Partager cet article

RSS

Jour par Jour, Louis XIII

1590
9 janvier

Naissance de Simon Vouet


Simon Vouet est né le 9 janvier 1590 à Paris. Son père est lui-même peintre, et c'est ce dernier qui lui apprend les premières bases de la peinture. Simon Vouet se spécialisa ainsi dans les portraits. A la suite d'un voyage en Italie, il travaille pour le compte du cardinal Barberi, alors futur pape. Il importe en France le style baroque italien, et Louis XIII lui commande plusieurs œuvres pour le Louvre. Il adapte alors son style et se fait l'emblème du baroque français.
Voir aussi : Italie - Louis XIII - Dossier histoire du baroque - Portraits - Simon Vouet - Histoire de l'Art

1593
13 mars

Naissance de Georges de La Tour


Le peintre français Georges de La Tour naît à Vic-sur-Seille. Il fut redécouvert au tout début du XXe siècle ; ses origines restent mystérieuses. Probablement influencé par le mouvement caravagiste et le luministe Le Clerc, il devint peintre officiel de Lunéville, où il s'éteint le 30 janvier 1652. Ayant admiré son Saint-Sébastien, Louis XIII le fit peintre ordinaire du roi. L'art de Georges de La Tour se caractérise par une maîtrise des techniques de l'éclairage nocturne, lesquelles magnifient des thèmes d'inspiration religieuse, où transparaissent ainsi des visages recueillis et sereins simplement illuminés d'une bougie (La Madeleine à la veilleuse, L'Adoration des bergers, Le Nouveau-Né), tandis que ses œuvres profanes demeurent « diurnes » (Le Tricheur à l'as de carreau).
Voir aussi : Louis XIII - Le caravage - Lunéville - Georges de La Tour - Histoire de l'Art

1601
27 septembre

Naissance de Louis XIII


Le fils d'Henri IV et de Marie de Médicis voit le jour à Fontainebleau. Son père va lui inculquer très tôt les principes de la royauté : il assistera à son premier conseil à l'âge de huit ans. Quand Henri IV est assassiné, en 1610, le futur Louis XIII a neuf ans. Sa mère assure la régence avec son favori, le marquis Concini.
Voir aussi : Naissance - Henri IV - Louis XIII - Marie de Médicis - Histoire des Bourbons

1615
28 novembre

Mariage de Louis XIII avec Anne d'Autriche


Conformément aux accords du traité de Fontainebleau (22 août 1612), le jeune roi de France Louis XIII épouse la fille du roi d'Espagne, Anne d'Autriche. La messe est célébrée à Bordeaux alors que les deux époux ont à peine 14 ans. 23 ans plus tard, la reine donnera naissance au premier héritier de Louis XIII, Louis XIV.
Voir aussi : Dossier histoire Mariage - Louis XIII - Anne d'Autriche - Histoire des Bourbons

1617
24 avril

Concini est assassiné


Concini s'attire la haine de Louis XIII qui le fait assassiner par son capitaine des gardes, le marquis de Vitry. Concino Concini, avec sa femme, Leonora Galigaï, exerce une grande influence sur la mère du roi, Marie de Médicis, qui le fait marquis d'Ancre et maréchal, sans avoir jamais combattu. Il finit par s'attirer l'hostilité des Grands. Après son assassinat, sa femme, accusée de sorcellerie, sera exécuté. Marie de Médicis sera exilée à Blois. C'est le début du règne effectif de Louis XIII.
Voir aussi : Assassinat - Louis XIII - Marie de Médicis - Concini - Histoire de la Renaissance

1619
22 février

Marie de Médicis s'échappe de prison


La reine-mère assignée à résidence à Blois par son fils Louis XIII depuis le 3 mai 1617 s'enfuit de sa prison dans la nuit. Elle rejoint à Angoulême son allié, le duc d'Eperdon. Ensemble, ils prendront la tête d'une révolte contre le roi. En avril, Louis XIII trouvera un compromis avec sa mère en signant le traité d'Angoulême. Marie de Médicis obtiendra le gouvernement de l'Anjou en échange de la Normandie, mais ne sera pas autorisée à revenir au Conseil.
Voir aussi : Louis XIII - Marie de Médicis - Evasion - Histoire des Bourbons

1620
7 août

La "drôlerie des Ponts-de-Cé"


Les armées du roi Louis XIII défont facilement celles de la reine-mère Marie de Médicis près d'Angers. En 1617, Louis XIII décida de prendre en main les affaires du royaume, fit assassiner Concini et assigner à résidence Marie de Médicis au château de Blois. Celle-ci s'en échappa et, soutenue par une partie de la noblesse, elle commença à intriguer contre son fils. Mais cette coalition est vaincue par l'armée royale. Dix ans plus tard, Marie de Médicis, condamnée à l'exil, sera complètement écartée du pouvoir.
Voir aussi : Bataille - Louis XIII - Marie de Médicis - Angers - Histoire des Bourbons

1621
9 avril

Marche sur les protestants du Midi


Agé de seulement 16 ans, le roi Louis XIII - qui fait confiance à son ami Luynes pour gouverner le pays, se laisse convaincre par ce dernier d'entamer une marche sur les protestants du Midi, le 9 avril 1621. Le futur Connétable de France souhaite rétablir la prééminence du catholicisme. Après quelques victoires, comme à Clairac, Luynes subit une défaite à Montauban, ce qui met fin à la marche, lui vaut de perdre l'amitié du roi, peu avant de mourir d'une épidémie.
Voir aussi : Louis XIII - Histoire des Protestants - Histoire de la Société

1621
23 juillet

Siège de Clairac


Ville du Lot-et-Garonne, Clairac fut une victime majeure de la Guerre des Religions. Ancien bastion protestant, le village subit un siège conduit par le roi Louis XIII et son armée, du 23 juillet au 4 août 1621. Bien que la bataille pour imposer la foi catholique et le pouvoir divin de Louis XIII débuta par de nombreux morts du côté catholique, le siège de Clairac s'acheva sur la défaite des protestants, suite à la destruction des murailles à coups de canons, et du massacre de près des trois quarts des habitants.
Voir aussi : Siège - Louis XIII - Catholique - Protestant - Histoire des Guerres

1624
29 avril

Richelieu au poste de ministre


Louis XIII appelle Richelieu à son Conseil. Armand Jean du Plessis, cardinal duc de Richelieu, 39 ans, prend la tête du Conseil du roi ou Conseil d'en haut. Les 2 hommes vont consolider l'autorité royale dans une France mise à mal par les luttes de factions. 20 ans plus tard, ils lègueront à Louis XIV et Mazarin un pouvoir quasiment absolu.
Voir aussi : Louis XIII - Richelieu - Ministre - Histoire des Bourbons

1624
13 août

Richelieu, chef du Conseil du Roi


Le cardinal de Richelieu, remplace La Vieuville à la tête du Conseil du Roi. Il était entré au Conseil quatre mois plus tôt, à la demande de Marie de Médicis dont il avait été l'aumônier et qui voyait en lui un moyen d'exercer son influence au sein du gouvernement. Mais Richelieu se mettra totalement au service de Louis XIII qui éloignera sa mère du pouvoir. Ils gouverneront ensemble pendant 18 ans.
Voir aussi : Louis XIII - Richelieu - Ministre - Histoire des Bourbons

1627

Fondation de la Compagnie de la Nouvelle-France ou des Cent-Associés


Richelieu fonde la Compagnie de la Nouvelle-France, aussi appelée Compagnie des Cent-Associés. Alors ministre de Louis XIII, Richelieu souhaitait développer les colonies françaises sur le territoire canadien. Ainsi, durant quinze ans, la compagnie devait bénéficier du monopole sur le commerce des fourrures, très rentable à l’époque. Elle devait également attirer de nouveaux colons mais ce sera en vain, en partie à cause des Britanniques. La Compagnie des Habitants prendra le relais, également sans succès. Finalement, Colbert prendra le contrôle du territoire au nom du roi de France Louis XIV, en 1663.
Voir aussi : Louis XIV - Dossier histoire de l' Empire colonial français - Louis XIII - Richelieu - Colbert - Histoire de la Colonisation

1627
10 août

Richelieu entame le siège de La Rochelle


Parmi les facteurs de troubles à l’intérieur du royaume de France, les protestants tiennent une bonne place selon Louis XIII et Richelieu. Ces derniers décident donc de faire le siège de la ville afin d’infliger une défaite aux Huguenots et de détruire le pouvoir politique des protestants. Grâce à des moyens importants, avec notamment la construction d’une digue limitant le passage des navires vers la ville, et malgré la résistance des habitants, La Rochelle tombera, affamée, quinze mois plus tard.
Voir aussi : Louis XIII - Richelieu - Histoire des Protestants - Histoire des Huguenots - Histoire de La Rochelle - Histoire de la Renaissance

1628
28 octobre

Louis XIII prend La Rochelle


Après plus d'un an de siège, La Rochelle, ravagée par la famine, capitule devant le roi de France. Richelieu exige la reddition des protestants sans condition. Il entrera dans la ville le lendemain. Le siège qui a débuté le 10 août 1627, entraînera la mort de 19 000 Rochelais.
Voir aussi : Siège - Louis XIII - Richelieu - Histoire du Protestantisme - Capitulation - Histoire des Bourbons

1629
17 mai

Siège de la ville de Privas


La Réforme, mouvement religieux protestant, s'implanta profondément et rapidement à Privas. La ville fut un foyer protestant important et un emblème de la résistance à la monarchie, ce qui lui donnera le titre de « Rempart de la Réforme ». En 1629, le roi Louis XIII propose 100 000 écus à Saint-André de Montbrun pour se rendre et lui livrer la ville. Quand il refuse, le roi est furieux et déclare "qu'il en ferait un tel châtiment qu'il en serait à jamais mémoire". Privas s'apprête à faire face à un siège qui va durer deux semaines, du 14 au 28 mai. Il n'a en réserve que 3 000 hommes environ contre les 20 000 soldats du Roi. La ville est prise, pillée et frappée si durement que les autres villes protestantes cessent un temps leurs complots.
Voir aussi : Louis XIII - Protestant - Histoire des Guerres

1629
21 novembre

Richelieu devient conseiller du roi


Louis XIII nomme le cardinal Richelieu "principal ministre d'état" et "conseiller en nos dits conseils". Le 26 il sera fait duc et pair de France.
Voir aussi : Louis XIII - Richelieu - Ministre - Histoire des Bourbons

1630
11 novembre

Journée des dupes


La reine-mère Marie de Médicis et le cardinal Richelieu se querellent sur la question de l'Espagne et la politique des Habsbourg. Favorable à la paix, la reine décide de révoquer son chef du Conseil, partisan d'une guerre contre Philippe IV d'Espagne. Mais le roi Louis XIII choisit de garder Richelieu au sein de son gouvernement et écarte sa très influente mère du pouvoir. Trahie alors qu'elle espérait l'emporter aux yeux de son fils, Marie de Médicis part pour le château de Compiègne.
Voir aussi : Louis XIII - Richelieu - Ministre - Histoire des Bourbons

1631
23 janvier

Signature du Traité de Barwald entre la France et la Suède


En 1631, le roi de France Louis XIII décide de soutenir le roi de Suède Gustave Adolphe II dans son combat contre le Saint-Empire romain germanique. La France entre ainsi dans la Guerre de Trente Ans contre les Habsbourg. Le 23 janvier, les deux souverains signent le Traité de Barwald qui donne naissance à une alliance politique, militaire et commerciale. Le cardinal de Richelieu va pouvoir, grâce au matériel donné par les Suédois, équiper la marine royale en plein essor. La Suède doit également conduire une armée de 30 000 soldats et 6 000 chevaliers en Allemagne. La France, quant à elle, contracte une dette de 1,5 million de livres tournois par an envers la Suède. Ce Traité durera jusqu'au rétablissement de la paix.
Voir aussi : Saint-Empire romain germanique - Histoire de la Guerre de Trente Ans - Louis XIII - Cardinal de Richelieu - Gustave II Adolphe de Suède - Histoire des Guerres

1631
30 janvier

Gaston d'Orléans, frère du roi Louis XIII, quitte la cour


Gaston d'Orléans, dit « Monsieur », conspira toute sa vie durant contre l'absolutisme de son frère le roi Louis XIII et du cardinal de Richelieu. Il souhaitait le remplacer par une monarchie représentative dans laquelle les branches de la société seraient représentées par des assemblées. Malgré ce projet, toutes ses tentatives échouèrent. En 1630, il participa à la révolte du duc de Montmorency à la tête d'une troupe de mercenaires et dut s'enfuir après leur défaite à la bataille de Castelnaudary. Après une brève réconciliation avec le roi à Troyes le 18 avril 1630, il quitta la Cour le 30 janvier 1631 pour rejoindre ses partisans en Lorraine et publia un manifeste contre l'absolutisme.
Voir aussi : Louis XIII - Absolutisme - Histoire de la Politique

1632
30 octobre

Montmorency est décapité


Le gouverneur du Languedoc, Henri de Montmorency est exécuté dans la cour d'honneur du conseil municipal de Toulouse, le Capitole. Il est accusé de désobéissance au roi Louis XIII et à Richelieu. Montmorency avait fomenté un complot contre le cardinal avec Gaston d'Orléans le frère de Louis XIII. Mais il fut fait prisonnier lors de la bataille de Castelnaudary, alors que le frère du roi s'enfuyait vers les Pays-Bas.
Voir aussi : Exécution - Louis XIII - Richelieu - Montmorency - Histoire de la Renaissance









RECHERCHE
Mot-clé
Un jour
Année  Ex : 1959
Pays
Thèmes


Top des recherches  Recherche avancée
Les grandes rubriques
Art
Economie
Grandes aventures et découvertes
Grandes périodes historiques
Guerres
Médias
Politique
Religions
Rois de France
Sciences et techniques
Société
Sports
L'ACTUALITE EN DIRECT
En images
» Monde Le verdict contre les Pussy Riot sévèrement jugé par les Occidentaux
» France France: Deschamps n'a pas encore dévoilé son jeu

Sondage

Quel est votre roi de France préféré ?

Tous les sondages

Témoignages

Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ?

Russie impériale ou soviétique, Chine ancestrale ou maoïste, Égypte pharaonique ou contemporaine, Pérou des incas ou des Espagnols... Vous êtes fasciné par l'histoire d'un pays ? Partagez cet intérêt avec les lecteurs de L'Internaute.

Participez | Premiers témoignages | 20 contributions

Vos images anciennes des bains de mer

Participez | Premiers témoignages | 6 contributions

Quel monument historique vous impressionne le plus ?

Participez | Premiers témoignages | 31 contributions

Histoire : tous les témoignages