la Politique

1378
31 mai

Début de la guerre de Chioggia


La flotte vénitienne de Vettor Pisani attaque la flotte génoise dans la mer Tyrrhénienne, capturant quatre galères et faisant de nombreux prisonniers. Cet évènement marque le début de la guerre de Chioggia qui durera jusqu'au 8 avril 1381 et la signature du Traité de Turin. Venise est victorieuse si bien qu'elle contrôle désormais le commerce en Dalmatie, qu'elle a de nouveau tous ses privilèges à Constantinople et qu'elle peut commercer sans limitation en mer Noire.
Voir aussi : Histoire de Venise - Histoire de Florence - Histoire des Guerres

1381
8 août

Traité de Turin


Sous la médiation du comte de Savoie, Amédée VI, Venise et Gênes signent le Traité de Turin, mettant un terme à la guerre de Chioggia. Venise est contrainte d'abandonner la Dalmatie ainsi que Trévise. L'île de Ténédos, source du conflit, est également cédée au duc de Savoie pour une durée de deux années au terme desquelles sera décidé à qui elle appartiendra. Enfin, les deux républiques sont exclues du commerce de Tana et de Trébizonde.
Voir aussi : Traité - Histoire de Venise - Histoire de Gênes - Turin - Histoire des Traités

1406
30 novembre

Election du pape Grégoire XII


Grégoire XII (né Angelo Correr à Venise, vers 1325) devient le 203e pape de Rome. Durant son pontificat, qu'il occupa jusqu'à sa démission en 1415, il s'échina à parlementer avec Benoît XIII, antipape d'Avignon, afin de réduire le Grand schisme d'Occident, mais sans succès. Bien que désavoué lors du concile de Pise (1409), il ne se résigna que lors du concile de Constance (1414-1418), qui mit un terme au Grand schisme avec l'élection de Martin V. Alors cardinal-évêque de Porto, il disparut à Recanati, dans les Marches, en 1417.
Voir aussi : Histoire de Venise - Benoît xiii - Grand schisme d'occident - Concile de constance - Martin v - Histoire des Affaires religieuses

1407
4 mars

Mort de François Gonzague de Mantoue


François Ier Gonzague de Mantoue, alors dans sa 41e année (né en 1366), meurt à Cavriana. Ce noble italien fut le quatrième capitaine du peuple de sa cité lombarde. Agé de seize ans lors de la mort de son père Louis II de Mantoue en 1382, il dut patienter six années avant que le conseil de régence ne valide sa nomination effective au capitanat du peuple. Réformateur et grand bâtisseur, il oscilla entre défiance vis à vis des ambitions de la voisine milanaise et assujettissement à la Sérénissime de Venise.
Voir aussi : Histoire de Venise - Histoire de Milan - Lombardie - Histoire de la Politique

1432
29 mars

Naissance du sultan ottoman Mehmet II "le Conquérant


Le sultan ottoman Mehmet II al Fatih (« le Conquérant ») naît à Edirne. Fils de Murad II (1404-1452), il devient le septième sultan de l'Empire en 1444 et s'empare de Constantinople le 29 mai 1453, sonnant la chute de l'empire byzantin. Il poursuit alors une politique active de conquête, occupant la Serbie, la Morée, les îles grecques, menant une guerre contre Venise et lançant ses troupes en Europe centrale (Autriche, Hongrie) et jusqu'en Crimée. Empoisonné en 1481, son fils Bayezid lui succéda.
Voir aussi : Empire byzantin - Histoire de Venise - Histoire de la Serbie - Mehmet II - Chute de constantinople - Histoire de la Politique

1454
9 avril

Paix de Lodi


Le 9 avril 1454, les villes de Milan et de Venise en Italie parviennent à un accord de paix dans la province de Lodi en Lombardie. Après des années d'affrontements entre les deux villes italiennes, depuis 1427 à Maclodio, la paix de Lodi permettra au pays d'obtenir une certaine stabilité politique, incarnée dans la deuxième partie du XVe siècle italien par Laurent le Magnifique et sa « politique de l'équilibre ».
Voir aussi : Italie - Histoire de Venise - Histoire de Milan - Laurent le magnifique - Paix de lodi - Histoire des Traités

1463
12 septembre

Traité d'alliance offensive contre les Turcs


Le 12 septembre 1463, la ville de Venise et la Hongrie forment une alliance militaire en signant un traité. L'objet du traité est alors d'organiser une offensive commune contre les Turcs et les troupes ottomanes. La signature de ce traité engage la ville de Venise et la Hongrie à combattre ensemble les offensives turques des troupes emmenées par le sultan Mehmed II.
Voir aussi : Hongrie - Histoire de Venise - Histoire des Turcs - Mehmed II - Histoire des Traités

1474

Antonello da Messina voyage à Venise


Au milieu de la Renaissance, le peintre sicilien Antonello da Messina effectue son second voyage à Venise. Pendant les deux années qu’il y passera, il connaîtra sa période la plus prolifique. Il y signera plusieurs de ses œuvres les plus célèbres, dont le "Retable de San Cassiano", et le "Condottiere". Antonello da Messina avait déjà visité la "reine de l’Adriatique" vers 1470. Il y avait alors rencontré son confrère Giovanni Bellini.
Voir aussi : Histoire de Venise - Renaissance - Voyage - Histoire de la Peinture

1508
30 novembre

Naissance d'Andrea di Pietro della Gondola, architecte italien


Andrea di Pietro della Gondola, dit Andrea Palladio, naît le 30 novembre 1508 à Padoue. Architecte de la Renaissance italienne, il a imaginé un grand nombre de bâtiments majeurs en Italie et notamment en Vénétie, parmi lesquels la basilique San Giorgio Maggiore de Venise ou encore le théâtre olympique de Vicence. Son traité intitulé "Les quatre livres de l'architecture" a eu une profonde influence sur l'architecture occidentale des siècles suivants.
Voir aussi : Histoire de Venise - Architecte - Renaissance italienne - Histoire de l'Art

1509
14 mai

Victoire de la ligue de Cambrai à Agnadel


Les membres de la ligue de Cambrai, à savoir le pape, le roi de France Louis XII, l'empereur d'Allemagne Maximilien Ier et le roi d'Aragon Ferdinand, écrasent les armées de la république de Venise à Agnadel, le 14 mai 1509. La bataille est un véritable massacre, faisant 500 morts du côté français et près de 9 000 chez les Vénitiens. Suite à cet affrontement, le roi de France prend possession de toute la Lombardie, et les désirs expansionnistes de la république de Venise sont stoppés net.
Voir aussi : Histoire de Venise - République - Maximilien Ier - Histoire des Guerres

1516
29 mars

Création du ghetto de Venise


Le 29 mars 1516, suite à une décision du "Conseil des prieurs" (sorte d'organe décisionnel du pouvoir vénitien), tous les Juifs qui résident dans la ville de Venise sont contraints d'aller vivre dans le Ghetto Nuovo, un quartier situé sur une île au nord de la ville. Les Juifs étaient soumis à des règles de vie strictes, ils ne pouvaient pas construire de nouveaux édifices, et des lois somptuaires leur obligeaient à suivre un code vestimentaire bien précis.
Voir aussi : Histoire de Venise - Juifs - Histoire de la Politique

1538
28 septembre

Victoire Ottomane à la bataille de Prévéza


La bataille de Prévéza se déroula le 28 septembre 1538, en Grèce, au cours de la guerre vénéto-ottomane. Elle opposa l'amiral Khair ad-Din, dit Barberousse, à la Sainte Ligue, commandée par l'amiral génois Andréa Doria. Malgré sa supériorité numérique, l'alliance chrétienne s'inclinera. Il s'agit de la plus grande victoire navale de la flotte ottomane. Malgré cela, Venise put conserver la Crète et Chypre.
Voir aussi : Histoire de Venise - Ottomans - Histoire de la Crète - Barberousse - 1538 - Histoire des Guerres

1571
7 octobre

Bataille navale de Lepante


La Sainte Ligue composée de l'Espagne, de Venise et des états pontificaux (Pie V), bat les turcs à Lépante, près de Corinthe. La flotte de plus de 200 navires est sous le commandement de Don Juan d'Autriche, frère du roi d'Espagne Philippe II et fils naturel de Charles V. Ce sont plus de 10,000 hommes qui s'affrontent dans chaque camp. Les Turcs du Sultan d'Istanbul, Selim II Mast, sont écrasés. L'amiral Ali Pacha est fait prisonnier et décapité. Cette défaite marque un coup d'arrêt à l'avancée turque sur la Méditerranée. Un jeune soldat espagnol est blessé au combat et perd sa main gauche. Il s'agit d'un certain Cervantès.
Voir aussi : Bataille - Dossier histoire des grandes batailles - Histoire de Venise - Histoire des Turcs - Histoire du Vatican - Histoire des Guerres

1609
25 août

Galilée offre sa lunette astronomique au sénat


Après avoir entendu parler de la lunette hollandaise de Hans Lippershey, Galilée décide d’en construire une lui-même. Après plusieurs essais satisfaisants, il la présente au sénat de Venise et la lui offre. Cette invention bouleversera ses observations. En pointant l’instrument vers la Lune, il en apercevra les cratères et ses reliefs. De même, il étudiera les quatre plus grands satellites de Jupiter, la planète Vénus et remarquera que la voie lactée est faite d’étoiles. Ses observations seront publiées dans le "Message céleste". Au fil de ses recherches, il se tournera de plus en plus vers la théorie héliocentrique de Copernic et sera finalement contraint d’abjurer.
Voir aussi : Histoire de Venise - Histoire de la Lune - Copernic - Galilée - Histoire de Jupiter - Histoire de l'Astronomie

1645
25 juillet

Invasion turque en Crète


Le 25 juillet 1645 est un jour de fête pour les Crétois, qui considèrent l'arrivée des Turcs sur le sol de Crète comme une libération. Mais cela sera plutôt le début de la guerre de Candie (Héraklion et la Crète en général étaient appelées ainsi). En effet, la Crète était la première colonie outremer de Venise et les Vénitiens ne veulent surtout pas la lâcher. Deux ans plus tard débutera le siège de Candie pour une durée de 22 ans.
Voir aussi : Invasion - Histoire de Venise - Histoire des Turcs - Histoire de la Crète - Histoire des Guerres




Annonces Google






Voir un exemple

Voir un exemple


RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 24 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 34 contributions

Histoire : tous les témoignages